Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

10 septembre 2007

Cordoue et sa Mezquita...

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Monnaie_du_PapeDominée la Mosquée !

T

... Cordoue aux maisons vieilles,
    A sa mosquée où l'oeil se perd
    dans les merveilles
    "Victor Hugo"

T

Célébrée bien après le départ des Maures -arrivée en 711-, la Mosquée de Cordoue (Cordoba) est la plus importante du monde islamique occidental, après celle de Damas et subsiste comme un chef-d'oeuvre architectural.

Arcades
du Site "musique09"

Elle fut commencée par le jeune Abd al-Rahman (756/788 J.C. ou r. 139-172 H) 1er de Damas en l'an 785 sur l'emplacement d'une basilique chrétienne "Saint-Vincent" qui auparavant était un temple "Janus", dieu aux deux visages (guerre et paix).

Photo_204

Elle prit le nom "Mesquita alijama". Elle compte parmi les 1 000 mosquées et 600 bains durant l'époque faste (1000) de la ville. Elle est entourée de la "Judéria", quartier juif aux murs chaulés de blanc, aux rues tortueuses et aux ravissants patios fermés de grilles en fer forgé où l'artisanat est réputé.

Elle fut achevée en 987.

T

Commentaire

Durant cette époque du pouvoir mulsuman (huit siècles), il semble nécessaire de rappeler que tous les cultes : juif, chrétien... étaient dignes de respect et furent exercés dans le privé. Mais dès la reconquête des catholiques, juifs, arabes furent persécutés et expulsés.

31 mars 1492, les juifs furent expulsés. D'autres auparavant furent convertis.
1502, les catholiques convertissent les musulmans.
1520, les catholiques convertissent les protestants.

Une autre version dit que la tolérance des musulmans envers les autres religions n'était que finte. Répression, révolte, expulsion semblent être de mise depuis la nuit des temps.

T

Elle est le résultat de multiples modifications, détruitre, agrandie de chapelles (mihrab), ornée de chapiteaux corinthiens sculptés, découpée d'arcs outrepassés et lobés et au moment du déclin du Califat, la réalisation de la Cour des Orangers.

Photo_200
Chapelle dans la Mezquita

La vision à profusion de ces colonnes (854 colonnes en 19 vaisseaux de 36 travées) combinées sur ces 23 000 m2,  sur une surface de 180 m de long sur 130 de large reste étonnante. Elles sont de divers styles et donnent à cette oeuvre l'aspect d'un bois qui rend magique cet endroit.

Un millier de colonnes de marbre coiffées d'arcs outrepassés qui combinent la pierre et la brique et tel un trapéziste juxtaposent des piliers qui soutiennent d'autres arcs en plein ceintre.

Bleu
Photographié par Klarys du Site "Zyeuter"

Tout cet enchevêtrement de formes et de couleurs manifeste un grand sens de l'équilibre et de l'harmonie, outre ; mais également a permis de résoudre le problème du soutènement d'un édifice aussi haut et massif, sans alourdir sa vision et garder l'aspect de légèreté et luminosité nécessaire à la prière et pour le côté pratique : être vu et entendu de tous.  5 fois par jour, il appelle à prier (l'imam prononce du Vendredi en s'orientant vers le sud-est (=qibla), vers la Mecque).

Photo_205

Les chapiteaux remontent à des temps anciens jusqu'à l'époque romaine. La vision transversale comporte douze nefs et longitudinales onze. Des calligraphies coufiques faites de stucs extravagants, mosaîques byzantines, forment des bandes qui dessinent les murs. On reconnaît les différentes parties dont certains chapiteaux en marbre ont été récupérés sur d'anciens édifices romains.

T

Jardin des Orangers
Dans le jardin des Orangers, une fontaine en son centre permettait lorsqu'on voulait rentrer dans la mosquée de faire ses ablutions. Autrefois, trois fontaines desservaient ce jardin qui fut doté d'un système hydraulique des plus complexes qui permettait d'irriguer tout en servant également à rafraîchir le centre de prière dans la Mosquée. Il fut planté au XIIIème siècle et doté d'oliviers et cyprès dès le XVIIIème siècle.

Orangerie
du site Amine's Snapshots

A l'époque, ce jardin permettait un libre échange par le biais de arcades entre la mosquée et l'extérieur.

T

La mosquée est un édifice orné de portes. L'art islamique fait références à des représentations du monde végétal (motif ataurique) et animal. En effet, j'ouvre cette parenthèse, afin de comprendre les modifications visuelles et de faire le distingo entre les musulmans soumis devant l'interdiction de représenter des figurines dans l'ornementation, alors qu'à l'époque chrétienne, les statues viennent ornées l'ensemble.

Inscription_Mihrab

 "

Repr_sentation_florale_Mihrab

Photographies du site" PhotoChris

Elle est unique par le fait que deux cultes s'enchassent l'un dans l'autre dont l'exemple même est la tour de la cathédrale que l'on peut apercevoir de la cour des orangers et qui en son sein conserve le minaret. Cette tour servit de modèle à la "Giralda" de Séville. Au sommet, on peut admirer San Miguel qui est l'emblême de la ville de Cordoue.

Minaret

T

2ème étape -sous le règne de Abd-el-Rahman II-  (766/788)

Une extension fut faite qui se distingue par le manque de socles des colonnes. Elle consistait à agrandir la salle de prière.

T

3ème étape (la Masqsura) -sous le règne de Hicham- (788/796)

L'espace est à nouveau développé par des colonnes qui alterne sur ses claveaux, le marbre bleu de Cordoue et le marbre rose de Cabra. L'ensemble est structuré par des coupoles aux motifs dit "en copeaux" et dont la luminosité est très caractéristique de sa conception qui met en valeur l'enchevêtrement des arcs polylobés.

T

4ème étape -sous le règne de Abd-el-Rahman III - (951)
Le minaret fut construit. On l'appelle la "Tour del Aminar". Elle fut reconstruite en 1593 et maintes fois modifiées jusqu'en 1664, suite à des problèmes de fondation. Elle mesure 93 mètres et au bout des 267 marches qui l'érigent vous pouvez apercevoir son ensemble.

A cette période fut construit la salle de trésor et le sabat.

T

5ème étape  -sous le règne de El-Hakam II- (961-976)
L'agrandissement ne pouvant se faire que du côté Est, le mihrad et la maksoura (enceinte réservée au calife) furent excentrés. Cette partie est faite d'un entrecroisement d'arcades.

La chapelle en son centre qui fut construite en 1258. Ornementation "Mudéjare", stucs (ornement mocarabe) et coupole de bois.

T

6ème étape -sous le règne de Hicham (976-1009)
Le mihrab (place des prières) fait de mosaîques d'or et de pierres semi-précieuses dont l'ensemble est le plus important du monde mulsuman.

La coupole centrale de la Qibla (mur méridional sur lequel donne le Mihrab) est de mosaïques bysanthines constituée d'un réseau d'arcs polybés.

Coupole
du Site "musique09"

Il abritait le Coran et est fait d'une frise d'or qui laisse entrevoir une liste de 99 noms d'Allah.

Les fidèles devaient en faire le tour 7 fois à genoux en signe de pénitence.

Mihrab
Photographié par Guy MOLL sur le site

7ème étape (Al-Mansûr - 987)
C'est l'affirmation du Souverain mais qui est d'une facture grossière, avec des arches peintes pour reproduire l'alternance de pierre et de brique.

Photo_208

T

8ème étape (la cathédrale)
1521, construction en son milieu d'un sanctuaire en forme de croix. Le choeur, tout de bois ciselé est baroque. Les chaires sont en bois d'acajou et marbre.

La première chapelle érigée "Capilla Villaciosa" en 1371 est de style Mudéjar.

Photo_201

Mais dès 1236, la Mosquée se transforme en Cathédrale (1523) ce qui modifie son ordonnancement. A cette date, Charles Quint donna son accord pour la construction, sans connaître la mezquita et en faisant fi des contestations grandissantes. Il comprit son erreur quelques années plus tard lorsqu'il vint faire visite. Trop tard !

Elle est un mélange de style gothique, Renaissance et baroque. Elle fut faite par l'architecte Hernan Ruiz et son fils (entre 1523 et 1599). Les stalles (sièges) sont de style churrihuerresque (1758).

Et dès lors, les modifications se succèdent qui combinent tous les styles. Sont intégrées tout au long du mur d'enceinte, des chapelles chrétiennes qui longent également la Cour des Orangers sur une partie.

Photo_207

Photo_209
Petite anecdote,
Le fervant vêtu de rouge était emprisonné et pris la peine
durant sa peine de marquer dans le marbre sa conviction.

Elle devient le symbole de la ville sous le nom "Mosquée-cathédrale Sainte-Marie" et captive les voyageurs. Pour certains, elle est toujours appelée "mosquée" malgré qu'elle fut reconvertie en cathédrale chrétienne dès la reconquête de Cordoue.

T

Plans des diverses modifications

Plan

T

On parvient sans mal à imaginer malgré les chapelles et le choeur Renaissance qui furent greffés à l'intérieur , la splendeur passée de ce qui fut un temps la plus vaste mosquée du monde musulman ! Vous comprenez donc pourquoi l'évêque Alonso Manrique menaça de raser l'édifice.

Vue

Rappel, la mosquée fut construite par des prisonniers chrétiens sur les ruines d'un édifice religieux chrétien

Dérive des fidèles d'Allah !

T

Situation

Au nord de l'Andalousie, ville chaude traversée par le fleuve Quadalquivir.

T

Visite
Pour débuter la visite, il faut se rendre dans la cour des Orangers pour prendre son ticket, afin de visiter l'intérieur de la Mezquita.

T

Autres lieux à Voir

Alcazar de los Reyes Cristianos dans la Juderia
Ce palais date de 1328, il fut la résidence des rois catholiques lors de la reconquête de Cordoue. Il exhibe des jardins et terrasses agréables comprenant des fontaines, des bassins aux poissons sur plusieurs niveaux et est
malgré la chaleur un véritable oasis.

La vue se porte sur le pont romain, long de 240 mètres et large de 6,50 mètres, la panorama va donc jusqu'au Guadalquivir.

Pont_romain
du Site "musique09"

On peut y remarquer à l'intérieur de très belles mosaïques romaines

T

Alh Zahar

Colonne_Alh_Zahar
Photo du site "Bacalhau"

TTT

Biographie

. Voyage en juillet & août 2007
. Photos personnelles

. Photos prises sur Internet au fur & à mesure de la préparation virtuelle du départ.

 

 

 

 

TTT

 

 

Suite du voyage en Andalousie (mise en service en cours de construction)

T

  TOP  10   ANDALOUSIE

T

GRENADE

Alhambra, Albaicin (quartier arabe)

SEVILLE

Alcazar, Couvent, Barrio de Triana (ancien quartier des gitans, céramique), Macarena, quartier juif, Les pénitents

CORDOUE   Mezquita                   
CADIX Villages blancs
RONDA : Ponts, Arênes, Bains maures,
Palais de Marqués de Salvatierra
Maison du Roi Maure (mînes),
Minaret de San Sebastian
Jerez de la Frontera
Cadiz, Tarifa
Setenil (maisons troglodytes)
MALAGA          

Nerja, Grotte,
Parc Ardales (défilé des Gaitanes : gorges), lacs, Grottes d'Ardales,
Ermitage "Notre Dame de Villaverde"
Costa del sol,

 

SIERRA NEVADA

Alpujarra (villages sur les contreforts sud de la serra nevada) : Trevelez,
Guadix (maisons troglodytes)

HUELVA  Romeria del Rocio,
Parc National Donana,
Mazagon,
Grotte des Merveilles,
Mînes de Riotinto
Cortegana (fêtes médievales)
              
ALMERIA

Cabo de Gata
La Isleta
Nijar
(poterie)
Alméria (Serres)
Motril et la sparterie

 

0

0

1  2 t;/font>3  4  5 6 7 8 9 10 Suivant

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ligne  Dernière mise à jour, le 1er novembre  2008

 

Posté par PASPERDUS à 23:27 - Cordoue et sa Mezquita... - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Cordoue et sa Mezquita...

    Un "détail" !

    Bonjour,

    Jolies photos et nombreux voyages !

    Juste un détail si "tu" permets, concernant la mosquée de Cordoue (Mezquita de Cordoba)

    Tu écris : ... "Célébrée bien après le départ des Maures -arrivée en 711-, la Mosquée de Cordoue (Cordoba) est la plus importante du monde islamique occidental, après celle de Damas et subsiste comme un chef-d'oeuvre architectural"...

    En fait, je crois il s'agit bien de la plus grande mosquée aprés celle de Damas, mais celà ne s'applique qu'aux mosquées du rite des Omeiades et non pour tous les rites musulmans !

    Patxi

    Posté par patxi, 12 juillet 2008 à 16:17 | | Répondre
  • jolies photos....
    Mary

    Posté par marydeco, 02 décembre 2010 à 15:15 | | Répondre
Nouveau commentaire