Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

10 mai 2014

La ville enchantée autour de Cuenca

 

 

<< Précédente |AAccueil | Suivante >>

Qui aurait pu imaginer que Cuenca, la ville réputée pour ses maisons suspendues "casas colgadas", cachait une autre ville "La Cuidad encantada" ? Lorsqu'on atteint la ville, il est difficile d'imaginer que derrière, à une vingtaine de kilomètre au dessus, se trouve "La ville enchantée" qui garde son trésor de dolomites.

 

Le Pont romain

 

Dans ce lieu, un essaim de figurines se donnent en spectacle. Un théâtre en plein vent où les décors sont naturels et fantasmagoriques. Des figures humaines, des animaux, des objets viennent planter le décor de cette ville mystérieuse.

 

Porte en ogive de la cathédrale

 

Ces formations rocheuses de type karstique sont dans le massif de la  "Serrania de Cuenca Alta" à l'Est à 1400 mètres d'altitude. La pierre hétérogène a permis cette usure inégale par les différents éléments tels que le vent, la glace et d'anciennes mers, il y a quelques millions d'années. Le site comprend 230 hectares. Elles prennent un relief par l'érosion qui progresse et crée des galeries internes. Les eaux chargées de dioxyde de carbonne se sont infiltrées dans les fractures et ont donné à cet ensemble des formes tourmentées et ruiniformes car les galeries se sont effondrées au cours des siècles.

 

Le théâtre

 

La végétation est constituée de pins "Maurice" et de genévriers. Vos pieds fouleront du thym et des lavandes et cette note bien agréable, parfumera votre chemin.

 

Plaza Mayor

La première vue est ce monolithe isolé, en forme seta (tormos), qui est le symbole de la ville enchantée. C'est ici que furent déposées les cendres de Viriato, un berger lisuthanien qui lutta contre l'abus des Romains et devint Chef hispanique.

 

La tornade

 

Puis tu découvriras de profil, ce faux-terrier. Oui, n'hésite pas apporte ta propre imagination pour lui donner un nom. Car ici, chaque pierre a un nom. Normalement, lorsque les êtres humains naissent, on s'accorde que tel ou tel nom leur convient, mais pour ces drôles de sculptures, qui se sont formés au fil du temps, les noms furent définis en fonction de leur apparence, pour les plus remarquables.

 

 

 

Le chien

 

Puis, tu pourras rencontrer le visage de l'homme, la mer de pierre, la tortue et bien d'autres.

 

Le visage de l'homme

 

 

Le paquebot

 

 

 

Et maintenant, défile les ours.

 

Les ours

Ici un champignon, là un bestaire ou une cité sont placés là par la nature, aidée par l'érosion.

 

Champignon

 

Avec un peu d'imagination, vous pourrez voir sur un parcours de 3 km d'immenses formes.

La mer de pierre

Le tobogan

Le phoque

J'entends le soupir des amants de Teruel, la pierre vibre et porte leur affection. Ils sont liés par le sol et le temps les rapproche.

 

Les amants de Teruel

 

 

La ville enchantée a été déclarée site naturel, le 11 juin 1929. L'origine de ces formations remonte à 90 millions d'années, période du "Crétacé". Ce phénomène géologique fait partie du fond de la mer Thétis qui recouvrait une grande partie de la péninsule ibérique. Le dépôt de sel, principalement de carbonate de calcium a entraîné avec les changements climatiques, cette érosion.

L'accès n'est pas gratuit. Vous devrez débourser 3 euros par personne.

 

Lutte entre le crocodile et l'éléphant

 

Voir dans les environs

La route des vrilles à Enguinados (rivière Cabriel) avec baignade à la playeta de la Lastra au niveau de la chute d'eau. Continuer après le hameau de la Hoyas

La fenêtre du Diable (Ventano del Diablo) qui donne sur la rivière Jucar

 

 

AzulejosAzulejosAzulejosAzulejosAzulejosAzulejosAzulejos

 

 

TOP  10    CASTILLE

CUENCA     
PARADOR de CUENCA
CALATANAZOR PARADOR de CADORNA
MURIEL DE LA FUENTE                     
ALBARRACIN  
CHINCHON
 

 

 Madrid  
 Gorges de Sto Domingo de Silos  
 Aranjuez  
 Burgos  
 Toledo  

 

 

TOP  10    ARAGON

ALQUEZAR Hôtel Alquezar
HUESCA

 

MONTSERRAT  FORMATION DE MALLOS DE RIGLOS
 MONASTERE DE PIEDRA DE NUEVALOS  
 MONASTERE DE SAN JUAN DE LA PENA  

 

 BESSALU  
 MORELLA  
 LE DESERT DE BARDENAS REALES PARC NATUREL DE ORDESA
 RODELLAR  
 ZARAGOZA  

 

 

Bibliographie

Visite du 8 mai 2014

.......................

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

 

Vous aimerez peut-être : 
(clic sur photo pour lien)

 

 Les_oreilles_de_Buster

La_voie_marion_de_Jean_Philippe_MEGNIN

Les_chaussures_italiennes_de_Henning_Mankell

Balzac et la Petite Tailleuse chinoise


L'ombre du vent

La_vie rêvée des plantes de Lee Seung-U

Les oreilles de Buster
Maria Ernestam
La voie marion
Jean-Philippe Mégnin
Les chaussures italiennes de Henning Mankell Balzac et la Petite Tailleuse chinoise
Dai Sijie
L'ombre du vent 
Carlos Ruiz Zafon
La vie rêvée des plantes
Lee Seung-U

...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution : samedi 10 mai 2014
Mise à jour  :  10 mai 2014
                 Répondre                        

 

 

 

<< Précédente |AAccueil | Suivante>>

Posté par PASPERDUS à 17:40 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur La ville enchantée autour de Cuenca

    J'ai adoré cette "balade" matinale enchantée !
    Mais qu'est ce qui t'a donné l'idée de visiter ce lieu magique ?
    Les noms des différentes roches sont bien appropriés et le cadre est grandiose.

    Je suis allée voir sur le Net où se trouvait cet endroit et le village de Cuenca vaut également le détour avec ses maisons suspendues.

    Un bien intéressant reportage dont je te remercie.
    Bises et bonne semaine.

    Posté par JO TOURTIT, 12 mai 2014 à 08:11 | | Répondre
    • Quand nous préparons notre voyage, je cherche sur le net les particularités aux alentours. Et c'est comme cela que j'ai découvert ce lieu en allant à Cuenca ! Oui, c'est à voir. Tout autour de Cuenca, il y a de belles ballades.

      Posté par PASPERDUS, 12 mai 2014 à 18:37 | | Répondre
  • C'est très spectaculaire, absolument grandiose et étonnant! Je ne connaissais pas du tout et je découvre grâce à toi que ce lieu est classé "site naturel". D'ailleurs, je dirais aussi bien site exceptionnel! Tu as raison, l'imagination peut s'éclater dans un tel endroit! Magnifique, merci.

    Posté par Palominette, 12 mai 2014 à 11:48 | | Répondre
  • C'est très beau... ça me parle d'autant plus que ma guitare vient de Cuenca... Je ne peux m'empêcher d'entendre un air de Tárrega, Fernando Sor ou Albéniz en regardant tes photos

    Posté par christiana, 13 mai 2014 à 19:14 | | Répondre
  • La balade doit être superbe ,j'ai les sabots qui me démangent !....
    Bisous du soir .
    Maman mule

    Posté par lameredelamule, 13 mai 2014 à 20:40 | | Répondre
  • …un reportage très intéressant!

    Posté par francesco, 20 mai 2014 à 13:25 | | Répondre
  • Tes billets sont vraiment très documentés, les photos sont belles, les sujets diversifiés... trois bonnes raisons de flâner chez toi !

    Posté par eva, 14 juin 2014 à 23:59 | | Répondre
Nouveau commentaire