Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

20 août 2010

LA GRANDE MOTTE La Chapelle architecturale décortiquée

<< Précédente | AAccueil | Suivante >> 

La Grande Motte ou l'audace du temps libre

C'est dans les années 60 que le paysage artistique voit le jour au coeur du littoral méditerranéen. Jean Balladur, architecte visionnaire, se voit confier la création de cet espace qui flotte entre la mer et les Cévennes. Ce paysage urbain dans le Languedoc fut à l'initiative d'une mission interministérielle dirigée par Pierre Racine afin d'endiguer le flot de touristes français qui partait en Espagne. L'aménagement de cette ville balnéaire qu'est la Grande Motte est entériné par le Général De Gaulle sous le gouvernement de Georges Pompidou qui l'inaugura le 24 octobre 1967. Cette architecture avant-gardiste est reconnue comme une oeuvre urbaine dont le rideau de fond est les Cévennes qui s'ouvre sur un espace vacances.

LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_Impasse_des_Pas_Perdus_02

L'industrie touristique
Motte du Couchant

Il imagina donc une cité qui puisse accueillir un tourisme qui se développait depuis les congés payés. Les premiers vacanciers arrivèrent l'été 68. De cette structure plate qu'est l'étang du Ponant, il s'inspira du Pic Saint-Loup, en arrière plan, pour créer ces édifices qui pouvaient héberger 50 000 habitants.

LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_04

                                                                                                                                   (clic sur la photo pour accéder au site)

Jean Balladur (1924-2002) est né le 11 mai 1924 à Smyrne de famille bordelaise et est décédé le 15 juin 2002 à Paris. Il fit des études de supérieure en Lettre et Phylosophie. Il devient l'élève de Jean-Paul Sartre. Après la guerre, il reprend ses études à l'Ecole des Beaux Arts de Paris. Il fait un stage à l'atelier de Le Corbusier. Il abandonne ses oeuvres précédentes en acier pour exprimer son art dans le béton.

LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_14

                                                                                                                     (clic sur la photo pour accéder au site)

LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_15

                                                                                                                  (clic sur la photo pour accéder au site)

Il était un poète qui se convertit à l'architecture. Il est connu pour la Grande Motte comme Le Corbusier à Marseille.

LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_20

           Point Zéro à gauche                                                      (clic sur la photo pour accéder au site)

Vision du Mexique avec les pyramides précolombiennes du site de Teotihuacán qui évoque les montagnes qui entourent la plaine de Mexico. Etude sur la civilisation des Maya avec leur pyramide à degrés et ces cités littéralement englouties sous la végétation de la forêt tropicale. Vu du Pic Saint-Loup, cette montagne qui abrite notre région . Fut'il influencé par la vue la Brasilia d'Oscar Niemeyer de retour de son voyage au Brésil ?

6ème PHOTO

A LA DEMANDE DE DIDIER WUTRICH, j'ai supprmé cette photo car il ne souhaitait pas qu'elle soit sur cette page malgré le lien sur le site où elle était présente. Il a d'ailleurs supprimé cette page.

Voici le lien de cette page sur google,

Expressionwooden horses, a photo from Languedoc-Roussillon, South | TrekEarth

19 messages - 18 auteurs - Dernier message : 19 févr. 2009

wooden horses - La Grande-Motte, Languedoc-Roussillon .... Additional Photos by didier wuthrich (delkoo) Gold Star Critiquer/Gold Star ...
www.trekearth.com/gallery/Europe/...Grande-Motte/photo1036984.htm

Sur le site de TrekEart, il n'y avait aucun droit d'auteur marqué sur la page comme sur la dernière photo qui fait référence à cet auteur. Clic pour voir lien.

Voici les règles trouvées sur le site TrekEart

______________________________________________________________________

Contenu du Site

Le contenu de ce site est protégé par copyright, marque déposée, et d'autres lois applicables. Vous ne pouvez pas modifier, copier, reproduire, publier, télécharger, afficher, transmettre, afficher publiquement, préparer des travaux dérivés basés sur, ou distribuer de quelque façon que ce soit tout matériel du site, y compris mais non limité au texte, audio, vidéo, le code et logiciel. Lors de votre visite, cependant, vous pouvez télécharger le matériel affiché sur le site des fins non commerciales, usage personnel seulement (à condition que vous conserviez tous les avis de copyright et de propriété contenus sur les matériaux). Nous ne garantit pas que votre utilisation du matériel affiché sur le site n'enfreindra pas les droits de tiers n'appartenant pas à nous ou affiliés à ce site.
_______________________________________________________________________________________

Cette photo était en cohérence avec le sujet de cette page car elle représentait l'architecture à la Grande-Motte. Cet échange d'nformations me paraissaient être en lien direct avec l'ouverture d'esprit qu'est Internet : naviguer de page en page. Il semble que cela ne soit pas l'idéologie de certains auteurs. Je suis encore impressionnée par ce style de personnes qui mettent en accès direct sur des sites Web des données pour des utilisteurs mais qui ne veulent pas que l'on s'approprie cette visibilité. Cette pratique est contraire à sa source car si l'on ne veut pas que cela soit vu, il suffit de ne pas le dévoiler sur le Net. S'il vous plaît arrêter d'utiliser Internet, si vous faites partie de cette catégorie d'auteurs.

COPIE DE GOOGLE

Expression

  • LA GRANDE MOTTE La Chapelle architecturale décortiquée - Impasse ...

    20 août 2010 ... Photo de Didier Wutrich (clic sur la photo pour accéder au site). Son projet voit le jour et montre la rupture en démocratisant la plage et ...
    pasperdus.canalblog.com/archives/2010/08/.../18851616.html - En cache

  • CARNET DE VOYAGES >>> Voyages de rêve, rêve de voyages ...

    Photo de Didier Wutrich (clic sur la photo pour accéder au site). Son projet voit le jour et montre la rupture en démocratisant la plage et fait fi aux ...
    pasperdus.canalblog.com/...___/index.html - En cache

  • Page suivante - Impasse des Pas Perdus

    Photo de Didier Wutrich (clic sur la photo pour accéder au site). Son projet voit le jour et montre la rupture en démocratisant la plage et fait fi aux ...
    pasperdus.canalblog.com/archives/p1-1.html - En cache - Pages similaires

  • Le 2/12/2010

                                   Photo de Didier Wutrich           (clic sur la photo pour accéder au site TrekEart)

    Gel Gel Gel Gel Gel Gel

    Son projet voit le jour et montre la rupture en démocratisant la plage et fait fi aux modèles d'antan. Il expérimente ses vues et utilise l'architecture comme un langage. Il dessine une ville de vacances avec un port de plaisance (17 hectares), un plan d'eau du Ponant (300 ha) pour les activités nautiques, dont le concept reçoit un plan de desserte en forme de peigne.

    LA_GRANDE_MOTTE_Impasse_des_Pas_Perdus_03

    Le port et ses attaches

    LA_GRANDE_MOTTE_Impasse_des_Pas_Perdus_04

    Les quais

    Il réaménage cette côte sauvage, obstile par l'absence de relief, ventée et infestée de moustiques par ses marécages. Pour affronter les éléments naturels qu'est le vent, il oriente les constructions. De là partent ces collines artificielles qui combinent une haute densité d'habitations accessibles à tout le monde et une architecture innovante. Les façades des logements sont perpendiculaires à la plage. Par un jeu de vides et de pleins, l'architecte accroche la lumière sur les façades qui joue avec les nids d'abeilles, les cubes. Le soleil qui longe les bâtiments, pénétre par les alvéoles converge vers cette réussite.

    Les travaux commencent par l'assainissement, on assèche les marais, on engage des travaux de démoustication, de terrassements afin de créer un sol artificiel fait de sable accumulé par les dragues. Puis, vint le reboisement. Il crée un port en juillet 67. Et la cité du futur est née !

    LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_30_Groupe_Ludic_au_VVF_et_VVT

    Jeux d'enfants au VVF et VVT
    -Groupe Ludic-                                 Carte postale Yvon 
    (clic sur la photo pour accéder au site)                     

    Son projet innovant est d'une réalité contemporaine qui a bravé les éléments naturels comme l'hostilité, l'intolérance et l'étroitesse qu'est la tradition. Tout le monde en parle en bien ou en mal de ce décor emblématique !

    LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_16

                                                                                                                     (clic sur la photo pour accéder au site)

    De ces terres où repose la Grande Motte, furent édifiées les premières pyramides. Ces résidences résolument modernes s'entourent d'une végétation unique. La Grande Motte a plusieurs facettes dans sa construction. Un côté féminin, côté Ouest et un côté masculin à l'Est qui nous fait passer des courbes à des lignes droites plus épurées. C'est le quartier du Levant aux pyramides anguleuses jusqu'à la "Grande Pyramide", inspirée de la forme particulière du Pic Saint-Loup, haute de 16 degrés, soit 55 mètres, qui marque la transition avec le quartier du Couchant où se lovent dans la verdure, des formes arrondies qui entourent la pyramide inspirée du Pic Saint-Loup. Ces figures féminines jaillissent du sable et épousent le littoral avec leur forme de conques de Vénus.  L'eau, la terre et le soleil ont rempli de vie ce lieu.

    Plus de 70 % des terres qui entourent ses pyramides alvéolées sont végétation.

    LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_12_Conques

                                     Motte du Couchant                                                         (clic sur la photo pour accéder au site)

    Ces éléments aux formes pyramidales, cubiques, en ellypses avec des galets constituent l'ïle des Loisirs qui comprend parcs, marinas, pistes cyclabes et pédestres, ainsi que des surprises artistiques qui attisent la curiosité culturelle. Elles structurent ce lieu et ne laissent pas indifférents par le design. Ces surprises architecturales sont le fruit de l'imagination qui mêle la nature, les formes et la fonction primaire du bâtiment. Elles apparaissent parfois sous forme de symboles disséminées çà et là. Elles sont moulées dans du béton, cette matière tant critiquée,  pour fabriquer des formes ouvertes sur l'extérieur, principe de Balladur "Le dedans et le dehors". Mélange de matière brute et modelé qui donne le style "Balladur". Si vous regardez le port de loin, vous apercevrez que sa structure ressemble au squelette d'une baleine qui avance au milieu de l'eau.

    LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_13

                                                                                                                                     (clic sur la photo pour accéder au site)

    Cette commune vit le jour en 1974, auparavant se site abritait 5000 âmes et faisait partie de la commune de Mauguio. Il y avait un mas appelé "Haute Plage" qui était une propriété agricole. A l'école, il y avait une vingtaine d'élèves, fils d'agriculteur.  Elle profite du littoral sur 25 km de plages entre le Grau-du-Roi et Palavas et se projète dans le temps pour accueillir 100 000 personnes. Ville européenne qui s'ouvre aux belges, allemands, luxembourgeois, suédois. Elle mit trente ans pour voir le jour et se répandre sur les 700 hectares.

    LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_02

                                                                                                                                      (clic sur la photo pour accéder au site)

    Cette réalisation française qui date de la deuxième moitié du XXème siècle fut conçue pour répondre à un tourisme de masse avec des enjeux socio-économique.

    LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_29_Le_Grand_Pavois

    Le Grand Pavois (clic sur la photo pour accéder au site)

    La ville est organisée en quartiers : Ponant, Couchant, Camping, Golf, Port, Villas aux fonctions bien spécifiques dont le centre  regroupe les fonctions civiques. Ce lieu de villégiature est doté de tout le confort d'une cité qui répond aux besoins des sédentaires par la création d'établissements scolaires.

    LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_Impasse_des_Pas_Perdus_01

    Arête dorsale du bâtiment
    Motte du Couchant

    C'est une ville, avec des rues, des places dotées d'équipements et de commerces. Dans son centre se situe la place de la Mairie avec l'église, la salle polyvalente et la fontaine.

    L'église de 1973 est un bâtiment double qui associe extérieur et intérieur.

    Le palais de congrès est conçu avec des ellipses ventrues qui renvoient dans l'imaginaire à des réservoirs de connaissances avec ses formes arrondies d'une acoustique parfaite.
    (avenue Jean Bène)

    LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_25_Le_Palais_de_Congr_s

    Le Palais des Congrès      Artiste Florence H               (clic sur la photo pour accéder au site)

    Les passerelles sont au nombre de quatre. La passerelle "Saint-Jean" dite passerelle astronomique est un hymne au soleil. Elle prend son nom par le fait qu'à la Saint-Jean quand le soleil est à son zénith, ses rayons traversent l'ellypse et dessine au milieu du pont une sphère parfaite.
    Il y a aussi la passerelle "Escargot", belle promenade pleine de verdure où il fait bon flâner.
    Puis la passerelle des "lampadophores" qui crée une atmosphère étrange avec ses personnes qui brandissent des torches. Elle a été créée par Michèle Goalard.
    Enfin, la passerelle des "Abîmes" qui représent deux monstres s'affrontant. Ils protègent la ville de la malveillance de l'extérieur.

    Les voies de circulation ressemblent aux grands boulevards haussmaniens à Paris, ils donnent l'unité. Les passages sous les immeubles sont faits d'arcades et gardent de bonnes proportions. L'ensemble a une belle silouhette grâce à sa conception qui s'est faite sur croquis.

    Les jardins sont des espaces qui gardent le caractère méditerranéen.

    L'accés aux plages se fait par de larges promenades piétonnes, agrémentées de plantations.

    Les dunes accueillent des oyats, des tamaris, des oliviers de Bohême, des pins parasols. Ces plantes fixent les dunes du littoral par leur système racinaire très profond. Elles sont aidées par les canisses qui les protègent.

    L'étang du Ponant a été créé entre 1964-66 avec l'aide d'équipement venu de Hollande. Il est d'une superficie de 280 hectares.

    Le premier camping s'appelait "Lou Pibols" (1968).

    Le concept me rend béat tant l'ensemble est harmonieux.

    Plaisance rime avec thalassothérapie, casino, restaurant gastronimique, golf, tennis, parc aquatique, plage, port...

    Il créa également Port Camargue.

    Expression "Pour moi l'architecture c'est le vide" Jean BALLADUR

    Plages

    Plage du Grand Travers
    Plage du Ponant
    Plage du Point Zéro

    Privées

    La voile bleue

    La Grande Motte a le label "Pavillon Bleu d'Europe" pour la qualité de ses plages.

    LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_Statue_de_sable_02 LA_GRANDE_MOTTE_Architecture_Statue_de_sable_01

                                                Sculptures de Toni    (Andreas Thoneik)     (clic sur la photo pour accéder au site)

    LA_GRANDE_MOTTE_R_gate

                                                                                                                            (clic sur la photo pour accéder au site)

    Notes

    Manitas de Plata, guitariste gitan,  vit à l'année à la Grande Motte, rue Frédéric Mistral.

    Situation

    La Grande Motte (34)
    2700 heures d'ensoleillement

    A 20 km de Montpellier et 30 km de Nîmes.

    Accessible par avion, TGV ou A9

    LA_GRANDE_MOTTE_Littoral                                                                                                                                           

                           L'aventure du balnéaire de Claude Prelorenzo et Antoine Picon               (clic sur la photo pour accéder au site)

    Source

    Liste des oeuvres de Balladur

    http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Grande-Motte

    Bibilographie

    Visite le 8 juillet 2010

    ______________________________________________________________________________________________________________
    d'autres articles,

    Vous aimerez peut-être :

      Cigales  Chemin Cérémonie religieuse Pélerinage Sarah 2010

      Marins d'eau_douce SETE

      IMG_0111 Diane d'Ephese Villa d'Este
      Un été en Provence

      Beauduc
      CAMARGUE

      Marie Sarah
      CAMARGUE
      De Cette à Sète...
      C'est à voir !
      Courtiser VENISE
      Merveille de la nature
      Diane d'Ephese

    .......................
    Carnet de voyages
    Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais,
    Arabe,   
    Parution de l'article,  20 août 2010
    Mise à jour  : 2 décembre 2010

                       Répondre

                

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>


    Commentaires sur LA GRANDE MOTTE La Chapelle architecturale décortiquée

      je dirai que c'est plus beau sur les photos tout de même! le grand travers est ma plage de prédilection, et je suis restée amarrée une semaine au ponant en bougeant de place de temps en temps pour passer une semaine tranquille même les garde côte qui nous ont contrôlés n'ont rien dit, c'était génial !!

      Posté par maevina, 20 août 2010 à 12:55 | | Répondre
    • Même si au départ " La grande Motte " n' est pas trop ma tasse de thé...tu me l' as fait découvrir sous un autre jour qui l' éclaire dans mon esprit de manière différente...
      Merci pour cette découverte en détails de talents multiples...
      Amitiés

      Posté par Mathilde, 20 août 2010 à 13:17 | | Répondre
    • Félicitations pour l'honneur sur canalblog.
      Karim

      Posté par bakrim76, 21 août 2010 à 14:27 | | Répondre
    • c'est un endroit hors du temps posé au bord de la mer, comme ça, sans chichis

      Posté par ariane, 22 août 2010 à 08:24 | | Répondre
    • Intéressante cette série

      Posté par chacha, 23 août 2010 à 20:22 | | Répondre
    • Très bel article fort complet. J'aime bien la photo des quais !
      Merci de ta visite chez moi.
      Au plaisir
      Chriss sur son îlet à l'île de La Réunion

      Posté par Chriss, 23 août 2010 à 23:18 | | Répondre
    • Encore de belles photos géométriques, celles-là ! Je reconnais que ces immeubles ont un certain charme mais, comme je te l'écrivais tout à l'heure, ils cassent la vue du bord de mer ... Je ne polémiquerais pas plus sur ce sujet ...
      Bises

      Posté par JO TOURTIT, 25 août 2010 à 09:30 | | Répondre
    • Vraiment un superbe reportage,un travail de pro....
      Bisous du soir et à bientôt
      Maman mule

      Posté par mère de la mule, 25 août 2010 à 22:02 | | Répondre
    • je suis surprise de voir la grande Motte avec un oeil aussi pertinent..je la regarderai maintenant différemment, merci

      Posté par mab, 27 août 2010 à 11:46 | | Répondre
    • Un super reportage sacrément bien documenté sur La Grande Motte! imagine-toi que j'ai quitté Castries en 70, j'avais 10 ans, et le grand Travers était quasi-désert, les pyramides commençaient à sortir des marécages... je suis toujours étonnée par la verdure de cette ville qui finalement a un certain charme!
      Maintenant, je passe une partie du temps du côté de Pézenas, mais il m'arrive de rôder du côté du Grau, de Carnon...Nostalgie!!!
      PS: Pour l'instant, je suis assez débordée pour des sujets de fond: La Toile de Candide est momentanément en pause, par contre, le blog photos (avec moins de texte)http://fenetresurreves.canalblog.com continue
      Bises

      Posté par karine, 27 août 2010 à 22:22 | | Répondre
    • Je n'y ai jamais mis les pieds ; mais maintenant j'ai au moins une idée plus nette de l'endroit ! merci pour la visite !

      Posté par Nat et Pouchkine, 30 août 2010 à 18:25 | | Répondre
    • Quel superbe reportage sur la Grande Motte que je ne connais pas....
      Une architecture très moderne pour l'époque où elle a été édifiée...
      A voir lorsque mes vacances me permetront d'y aller en dehors des mois de Juillet et août.
      BOnne semaine,
      Patricia - La Table de Pénélope

      Posté par Diane-plop, 01 septembre 2010 à 11:14 | | Répondre
    • Tes explications fort complètes me font un peu changer d'avis sur cette réalisation. Je comprends mieux. Mais je n'aime toujours pas. Je connais bien les pyramides mexicaines de Teotihuacan et elles impressionnent aussi, parce qu'elles étaient des lieux de culte et de sacrifice. Mais par ailleurs elles sont belles, ne serait-ce que par le dépouillement de leur forme et par l'usage de la pierre locale. Je connais aussi Brasilia, ville harmonieuse à voir et agréable à habiter même s'il ne faut pas y être piéton. Je peux me tromper, mais il me semble que la Grande Motte n'a pas reçu cette âme que l'on trouve en visitant ses modèles.

      Posté par Paloma minette, 07 septembre 2010 à 22:10 | | Répondre
    • C'était audacieux pour l'époque !
      Merci pour cet éclairage.

      Posté par asiemutée, 08 septembre 2010 à 10:45 | | Répondre
    • Très décriée par beaucoup comme une horreur, elle fait preuve d'audace et d'imagination pour l'époque! Je l'avais découverte dans les années 70 enthousiaste et je ne sais comment elle a évolué avec le temps...
      Bonjour d'un endroit plus classique...Florence!
      J'ai pensé à toi à Impruneta

      Posté par christiana, 11 septembre 2010 à 21:09 | | Répondre
    • Tout ce que je n'aime pas voir

      sur le bord de mer...Tout ce que je fuis!
      Bonne journée lumineuse!

      Posté par thami, 15 septembre 2010 à 12:11 | | Répondre
    Nouveau commentaire