Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

10 mars 2007

Un paradis diablement bien gardé. Peisey-nancroix !

Monts

B_01

<< Précédente    | AAccueil | Suivante >>

Chut ! ne le dites à personne ! il existe encore en  savoie un jardin secret pour tout les amoureux de la nature intacte, du patrimoine vivant, des villages authentiques.

ChaletSur le versant sud,  au coeur du Parc national de la Vanoise, Peisey-Nancroix est situé au pied du Mont-Pourri et du massif de Bellecôte. Il est maintenant au coeur du Paradiski. Il est le trait d'unions entre les deux géantes stations des Arcs et la Plagne. Diablement beau ce paradis préservé. Laissez-vous tenter par le Diable, vous serez aux anges.

Carte_postale_Peise_Nancroix_croix_sur_le_chemin_des_Rossets

"Un soir consacré à la lecture des grands livres est pour l’esprit ce qu’un séjour en montagne est pour l’âme" [André Maurois]

Croquis

Les premiers skieurs vinrent en 1900. Le tourisme commence à se développer en 1920, après les terribles ravages de la grippe espagnole qui tue deux fois plus d'habitants que la guerre.

Avant les remontées existantes, les skieurs utilisés des services de traineaux à cheval ou à mulet. Des courses de luges se font entre Peisey et Nancroix.

En 1930 est créé le premier remonte-pente : une simple corde actionnée par un mulet.

Le village commence à se faire connaître avec les premiers congés payés et devient le mythe de l'or blanc, grâce au talent d'Octave Collin qui installe les premieres remontées de ski. Le télésiège est utilisé en alternance, selon l'enneigement, avec un téléski à archets. Une station de sport d'hiver est né.

Octave_COLlINOctave Collin

Patrimoine

Ce charmant village qui fait partie du domaine Peisey-Vallandry qui comprend 5 villages authentiques à 1600m d'altitude, en lisière de forêt, sur le versant sud des Arcs offre un panorama sur le Mont-Blanc, le Beaufartin et la Tarentaise.  Il  a longtemps vécu de l'agriculture et de l'élevage. Encore rythmé par la vie pastorale, il regroupe ses habitants autour de l'église de style baroque.

Autrefois appelé Pesey, il devint Peisey-Nancroix par le décret du 29/03/1934. Les habitants ont pour nom : Peiserotes et Peiserots.

Autrefois appelée "Les Monts d'Argent", la Vallée de Peisey. Il a pourtant connu une activité industrielle exercée par les paysans mineurs de la région pour extraire le minerai qui prit fin dû aux incessantes remontées des eaux qui valuent la mort à 4 personnes. Fermeture en 1866.

L'école des Mines fut installée d'ailleurs dans le village sous le premier Empire de 1802 à 1814. Elle est rapatriée à Paris en 1815.  Le site du "Palais de la Mine" laisse encore apparaître les ruines des installations industrielles de traitement de minerai, bocards, laveries, fonderies...

Richesse culinaire... Les vaches tarrines et les alpages d'été est un lieu de fabrication du Beaufort, fromage d'appellation contrôlée qui est réalisé selon les méthodes artisanales traditionnelles.

Avec 9 églises ou chapelles, égrénées dans la Vallée qui offre ses  sanctuaires à la montagne.

La chapelle des vernettes,

Oh, est-ce que le diable y a trempé sa queue, dans la source miraculeuse où a été édifiée Notre-Dame-des-Vernettes, véritable joyau de l'art baroque en Tarentaise, située à 1816 m, à une heure de marche de Pesey et qui était à l'origine un sanctuaire marial.

C'est une station familiale à échelle humaine avec des vieux chalets d'alpage qui regorgent non seulement de pistes de skis, mais qui a l'honneur d'avoir le plus grand téléphérique d'europe qui relie les stations de la Plagne et des Arcs dans la vallée de la haute tarentaise. Mais également, la possibilité est offerte de divers parcours de randonnée en ski de fond.

Parsemée de hameaux, la porte du Parc National de la Vanoise constitue l'un des plus beaux paysages de la vallée. Ce grand plateau formé après le retrait des grands galciers du quaternaire est aujourd'hui parsemé de petits hameaux et chalets de montagne. C'est aussi l'un des plus grands sites de ski de fond de Tarentaise dans le cirque entouré des massifs du Mt Pourri (3780m), de Bellecôte (3416 m) , et la pointe de l'Aliet qui l'encadre. C'est la demeure hivernale des animaux sauvages de montagne (chamois, bouquetins, aigles royaux) que l'on peut voir à la jumelle.

Epic_as

Un peu d'histore,
    Bon revenons au nom de Pesey qui viendrait de "pesetum" lieu ou abonde les épicéas. Ses habitants s'appellent les peiserotes & peiserots.
    Pour Nancroix qui s'écrit aussi Nancroît, anciennement Nan Cruet qui vient de confluent de Nants (du mot celte "nanto" : ruisseau, rivière). 

D'après une  légende,
    La mine de plomb argentifère de Peisey fut découverte par la chèvre blanche d'une bergère qui en grattant le sol, mit à jour du minerai magnifique. Cela se passait au commencement du XVIIIème siècle.

 

 

 

de 1945 à 2007  ...                                        Envie


 

 

 

 

 

 

Bouquetin

Chamois et bouquetins

trouvent refuge dans cette combe

 

 

 

0

0

0

0

0

0

0

0Bouquetins_b_b_s

Bouquetin bébé

& sa mère

0

0

0

0

0

Photo du site http://fr.trekearth.com/gallery/Europe/France/South/Rhone_Alpes/Peisey-Nancroix/photo171820.htm

Remont_e
Photo du site : http://www.trekearth.com/gallery/Europe/France/photo565973.htm

0

IMG_0617PhotoMag

IMG_0618PhotoMag

IMG_0619PhotoMag

IMG_0628
PhotoMag "le magazine illustré de Pas à Pas" édition 2005

Quoi demander de plus, il fait beau et pas besoin de chaise longue !

0

IMG_0631 Nancroix

PhotoMag "le magazine illustré de Pas à Pas" édition 2005

Au fait, si vous êtes de Nancroix, passer le bonjour au propriétaire qui m'a fait découvrir cette vallée et voir les bouquetins !

IMG_0637 Nancroix

PhotoMag "le magazine illustré de Pas à Pas" édition 2005

IMG_0641 Nancroix

PhotoMag "le magazine illustré de Pas à Pas" édition 2005

De bric & de broc, mais tellement magnifique !

IMG_0642 Nancroix

PhotoMag "le magazine illustré de Pas à Pas" édition 2005

IMG_0643 Nancroix
PhotoMag "le magazine illustré de Pas à Pas" édition 2005

IMG_0644 Nancroix
PhotoMag "le magazine illustré de Pas à Pas" édition limité 2005

IMG_0646 Pas à pas
sur les traces de bouquetins

PhotoMag "le magazine illustré de Pas à Pas" édition limité 2005

 

AvalancheLes avalanches,

    En 1995, le village de Lanche qui porte bien son nom est emporté par une avalanche qui a balayé sur un kilomètre de large, sur une profondeur de deux kilomètres et a atteint une hauteur de 8 mètres. L'endroit est la face nord  de Bellecôte qui explique le phénomène de "respiration" naturelle de la montagne. Depuis 1904, 44 avalanches se sont produites, en raison d'une fois tous les deux ans en moyenne.

Alors, avis aux amateurs de sensations, cela se passe souvent entre "janvier et mars". Et là,  il faut prendre "le diable par les cornes" et surfer sur la vague blanche au plus pressé.

Lanches
Photo de Gernez du site

Village "Lanche"

Peisey_neigeSki nordique

Le domaine s'étire aux portes du parc National de la Vanoise, dans le cadre féérique des cîmes et glaciers du cirque des Patières (3800 m) et de Bellecôte (3400m). 43 km de pistes sillonnent le plateau vallonné de Rosuel bordé de cascades gelées et de rivières en traversant les villages pittoresques de Beaupraz, des Lanches ainsi que les forêts de mélèzes.
Choix

Classique ou skating, la qualité du traçage des pistes permet à chacun de trouver son style.

Photo du site

 

 

Refuge_du_Mont_Pourri

Refuge du Mont Pourri

0

0

0

0
http://www.refuges.info/point/433/refuge-garde/vanoise/refuge-du-mont-pourri-caf/

                                T

Refuge du Mont Pourri : 2'380 m, au lieu-dit La Savolière.
Accès par les Lanches.

Réservation au              04 79 08 71 49
Téléphone du refuge      04 79 07 90 43
Hors de France     ++33  04 ..

                                          0

Piste_des_Arcs

Mont_Pourri

Le Mont Pourri

0

0

0

0

0

0

0

0

Bellec_te

Bellecôte

0

0

0

0

0

0

0

0
Photo du site http://www.visoterra.com/photos-voyage/mont-pourri-3779m.html

Grimpe
photo du site http://www.123savoie.com/index.php?act=art&art=14638

Cascade_de_glaceLes possibilités de grimpe sont multiples, alors accrochez-vous bien !

Voici une photo de  Matthieu Loiseau de son site vertigineux,
http://www.mattlepiaf.net/rubrique.php3?id_rubrique=4

0

0

0

0

0

0

0

La possibilité en été d'admirer les différents étages de la végétation et partir à la découverte de la flore alpine.

                           F F F F F

Costume_traditionnel

Costume traditionnel

                                 F F F F F

Descented'autres Montagnes

"Montagne maudite" et "mont sublime" FRANCE

MEGEVE

   
   

Plan_des_pistes_des_ARCS

425 km de pistes pour toutes les formes de ski, mais également des ballades en traineaux attelés par des chiens

Pas___PasPar la route,
Rejoindre la vallée de la Tarentaise par l'autoroute Alberville, puis Moûtiers. Après Aime, prendre la direction de Landry. Monter les épingles dans la vallée de Peisey-Nancroix.

 

Image

 

Haut HHH

 

 

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

 

Ligne  Dernière mise à jour, le 10 mars 2007

Recette de circonstance

"Poulet à l'ail, cuit dans le diable"

Le marché pour 6 personnes

  • 1 poulet de ferme de 1,5 kg
    Huile d'olive
    1 tête d'ail
    Bouquet de thym séché
    Sel et poivre en grains
    Farine, eau
    3 aubergines

  • Un diable : ustensile culinaire formé de deux poêlons en terre poreuse, l'un servant de couvercle à l'autre et permettant de cuire sans addition de liquide.

Manière de procéder

  • Avant tout, tremper le diable dans l'eau pendant 1h/

  • Tailler les aubergines en rondelles de 2 mm, prendre un plat allant au four, badigeonner le fond d'huile d'olive, parsemer de grains de fenouil, ranger soigneusement les rondelles d'aubergines, arroser de 10cl d'huil d'olive, saler, poivrer.

  • Farcir le poulet avec une demi-tête d'ail grossièrement écrasée, le thym, 5cl d'huile d'olive, saler et poivrer toujours à l'intérieur.

  • Poser la volaille dans le diable, faire une pâte avec de la farine et de l'eau, la rouler en cordon que l'on pose autour du diable afin de faire un joint avec le couvercle.

  • Chauffer le four à 230° et cuire 2 heures. Au bout d'une heure et demie, enfourner les aubergines.

  • Poser les deux plats sur la table.

Le vin du plat

  • Boire un vin rosé bien frais.

0

"La chance est la forme laïque du miracle" Paul Guth

 

 

<< Précédente    | AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 19:30 - Montagne - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Un paradis diablement bien gardé. Peisey-nancroix !

    souvenirs de jeunesses

    il y a bien longtemps j'ai travaillé a Peisey en saison d'hiver et d'été a la "maison savoyarde" et "chez Noz", aussi "aux oursons" (le jardin d'enfants il y a 30 ans) a Plan-Peisey j'ai passé des saisons inoubliables avec les gens merveilleux de cette commnune dans des coulisses fantastiques en regardant ce site je me rejouis de voir que la nature de cette région est resté préservée et ca me fait chaud au coeur, j'avoue que j'aimerai bien refaire des saisons dans ce village si c'était possible je parle maintenant
    avec l'anglais, l'allemand couramment, résidant depuis longtemp prés de Heidelberg ou j'ai aussi souvent travaillé pour le tourisme. Jaimerais cependant revenir en France et pourquoi pas dans cette merveilleuse région alors qui sait peut être quelqu'un pourrais m'aider. Je souhaite tout le meilleurs au peyserots et avec un peu de chance un petit signe........ et bonjour a monsieur le Maire qui fut si je ne me trompe pas un de mes patrons

    Posté par coco 58, 11 avril 2011 à 17:55 | | Répondre
  • la fin du paradis...

    Le site commence par : "il existe encore en savoie un jardin secret pour tout les amoureux de la nature intacte"
    Malheureusement, dimanche dernier, j'ai vécu l'enfer
    sonore imposé par 2 quads et 2 motos fonçant sur les chemins, a 100 metres du refuge !!
    Est ce que c'est comme ça tous les dimanches matin maintenant ?
    Cela a gaché notre week-end tranquille, et modifié le lieu de vacance que nous avions prévu pour les prochaines vacances !

    Posté par k, 30 avril 2007 à 15:26 | | Répondre
  • Réponse

    >> K,

    Je suis désolée que se soit tombé juste ce week-end là. Je ne peux même pas te rassurer car je n'y ai passé qu'une semaine en février 2005 pour aller skier aux Arcs.
    J'habitais dans le vieux village difficile à pratiquer en quads et motos.

    D'autres endroits bien sympathiques :
    *GRIMENTZ (SUISSE)
    http://pasperdus.canalblog.com/archives/2007/04/28/4767140.html
    *SAINT NICOLAS DE VEROCE (FRANCE)
    http://pasperdus.canalblog.com/archives/2007/02/20/4050929.html

    où j'ai séjourné.

    A bientôt

    Posté par Pas à Pas, 30 avril 2007 à 22:30 | | Répondre
Nouveau commentaire