Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

11 septembre 2015

Maman a tort de Michel Bussi

 

<< Précédente |AAccueil | Suivante >>

tous les livres sur Babelio.com

 

Notation

 

 culture,citation,littérature,livre,roman,etats-unis

 

"Ma mère n'est pas ma mère" se termine ainsi le premier chapitre de "Maman à tort" de Michel Bussi.

Le deuxième commence sur le doute qui s'installe quand le psychologue scolaire comprend que Malone dialogue avec son doudou nommé Gouti. De quoi se souvient'il vraiment ? Est-ce des récits qu'il se raconte en boucle.

Dès lors, un compte à rebours commence pour éviter que sa mémoire s'efface. Vasile, le psychologue est intrigué par ces mots qui décrivent sa vie d'avant. Il lui faut vite trouver la vérité. Mu par l'envie d'avancer, il se rend au commissariat et confie à la commandante Marianne cette histoire invraisemblable. Mais pour gagner du terrain, il mène son enquête en parallèle de Marianne qui se heurte au fondemental que Malone a une mère.

 

Résumé

Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit.
Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide.
Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple.
Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent.
Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche.
Le compte à rebours a commencé.
Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Que les masques tombent.

Qui est Malone ?

 

Autres romans

Code Lupin  (2006)
Omaha crime (2007)
Mourir sur Seine  (2008)
Sang famille (2009)
T'en souviens-tu mon Anaïs ? (2010)
Nymphéas noirs  (2011)  lu
Un avion sans elle (2012)   lu
Ne lache pas ma main (2013)
N'oublier jamais (2014)  lu

Gravé dans le sable (2014), réédition de son premier roman "Omaha crime"
Maman a tort (2015) lu

 

Après "Les Nymphéas noirs", chaque livre actionne le défi et je n'ai de cesse de trouver le fin mot.

Remerciements à Babelio pour la participation à Masse Critique et l'octroi d'un exemplaire par les Editions "Les Presses de la Cité".

 

ExpressionOn ne dit pas : j"avellisé", mais "j'ai lu"
Auguste Derrière

 

Michel Bussi
Né le 29 avril 1965 à Louviers (Eure). Il grandit au Manoir, une petite ville au bord de la Seine. Sa mère était institutrice catholique. Elle élevait seule ses trois enfants dont deux filles Marie-Claude (59) et Isabelle (66) Bussi. Son père travaillait à l'acierie de Manoir-sur-Seine. A sa mort, la famille s'installe à Pont-de-l'Arche.
Son grand père paternel est corse, originaire du village Castellane-di-Casinca.
Il va à l'école Albert Becquart de 70 à 77. Puis au Collège Hyacinthe Langlois. Pour le lycée, c'est le privé à Fénelon à Elbeuf. En 1983, il continue sur la faculté de géographie.
Politologue, il fit une thèse de Doctorat en géographie et fut recruté à l'Université de Rouen en 1993.
Professeur de géographie à l'Université de Rouen, après avoir été maitre de conférence,  il dirige maintenant le laboratoire IDEES au CNRS où ses recherches portent sur la géographie du politique.
Il vit à Darnétal, agglomération de Rouen.
Marié à une éducatrice, père de trois enfants (deux filles et un garçon).
Il commence à écrire dans les années 80, mais son premier roman n'est pas reçu par les maisons d'éditions. Il écrit des contes pour enfant non publié à ce jour qui font penser au choix des prénoms de ses personnages tels la commandante "Augresse" et le lieutenant "Chevalier" dans "Maman a tort".
Ses romans sont conçus comme s'il montait un film d'abord, qu'il couche sur papier l'été. Puis viennent les relectures avec vigueur. Ils font ressortir un coté phylosophique et ludique.
Avec "Nymphéas noirs", il perce à la Maison d'éditions "Presses de la Cité".
Ses premiers romans ont pour cadre la Normandie, par souci de véracité. Il mêle passé et présent.
Il publie au rythme de 1 par an.
Sa première édition est le "Code Lupin" en référence à Maurice Leblanc d'Arsène Lupin.
Comme chercheur universitaire, il réalise plusieurs articles et ouvrages scientifiques.
Ses auteurs préférés pendant son enfance sont : Jules Verne et Agatha Christie ("Mort sur le Nil" & "Dix petits nègres" sont ses favoris), Boris Vian. Bien sur, il écume le "Club des cinq", puis la série "Alice".
Son lieu de prédilection pour écrire est la pièce à vivre, salon séjour de son pavillon. C'est un environnement qui bouge, voire dans les lieux publics ou le train.
Il affectionne les livres qui s'accumulent comme ses personnages !
Son environnement est fait d'un jardin et d'une rivière (mon rêve de voir l'eau coulée en continu).
Autant il est fasciné par le film "Le sixième sens", qu'il adore le coté poétique des films "Les enfants du paradis" ou "Jeux interdits". "Brazil" et récemment "La vie est belle" de Roberto Benigni font partie de ses favoris.
Pour la musique, dans les compositeurs français, Souchon et Renaud sont au palmarès.
Son premier roman, le "Code Lupin" a été interprété en feuilleton en 2010.
5ème auteur le plus lu en France en 2014 et 1er auteur français des romans policiers.
Il est traduit en 42 langues.
"Malone" un prénom choisi en hommage au fils du chanteur Renaud.

 

Bibliographie

Lecture de juin 2015

 

......................................................................................................................................................................

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : 
Abonnez-vous à "newsletter" !

 

Vous aimerez peut-être : 
(clic sur photo pour lien)

 Les_oreilles_de_Buster

La_voie_marion_de_Jean_Philippe_MEGNIN

Les_chaussures_italiennes_de_Henning_Mankell

Balzac et la Petite Tailleuse chinoise


L'ombre du vent

La_vie rêvée des plantes de Lee Seung-U

Les oreilles de Buster
Maria Ernestam
La voie marion
Jean-Philippe Mégnin
Les chaussures italiennes de Henning Mankell Balzac et la Petite Tailleuse chinoise
Dai Sijie
L'ombre du vent 
Carlos Ruiz Zafon
La vie rêvée des plantes
Lee Seung-U

 ...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution :  Vendredi 11 septembre 2015
Mise à jour  : Vendredi 11 septembre 2015


                 Répondre                        

 

 

<< Précédente  |AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 23:23 - Lire et reliure - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Maman a tort de Michel Bussi

    Alors, as-tu trouvé avant les dernières pages ?

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 14 septembre 2015 à 14:20 | | Répondre
    • Et non, rien de ce qui était prévisible ne se passe ! L'intrigue est bien menée.

      Posté par PASPERDUS, 14 septembre 2015 à 18:46 | | Répondre
  • Ho mais ce livre semble fort intéressant, MERCI ma grande.
    Bisous du soir.

    Posté par JO TOURTIT, 18 septembre 2015 à 17:59 | | Répondre
  • J'ai vraiment envie de le lire... Je l’inclurai dans ma prochaine commande.
    Merci pour le conseil!

    Posté par christiana, 19 septembre 2015 à 21:14 | | Répondre
Nouveau commentaire