Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

01 octobre 2016

Le hameau d'Héric et ses gorges

 

 << Précédente |AAccueil | Suivante >>

La ballade est charmante, les gorges d'Héric sont un lieu de baignade, rien de tel que de sauter dans l'une des nombreuses conques, ces bassins naturels cernés par des rochers "gneiss" qui gardent la chaleur. Le gneiss est une roche qui contient du quartz et du mica. Une sorte de chaos granitique qui scintille grâce à la présence du mica, d'où son surnom "montagne des lumières".

 

Roc du Caroux

 

 

Conque & baignade

 

Son habitat est typique de la région, constitué de petites maisons aux toits de lauze, soutenus par des charpentes conçues en châtaigniers. Elles sont de type cévenol car le Caroux fait partie de l'arrière pays cévenol. Du haut, on admire les petites ruelles étroites faites en calade et les nombreuses restanques. Elles sont tapissées de figuier.

 

Coulemelle entre fougères et genêts

Cascadette

 

Ce site est classé depuis 1993. La montagne du Caroux fait partie de la montagne noire, classée dans le parc naturel régional du Haut Languedoc. Les gorges sont une grande entaille qui sépare le plateau du Caroux à l'Est, du massif de l'Espinouse à l'Ouest. La rivière débute à près de 1000 mètres d'altitude. Héric, le torrent, creuse des marmites et entraîne des galets, voire des blocs. Il se jette dans l'Orb, 8 km plus bas, au niveau du village de Tarassac.

 

Tumulus

 

 

Petite maison de pierre

 

Le hameau se situe sur la commune de Rosis, alors que l'arrivée dans les gorges se fait par Mons-la-Trivalle. La route d'accès fut installée en 1931. Elle nécessita la construction de quatre ponts. Après le hameau, le chemin continue jusqu'à Douch. Le Mont Caroux culmine à 1091 mètres.

 

Soleil

 

Le hameau est à l'abri des vents, orienté plein sud, face au pittoresque massif d'aiguilles rocheuses déchiquetées qui se dresse au dessus des boisements. Un village bâtit vers le ciel qui s'étalent avec ses murets de pierres sèches communément appelés "restanques". Parfois, on découvre un caprier accroché au sommet et qui décline ces belles fleurs blanches, promesse de câpres. Quand on dresse l'oreille, on entend le chant généreux des cigales. Dans ce hameau, point d'église, le seul panneau à l'entrée nous prévient qu'il est interdit d'allumer un feu.

 

Sécador

 

L'ensemble est un haut lieu d'escalade. Le nom Caroux a pour éthymologie "KAR" qui signifie "dur, rocher". Le paysage est fait de parois, arêtes, blocs ou éboulis.

 

Les sens en éveil, four.

 

Le chemin emprunté passe par le gouffre du Cerisier. Au trois quart du chemin, le cirque de Farrière, puis les châtaigniers remplacent la végétation méditerranéenne. La culture des châtaigniers fait partie de l'économie rurale jusqu'au début du XXème siècle. Son fruit fut jusqu'à la fin du XIXème siècle, la base de l'alimentation car il fournissait la farine d'où son surnom "d'arbre à pain". Le châtaignier est aussi utilisé pour les charpentes et les meubles. Son bois n'est pas attaqué par les insectes. Les fruits récoltés étaient séchés dans un "sécador" (prononcé "sécadou"). Cette construction, sur deux étages était aménagée en restanque afin de permettre l'accès facile au grenier où ils étaient étalés sur un plancher disjoint. Un feu sans flamme au rez de chaussée permettait de les tenir à l'abri de l'humidité. Il était entretenu nuit et jour, pendant 20 jours.

 

Toit de lauzes

 

Le sentier muletier a été aménagé pour les vélos, poussettes. Parfois, d'autres pates sont rencontrées comme celles des mouflons.

 

Hameau d'Héric

 

Le retour, impose le pique-nique le long de la rivière, sur ces plages de sable ou les gros rochers qui réfléchissent la chaleur emmagasinée. "Lo Crousti", le quignon qui croustille annonce les tranches de saucisson et de jambon. Rien de tel, après une belle marche !

 

Bergers Suisse

 

Accès

Latitude 43.573363 Longitude : 2.967243

GPS N 43°34'27.80.40   E 2°58'0.56.28

 Entre chênes et châtaigniers

Parcours

5km2

 

.......................

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

Vous aimerez peut-être :  

La Maison Carrée

Monument aux morts de Lodève

Roue___aube___Rue_des_Teinturiers___AVIGNON

Photo_206 St_Gilles_Abbatiale_04_Impasse_des_Pas_Perdus  
La Maison Carrée
-NIMES-
A l'ombre de la conscience de Paul Dardé... Rue des Teinturiers
ou le passé retrouvé -AVIGNON-
Lamanon ou le pompon du platane Mémoire de Saint-Gilles
(Gard)

 

 

...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution : Samedi 1er octobre 2016
Mise à jour  : 1er octobre 2016


                 Répondre                        

 

 

 

 << Précédente |AAccueil | Suivante >>


Commentaires sur Le hameau d'Héric et ses gorges

    Magnifiques ces chaos granitiques !

    Il y a bien longtemps que je n'étais venue et c'est avec plaisir que j'ai fait cette balade dans tes pas !

    Bises du soir.

    Posté par JO TOURTIT, 01 novembre 2016 à 18:36 | | Répondre
Nouveau commentaire