Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

22 janvier 2017

Vision étrange de l'anatomie de la sirénomélie

 

 <<  Précédente  |AAccueil | Suivante >>

 

Visite du Musée Fragonard qui est implanté à l'école vétérinaire à Paris. Appellation qui rend hommage au premier Directeur et Professeur d'Anatomie de cet établissement, Honoré Fragonard. L'anatomie est roi.

Honoré Fragonard est né à Grasse en 1732, ce chirurgien fut un pionnier de l'anatomie des animaux dans la première école vétérinaire à Lyon. Il réalisa des pièces anatomiques qui furent installées dans le cabinet d'anatomie de cet établissement.

Le fondateur est Claude Bourgelat, écuyer du roi Louis XV. L'établissement est situé à l'extérieur de Paris, au confluent de la Marne et de la Seine.

Le Roi Louis XV créa une école vétérinaire à Paris et recruta Fragonard en 1765 qui devint Directeur. Certaines pièces furent dispersées en 1795 et se retrouvèrent au Muséum d'Histoire Naturelle. Il mourut le 5 avril 1799.

4200 pièces sont inventoriées à la Maisons-Alfort dont les fameux "Ecorchés" qui font le succès aujourd'hui de cette exposition. Ces présentations du règne animal sont en références à l'homme. L'ensemble sur 500 m2 est un patrimoine qui a pour vocation de restituer le témoignage d'une époque. Une sorte de sanctuaire, un musée d'un musée est né.

Cette école détient le titre de deuxième école vétérinaire au monde après celle de Lyon, Musée Testut-Latarjet. Ce Musée est l'un des plus anciens musées de France et est antérieur au Musée du Louvre qui date de la Révolution.

Le cabinet du Roy fut créé en 1766. Ce nom est en hommage à Louis XV. Depuis sa réouverture en 2008, il rassemble les préparations à visée éducative. Certaines pièces ont pour caractère d'impressionner les visiteurs en tant que cabinet de curiosités. Moulages, squelettes et anomalies de la nature (cyclopes, sirènes, veaux à deux têtes), ainsi que les célèbres écorchés de "Fragonard" composent l'ensemble. Le Directeur et conservateur actuel, est Christophe Degueurce, en poste depuis 1993. Le Musée est rattaché au Ministère de l'Agriculture.

Nous avons pu observer suivant un ordonnancement les vitrines. Le Musée est organisé en trois sections thématiques dispersées dans quatre grandes salles.

Pour l'heure, la raison de la visite est la collection de monstruosités dédiées à la tératologie. La mythologie des Grecs et des Romains est riche en monstres, centaures, géants, cyclopes... dont la réalité n'est pas mise en doute. Ce n'est qu'à partir du Xème siècle qu'apparaît les manuscrits qui donnent des illustrations. Un des manuscrits anglo-saxon "Marvels of the East", fut conservé grâce aux moines copistes, dans le scriptoria des monastères. Des êtres fabuleux sont également décrits dans les récits de voyages de Marco Polo (Le livre des merveilles). Les relations avec les monstres des légendes et les observations de la tératologie humaine ont été évoquées par les médecins et les biologistes. C'est en 1891 que l'on admet cette possibilité. Derrière chaque création imaginaire se cache donc une parcelle de réalité, en particulier pour la sirénomélie.

Une momie au Temple de Zuiryuji (Osaka) 1682 démontre l'existence ancienne. Une autre se trouve au Temple de Myouchi (Kashiwazaki, région de Niigata), ainsi qu'au Temple de Karukayado (Hashimoto, région de Wakayama).

La momie du Temple Shintoiste de la ville de Fujinomiya. Cette momie mesure 1.70 m et est âgée de 1400 ans, elle est la plus grande et la plus ancienne existante. Sa tête est grosse et chauve, excepté quelques touffes de cheveux entre son nez et son front. Les yeux et la bouche sont ouverts, les mains palmées sont composées des griffes. Le bas du corps ressemble à celui d'un poisson. Cette momie est hélas en assez mauvais état. C'est le plus ancien témoignage de nouveau né mal formé. Ce foetus humain fut momifié.

Un foetus sur 100 000 serait atteint de cette pathologie dite "sirénomélie" (Mermaid syndrome) ou "syndrome de sirène". Cette malformation est considérée comme sporadique. Il existe des cas de récurrence intrafamiliale.

Sirénomélie
Sirénomélie Musée Fragonard - Paris

Cette malformation congénitale induit que les membres inférieurs de l'embryon sont fusionnés et les pieds écartés, comparable à une queue de poisson. Les membres sont dans un même étui cutané et peuvent comporter un seul fémur ou double. Les pieds fusionnés (sirène sympode), unique (sirène monopode) ou inexistant (sirène electromèle) sont une des particularités.

Les lésions sur les organes abdominaux sont dues à une hypoplasie du bourgeon caudal. Cette anomalie entraîne un dysfonctionnement des vertèbres lombaires et sacrées, l'imperforation anale, des reins atrophiés, ainsi que sur le tractus urinaire.

Cette agénésie (absence de formation) des reins et sphincters clos, imperforation anale, absence d'organes génitaux externes apporte souvent des complications physiologiques. D'autres malformations peuvent se rajouter dont l'association VATER (aplasie radiale, atrésie tracheo-oesophagienne), des cardiopathies, et des spina bifida.

L'origine de cette maladie serait due à un défaut de migration des cellules épiblastiques vers le chordo-mésoblaste au 16ème jour du développement foetal qui induirait un déficit de la partie inférieure du corps.

 

Sirénomélie
Sirénomélie au Musée Testut-Latarjet à Lyon

 

Il n'y a que trois cas de survie dont la petite péruvienne Millagros Cerrón née en 2005. Shiloh Pepin qui est décédée en mai 2009 à l'age de 10 ans, vécue dans le Maine avec ses parents. Tiffany Yorks née en 1988 qui a subi des interventions suite à cette affection. Ses os toutefois sont restés fragiles et elle souffre de problèmes de mobilité. Seulement trois victimes de ce défaut congénital sont recensées.

Le  diagnostic anténal se fait par le biais de l'échographie et permet de détecter le syndrome. Si le pronostic n'est pas favorable, une interruption de grossesse pour motif médical (IMG) est réalisée.

La sirénomélie n'est pas reconnue chez d'autres mammifères que l'homme. La prédominance masculine a pour ratio 3. Une étude permet de dire que ce syndrome est souvent associé à un diabète maternel ou l'administration de vitamine A.

Un spécimen existe au Musée Testut Latarjet de Lyon et un autre au Pavillon Fragonard à Paris.

Sirène : animal fabuleux, à tête et à torse de femme et à queue de poisson, qui passait pour attirer, par la douceur de son chant, les navigateurs sur les écueils (? Inconciliable, cit. 3). Ulysse et les sirènes (l'Odyssée, xii).
Chants des sirènes. Écouter le chant des sirènes : se laisser charmer, séduire.
D'après le Grand Robert de la langue français

 

POISSONS PSAUTIER RUTLAND

 

 

En savoir plus

Musée Fragonard se visite sur le Net

 

Adresse

7 avenue du Général de Gaulle, Paris
Ligne 8

A voir également,

Palais Rohan à Strasbourg
Musée de la guerre au Vietnam (War Remnants Museum)

Musée de Bruxelles
Musée Testut-Latarjet de Lyon

Bibliographie

Visite du 13 janvier 2017

.......................

 

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

 

Vous aimerez peut-être :  

La Maison Carrée

Monument aux morts de Lodève

Roue___aube___Rue_des_Teinturiers___AVIGNON

St_Gilles_Abbatiale_04_Impasse_des_Pas_Perdus  
La Maison Carrée
-NIMES-
A l'ombre de la conscience de Paul Dardé... Rue des Teinturiers
ou le passé retrouvé -AVIGNON-

Kees Van Dongen, s'EX pose en tant qu'artiste

Mémoire de Saint-Gilles
(Gard)

 

 

...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution : dimanche 21 janvier 2017
Mise à jour  : 21 janvier 2017


                 Répondre                        

 

 

 

 <<   Précédente |AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 19:00 - Pêle-mêle - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Vision étrange de l'anatomie de la sirénomélie

    Aujourd'hui ici, j'en ai appris sur la sirénomélie plus qu'en toute une vie ! Ton post est bien renseigné .
    Bon dimanche.
    Chinou

    Posté par chinou, 29 janvier 2017 à 09:38 | | Répondre
Nouveau commentaire