Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

26 octobre 2006

Gorges de la Tamina... BAD RAGAZ -SUISSE-

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>
    0

    Bains_anciensLES THERMES DES GORGES DE LA TAMINA

    0

    Visite dans le Canton de Saint-Gall d’un site intéressant, les anciens thermes de « Altes Bad » de Pfäfers qui est un exemple magnifique d’architecture baroque, dont l’origine remonte à 1382. Dans ce bâtiment, l'histoire de la station thermale est décrite depuis 1630 à nos jours.

    .

    Adresse

    Le mauvais Pfäfers d'Altes
    CH-7310 le mauvais Ragaz
    La Suisse

    Les_thermes_auparavant

    Les gorges elles-mêmes sont une merveille de la nature.

    .

    IMG_0248

    Vers 1242, cette passerelle fut construite tout au long de la roche.

    La traversée des gorges est plus impressionnante, car le passage est si étroit qu'on ne voit presque plus le ciel à des endroits.

    Pour les admirer, prendre au Sud du village de BAD RAGAZ, un petit sentier à pied qui vous amènera au plus profond de ces gorges romantiques et sauvages de Tamina, dont les parois s’élèvent à plus de 70 mètres et donnent cette ambiance de bruine et d’obscurité.

    .

    La balade par le ravin jusqu'aux bains était utilisée autrefois par des rois et des princesses. Mais les récits qui circulaient déjà au Moyen Age décrivaient les gorges de la Tamina comme un enfer, plutôt que comme un paradis pour les malades. Et pourtant les gens y affluaient par milliers.

    .

    Au cours de la promenade, à mi-chemin, le Musée Paracelsus est installé au pied des gorges, dans un ancien monastère qui est le vieux bain de Pfäfers. (ancien therme)

    .

    Passer le monastère sur sa droite et vous rejoignez le début des gorges encaissées. Une barrière rotative vous attend. Non, plutôt votre monnaie ! et enfin vous accéderez à une passerelle qui longe le torrent.

    .

    IMG_0334

    .

    De là, vous pouvez admirer l'étroitesse du chemin due aux parois de la falaise qui se rapprochent jusqu'à laisser juste un filet d'éclairage par le ciel.

    .

    IMG_0379

    .

    Sur votre droite, vous arrivez à une galerie qui vous amène aux anciens thermes qui étaient fermés par une porte, pour donner naissance à une chambre où les malades venaient se soigner.

    .

    Historique


    Les Sources d’eaux chaudes de Bad Pfäfers ont été découvertes en 1242 par deux chasseurs de l'Abbaye bénédictine de Pfäfers et dès lors, elles deviennent réputées, car les moines du Monastère découvrent leurs vertus curatives.

    Ils font baigner les patients durant 6 à 7 jours, en les maintenant dans des paniers accrochés à des câbles, dans les trous profonds de la roche où l'eau sulfureuse jaillit.

    .

    A partir de 1350, des maisons de bain en bois sont construites en travers du torrent. On y accède par le haut de la falaise, de Valens.

    .

    En 1535, Théophrastus von Hohenheim, connu sous le nom de Paracelsus (1493-1541) est hôte et médecin aux bains de Pfäfers.

    .

    Entre 1704-1718, le "Bonifaz II" est établi au Gilgen où sont reçus princes,...  Il peut recevoir jusqu'à 500 hôtes.

    .

    En 1838, après la dissolution de l'ordre des bénédictins des Pfäfers, la source et les maisons de bain entrent en possession du Canton de Saint Gallen (la plus ancienne station thermale baroque de Suisse, l’ancien Bad Pfäfers).

    .

    A partir de 1840, l'eau thermale est acheminée au moyen de canalisation en bois sur 4 kilomètres à Hof Ragaz où la station de cure mondialement connue naît à "BAD RAGAZ".

    .

    Un musée est situé sur l'ancien monastère, centre spirituel de 740 à 1838. L'utilité de conserver ce lieu a fait l'objet de débats en 1969, d'où la création d'une fondation afin d'éviter sa démolition. Mais également en 1983 et 1995 où il fut enfin restauré pour devenir l'actuel musée.

    .

    IMG_0246

    .

    Hôtes célèbres des anciens bains : Ulrich Zwingli, Rainer Maria Rilke (image ci-desous), Friedrich Nietzsche, Victor Hugo, Hans Christian Andersen, Johanna Spyri, l'homme de Thomas, Carl Zuckmayer et beaucoup d'autres.

    IMG_0245

    .

    L'eau jaillit de la roche à plus de 37° C et les gorges sont à plus de 685 mètres d'altitude. De la source, l'eau sort à 8 000 litres/minute. Elle contient par litre : 420 mg de minéraux (calcium, magnésium, sulfate... )


    IMG_0347  IMG_0365

    Un passage long de 500 mètres où à l'extrémité, en 1465, une galerie fut construite où émerge une porte qui donne sur une chambre profonde dans la roche excavée au dessus du ressort. C'est de cette chambre que les patients étaient hissés vers le bas par des cordes pour respirer les vapeurs.

    IMG_0355 Dans la chambre sulfureuse

    De nos jours, on peut admirer de nouveaux thermes, pour ceux qui recherchent l'agrément et oublient ces lieux emprunts de nostalgie.

    "Helenabad" de Bad Ragaz fait suite à la venue en 1868 de Bernhard Simon (1816-1919), suisse de Niederurnen qui était l'architecte de Nicolas 1er de Saint Pétersbourg. En revenant chez lui, il acheta sur le canton de Saint-Gall, du terrain à Bad Ragaz. Un an plus tard, il ouvrit le grand hôtel "Quellenhof" et le "Helenabad" dont le nom fut donné en souvenir de la Grande-Duchesse de Russie.

    En 1871, la première piscine thermale publique d'Europe fut ouverte à Bad Ragaz.

    En 1872, Bad Ragaz devint une des stations les plus célèbres du monde et beaucoup de grands noms y séjournèrent.

    En 1995, l'hôtel "Helenabad" fut détruit par un incendie et le 27.12.1997, il réouvra reconstruit à  l'identique sous le nom de "Helena bad" pour le bonheur des curistes.

    IMG_0247 H_tel(site : www.resortragaz.ch)


    Accès

    Les gorges sont ouvertes de mai à octobre, tous les jours de 11h à 17h.

    Plan

    par l'autoroute Zurich -  Chur (sortie d'autoroute bain Ragaz, Pfäfers, Valens), St. Gallen//Vaduz de Munich -  Chur (sortie d'autoroute bain Ragaz, Pfäfers, Valens) ou autoroute Lugano - San Bernardino - (sortie d'autoroute mai-champ, bain Ragaz).

    Acces

    Plan de la ville

    A01


    BIBLIOGRAPHIE

    • Livre de 1999 publié par un historien Bernhard

            pour l'acheter :

               Drucki-Papeterie, course seulement de cercueil 9, 8887 Mels
               Téléphone 081-723 52 40, télécopie 081-723 70 18,
    e-mail

                ou au kiosque dans la personne âgée bain Pfäfers.

               ISBN-Nr. 3-907926-22-6 ;
               FR 12. - à l'exclusion de l'affranchissement/emballage

    INFO

    J'ai eu la joie d'apprendre que cette page avait servi dans un forum afin de découvrir la réponse au jeu dont le sujet était l'hôtel Helenabad.  Suite >>>http://www.seniorweb.ch/index.php?option=com_joomlaboard&Itemid=390&func=view&id=11900&catid=4&limit=6&limitstart=18

    ZoomAutres articles sur la Suisse
    Date Titre Rubrique
    26.10.2006 Gorges de la Tamina... BAD RAGAZ Carnet de Voyages
    28.04.2007 Sur la route des Hêtres authentiques à Grimentz... Carnet de Voyages
    24.08.2008 Gruyères ou le voyage fantastique piqué d'anecdotes Carnet de Voyages
    Carnet de Voyages

    Voir les autres destinations,

    LE CARNET DE VOYAGES

    Haut_de_page

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    Ligne  Dernière mise à jour, le 27 août 2008

    Posté par PASPERDUS à 11:36 - Gorges de Tamina... BAD RAGAZ -SUISSE- - Commentaires [1] - Permalien [#]