Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

13 juillet 2007

LES DOLOMITES est-ce un mythe !

    Grimpe<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

    IMG_0489

    R_ve mes rêves...Image

    En avant pour une petite randonnée dans les dolomites avec ses sommets mythiques dont les tours de Vajolet (flammes de pierre), les trois cimes, le Sassolongo, la Marmelade amènent notre imagination à les comparer à des cathédrales gothiques. Mais également, ses via ferrata quand le brouillard n'estompe pas ses voies. Dans un parc naturel qui semble sortir d'un cadre lunaire avec son ambiance gazeuse et minérale.

    Ce lieu apparaît comme une planète dévastée dont les récifs s'écroulent et  nos rêves atteignent le ciel percé par ces pics de calcaire pointés qui nous ramènent à la réalité malgré leur scintillement.

    Brin

    SASSO LUNGO

    IMG_0496Massif du SASSOLUNGO (3181 m)

    Ces belles aiguilles se trouvent dans les préalpes orientales méridionales, en Italie. Dans les Provinces de Belluno et Bolzano.

    C'est un géologue français nommé Déodat-Guy-Sylvain-Tancrè de Gratet de Dolomieu (1750-1801) qui a découvert en 1789 la compositiion chimique de la roche, au XVIIIe siècle  et qui les surnomma "Dolomites" avec pour point culminant la "Marmolada" ou "Punta di Penia" d'une hauteur de 3342 mètres d'altitude.

    La particularité de la roche est  les nuances à l'aube et au crépuscule. Elle se pare d'un voile pourpre jusqu'aux tons ocres, teinte chaude ; d'où le surnom de "Monti Palladi" qui veut dire "Montagnes pâles" qui lui fut donné auparavant, jusqu'en 1864 où elle prit le nom de "Dolomites" pour sa roche référencée "Dolomie".

    Elles se trouvent à la frontière de la Suisse, de l'Autriche, à l'extrême nord-est de l'Italie, près de la frontière autrichienne. Leur relief est fait d'aiguilles et de nombreux lacs reflètent leurs aiguilles dont le. lac de Braies,

    Cette montagne comprend 40 glaciers et est classée patrimoine mondial par l'UNESCO.

    Brin

    Les dolomites ont beaucoup de sentiers balisés de difficultés variables, ponctués de nombreux refuges. La Haute Route N° 1 ne présente pas de difficultés pour un randonneur moyen. Elle est agréable car elle reste en altitude et ne descend donc pas dans les vallées. Elle passe sur des hauts plateaux, aux pieds des murailles qu'elle traverse par des brêches. On se retrouve entre deux mondes l'un verdoyant et l'autre vertical au regard des cimes. Lorsqu'on rencontre des via ferrata, les chemins sont doublés par des variantes au tracé normal.

    IMG_0498

    IMG_0502

    IMG_0503
    Dernière descente dans le perrier.

    Brin

    L'arrivée au deuxième refuge après la descente, nous permet de bivouaquer. Un autre cadre de vues. Du paysage lunaire, nos yeux maintenant s'arrêtent sur des prairies verdoyantes.

    IMG_0504

    Sur la droite du refuge, nous apercevons une autre voie qui fait une boucle sur les sommets.

    IMG_0505

    Brin

    Nous arrivons dans les alpages "Alpe di Siussi" où l'herbe est abondante, ainsi que les troupeaux. Pour aborder la boucle de notre circuit : deux possibilités nous sont offertes : la voie de droite que nous abandonnons,  pour passer par la voie de gauche qui longe les près où paissent les vaches.

    IMG_0507

    IMG_0510

    Brin

    De temps en temps, sur le sentier quelques fleurs arrêtent notre regard. Non, il n'est pas question de faire une pause. Le choix de cette voie a déterminé d'allonger notre jourrnée de marche de deux heures. L'après-midi est déjà bien entâmé par notre halte au refuge pour le déjeuner. Nous devons accélérer le pas.

    IMG_0513

    Oh, une linaigrette !

    Brin

    IMG_0516Nous continuons à bifurquer sur la gauche pour arriver au 3ème refuge.

    Brin

    IMG_0452Rien n'est plus dur que de faire le choix entre les cabines et monter dans les éboulis pour accéder au Sassolungo.

    C'est le matin, la brume n'est toujours pas dissipée. Personne. Même pas Jules Verne pour nous signer ce cadre.

    Vous apercevez en haut entre les deux cimes, le premier refuge.

    STA_0480Le refuge atteint, vous vous retrouvez dans une poisse tellement épaisse que nous nous interdisons de faire un choix sur notre retour. Allez on y va. C'est magnifique, le spectacle est omniprésent. Rien ne semble existait et pourtant, c'est un paysage.  STB_0481

    Notre chemin semble bien être devant.STC_0482

    Brin

    IMG_0001

    C'est l'été et pourtant ce matin, nous nous sommes réveillés sous la neige.

    Brin

    IMG_0030

    De face ou de profil, comment me préférez-vous ? IMG_0029

    Les gens disent que je suis typique de la région.Brin

    IMG_0046

    Heureusement, seules les montagnes se reflètent dans le lac.IMG_0048

    La montée est passée et il nous apparaît le versant opposé. Deux possibilités de voies sont proposées : continuer l'autre versant ou bifurquer sur la droite après le gîte.

    IMG_0050

    Et de l'autre côté du lac, après avoir gravi le lacet, se trouve un chemin conçu par l'homme pour accéder à la crête qui nous amène sur l'autre versant avec un nouvel horizon, de nouvelles perspectives.

    IMG_0049Le ciel et la terre.

    IMG_0064IMG_0052  RefugeBrin

    ROSENGARDEN

    IMG_0002

    Aujourd'hui, nous attaquons une marche de 8 heures. Rien ne laisse présager si mon courage sera à la hauteur, car déjà au départ les voitures ne sont pas autorisés à aller jusqu'au point de départ.

    Nous nous privons de l'assistance d'un car moyennant quelques pièces, pour attaquer par la petite route. 1 heure après nous sommes sur le point de départ.
    IMG_0003

    Quand on se retourne, on aperçoit la chaîne des montagnes des Dolomites.

    IMG_0004

    Un peu plus loin, un peu plus haut, la vue se dégage.

    IMG_0007

    Sur la droite, on aperçoit la voie. Notre choix.

    IMG_0008Le chemin est raide, le parcours...

    IMG_0009

    Enfin, nous arrivons au premier refuge qui donne accès à trois voies.

    IMG_0010Première via ferrata. Il y a du monde malgré le temps menaçant. Le chemin est tracé par de longs câbles métalliques, reliés entre eux par des pitons fôrés dans la paroi, prêts à recevoir les mousquetons.

    Il reste à dompter la peur primaire du vide.

    C'est la voie du milieu et nous la choisîmes. 1 heure 1/2 pour monter jusqu'au deuxième refuge.IMG_0017

    Le deuxième refuge est contre le lac. La neige nous a surpris à nouveau. On ne voit plus les sommets. Il n'y a deux itinéraires au choix : revenir sur ses pas ou la voie après le petit lac. On l'aperçoit derrière les nuages.IMG_0018

    Profitez de l'éclaircie ! pour voir les chemins que nous n'aborderons pas vu la neige qui commence à tomber. Nous retournons sur nos pas.

    Un hélicoptère vient de chercher sur cette via ferrata une personne qui a chuté.

    IMG_0019

    Notre camp de base est au bord d'un lac. Notre tente n'arrive pas à nous réchauffer. Après l'effort, le soir la douche est méritée, mais l'envie de nous exposer n'y est pas !
    Brin

    IMG_0071LES TROIS CIMES di Lavadero

    Notre itinéraire du jour est d'aborder les trois cimes.

    Le temps est rude, il passe du bleu au gris sans nous prévenir. Les photos le démontrent.

    La pluie a accéléré notre descente.

    Brin

    Bibliographie

    Sphotos personnelles lors de notre voyage en août 2006,
    SDocumentation de l'office du tourisme
    S Cartes topographiques 1 & 2, éditions Tabacco.
    S. Livre "Grand Atlas des excursions dans les dolomites" édition "Kompass" en italien
         . Via Ferrata Dolomites, édition Tappeiner (Guide d'excursion) en italien
         . Dolomites, description et photographies du monde merveilleux des montagnes,
           avec légendes et histoire
         . dépliant dans tous les refuges "Via delle bocchette" de Guiseppe Pedrotti & C.
     

    Trait_s

    Histoire
    Les dolomites faisaient parties de l'Autriche auparavant pendant des siècles. Mais après la première guerre mondiale, la frontière fut déplacée. C'est pourquoi les refuges ont le style germanique-suisse.

    Trait_s

    Voir d'autres lieux en Italie

    ITALIE >>   Bomarzo                                                                            



    ITALIE>>    Niki de Saint-Phalle ou la féminité triomphante...

    0

                             << Toute l'Italie  >>                                                   

    S                        
    S

    S

    S

    Trait_s

    Cartes

    S Dolomites de Brenta

    Trait_s

    Quelques beaux villages
    Village_01
    du site "Tao le chat"

    Trait_s

    Monts
    S Sasso Lungo
    S Sasso Patio

    S Piz Boé

    S Tours de Vajolet
    S Porta Vescovo
    S

    Trait_s

    Lacs
    SCampaccio
    SCrespena
    S Artemonia
    S di Fedaia (près de la Marmolada)
    S
    S

    Cascade de Soscorza

    Trait_s

    GrimperRefuges

    Graffer,
    Tucket,
    Pedrotti,
    Brenteî,
    Bianchet,
    Dibona,
    Venezia De Luca,
    GrimperComici, Vicenza,
    Dementz,
    Maria,
    Contrin,
    Gardeccia,
    Biella
    Biella
              Photo du site Visoterra
             
    Vioz
          Refuge_Vioz
             Photo du site Refuges

    S Sat & Dolomitibrenta (en italien)

    MonterAccès

    0

    Trait_s

    Ou camper
    S Cortina d'Ampezzo
    S Canazei
    S

    Trait_s
    Via_FerrataMatériel
    Matériel de sécurité indispensable pour les via ferrata (baudrier, harnais, bonnes chaussures, mousquetons, longes, cordes, paire de gants et casques pour se protéger des pierres qui dévalent sur votre crâne, ... ), puis bien entendu un sac-à-dos, des coupes faim, un k-way, téléphone portable et eau.
    Trait_s

    Temps
    T01T02T03
     
    2006 fut une année froide, la neige recouvrait tous les sommets. Les Dolomites sont bien arrosés, mais le paysage est souvent illuminé par des éclaircies. Prévoir quelques jours de battement, lors des risques d'orage.

    Dès fin juin, au moment de la fonte des neiges, les parcours sont praticables. Le mieux s'est d'attendre septembre, car le temps semble meilleur qu'en été.

    Trait_s

    Flore
    S Edelweiss, lys orangé, anémones

    Trait_s

    Faune
    S
    Choucas, marmottes,

    Trait_s

    Langage
    S Arrivederci
    S
    S

    Trait_s

    Niveaux de difficulté

    1

    Sans difficultés notoires
    2 Pour marcheurs entrainés
    3 Pour marcheurs très entrainés. Course longue avec dénivellation importante et sentiers parfois difficiles.
    Très bonne condition physique requise.

    Trait_s

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    Ligne  Dernière mise à jour, le 3 février 2008

    Posté par PASPERDUS à 19:57 - LES DOLOMITES est-ce un mythe ! ITALIE - Commentaires [4] - Permalien [#]

    Commentaires sur LES DOLOMITES est-ce un mythe !

      Le temps s'est arrêté

      ....et à laisser place à la contemplation. Quel beau moment tu as passé. Notre terre est vraiment merveilleuse et bravo à ceux qui l'admire et la respecte.

      Posté par annick, 17 juillet 2007 à 22:20 | | Répondre
    • Et bien ! Bravo ! Quelle belle balade et quel courage pour marcher autant. Mais c'est vrai que le paysage est à couper le souffle, superbe !

      Posté par Baïlili, 28 juillet 2007 à 14:22 | | Répondre
    • Le monde !

      Une image du monde extraordinnaire !

      Un plaisir des yeux !

      Je vous embrasse

      Angélique

      Posté par Angélique, 18 août 2007 à 11:46 | | Répondre
    • Joli voyage

      Je suis comme toi tombée sous le charme grandiose des Dolomites. J'y vais maintenant 2 à 3 fois par an. Ton "reportage" m'a beaucoup plu et m'a fait découvrir de nouveaux sites. Tes photos sont superbes.
      Aquarellistes du Dimanche, je mes suis essayée à peindre ces montagnes que j'aime tant. Mon petit blog est souvent consacré à cette région. Je t'y invite
      http://abby.hautetfort.com
      Je reviendrai
      Abby

      Posté par Abby, 02 octobre 2007 à 22:40 | | Répondre
    Nouveau commentaire