Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

10 août 2014

Le Sassolungo, le cirque des pierres

 

 

<< Précédente |AAccueil | Suivante >>

 

Les voyages me font oublier les choses immobiles, posées dans le temps, calées par une date. Même si ce voyage prendra à son tour une date dans la panoplie des souvenirs ineffaçables, j'en fais le tour comme ce sommet.

Un des sommets des Alpes qui m'impressionne le plus, devinez ? C'est le Sassolungo (3281m) pour ses crêtes ciselées dont les pics émergent de la brume. Le Sassolungo est le point culminant du groupe des 8 sommets dans la région du Haut-Adige. C'est le plus haut qui a donné son nom à l'ensemble, "Sassolungo".

Sassolungo - Dolomites

Son attrait est quand vous accédez au sommet, de vous retrouver dans son enceinte en forme de fer à cheval dit "Città dei Sassi" (ville de pierres) qui s'est formée il y a environ 230 millions d'année. Ce creux est l'ancien glacier. Son aspect démantelé domine dans un paysage de forêts et pâturages.

Sassolungo - Arrivée téléphérique

Les autres pics de Sassolungo sont "Spallone Sassolungo" (3081 m), "Five Fingers Sassolungo" (2998 m), "Sasso Levante" (Punta Grohmann, 3114 m), "Sas de Mesdi" (3081 m), "Punta Dantersas" (2821 m), "Sassolungo Tooth" (Il Dente, 3000 m) et "Sassopiatto" (2958 m).

Dans les Dolomites, sont énumérés 18 sommets de plus de 3000 mètres d'altitude. L'ensemble a une superficie de 141 903 hectares.

Descente du Sassolungo

Cette chaîne de montagnes trouve ses limites entre le Val Gardena et le Val di Fassa. Le Val Gardena s'étend sur la partie Nord de l'Alpe di Siussi et abrite les villes de Ortisei, Santa Cristina et Selva.

Le Sassolungo est le sommet le plus spectaculaire des Dolomites.  Il est l'emblême du Val Gardena. Ce massif fait partie des Dolomites occidentales, dans la zone dite "Ladin" qui se propage dans les alpes comme la région des Grisons en Suisse. C'est donc la partie germanique des Alpes par la migration des populations qui utilisent le dialecte dit "ladin". Cette frontière naturelle entre l'Autriche, l'Allemagne et l'Italie court depuis le Moyen-Age mais pris fin en 1918. Bon nombre de chemins de randonnées étaient des voies pendant la guerre.

Le nom allemand du Sassolungo est "Langkoffel" et le nom laden est "Saslonch".

Depuis le 26 juin 2009, les Dolomites sont inscriptes au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le nom de "Dolomite" vient de cette roche calcaire d'origine marine composée en grande partie de récifs coralliens pétrifiés qui datent du Trias inférieur. Elle est un mélange de double carbonate de calcium et de magnésium, ce qui lui donne la particularité au lever et au coucher du soleil de prendre une couleur pourpre.

Elle fut nommée par Nicolas Théodore de Saussure en hommage à Déodat Gratet de Dolomieu, géologue français du XVIIIème siècle qui fut le 1er à l'étudier. Auparavant, elles étaient appelées "Monti Pallidi" (montagnes pâles).

Stèle en mémoire du pilote de l'hélicoptère

Contrairement aux autres montagnes, les Dolomites ne comportent quasiment pas de grottes. Le phénomène karstique est pratiquement inexistant. Les intempéries ont favorisé l'effritement de la roche qui donne des formations calcaires variées avec des pics, des aiguilles, des murailles, des pinacles et de vires. Les éboulis qui se trouvent au pied témoignent de cette érosion.

Seule la grotte de Volpera est connue qui se situe après Cortina d'Empezo, sur la route de Falzarego. Puis, se diriger vers le hameau de Mortisa et juste avant Pocol, se trouve l'entrée. Elle est composée d'une galerie qui se ramifie en chambres.

Les autres trous dans la montagne sont d'anciennes voies de mines (clic) ou de guerre (clic)

SassolungoCinq doigts

Un téléphérique à 2200 mètres relie Passo Sella à Forcella de saslonch (la fourche). Le refuge "Toni Demetz" est à 2683 mètres d'altitude. Il a été construit par Jean Toni Demetz (Giovanni), guide de Santa Cristina. Le refuge fut construit en 1953 en mémoire à son fils aîné Toni, frappé par la foudre l'après-midi du 17 août 1952 à l'âge de 20 ans. Il était parti accompagné des clients au sommet du Sassolungo. Toni a été brûlé sur les mains et le visage en essayant de sauver ses camarades. La décharge électrique se propagea sur un autre membre du groupe, en le frappant dans le dos. Seul un des membres fut secouru par Giovanni Demetz.

C'est seulement en 1960 que le téléphérique fut construit, ce qui facilita le transport des fournitures et équipements.

Giovanni Demetz est décédé à l'âge de 91 ans, le 8 août 1994.

Son plus jeune fils Enrico Demetz a repris le refuge. Chaque année, une messe est donnée le 17 août en mémoire des alpinistes qui ont perdu leur vie en montagne.

Il est ouvert uniquement l'été, généralement du 25 juin au 10 octobre.

Il est commode de laisser son véhicule dans le parking jouxtant ce complexe. Je vous recommande de gagner le sommet par cette ascension facile qui fait économiser vos jambes sur 493 mètres de dénivelés dans les éboulis du chemin CAI pas. 525, sur une distance horizontale de 1522 mètres. Il faut compter à peu près 1 heure pour gravir ce chemin. Cet ancien glissement de terrain n'a rien d'attrayant.

C'est le point de départ idéal de cette merveilleuse balade qui débute par la descente (sentier N° 525) jusqu'au refuge Vicenza qui est au pied de "Piza Dantersasc" (2256 mètres). Il faut compter 1 heure et quart pour l'atteindre. Avant de démarrer, il faut profiter de la vue panoramique sur la vallée et sur les Alpes autrichiennes.

L'ensemble des sommets du Sassolungo, vu après la descente abrupte qui mène au refuge Visenza, est constité en partant de la droite de : Spallone de Sassolungo, Cinque Dita et Punta Grohmann (3126m), également appelé Sasso Levante.

La pointe Grohmann prit le nom du pionnier autrichien qui monta le premier. Il se nomme Paul Grohmann et gravit pour la première fois, le 13 octobre 1869.

Le refuge Vicenza est ouvert qu'en été.

Sassolungo - vue du sentier bLe refuge "Vicenza" avec en arrière plan, la "Dent"

Lorsque vous sortez de la cabine, une main vous est tendue afin de ne pas perdre l'équilibre. La cabine est prévue pour deux personnes.

Le chemin est balisé par des marques rouges et blanches.

IMG_4946Panorama Schlern

Le chemin est raide au début et nécessite d'être attentif par la présence de pierres instables. Puis la piste prend le relais. Il y a un vif constraste entre ce creux dont l'accoustique porte comme dans un théâtre avec les vertes prairies des "Alpes di Suissi" que nous apercevons en fond de rideau.

De là, les chemins (sentier N° 526) contournent cette chaîne de montagne dont le plus haut sommet est sur votre droite "Sasso Longo", tandis que le deuxième "Sasso Piato" se situe à 2969 mètres. 

IMG_4951

Mais vous pouvez également partir de ce point pour l'escalade par la route "Oscar Schuster" (sentier N° 525). La roche est la plupart du temps de bonne qualité. De nombreuses voies d'escalade sont de niveau 3 à 6. Si vous avez programmé ce choix, il faut laisser sur votre droite le refuge "Vicenza" et prendre les éboulis pour rejoindre la via ferrata "Oskar Schuster". Vous atteignez le début du câble métallique, puis la neige jusqu'à un goulot d'étranglement. Là, cela devient plus technique ! Puis vient le ravin et le terminal constitué d'une entaille dans la roche avec une crête fine surplombée d'une croix en métal. Le retour est borné de cairns.

IMG_4960

Sassolungo - Dolomites

Que choisir ? Le sens horaire ou anti-horaire ? C'est la question que tout marcheur se pose ! A partir de là, la marche peut durer de 3 à 4 heures. Mais l'effort en vaut la chandelle.

Si vous prenez à droite (N° 526b), vous contournez le Sassolungo pour rejoindre le refuge Emilio-Comici (2155m). Le refuge Emilio-Comici est ouvert qu'en été. Vous atteignez le col "Mesdi" (2124 m) par le chemin d'accès au Crode. Prendre le sentier 526/528. A partir de là, le sentier longe la paroi nord du sommet "Sasso Longo" et peut devenir glissant par la pluie surtout au niveau des rampes étroites. Il y a quelques neiges résiduelles. Puis vous continuez le long de la paroi Est avant d'attaquer la ville de pierre. Le parcours est de 16 km pour une durée de 6 heures.

Face Nord Sasso Longo

Résidu de neige Sasso Longo

Abri proche refuge Comici

Décor de l'abri Sassolungo

Si vous prenez à gauche (N° 526a) du refuge "Vicenza", vous tournez autour du "Sasso Piato" pour rejoindre les vertes prairies du plateau. C'est le côté Ouest du massif dont le parcours est de 17 km. 15 minutes après, vous arrivez à une intersection et sur votre gauche se trouve le sentier 527 appelé "High Street", également connu comme la "Haute route des Ladins". Il va au refuge Sassopattio. Si vous souhaitez revenir vers le Passo Sella, il faut rester sur le sentier 526, piste Frédéric Auguste ou voie "Via Stradal". Le chemin Frédéric-Auguste (Friedrich-Août-Weg) est l'excursion recommandée.

 

Cette randonnée ne comporte pas de passage de grande difficulté si vous restez sur les chemins balisés.

Mythe du marcheur

Les vues sont spectaculaires sur les Alpes di Siussi, Sciliar, la Marmolada et Sella.

Au niveau de la faune et de la flore, les alpages sont nombreux. La végétation est formée de forêts de conifères dont les sapins rouges, blancs et les pins sylvestre. De nombreuses espèces de fleurs dont la campanule, le crocus, l'ancolie, l'orchidée des Alpes, l'edelweiss, l'achillée des Alpes, l'oeillet...

 

IMG_4944 IMG_4950 IMG_4962 IMG_5002 IMG_5005 Edelweiss Azalée IMG_4934

IMG_4975

Vous pouvez entendre le sifflement des marmottes.

Et bien sûr, voir des troupeaux de vache qui paissent jusqu'à l'heure du bercail.

Le climat est continental et l'été est pluvieux d'où les alpages si verts. Les chutes de neige sont courantes même en été. En 2006, par exemple, il a neigé en juillet.

Je vous conseille de visiter ce site avant de partir en randonnée, pour connaître la météo du jour en temps réel : clic.

Sassolungo - Dolomites

 Nota :

Blanche Neige, héroïne du célèbre conte des frères Grimm, ne serait pas allemande mais italienne car elle serait de Monti Pallidi (Les Royaumes perdus des montagnes blêmes), donc de la région des Dolomites. Les personnages des sept nains représentent les mineurs de la vallée des Dolomites. Cette région faisait partie de l'empire austro-hongrois, jusqu'en 1918 et de nombreux allemands y séjournèrent.

 

Carte utile

VAL DI FASSA - ALTA BADIA  N° 2   Echelle 1:50 000  Edition TABACCO

 

Accès

De Canazei, la SS 242, vous traversez le Passo Sella. Juste en dessous, sur les pistes de Val Gardena est le parking de la Rifugio Passo Sella.

 

Hébergement

Canazei, Provence de Trente, Trentin-Haut-Adige, Italie

Biblliographie

Randonnée du lundi 4 août 2014 dans les Dolomites (Italie du Nord).

.......................

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

Vous aimerez peut-être : 
(clic sur photo pour lien)

 IMG_0001

Photo_592 IMG_0120

IMG_0336

Portrait_du_graveur_Laval_1979_de_Auguste_Baud_Bovy_01  

Les Dolomites, est-ce un mythe !
ITALIE

El Rocio, découvrir l'Andalousie autrement...
ESPAGNE
Sur la route des Hêtres authentiques à Grimentz...
SUISSE
Réserve naturelle de Prachov ou Prachovskeskaly
REPUBLIQUE TCHEQUE
Gruyère ou le voyage fantastique, piqué d'anecdotes
SUISSE
 

...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution : Dimanche 10 août 2014
Mise à jour  :  10 août 2014
                 Répondre                        

 

 

 

<< Précédente |AAccueil | Suivante >>

 

 

Posté par PASPERDUS à 19:27 - Commentaires [6] - Permalien [#]