Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

02 septembre 2011

La voie Marion de Jean-Philippe Mégnin

 

<<Précédente  | AAccueil | Suivante >>

Editions "Dilettante"
158 pages 

Parution : 25 août 2010
1er roman de Jean-Philippe Mégnin. Ecrivain français. Révélation de cet été 2011

Couverture de Marilou Laure 

Rentrée littéraire de 2010
Prix Août 2010 des Pays du Mont Blanc au Salon international du livre de montagne de Passy 


 

La_voie_marion_de_Jean_Philippe_M_gninC'est un coup de coeur pour sa légèreté de style. L'auteur canalise l'essentiel des prémices de l'amour pour nous aiguiller jusqu'à son arête.  

Au fur et à mesure de leur ascension, leur amour grandit. Quel est le sommet le plus haut et à ce point,  que deviendra cette larve qui se nourrit de leur fusion.

Le noeud qui les encorde sera t-il les maintenir jusqu'à l'imprévisible ?

 

 

 

 

 Code_barre__La_voie_marion

 

 

EXTRAIT

 « Ce qui me fascinait le plus, ce qui m’attirait comme la lampe du jardin attire le papillon de nuit, c’étaient les grandes neiges d’altitude, les pentes lascives qui mènent aux cols, les arêtes dessinées comme un corps de femme qui filent dans un ciel d’indigo. 

La neige, toujours… La neige éternelle.»

 

Joli roman qui se descend d'une seule traite comme un verre de génépi.

Je reste sous le charme de cette belle plume maîtrisée par un auteur masculin qui se met à la place d'une femme et fait ressortir les émotions à l'état pur, comme il se doit à la montagne !

La deuxième partie, ouvre la voie sur l'érosion des sentiments et le vide qui égare et amène inexorablement Marion à décrocher.

Trois personnes : Marion, jeune libraire / Pierre, guide de haute-montagne local / la montagne qui leur fait écho.

 

RESUME

Marion a réalisé son rêve : elle a ouvert sa librairie, bien à elle, au coeur du Chamonix de ses vacances de petite fille.

Elle croit à la promesse d'une vie heureuse avec son guide de mari qui l'entraîne vers l'horizon : la montagne.

 

EXTRAIT

« Il n’y a pas plus solitaire que la lecture, et pourtant quand on a aimé un livre, on meurt d’envie de le faire lire… » p.53

«Je ne sais pas quel est le privilège le plus grand. Celui de partager, ou celui d'avoir à soi ? » p.52

«C'était la pleine lune. C'est peut-être à ce moment là que la montagne est la plus belle. Tellement présente, et e même temps tellement fantomatiqe dans cette lumière de film fantastique. Les croupes de mélèzes, le plan de l'Aiguille, le reg de Pierre Pointue en noir et blanc, mais aussi l'arête des Cosmiques, le Tacul, le Maudit, le Dôme... et le glacier des Bossons, en dessous, qui cascade jusqu'au village dans un délire de séracs blafards. C'est où, la voie Marion ?» p.54

 

AUTEUR

 

M_gnin_Jean_PhilippeJean-Philippe Mégnin vit pas très loin de Besançon.

Il enseigne l'histoire des sciences.

Il a également co-écrit avec Max André et Maryvonne Marmet (date de dépôt : 2005) :

"Quand la plante se livre... voyages en botanique"

 

Contact à l'Université ouverte de la Médiathèque Dole :

Jean-Philippe MEGNIN
Tél : 03-84-69-01-56
Fax : 03-84-69-01-55
Courriel :
 jp.megnin@dole.org

 

LA PRESSE EN PARLE

Le livre nous raconte l'histoire de Marion, la narratrice, qui a ouvert sa librairie, bien à elle, au coeur du Chamonix de des vacances de petite fille. Elle croit à la promesse d'une vie heureuse, avec son guide de mari. Au fil du temps, pourtant, le ciel s'assombrit au dessus-des neiges éternelles. Et encore…elle ne sait pas ce que le passé lui réserve. 
Serge Dumont, Le Progrès, 22 août 2010

« Un roman attachant, qui nous emmène plus loin qu'une simple histoire.
Un premier roman de la rentrée littéraire 2010 à découvrir comme Gavalda en son temps.»
Lydie Zannini, Libraire du Théâtre,  Bourg en Bresse

Un roman très délicat dépassant le genre du récit de montagne pour nous parler des bizarreries de l’amour , je cite : « On a beau dire, les amoureux, c’est n’importe quoi, mais qu’est que c’est bien…»
Jean-Louis Ézine, Le Nouvel Observateur, 26 octobre 2010, Le Masque et la Plume, France Inter

Beau. Simple. Bouleversant et imprévisible.
Christine Piette, Librairie Point-virgule, Montluçon

Les neiges éternelles sous la plume de Mégnin
Avec La Voie Marion, Jean-Philippe Mégnin est l'une des découvertes de la rentrée (…) Un court roman très réussi (…) Les classiques de la littérature alpine appartiennent aux décors de ce roman qui nous transporte pourtant d'avantage dans l'univers des films de Claude Sautet que dans celui de Frison-Roche (…) Le Livre refermé, nous restons sous le charme. 
Samuel Cordier, Le Progrès, 25 septembre 2010

La solitude des cimes
Les neiges éternelles n’existent pas. Rien à voir avec le réchauffement climatique. Ce serait plutôt la morale de La Voie Marion, un livre que l’on pourrait qualifier de roman-torrent par opposition au roman-fleuve. Ici, c’est la force du courant qui paraît évidente. Il y est question de montagne, de ceux qui la gravissent, de ceux qui s’y retrouvent et de ceux qui s’y perdent. Et le plus étonnant, c’est que ce sont parfois les mêmes.
 Laurent Lemire, 23/08/2010, L’Agitateur d’idées

 

LIENS

sur le site des éditions >> le dilettante

Vous aimerez peut-être

Voir les titres des romans de ma liste d'auteurs lus 

 (clic sur photo pour lien)

L_ombre_du_vent

LagrandmeredeJade

Le_jardin_des_secrets_de_Kate_Morton

Balzac_et_la_Petite_Tailleuse_chinoise

Le_mec_de_la_tombe_d___c_t__de_Katarina_MAZETTI

La_vie_r_v_e_des_plantes_de_Lee_Seung_U

L'ombre du vent
Carlos Ruiz Zafon

La grand-mère de Jade
Frédérique Deghelt

Le jardin ds secrets
Kate MORTON
Balzac et la Petite Tailleuse chinoise
Dai Sijie
Le mec de la tombe d'à côté
Katarina MAZETTI
La vie rêvée des plantes
Lee Seung-U

 

Bibliographie

Lecture du 6 août 2011

....................... 
Lecture
Traduction  : Français,  Allemand,   AnglaisArabe,   
Parution de l'article, vendredi 2 septembre 2011
Mise à jour  : 2 septembre 2011 

Répondre

 

<Précédente  | AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 23:45 - Lire et reliure - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur La voie Marion de Jean-Philippe Mégnin

    Une saine lecture avec la nature en sujet.... Belle journée

    Posté par patriarch, 03 septembre 2011 à 09:56 | | Répondre
  • Un trè beau livre, qui commence léger comme une romance et qui finit... la gorge nouée.

    Posté par Géraldine, 04 septembre 2011 à 00:07 | | Répondre
  • A mettre sur ma liste......
    Bisous et à bientôt
    Maman mule

    Posté par mère de la mule, 09 septembre 2011 à 21:38 | | Répondre
  • Ps: Qu'elle abbaye(Normande) as-tu visité ??

    Posté par mère de la mule, 09 septembre 2011 à 21:40 | | Répondre
  • ce roman.....

    ...semble bien intéressant...les critiques sont bonnes...et les passages invitants...!

    ly xx

    Posté par lady, 12 septembre 2011 à 04:56 | | Répondre
  • Je ne connais pas ce livre, mais d'après ce que tu en dis et les différentes critiques, il semble bien ...
    Merci pour ton com!
    Bonne journée

    Posté par soleil bleu, 12 septembre 2011 à 15:02 | | Répondre
  • J' ai beaucoup aimé " La petite tailleuse chinoise.."
    Belle soirée à toi

    Posté par Mathilde, 12 septembre 2011 à 18:37 | | Répondre
  • Visiblement une belle histoire captivante, au coeur des glaciers...
    Un ouvrage plein de promesses
    Bonne fin de journée

    Posté par Patricia, 13 septembre 2011 à 16:53 | | Répondre
  • De bien bons titres à lister pour les lectures d'hiver !
    Gros bisous et bon après-midi.

    Posté par JO TOURTIT, 14 septembre 2011 à 12:38 | | Répondre
  • Un livre que je ne connais pas,alors,un jour peut-être..
    Bisous et bon dimanche
    Maman mule

    Posté par mere de la mule, 18 septembre 2011 à 15:05 | | Répondre
  • On m'a parlé de ce livre, et ce que tu en dis me donne envie ...
    Je suis en train de lire Les Neiges Bleues, de Piotr Bednarski, un très beau livre sur l'enfance et sur la vie des déportés de Sibérie.

    Posté par Sophie, 18 novembre 2011 à 19:14 | | Répondre
  • On sent que tu aimes la nature, cela se transpire dans tes articles.

    Posté par Sudisine, 24 avril 2014 à 18:18 | | Répondre
  • Que du beau !

    Posté par Sudisine, 24 avril 2014 à 18:20 | | Répondre
Nouveau commentaire