Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

12 avril 2009

L'Oeuf Pascal ~Arbre de vie~

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    OeufCurieuse plantation en ce jour de Pâques. La terre nous offre ce symbole pour célébrer l'arrivée du

    Printemps par la promesse de la vie, la fertilité.

    EASTER

    EASTER

    Renaître de la terre par l'oeuf qui donne naissance au monde dans un jardin spectaculaire. Cette terre est plus qu'un jardin, c'est la découverte exceptionnelle à double titre, de l'attraction du jour.

    Semer des oeufs et récolter des chocolats !

    Laissez-vous emmener pour une promenade en images dans ce lieu magique qui vous surprendra pour illustrer Les Pâques, car les oeufs de Pâques, çà se mange en chocolat, pas vrai ?

    L'infini

    Le parcours est initiatique car les premiers oeufs à découvrir sont ceux du Dinosaure, sur un lit de fougères qui les protège de la fanfare de l'orage et de l'épouvante de l'éclair.

    Les enfants fourvoyés par le temps se dirigent vers la lumière de l'intérieur, car l'orage s'est précipité bien avant les cloches.

    Le ciel triste de l'absence du soleil s'indigne et nous menace. Mais le soleil rayonne dans le coeur des chérubins qui continuent la quête sans fin.

    Oeuf dur

    Je brise l'histoire de cette coquille parfaite pour nourrir cette journée de partage.

    Fauteur de trouble

    Un petit clin d'oeil au lopin de terre, entendez par là : "lapin" agile. Car il est le symbole de l'abondance et accompagne les petits en quête d'oeufs de Pâques. Son origine remonte à l'Antiquité (3500 ans avant Jésus-Christ).

    Maintenant, la veille de Pâques, les enfants fabriquent des nids de feuilles et de mousses que les parents disposent dans le jardin pour que le lièvre de Pâques dans la nuit distribue les oeufs lâchés du ciel par les cloches et les cache un peu partout. Lorsqu'il tape par terre, les oeufs deviennent d'or. C'est magique !

    Entendez par là, qu'il essaye de récupérer les oeufs en chocolat des poules, car il est malin et agile !!!

    Face soleil
    A qui le tour ?

    Il est représenté par le rameau qui accompagne cette semaine Sainte, du Carême jusqu'à la résurrection du Seigneur. Car Jésus est passé par la mort, enfermé dans un tombeau pour ressuciter. Cette nouvelle dimension est l'immortalité ou la vie éternelle. On commémore la résurrection de Jésus-Christ mort sur la croix trois jours plus tôt, par l'agneau Pascal ; car Jean-Baptiste avait annoncé sa venue comme "le Sauveur du monde" en le désignant ainsi "Voici l'agneau de Dieu".

    Il prend la place de l'agneau offert en sacrifice. Dans la célébration de la Cène, le dernier repas qui Jésus partage avec ses disciples, il rompt le pain et l'offre en disant "ceci est mon corps", puis il offre une coupe de vin, en disant "ceci est mon sang, le sang de l'alliance".

    Cette célébration se manifeste par les clôches qui sonnent, sonnent à n'en plus finir. Elles sonnent chaque jour de l'année, sauf du Jeudi Saint après l'hymne du Gloria jusqu'au Gloria de la veillée pascale, le Samedi Saint, pour marquer le moment du Carême. Elles sont alors attachées par les cordes.

    Soulign_

    Les enfants, les yeux ébahis, imaginent les oeufs qui tombent à la volée quand les cloches qui carillonnent, reviennent bénies de Rome remplies d'oeufs en chocolat. Ils découvriront l'arbre aux oeufs qui décore leur intérieur . Ils sont en sucre ou en chocolat pour ce dimanche de Pâques. Le rituel de la chasse aux oeufs débute un panier à la main et égaille cette belle journée. Chaque touffe d'herbes est explorée, chaque arbre... sans en oublier, car Dame Nature s'éveille et s'encanaille. Gare aux chocolats perdus !

    Jaune d'oeuf

    Les oeufs qui tombent

    A l'origine, c'est à partir du XIIIe siècle que les oeufs sont colorés. Et, c'est au XIXe siècle que les confiseries ont remplacé les oeufs de poules par l'élaboration d'oeufs en chocolat avec des moules en fer étamé. La solution au départ était de couler le chocolat dans la coquille  et c'est vers le XVI siècle qu'apparurent les surprises dans les oeufs.

    . rouge (résurrection) : pelure d'oignons rouges,
    . ocre : pelure d'oignons jaunes,
    . jaune : safran,
    . Jaune vif : fleur de soucis d'eau
    . jaune orangé : racine de carottes

    . marron   du café ou de l'écorce d'aulne, de la mie de pain ou de la brou de noix.
    . rose : le rouge suc des betteraves,
    . violet : baies de myrtille et de sureau,
    . vert : suc d'épinard,
    . bleu : bleu de méthylène, de l'inde ou de la mauve séchée,
    . bleu vert : graine de tournesol.

    Si l'on veut les teindre de plusieurs couleurs, il faut faire des réserves à la cire et par bains successifs (le batik).

    Pour fixer la couleur, mettre du vinaigre blanc.

    Oeuf de Pâques

    Intérieur

    L'arbre paraît de quelques branches en bourgeons pour montrer que l'hiver s'en est allé, offre ces branches  enrubannées. On y accroche sur des rubans des oeufs et des lapins. Ils feront merveilles dehors ou dedans s'il fait mauvais temps !  Les rubans rappellent les cloches libérées de leur corde et peuvent tintinnabuler.

    Toute cette semaine de carême, nous inspire pour se préparer au renouveau. Le soleil éclate et représente le feu qui illumine et réchauffe les croyants. On allume des bougies autour de la table bien décorée qui attend les convives.

    Ce cierge pascal s'allume lors de la veillée normalement et il brûle jusqu'à Pentecôte. Dessus, on remarque une croix avec cinq grains d'encens pour signifier les cinq plaies du crucifié et les lettres de l'alphabet grec "alpha" et "oméga" sont représentées pour symboliser le commencement et la fin de la vie de Dieu qui est éternelle. Les 4 chiffres de l'année sont présents.

    Le passage par la mort, le cycle d'hybernation sacralise le renouveau, la purification (le catharsis). Ces rites de passage entre la mort et la vie précèdent des périodes de deuil (ténèbres). Dans les familles juives, il est coutûme de faire le ménage dans les maisons.

    Soulign_

    Ma fête est le premier jour suivant la veille, correspondant au jour précédent le lendemain !

    Ces coutumes pascales daterait du XIIe siècle et il faut se rapprocher du Carême pour connaître que pendant 40 jours avant Pâques, il est interdit par l'Eglise, de manger des oeufs. Ce jeûne de 40 jours (sauf les dimanches) commémore les 40 jours que Jésus de Nazareth s'est retiré dans le désert de Judée pour jeûner. Ces oeufs étaient préservés et décorés aux couleurs du printemps pour les donner aux enfants pour symboliser le renouveau de la vie. Ce cycle de l'éternel recommencement.

    La date fixée pour célébrer la résurrection dépendait dans les premiers temps du calendrier juif (babylonien). Cette date tombait en même temps que Pessa'h, la Pâque (n.f sing) juive. D'où, le nom de Pâques (n.f plur) qui vient de "passer", "épargner".

    De nos jours, Pâques sont fêtées le premier dimanche après la pleine lune qui suit le 21 mars, équinoxe du printemps (entre le 22 mars et le 21 avril). Ce mode de calcul date de 325, suite au concile de Nicée, par Constantin 1er.

    Mais pourquoi "Les Pâques", car chez les chrétiens romains et orthodoxes, il y a deux dates car les calendriers ne sont pas les mêmes. Si les chrétiens romains utilisent le calendrier grégorien alors que les orthodoxes pratiquent le calendrier Julien.

    Le lundi de Pâques est un jour férié en France. Il fait suite à l'Octave (huits jours suivants) qui prolonge la fête jusqu'au dimanche de "Quasimodo". Dans le calendrier liturgique, ce deuxième dimanche de Pâques, appelé "Pâquettes" a pris son nom par ce verset en latin dit lors de la messe "Quasimodo geniti infante" (comme des nouveaux nés) qui annonce les Pâques closes.

    C'est un chemin de croix qui commence par la chandeleur, le mercredi des Cendres: le Carême (40 jours avant Pâques), puis Les Pâques, s'ensuit l'ascencion (40ème jour après Pâques), via Pentecôte (7 semaines après Pâques)... Ad vitam aeternam

    Plant d'oeuf

    Soulign_

    Coutume

    En Provence, il existe une vieille coûtume d'offrir des présents au nouveau né en signe de voeux. Un oeuf, du sel et des allumettes, signes pour  qu'il soit sain comme le sel [santé], plein comme un oeuf [comblé de biens matériels et spirituels], droit comme une allumette afin qu'il suive le bon chemin.

    En Italie, il est coutume de manger une brioche le vendredi Saint, en forme d'agneau Pascal. On la prépare en famille et elle donne lieu au partage.

    En Chine, selon un mythe, le monde serait naît d'un oeuf de tortue (Yin et le Yang). Le Yin représente la coquille de la Terre et le Yang la coquille du Ciel.

    C'est en Russie que l'oeuf prend les lettres de la noblesse. En 1912, le Tsar Nicolas II fit commande a Peter-Karl Fabergé, orfèvre du Tsar, l'oeuf Napoléon, pour le centenaire de la Bataille de Napoléon (17 septembre 1812) qu'il offrit à sa mère. Au total, 52 oeufs furent commandés par la famille impériale à l'occasion des fêtes pascales jusqu'en 1917 car Marie, l'impératrice était danoise et elle se souvenait qu'elle avait admiré cet objet au château de Rosemborg à Copenhague. Pour lui faire plaisir, Alexandre III, son époux, passa la première commande en 1885. Ces chefs d'oeuvre recellent un secret à l'intérieur. Aujourd'hui, 42 de la collection des Romanov sont conservés. L'un des derniers est en bois de bouleau qui provient de la forêt, en souvenir de l'époque. L'oeuf a la croix de St Georges (1916) offert par Nicolas II à sa mère, en souvenir de la guerre garde son histoire car il fut sauvé lors de la fuite de Marie. Kar Fabergé s'inscrit dans une coutûme déjà établie qu'il enrichit par son ingéniosité et sa créativité.

    Oeuf___la_poule_de_Faberg__1885
    Oeuf à la poule 1885

    Cadeau d'Alexandre III à son épouse Maria, pour l'anniversaire des vingt ans de mariage.
    Cet oeuf est livré à sa Majesté le jour de Pâques.
    Il s'ouvre pour révéler une surprise, un jaune qui se dérobe sur une poule aux yeux de rubis.

    Maintenant en Russie, il est coutume de se saluer le jour de Pâques en citant "Christ est ressuscité" et en échangeant 3 baisers (Trinité) et des oeufs décorés, le plus souvent rouge, couleur du sang du Christ.

    En Polynésie, l'île de Pâques est le symbole de l'éclosion de la mère de l'eau.  Iltamara dormait au fond de l'océan sans rivage. Elle remua dans son sommeil et sortie son genou tel une île. Un oeuf s'y posa pour que toutes les créatures du Ciel et de la Terre parviennent à l'Existence. Quand l'oeuf se fragmenta, le chaos (non être) amena le soleil, le ciel et l'eau... la genèse du monde avec le Cosmos, Dieu et les Hommes (Être).

    En Afrique occidentale, chez les Dogon, l'oeuf est la représentation de l'androgynie que l'on retrouve dans le banquet. Les masques doubles, face mâle ou face femelle qui incluent cette troisième possibilité, l'androgine. C'est autre que l'on décrie.

    Dans la religion orthodoxe, en Roumanie, on  jette les coquilles à la rivière pour que le courant les emporte par la rivière du Samedi qu'elles descendront jusquà l'Au-delà, pour dire aux enfants morts sans baptême de garder courage, car le Christ est ressuscité et ils sont sauvés.

    En Ukraine, on dépose les oeufs sur le sol le jour de la fête de la Saint Georges qui s'est substituée à celle de Jarila, déesse des semences.

    Chez les Tziganes, les oeufs sont "écrits" et seuls les défunts peuvent lire ces lignes sinueuses ou brisées. Ils sont déposés sur les tombes pour partager ce moment.

    En allemagne, c'est le renard qui remplace le lapin.

    En Asace, c'est la cigogne.

    Pour les tortues, l'oeuf garde cet aspect. Le choix du sexe vient du rapport temps, s'il fait chaud ou humide, sa germinalité finale en conviendra.

    Et en France, direz-vous ? Le roi de France recevait le vendredi Saint, le plus gros oeuf pondu dans le royaume.

    Au Maroc, il existe des breloques ouvragées par des joailliers qui ornent les cous des jeunes filles. Plus elles en portaient, plus elles étaient admirées. En voici le mythe.

    Collier d'oeufs

    Outre ces symboles, l'oeuf évoque le repos, le nid douillet de la maison. La représentation de la vie.

    Soulign_

    Pour les Juifs, l'oeuf est le symbole de la vie et de la mort car la délivrance du peuple hébreu a coûté la vie à plusieurs millions d'entre eux. Libéré des pharaons d'Egypte par Moïse (vers 1300 avant J.C.), ce peuple qui a subi l'esclavage (briques d'adobe) commémore lors de la Pâque juive ces évènements qui ont marqué leur religion, leur sortie d'Egypte au XIIe siècle avant l'ère chrétienne.  A Pessa'h, les Juifs trempent un oeuf dans de l'eau salé en souvenir de toutes les larmes versées.

    Il est souvent noirci sur une face pour rappeler la désolation pour rappeler le sacrifice de l'agneau au Temple de Jérusalem (Séder). Temple qui fut détruit pour endeuiller ces fils d'Israël. Le noir a valeur de deuil et l'oeuf est avorté.

    Chemin de vie

    Pessa'h commence le 15 nissan du calendrier lunaire,  à la nouvelle lune après l'équinoxe du printemps. C'est le premier mois de l'année selon la Torah.  Elle fête l'exode (Fête des Matzoth).

    La Torah accorde la consommation des oeufs. Mais on ne mange pas de pain enzyme pour rappeler que le pain n'avait pas eu le temps de lever, lors de la fuite des Hébreux.

    >> La Torah désigne les cinq premiers livres de la bible, soit l'Ancien Testament.

    La composition des plats lors du grand repas (le Sédèr) est précise car chaque aliment est associé à un évènement,

    . 3 matsot
    . oeuf et os
    . salade amère : maror et laitue
    . harosset : mélange de noix, figues, grenades, pommes et vin rouge. Ce vin est synonyme de la 1ère des dix plaies d'Egypte (le Nil changé en sang). La pomme rappelle que les femmes juives accouchées sous un pommier.

    Une coupe de vin est réservée au prophète Elie, monté au ciel sur un char de feu. Cette tradition se traduit par la bienvenue et la porte est laissée ouverte pour l'accueillir.

    Le début et la fin de Pessa'h sont des jours fériés. On garde deux matsot pour ces jours-là et un l'on coupe en deux le dernier pour symboliser la séparation de la Mer Rouge.

    Les herbes amères rappellent le sort des hébreux.

    Les harossets symbolisent les briques d'argiles que confectionnaient les esclaves hébreux. Ce mélange doit être pilé pour rappeler le mortier et l'argile.

    Soulign_

    Croyance

    Un oeuf béni à Pâques repousse la maladie

    Un oeuf de Pâques planté dans une vigne, la protège de la grêle.

    Soulign_

    Les oeufs sont biodégradables, mais avec le temps, ils deviennent précieux tels les fameux oeufs de Fabergé.

    Soulign_

    Carte de voeux

    Je vous ai décrit cette journée, mais il ne faut pas oublier que l'oeuf est porteur de message. Voir les cartes de souhaits de "Joyeuses Pâques" qui vous charmeront.

    Etymologie

    Le mot oeuf est d'origine d'Inde, il signifie "Oiseau" et l'on retrouve sous sa forme grecque Ôion et décliné en latin Avis, d'où "Ovum" qui a donné au XIVe siècle, la forme actuelle. Ovale pour Oeuf.

    Il désigne un embryon dans une coquille.

    L'oeuf est à la fois le tombeau et le berceau de la renaissance. C'est pour cela que les Egyptiens voient en la pyramide la représentation des deux faces de l'oeuf, la noire et la blanche qui représentent la mort et l'immortalité par la pureté. L'oiseau Phénix parcourt ses années pour aborder l'âge de la mort en formant son nid, afin de pondre l'oeuf qui est la finalité de la vie.

    Légende

    Une vieille dame sans argent pour acheter des oeufs pour ses petits enfants décide alors d'en peindre. Elle les cache dans son jardin. Elle appelle ensuite les enfants et les invite à chercher leurs surprises. Tout à coup, un lapin saute d'un petit nid de brindilles où étaient les oeufs. Un enfant crie tout émerveillé : "Le lapin a laissé des oeufs peints pour notre surprise de Pâques" !

    Note

    La symbolique permet de transmettre des vérités aux profanes. Ces clefs permettent de déchiffrer la connaissance et de la révéler par les traditions. Quant on goûte aux oeufs en chocolat, on appréhende le goût en bouche, mais est-il facile de rester sur cet aspect, sans avoir du regret, de l'abnégation pour ce qui est bon ? Renoncer au plaisir pour mieux voir le contenu du message de l'inconscient et participer à la création du monde.

    Voilà la vrai histoire de l'oeuf de Pâques ! Si vous avez trouver l'énigme, c'est que vous avez choisir mon parcours.

    A bientôt.

    Soulign_

    Recette

    Blog : kitchenvictim
    Clic sur le lien pour visiter le site

    Pourim

    Ingrédients
    . 1 kg de farine
    . 1 verre d'huile (20 cl),
    . 1/2 verre de sucre,
    . 1 cuillère à soupe de sel
    . 2 oeufs
    . 40 gr de levure fraîche de boulanger
    . 2 cuillères à soupe de graine de sésame
    . 35 cl d'eau pour compléter (la totalité des liquides doit faire 60 cl).

    Mettre l'ensemble dans un grand saladier, pétrir à la main après avoir fait le mélange.  Au fur et à mesure, elle se détache de la paroi.

    Laisser reposer 1 heure.
    Former des petits pains.

    Laisser lever à nouveau, puis badigeonner les de jaune d'oeuf et saupoudrer de graine de sésame.

    Faire cuire à thermostat 180° pendant 20 minutes.

    Petit pain

    Hallot (pain de shabbat)

    Soulign_

    Bibliographie

    Dictionnaire de la Curne de Saint-Palaye (XIIIe au XVIe siècle)

    -Tout ce qui tourne autour de l'Oeuf-

    Cartes de voeux : Quoi de n'oeuf ?

    Mot pour Maux... PAQUES OU PAQUE, allons voir de près    

    Vue, façon Hamilton

    Et pour vous, la Pâque c'est quoi ? c'est cloche de vous le demander...

    .......................

    Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais, Arabe,   
    Parution : 12 avril 2009
    Mise à jour  : 12 avril 2009

             

             Répondre

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    Posté par PASPERDUS à 00:00 - Pâques ou Pâque - Commentaires [18] - Permalien [#]

    Commentaires sur L'Oeuf Pascal ~Arbre de vie~

      Bravo pour tout ce travail de recherche! J'ai appris qu'en Alsace, c'est une cigogne qui apporte les oeufs... (ici, elle apporte les bébés...)
      Joyeuse fête de Pâques!

      Posté par tilleul, 12 avril 2009 à 02:18 | | Répondre
    • des plus intéressant....

      toutes ces histoires au sujet des oeufs de Pâques...quelle belle présentation....

      Joyeuses Pâques..

      bise

      ly

      Posté par lady, 12 avril 2009 à 06:16 | | Répondre
    • Note très interessante, j'ai appris beaucoup de choses...
      alors il va falloir apporter un oeuf à l'Elysée, comme au temps des rois de France ?
      bonne journée pasapas...

      Posté par le Pierrot, 12 avril 2009 à 07:34 | | Répondre
    • Impressionnant ! Pour ma part, j'ai hâte d'être au dimanche "pâquerettes" car aujourd'hui et demain et après-demain et toute la semaine il pleut et pleuvra ..... GRRRRRRR !

      Pour ce qui concerne les bijoux marocains, je n'ai pas compris leur rapport avec Pâques ? Mais le collier est bien beau ... lol !

      Encore de bien belles photos (ta poule est superbe) et un reportage fort intéressant. Merci.

      Joyeuses Pâques
      Bzzzz

      Posté par JO TOURTIT, 12 avril 2009 à 07:43 | | Répondre
    • c'est toujours avec plaisir que je parcoures ton blog. j'apprends à chaque fois plein de choses.
      Joyeuses Pâques !

      Posté par mamicoeur, 12 avril 2009 à 08:00 | | Répondre
    • impressionnée
      quel superbe exposé
      tu ne nous laisses plus aucune excuse pour ne pas tout savoir sur l'œuf

      joyeuses fêtes

      Posté par Elephant Gris, 12 avril 2009 à 08:01 | | Répondre
    • Superbe article!

      Vous avez fait le tour de l'oeuf avec maestria.
      Ce fut un plaisir d'apprendre.

      Posté par el duende, 12 avril 2009 à 11:55 | | Répondre
    • Voilà largement de quoi combler nos lacunes pascales ! J'aime beaucoup les cartes en lien.

      Posté par Fée des Brumes, 12 avril 2009 à 18:23 | | Répondre
    • Déjà , merci de votre passage chez moi !Ensuite , merci pour ces détails importants sur cette féte et sur les photos sublimes qui accompagnent ces recherches !

      Posté par Christelle, 12 avril 2009 à 22:24 | | Répondre
    • J'en sais beaucoup plus que tout à l'heure!...

      Posté par TJ, 12 avril 2009 à 23:07 | | Répondre
    • le pourim... Mmm, ça m'a l'air bon, ça... Sinon, Paques pour moi, c'est d'abord une fete chretienne...et comme chui pas croyant..bon, euh... Je vais faire simple, c'est un beau moment quand les oeufs sont planqués dans les hautes hebres..apres...Bon..; Merci pour ton post, on apprend plein de choses.

      Posté par freDeric, 13 avril 2009 à 11:30 | | Répondre
    • beaujour pasàpas
      je repasserai faire lecture
      mais juste un joyeux lundi ..
      douce journée à toi

      Posté par rsylvie, 13 avril 2009 à 11:55 | | Répondre
    • Coucou !!!!!

      Et une de plus !!!!! voilà de belles photos qui me font rêver, merci pour les infos !
      Joyeuses Pâques, et n'en profites pas pour abuser des chocolats !!!!
      Bises.
      Valla- Monique

      Posté par Vallentina, 13 avril 2009 à 16:06 | | Répondre
    • Je passe après la fête, week-end pascal oblige ... mais j'ai lu ton billet, toujours très instructif, avec beaucoup d'intérêt !!
      Je ne connaissais pas l'arbre à thé dont tu m'as parlé et en allant sur Google je me suis aperçue qu'en fait je ne connais que lui ) Il y en a beaucoup en Méditerranée, je les ai toujours pris pour de petits eucalyptus ...
      Bon début de semaine PasàPas
      Amicalement
      Domi

      Posté par asiemutée, 14 avril 2009 à 10:04 | | Répondre
    • J'en ai appris plus sur Pâques que je n'en avais jamais su. Quel travail! Et en plus maintenant j'ai envie de teindre tous mes oeufs avant de les manger.

      Posté par le banc moussu, 14 avril 2009 à 21:08 | | Répondre
    • Un petit peu de douceur dans ce monde de brutes ...
      J'apprends beaucoup de choses chez toi ...
      Merci de ta visite chez moi
      Bonne journée

      Posté par Kililou, 15 avril 2009 à 11:31 | | Répondre
    • "la symbolique permet de transmettre des vérités aux profanes"... chaque religion essayant de mettre autour de l'oeuf l'emballage le plus attirant ... le nouveau reprenant l'ancien , l'oeuf est de plus en plus loin au fond d la dernière baba russe !!!
      Nous ne savons toujours pas, qui de l'oeuf ou de la poule, a fait l'autre. Mais ton article donne envie de chercher à comprendre ...

      Posté par 47, 17 avril 2009 à 11:09 | | Répondre
    • trés interessant ce que tu dis

      cela complète les collections des oeufs de Fabergé qui sont si superbes te lire est comme lire les magazines l'oeil ou connaissance des arts un rève un réalité la culture j'adore!!!!!!!!!!!!

      Posté par florence pacaud, 12 mai 2009 à 10:09 | | Répondre
    Nouveau commentaire