Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

11 février 2012

La terre et les semailles

 

 <<Précédente | AAccueil | Suivante >>

Enluminure_Eve___la_pommeMes ancêtres ont caché dans la terre le mot partage. 

Et la récolte fut à son image. Les générations précédentes ont semé le désiquilibre. Chaque nouveau rang de descendants produit cette graine qui germe et éclate chaque membrane.

Ainsi chaque génération récolte le fruit défendu.

Je ne situe pas encore depuis quels aïeuls ceci perdure. Mais je comptabilise que déjà mes grands-parents gardaient cette terre profane. Ma mère a gardé cette théorie, c'est l'héritage.

J'ai observé durant ma petite enfance ce monde parallèle et de cette terre fertile, je me suis déracinée. Mes sens se sont développés, je visualise chaque partie de mon corps et j'ai la capacité à chaque saison, à chaque moisson d'arrêter les battements de mon coeur que j'identifie autres que les battements physiques.

"La vie est dans la mort, la mort est dans la vie" J. Prévert

Cette terre nourricière est l'embryon de la moisson. Elle se passe de génération en génération et fossilise les non-dits. C'est un territoire maîtrisé que j'ai arpenté durant ma tendre jeunesse. Aujourd'hui encore, il attise les convoitises.

De guerre lasse, je me suis retirée.

 


"Je vis cette faucheuse..."

Victor Hugo, Les contemplations, IV-XVI



Précédent      I   -
La veillée recomposée- (essai)
Suite à venir   III -Saint Jean d'été- (essai)

 

BIOGRAPHIE

Essai 

..................................

Traduction  : Français,  Allemand,   AnglaisArabe,  Hollandais
Parution : 11 février 2012

Mise à jour  : 11 février 2012 

 

 

 

                 Répondre                           

  <<Précédente | AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 23:19 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,