Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

21 novembre 2006

"Maison de celle qui peint" Danielle JACQUI

0Chemin de vie 0

00Signature   

0

0

0

0

0

0

0

A Roquevaire,  à 30 km au nord de Marseille ou plus exactement à Pont de l'Etoile, vous pourrez découvrir la "Maison de celle qui peint", véritable oeuvre d'art de Danielle JACQUI.

Curieux, rentrez un instant.  Le visiteur ne peut qu'être surpris, impressionné par cette création de style insolite qui est à la fois Atelier - Maison - Musée et est d'une densité rare.

LA_MAISON_DE_CELLE_QUI_PEINT

Une association a été créée autour de l'artiste et il est possible de visiter cette étrange demeure, d'une beauté fascinante.

002

004L'artiste se présente comme participant à une aventure pour l'amour de son travail qui est un tout. Elle ne sacrifie pas l'essentiel, elle ne se disperse pas dans le temps car le temps est l'oeuvre. Chaque pièce fait partie de son oeuvre construite sur son imaginatif fait d'utopie. C'est cette volonté qui la tenaille qui amène le rêve à la réalité, c.a.d. son oeuvre. L'étude du comportement de l'artiste fait partie de son oeuvre, en effet c'est sa ténacité liée à l'étude de soi qui amène l'artiste dans cette aventure artistique. Mais il ne faut pas oublier que chaque fabrication est réfléchie et qu'elle correspond à une concentration absolue de l'esprit.

003Elle vit son oeuvre et parfois par dérision ou doute se demande si elle ne devrait pas mettre en avant plus le savoir-faire que l'étude de son comportement. Mais n'est-ce pas cela qui compte, cet assemblage du temps, de l'énergie, des aléas de l'imperfection ?

0

0

Elle est l'empreinte de sa vie et rend la visite intrinsèque pour les spectateurs que nous sommes. Il en va inversement pour les personnes qui rejettent en bloc cette forme d'Art singulier. En anglais "Outsider" qui a donné le nom à l'Art brut. Appellation donnée par Jean Dubuffet en 1945 qui collectionnait les oeuvres d'handicapés mentaux, des marginaux et des patients psychiatriques. En parlant de cet art, il dit "ses meilleurs moments sont quand il oublie comme il s'appelle". Les mots usuels pour désigner cet art sont : art autodidacte, art hors-les-normes, art marginal et, art singulier.

Il a également créé une classification pour les artistes qui sont entre "l'art brut" et "l'art contemporain ordinaire" nommée : "Neuve Invention".

0

0

001

Façade réalisée en 2001, avec pour temps de réalisation une année.

005006008009010Cabinet

Note : la façade de la maison a été refaite quatre fois depuis 1985. Au fait ce n'est pas que la façade, extérieur et intérieur sont décorés. D'ailleurs, si vous y rentrez vous pourrez remarquer que les murs, les passages, les plafonds, les planchers, les meubles tous sont couverts de peintures, de sculptures grotesques et d'autres formes excentriques.

Cuisine

0

Portrait de celle qui aurait pour synonyme "Pugnacité"

Née le 2 février 1934 à Nice, fille d'un joaillier et d'une militante féministe, d'origine de Schaarbeek en Belgique.

A la séparation de ses parents, elle est mise en pension dans divers établissements scolaires. Cette situation la déchire, elle se sent abandonnée et dans sa triste adolescence, cette séparation entraînera chez elle, un comportement d'attente, de blocage. La seule issue serait la déchirure. Elle vient. En 1945, elle est confiée à un couple d'instituteurs et commence à dessiner.

A la fin de la seconde, elle est forcée d'arrêter ses études.

Epouse à 18 ans : Claude Leclerc, maçon. Avec lequel, elle aura quatre enfants.

Artiste d'art singulier, elle peint pendant son temps libre. Elle se délivre dans un total abandon à la peinture en occupant tout son temps dans des tâches qui l'accaparent et la dépassent. Sa philosophie est de marcher contre le vent et à comme devise de changer de courant dès qu'elle se sent dépassée. Tourmentée, elle réagit comme cela.

A partir de 1961, elle vit à Roquevaire (Pont de l'Etoile-en-Provence) où elle travaille.

Formation à la méthode Freinet (1945) -château Mistral- à St Rémy de Provence. La règle de cette méthode est unique car personne ne donne de leçons ou d'initiation. Elle a donné libre cours à l'expression de son art en utilisant l'argile en autodidacte qui a permis de laisser sa liberté diriger ses oeuvres. Elle lit l'argile après, aux émaux pour donner cette gaieté aux pièces.

Elle exerça, après son divorce (1970), le métier de brocanteuse, vers les 40 ans. Et l'amour des objets de toutes sortes apparaît même sur ses vêtements peints, cousus de boutons et autres broderies.

POUPEE POUPEE_01 POUPEE_02 POUPEE_03

1971, elle expose, sur son stand de brocante, sa première toile et en fait de même chaque année suivante. Notamment à la foire de Marseille où elle rencontre son deuxième mari en 1974. Admirateur des oeuvres de sa femme.

Sa première exposition a lieu à Marseille en 1976 et elle y découvre le milieu auquel elle se réfère : marginaux... parmi lesquels Raymond Reynaud.

1981, elle visite le Musée Robert Tatin et elle commence à entreprendre la décoration de sa propre maison, la couvrant du sol au plafond, à l'intérieur et à l'extérieur, de bas-reliefs et inscriptions qui prolifèrent au fil du temps.

Elle fabrique des poupées de taille et elle leurs confectionne des vêtements à base de tissus brodés, de plumes et bien sûr de boutons et les mêle à la décoration de sa maison. Liberté d'expression le dessin, l'écriture, la broderie, la céramique, l'ornementation du mobilier, etc.

Sa maison devient une véritable caverne des mille et une nuits où pas un seul centimètre carré n'échappe à la prolifique créativité de l'artiste et aucun centimètre de plâtre de la façade ne respire !

Depuis 1990, elle organise en outre, à Roquevaire, une Biennale d'Art Singulier.

Son challenge est de rendre son travail irrésistible pour qu'il s'affiche sur tous les murs !

Au fait, elle vous adresse ses sentiments amicaux. sic Danielle.

Artiste Artiste_001

Artiste_002


Maison_d_avant Avant ou après, vous la préférez ?

Maison

Bibliographie


Notes

J'ai été trés surprise de retrouver cette page sur Wikipédia en lien externe comme références sur ce sujet. Il semble que ce lien a été créé avant le 24 janvier 2010. Merci.

Lien

0

Adresse

Pont de l'Etoile - 13360 Roquevaire

.......................
Art Naïf

Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais, Arabe,   
Parution de l'article,  21 novembre 2006
Mise à jour  : 12 avril 2010

                   Répondre

            

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 20:20 - "Maison de celle qui peint" Danielle JACQUI - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires sur "Maison de celle qui peint" Danielle JACQUI

    javais oublié

    Dans un coin de ma mémoire , je me souviens d'avoir lu un reportage sur cette artiste .

    elle est géniale

    merci de me refaire découvrir

    Valla

    Posté par Vallentina., 05 février 2008 à 22:00 | | Répondre
  • Débordement créatif

    Une créative dont la fertilité bouillonne.
    Son débordement créatif ne s'arrête jamais.

    C'est curieux comme elle n'affiche pas son excentricité sur elle. On ne doit pas s'ennuyer avec Danielle Jacqui. Elle affirme une féminité particulièrement intéressante.

    Posté par Henriette L., 08 avril 2008 à 11:25 | | Répondre
  • Moi aussi je l'avais connue il y a quelques années par un livre sur l'art singulier où figuraient d'autres artistes. Ce matin, j'ai vu un reportage sur sur télé matin et j'ai eu envie de réouvrir mon livre.

    Posté par zeyna93, 28 juillet 2009 à 19:32 | | Répondre
  • maison danielle jacqui

    pllus de photos sur ce lien...
    Biz!

    coco

    Posté par nadine, 12 août 2009 à 09:52 | | Répondre
  • J'ai la chance de passer presque tous les jours devant cette maison, et je ne me lasse jamais de l'admirer ! Chaque jour je découvre un petit détail qui m'a échapper auparavant. Même si elle n'est pas au goût de tout le monde, ils l'admirent quand même pour ses couleurs et son excentricité débordante.

    Posté par Juls, 06 mai 2011 à 19:14 | | Répondre
  • Reconnue par la télévision :)

    Mes parents sont passés devant en vacances, alors sacrée surprise de la voir à la tv sur m6! Même si elle n'a pas été sélectionné dans l'émission, c'est vraiment enrichissant d'avoir pu découvrir cette œuvre

    Posté par Camille, 24 septembre 2011 à 19:48 | | Répondre
  • bonjours

    j'anime dans le cadre de ma profession un atelier d'art brut destiné a un public souffrant de troubles mentaux et il serai sympa de pouvoir visiter cette maison œuvre. merci de me contacter

    Posté par cottignies, 23 octobre 2011 à 16:10 | | Répondre
  • Cher lecteur

    Je tenais à vous informer que vous êtes nombreux à m'écrire pour me demander la visite ou un renseignement sur ce lieu.

    Ce reportage ne fait pas état que j'en sois propriétaire. Il s'ensuit donc une description au niveau de l'art "Naïf", telle est ma quête.

    "Pas à Pas"

    Posté par Pas à Pas, 25 octobre 2011 à 21:51 | | Répondre
  • C'est magnifique ! je ne connais pas l'artiste.
    On m'en a parlé ce dimanche et franchement j'en suis
    ...... d'admiration.
    Roquevaire n'est pas bien loin, j'essayerai au printemps d'y aller.
    Bonne journée.

    Posté par marie du gard, 13 décembre 2011 à 10:02 | | Répondre
  • B

    Posté par Marine, 07 avril 2012 à 08:13 | | Répondre
  • Ma préférence au premier regard : la première maison ...mais je ne perçois pas tous les détails. quoiqu'il en soit je reste en admiration devant autant de couleur et de fantaisie. Un débordement de créativité follement singulier !!!

    Posté par comme1orangette, 15 mars 2007 à 09:59 | | Répondre
  • Une seule suffit pour donner l'air "Naïf"

    >>comme1orangette : Dis le que les photos sont pas nettes ! mais attention, il n'y a qu'une maison... qui manifestement à plusieurs facettes vu les mosaïques. @+

    Posté par Pas à Pas, 15 mars 2007 à 23:32 | | Répondre
  • A profusion

    C'est ce qui me vient à l'esprit en voyant cette maison,si on peut toujours lui donner ce nom.
    Le couleurs, les formes,tout est là à volonté, il ne reste plus qu'a admirer. Ce que j'admire le plus c'est la persévérance et la patience de l'artiste. Bravo,
    Bravo aussi car il fallait la trouver cette maison si particulière.

    Posté par marilug33, 02 avril 2007 à 17:23 | | Répondre
  • Re

    >> marilug33 :
    Merci pour ton message, c'est dans la catégorie "Art Naïf" que tu pourras continuer à admirer des oeuvres de ce style, personnelles & originales. On aime ou on se le refuse !
    Bonne lecture & surtout bon début sur Canalblog.
    @+

    Posté par Pas à Pas, 03 avril 2007 à 01:24 | | Répondre
  • En me rendant à Cassis et suite à une erreur de trajet, j'ai découvert cette singulière maison et suis quelques jours après repassée exprès à Roquevaire. Amitiés. Lili.

    Posté par lilianetravert, 31 décembre 2015 à 07:47 | | Répondre
Nouveau commentaire