Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

24 mars 2018

Morzine immaculée

 

 <<  Précédente |AAccueil | Suivante >>

La rencontre avec la neige procure toujours cette même sensation, celle de mon enfance qui pourtant est déjà classée dans le passé.

La neige, celle qui vous amène le sourire, vous tracte vers l'extérieur alors qu'il fait froid. Elle est bienfaitrice. Toucher la neige donne de l'énergie, alors qu'elle vous donne froid aux mains et qu'elle vous brûle les bouts des doigts. Cette sensation vous lie et vous fait transgresser votre âge. La neige blanche, salvatrice et synonyme d'émerveillement procure du bien-être.

Ferme Morzine

Cette année, je l'admire du haut des pistes, blôtie dans le petit chalet sous son écrin tout blanc. Du blanc à l'infini, devant, derrière qui unit la beauté et mon âme d'enfant. Point de maison qui casse cette ligne et je suis toujours étonnée !  L'isolement, c'est la sérénité procurée par le poêle qui chante, un toit protégé par un manteau de neige et la découverte des flocons qui virevoltent.

Chalet plateau Nion Morzine

Vous l'avez regarder la neige ? Il y a tant de détail dans un flocon que sa beauté pourrait remplir un "Larousse". J'admire les cristaux qui luisent au soleil, l'éclat des stalactites de glace qui descendent avec élégance du toit, chaque jour plus longues jusqu'à ce qu'elles glissent sur le sol, furtivement.

Stalactite

Morzine semble le pays des flocons. Cette station est en Saute-Savoie. Elle fut découverte grâce à la création de la station d'Avoriaz. Elle fait partie du grand domaine skiable Morzine/Avoriaz avec ses 600 km de piste. Cette station est accolée à la frontière Suisse.

Le long des pistes ceinturées par des arbres, des hameaux aux toits d'ardoise. Parfois, les maisons de bois servent comme restaurant.

Dans le prés de Nion où se trouve notre gîte, se trouve une fontaine appelée "Drefenaz". Son nom vient du mot "fée". Sur ce plateau d'alpage, nous sommes près du ciel et des anges, selon les récits anciens.

Bonhomme de Neige - chalet Morzine

Le soir, à la fermeture de la station, seuls les convertis continuent avec leurs ski munis de peaux de phoque. Le silence abyssal des montagnes est un autre genre de découverte. Cette pratique permet de s'aventurer dans des espaces plus sauvages, plus protégés car l'accessibilité se fait par les pentes raides. C'est le prix de vos efforts, de suer pour grimper plus haut.

Certains prennent la direction de "la tête de Bossetan" où sur le chemin se situe le refuge de la Golèse, d'autres partent en raquette.

Cascade de glace à Morzine

Mais Morzine, pour les inconditionnels de la poterie et vaisselle en céramique, est aussi la découverte de Mr Gérard Menu. Avec l'eau et l'argile, il fabrique des bols, des pichets, des plats... Ces modèles sont ornés de motifs traditionnels savoyards. J'adore la naïveté des dessins et la simplicité de l'artisan potier : Gérard Menu, dit Gégé. Je vous invite à aller voir ses créations, uniques et si proche de la nature qu'est Morzine.

Poterie de Morzine
rue du Bourg
74110 Morzine
Tél. : 04 50 74 77 60

Bibliographie

Voyage du 8 février 2018

.......................

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

Vous aimerez peut-être : 

 

La Plagne 1250-3250 m IMG_0643 Le_Christ_bienveillant_de_Tignes

Meg_ve_ALLARD_Illuminations

2_Alpes_07  

La Plagne,
domaine de l'bondance

Peysey-nancroix

Tignes Megève L'Alpe entre
les "2 Alpes"

 

 ...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution : 24 mars 2018
Mise à jour  : 24 mars 2018


                  Répondre                  

 

 <<   Précédente |AAccueil | Suivante >>


10 mai 2015

La Vallée Blanche, Temps & temps

 

 

<< Précédente |AAccueil | Suivante >>

 

Expression"A quoi bon soulever des montagnes quand il est si simple de passer par dessus
Boris Vian

 

 

A l'origine, cela devait se dérouler deux ans plus tôt. Le temps donc prend toute son importance ! Car si les conditions ne le permettent pas, il faut reporter dans le temps.

Le grand Jour s'annonçait par une météo super clémente. Notre groupe avait le bénéfice de deux guides exceptionnels qui nous avaient déjà donné l'envie d'y accéder. Le mystère de la Vallée Blanche, la plus célèbre des hors-pistes de la planète allait abreuver nos conversations.

 
↓ Passez le pointeur sur le bas de la photo pour connaître la légende 

Arête de l'Aiguille du Midi

 

23 km de descente autour d'un glacier, en pleine nature sur une piste qui débute de l'Aiguille du Midi et se prolonge dans la vallée glaciaire au coeur du massif du Mont-Blanc. Accessible à tous les amateurs qui ont un niveau moyen et qui supportent l'altitude car c'est à 3842 m que débute la grande descente et à cette hauteur, la pression atmosphèrique baisse et entraîne une chute du taux d'oxygène qui déséquilibre notre performance physique. Le seul bémol que je rapporterai est que la neige n'était pas damée et entraîne quelques difficultés & fatigues.

 

Aiguille du Midi - Chamonix

L'itinéraire est au choix car c'est du hors piste. Libres mais responsables et il est donc recommandé d'être accompagné d'un guide de haute montagne car en fonction du temps, le site se transforme et il est parfois difficile de s'y diriger.

2800 mètres de dénivelé avec un départ qui nécessite crampons, baudrier, A.R.V.A. (Appareil de Recherche des Victimes en Avalanches), pelles, sondes, cordes ; cet équipement est nécessaire en cas de chute dans une crevasse.

 

 

 

Aiguille du Midi -face Nord-

 

Juste avant, je jette un oeil sur le pylone où la télécabine de la Vallée Blanche est suspendue. C'est une véritable prouesse de technologie. Ce téléphérique porte le défi d'être le plus haut d'Europe. Il est conçu en deux tronçons, il y a donc une gare intermédiaire, nommée "Plan de l'Aiguille" (2317m). La deuxième partie a une portée de 2870 mètres de long sans pylône intermédiaire, avec une pente à 110 %. La nacelle est donc suspendue a plus de 1000 mètres au-dessus du glacier et semble donc plus près du ciel ! Lorsque l'on arrive à la gare, la cabine se pose sur des rails pour soulager les câbles. L'arrivée se fait sur une pointe séparée de l'Aiguille du Midi par une brèche de 20 mètres de long. Le passage d'une aiguille à l'autre s'opère par un pont métallique d'un vertigineux à-pic.

 

Passerelle de l'Aiguille du Midi

 

Après toutes ces mesures, le choix de l'itinéraire est à prendre en compte car les pistes ne sont pas balisées, ni entretenues et encore moins surveillées ! La célèbre arête de neige et de glace, suivant le climat n'est pas équipée de corde.

 

Chamonix - Vallée Blanche

 

Arrivés à l'Aiguille du Midi, nous traversons la passerelle, puis au bout du tunnel dit grotte de glace, nous découvrons des étendues de neige vierge, lissée par le vent. La dent du Géant est l'aiguille repère, c'est la sentinelle des arêtes et le symbole du massif du Mont-Blanc. Tout autour, chaque sentinelle défile sur la ligne de crête pour former ce panorama et limiter mon imagination qui avait libre cours jusqu'à présent. Ma vue caressait au fur et à mesure ces sommets décrits par nos amis qui en avaient dompté quelques uns. A portée de main, le Mont Blanc tout ventru (4810m), le Mont Blanc du Tacul et le Mont Maudit.

 

La neige, la poudreuse, la Vallée Blanche

 

Là, je ressens le besoin de lire "Premier de cordée" car le passage obligé est la corniche. Dès février, un chemin est tracé dans la glace. L'accès se fait à pied à l'aide d'une main courante et il préférable d'avoir un sac à dos qui puisse contenir bâtons et skis. Une main sur la corde installée, cramponnés et encordés les uns aux autres à l'aide du baudrier, nous posons chaque pas en silence et j'entends mes palpitations.

 

Crevasse de la Vallée Blanche

 

Arrivés sur la plate-forme, chacun prend le temps de respirer, d'éliminer les sueurs froides tout en s'assurant sur les skis. Enfin, le départ est éminent. La neige en cette saison est taffolée, c'est-à-dire, travaillée et même cartonnée (avec couche dure, cassante). J'imaginais que les sommets étaient poudreux et je perdis tout style car je trouvais la neige traître.

Le départ s'opère sur une pente raide et bosselée...

 

Glacier du Géant, Vallée Blanche

 

Nous passons au pied de la voie "Rebuffat", sur la face sud l'Aiguille du Midi.

Nous dévalons les kilomètres en direction du glacier du Géant qui est dans la partie haute de la vallée Blanche. Le chemin est semé d'embûches que mon oeil non avisé ne perçoit pas. Le passage me semble difficile par le fait que je ne maîtrise pas ce type de neige.

 

Sérac à la Vallée Blanche

 

Nous longeons le sérac du Requin.

Nous prenons la voie dite classique mais dès le début nous piquons vers les "Gros Rognons". Une autre variante s'appelle le "Petit Envers du Plan" d'un niveau plus élevé, puis il y a le "Grand Envers du Plan" pour les très bons skieurs.

La neige recouvre les crevasses qui se fondent dans le décor.

 

 

Glacier du Tacul à Vallée Blanche

 

Le passage des séracs est une succession de bosses entrelacées dans le vide. Nous le franchissons en dérapage.

Pas d'arrêt, la saison ne s'y prêtre pas et le risque qu'un bloc se détache et entraîne la chute dans un sérac est à prendre en considération. Puis, nous arrivons à la "Salle à manger". La vue est fantastique de là sur le glacier. Nous continuons pour prendre la pause de midi un peu plus loin à l'abri, face au glacier et derrière nous la "Mer de glace" s'étale et nous attend.

 

Mer de glace - Chamonix

 

 

Nous avons laissé le refuge du "Requin" (2516m) sur notre gauche. Il est merveilleusement installé sur une arête face au glacier. Mais notre descente est prévue pour une seule journée.

 

Roche & glace à Vallée Blanche

 

Puis après une pause bien méritée, nous skions sur la mer de glace. Une ballade de 7 km. Nous tournons le dos à l'amphithéâtre de la Vallée Blanche. L'univers change pour devenir plus minéral. Nous entendons des moraines qui se détachent et déclenchent des minis avalanches. Des aiguilles de granit et de gneiss entourent cette langue terminale de mer de glace. L'Aiguille du Midi est formée de roche rouge, composée de granite hercynien. Tout au long de la course, apparaîssent des mini cratères formés par les éboulements de roche.

Le glacier avance et forme des bandes de Forbes qui sont des stries qui apparaissent noires en été. Leur forme arquée au milieu montre que le glacier avance alors que sur les côtés, il est ralenti par les parois rocheuses.

 

Forbes à Mer de glace de la Vallée Blanche

 

En dessous, les blédières sont recouvertes d'une bonne couche de glace qui peut atteindre 400 mètres de profondeur où nous circulons allègrement dans la phase terminale. Les blédières sont des torrents de fonte de surface et s'écoulent dans les moulins qui sont des puisards par lesquels l'eau se dirige et creuse des galeries pour finir dans un torrent en dessous du glacier.

Le glacier a reculé de 2 km depuis 1820. Ce mouvement a entraîné que le niveau actuel ne permet pas d'accéder à la gare de plain pied et qu'il faut fournir des efforts supplémentaires.

Suivant l'enneigement, il est possible de descendre jusqu'à Chamonix (1035m d'altitude), mais nous sommes au mois d'avril et nous devons attaquer les 450 marches qui sont nécessaires pour rejoindre les télécabines (1913m), puis le petit train de la gare de Montenvers qui nous ramènera à Chamonix.

Petit train de Montenvers à Vallée blanche

Il faut compter 4 à 6 heures pour profiter du site et il est préférable de partir vers 9 heures du matin en cette période afin d'éviter d'avoir une neige fondu dans l'après-midi. Il existe 5 itinéraires à pratiquer en fonction du niveau de ski. La traversée est recommandée entre mi-décembre et début avril. Avant de prévoir cette randonnée, il faut s'assurer de ne pas avoir le mal de montagne qui touche à partir de 3300 mètres d'altitude certaines personnes.

 

Matériel

  • Piolet, crampons, casque, sangles, encordement de 50 mètres pour une cordée de 2 ou 3
  • Carte Chamonix 3630 OT au 1/25 000

En savoir plus

Biblographie

Randonnée du week-end du 18 au 20 avril

......................................................................................................................................................................

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : 
Abonnez-vous à "newsletter" !

......................................................................................................................................................................

Adresses citées dans ce reportage :

 

 

 

Vous aimerez peut-être : 
(clic sur photo pour lien)

 

La Plagne 1250-3250 m IMG_0643 Le_Christ_bienveillant_de_Tignes

Meg_ve_ALLARD_Illuminations

2_Alpes_07  

La Plagne,
domaine de l'bondance

Peysey-nancroix

Tignes Megève L'Alpe entre
les "2 Alpes"

 

 

 ...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution :  Dimanche 10 mai 2015
Mise à jour  : 10 mai 2015


                 Répondre                        

 

 

 << Précédente |AAccueil | Suivante >>

28 février 2015

Courchevel se révèle

 

 

                                                                  << Précédente |AAccueil | Suivante >>

Courchevel exprime une certaine idée du luxe. Station de prestige, la clientèle apprécie son luxe et les agapes se font en altitude. La clientèle ne vient pas seulement pour dévaler les pistes. Les palaces font vitrine tout au long des pistes. "Les Airelles", palace emmitouflé dans son écrin de sapins, donne des airs autrichiens avec ses fresques sur la façade, ses balcons de bois ornés. Cet hôtel est à l'origine conçu par Madame Raymonde Fenestraz.

Portrait à Courchevel

 

Ah, pour continuer, il faut mieux s'y rendre et s'en imprégner.

Art à Courchevel 1850

Quand on parle d'étoile, il y en a deux. Celles données après des efforts pour améliorer son style lorsqu'on pratique le ski et celles qu'offrent les restaurants étoilés comme le "Chabichou" avec son chef "Rochedy" ou bien au "Cap Horn". Le Chabichou ouvrit en 1963 et depuis, le Guide Michelin lui offrit deux étoiles.

Raymonde Fenestraz qui créa le palace "Les Airelles" était surnommée la "Castafiore" pour le nombre de ses bijoux, alors que dans les année 50, Raymonde Botta venait sur les alpages pour faire paître le troupeau de la ferme paternelle de Moutiers. En guise de dot, elle eut deux vaches qu'elle vendit pour partir s'exprimer d'abord à Paris, puis en Grande-Bretagne et vint l'Italie. C'est en 1962 qu'elle se lance dans l'immobilier près de son village natal. Dix-huit mois plus tard, elle achète sa première agence qui n'est autre que celle où elle travaillait. Nous sommes en 1964 et sa devise est "Vendre bon marché ne m'intéresse pas". Elle veut créer des produits exceptionnels. Elle épouse André Fenestraz qui est ingénieur, spécialisé dans la construction. Ils ont deux enfants André et Raoul. Devenus promoteurs, ils construisirent quasiment Courchevel 1650. Ils débutent par les luxueux chalets des Hauts de Bellecôte. En 1988, elle décide d'entreprendre dans l'hôtellerie. Lors des JO de 1992, les "Airelles" vieil établissement des années 60 est racheté pour le transformer en Palace et accueillir le Comité des Jeux Olympiques d'Albertville. Grande communicante, elle fait passer le message internationnalement pour recevoir une clientèle haut de gamme et surprendre les plus blasés. Courchevel sera le lieu de villégiature de la Princesse Anne d'Angleterre, puis du Prince Albert de Monaco. En 2004, elle est décorée de la légion d'honneur pour avoir fait briller Courchevel de ces milles éclats. Repris en 2007 suite à son rachat par Stéphane Courbit d'Endemol. Il offre dans ce cadre mythique, son aura. L'intérieur est un manège de découverte, une kyrielle de saveurs qui se déclinent par son personnel vêtu de costume autrichien conçus sur mesure à Salzbourg ; des valets qui portent l'uniforme de chasseur alpin vous attendent à l'arrivée des pistes pour vous amener au relais skieur pour prendre votre collation, une calèche dessinée par Hermès, aux sièges en cuir rouge où nichent des plaids Hermès vous promène dans le village ; une vaisselle Hermès, un restaurant gastronomique avec pour chef étoilé "Gagnaire", des pampilles de lustres nommés "Saint Louis", ... et bien sûr, sa piscine, son centre de remise en forme, ses magasins qui vous parent de la tête au pied et offrent le luxe jusqu'aux skis qui portent l'insigne AJ.

Pour les gourmets avertis, Pierre Gagnaire propose des recettes originales comme la fondue d'endives, ananas, mangue jaune pour le midi. En soirée, un graniti au Génépi, poires et citrons verts vous rappelleront que l'Italie est à côté.

J'aimerai bien y passer une nuit hors du temps dans cet hôtel de charme. Un autre hôtel m'attire, c'est "Le Cheval Blanc".

Comme les "Airelles"*****, le "Cheval Blanc" est situé dans le très sélect quartier du "Jardin-Alpin" de Courchevel 1850. Cet établissement était auparavant "La Caravelle" racheté en 2006 par Bernard Arnault, pour l'aménager en Palace de style contemporain et différent de son voisin.

L'Alpen Ruitoir dresse ses 4 étoiles fut le premier chalet créé dans la station, sur le côté Méribel-Mottaret. Son fils Raoul Fenestraz a repris la direction de ce grand chalet. Ils partagent son temps entre les Alpes et l'Argentine avec son épouse et ses trois enfants. Le style de l'Alpen Ruitor est plus grande maison de famille. La tenue est plutôt montagnarde, avec le velours côtelé, la chemise à carreaux et le béret.

Le Kilimandjaro***** est composé de 8 chalets dont les chambres ont toute mon attention. La vue sur la Vanoise est en prime.

Le Lana*****, l'Annapurna*****, le Mélezin***** et le K2***** en 2014, je vous confie la description.

J'aimerai également mangé dans la yourte du Chalet de la Marine.

 

Palace

Façade

Tourelle des Airelles à Courchevel 1850 Dessin sur façade

Palace

 

 

 

 

Chalet sur les pistes à Courchevel 1650

L'église baroque de Saint-Bon est un voyage dans le monde agropastoral de la Tarentaise. Elle a été conçue à l'image de la foi des montagnards.

 

Toiture - Courchevel 1850

 

Courchevel est dans le top des stations classées. La France est la première destination du ski du monde. 30 % du domaine skiable est français. 75 % de la clientèle est française. Les anglais, les pays de l'Est, tous viennent à Courchevel. Gstaad, Saint-Moritz ou Aspen malgré qu'elles soient réputées, sont soumises face au "Number One". Il existe aussi une autre station de marque qui est Megève que j'apprécie beaucoup pour son village où chaque maison rivalise de beauté. A Courchevel, la station est entrain de prendre ses marques côté construction car par le passé, elle n'était que béton avec un style "Le Corbusier", plus elle s'élevait vers 1850. L'unité architecturale n'appartenait pas au côté savoyard qu'elle essaye désormais de reconquérir. Si vous souhaitez voir de l'authentique, c'est au Praz à 1300 mètres qu'il faut se rendre. Là, les maisons ont préservé leur âme et le village vit tout au long de l'année. A l'origine, "Saint Bon" est le premier village qui se situe à 1100 mètres. Il est réputé pour son hôtel "Le lac bleu" qui date de 1925.`

 

Drapeau de Savoie

 

 

 

La station se répartit sur cinq niveaux d'altitude et donc cinq villages qui se dévoilent tout au long d'une route en lacet. La montée commence avec "Saint-Bon" à 1100 où aucune remontée mécanique n'existe. L'habitat y est groupé et disposé en escalier. La pierre, la chaux, le bois, la lauze et l'ardoise sont les matériaux utilisés ; puis le "Praz" à 1300 qui se présente sur une plateau, au milieu de la forêt mais orienté plein nord ; puis le "Village" à 1500 qui bénéficie de trois constructions classées avec le chalet "Joliot-Curie", le chalet "Petit Navire" et le grenier "La Goupille" ; "Moriond" à 1650 est dite "l'ensoleillée" avec son versant sud-ouest ; et enfin, "Courchevel 1850" à l'origine appelé "Tovet" car elle se trouve sur un replat est sur un versant exposé Nord, à peine effleuré par le soleil. "Moriond" est plus familial car il offre des pentes douces avec des pistes vertes et bleues. Le nom de "Courchevel" proviendrait du mot "Ecorchevel" qui signifie : un lieu où l'on écorchait l'animal ! Je crois bien que maintenant "Courchevel" écorche par ses prix, les humains ! La station de Courchevel naît en 1942 sous le gouvernement de Vichy, lorsque le choix d'implanter le domaine skiable des  "Trois Vallées" est décidé. En 1946, la route est créée. C'est le 3 mai 1946, au lendemain de la guerre, que les sites sont aménagés. Courchevel est une pionnière !

Courchevel a été façonnée par trois hommes, un architecte nommé Laurent Chappis et l'autre grand skieur connu sous le nom de Michaud.

 

Bar sur les pistes

 

Sa vocation première était de permettre au plus grand nombre d'en profiter et fut abandonnée dès 1950 pour favoriser la venue de l'élite fortunée. Courchevel devient un haut lieu de la "Jet Set" avant de prendre l'ampleur internationale.

Courchevel en mongolfière c'est possible ! Chaque jour, le ciel prend des couleurs.

Go Pro -sans pub !-

Courchevel est aussi connu depuis 2003 pour son feu d'artifice qui fait appel à des artificiers de quatre pays différents chaque année pour organiser le festival pyrotechique. N'hésitez pas à aller consulter son organisation.

 

Pose à Courchevel 1850

 

Mais, vous découvrirez son domaine de ski ! 600 kilomètres de piste qui sont liés à Méribel, Val Thorens, Orelle, Les Menuires. Courchevel est la première station française qui fut aménagée en 1946. Elle se situe dans le massif de la Vanoise, dans le département de la Savoie. Le point culminant du domaine skiable est le sommet de la Saulire à 2738 mètres, alors que le sommet de l'Aiguille du Fruit est à 3051 mètres pour les randonneurs. C'est en 1924 que le ski nordique est reconnu comme une discipline sportive, mais dès 1922, on commence à parler de la station de "Megève", seule station en france qui rivallise avec celles de Suisse et d'Autriche.

Les pistes sont agréables et pour tous les niveaux. 80 % des pistes se trouve à plus de 1800 mètres d'altitude, ce qui permet un enneigement optimal. 311 pistes permettent de rejoindre les autres vallées.

 

Pause surprise à Courchevel Pose 2015 - Courchevel

 

 

Le parc des remontées mécaniques est très performants avec un débit de 70 000 personnes par heure et 173 remontées mécaniques.

900 moniteurs sont à votre disposition dont 500 sur Courchevel. La renommée internationale fait qu'ils pratiquent vingt langues.

126 pistes bleues, 51 pistes vertes pour les débutants et si vous voyez rouge ou noir, n'hésitez pas.

 

Chalet des pistes - Courchevel

 

Le manteau neigeux est différent des autres stations. A Courchevel, la qualité de la neige est unique. Un double passage de dameuse favorise son état.

2100 enneigeurs font office lorsque le temps est trop clément.

Le ski est l'activité numéro un dans les stations. Ma piste préférée est sur le domaine "Saint Martin".

Une piste de luge part de "Courchevel 1850" et finit à "1550".

Les prévisions météo sont disponible sur ce site et pour l'enneigement, je vous invite à cliquer sur cette page.

Côté pratique, les plans des pistes est à votre disposition sur ce lien et vous pouvez aussi consulter la webcams.

 

 

Art sur les pistes - Courchevel 1850

C'est sur la piste de "Chabichou" que vous pourrez essayer une multitude de bains. Spa, hammam, sauna, bain polaire à 10°, douche froide, fontaine de glace, grotte de sel, mais aussi la douche "4 saisons" qui reproduit la pluie tropicale, une tempête d'été, un froid hivernal... attendent les plus courageux.

Faire du traîneau à Saint-Martin, c'est possible ! L'évasion est au rendez-vous, de magnifiques chiens vous escortent sur les sentiers du moulin de Burdin.

Une piste de luges est accessible aux Menuires, c'est la fameuse Roc'n Bob. Soit, 22 virages sur 450 mètres de dénivelés. La montée se fait par le télécabine des "3 marches".

Une nuit au refuge "Les grands plans" avec départ et retour en ski hors-piste. Malheureusement son propriétaire a été happé par une avalanche malgré son expérience à toute épreuve.

Côté magasin, c'est le paradis du luxe.

 

Voici
Je n'ai pas vu Leonardo DiCaprio qui pourtant vient chaque année et s'installe à la table du "Cap Horn".

Valéry Giscard d'Estaing était un inconditionnel de Courchevel.

En 2010, le Prince William et Kate passent quelques jours de vacances à Courchevel.

Le Roi du Maroc, Mohamed VI affectionne particulièrement cette station.

 

Piste des Indiens - Courchevel

 

 

Renseignements sur la station

Courchevel Tourisme, Tél. 04 79 08 00 29. www.courchevel.com

Bibliographie

Semaine de ski du 14 février 2015

 

 

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

.......................

Vous aimerez peut-être :  

La Plagne 1250-3250 m IMG_0643 Le_Christ_bienveillant_de_Tignes

Meg_ve_ALLARD_Illuminations

2_Alpes_07  

La Plagne,
domaine de l'bondance

Peysey-nancroix

Tignes Megève L'Alpe entre
les "2 Alpes"

 

 

 

 ...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution :  Samedi 28 février 2015
Mise à jour  : 28 février 2015

                 Répondre                        

 << Précédente |AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 17:25 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 avril 2011

L'Alpe entre "Les 2 Alpes", 3 mots qui font rêver

 

<< Précédente AAccueil | Suivante >>

Que direz les autres montagnes si je vantais tant les "Deux-Alpes" ? Nous allons gravir l'inconnu par la découverte de cette station née en 1955.

2_Alpes_07

               Les Deux-Alpes !

Mais auparavant, nous allons descendre dans l'échelle du temps pour y découvrir les balbutiements.

Nous revoyons les JO à Chamonix en 1924 qui donnèrent l'engouement à ce sport.

2_Alpes_01

      Chupa-chups

Le ski devient la nouvelle activité en vogue dans les années 30. Le besoin de créer des stations de ski se fait ressentir et Rodolphe TESSA ouvre le premier refuge sur l'Alpe du Mont de Lans.

2_Alpes_09

Station "Les Deux Alpes"

Mont de Lans est un petit village d'alpage situé au Nord qui à l'an 1073 s'appelait "Parocchia de Lento", puis en 1100, il est connu sous le nom de "Lenso". Il prit le titre, vers 1600, de "Mont de Lent". Il faisait partie de la voie romaine qui nous conte l'histoire des gallo-romains, puis des moines et chevaliers du Moyen-âge. La présence d'une arche sous forme de porte située au-dessous du hameau de Bons et qui enjambe le chemin qui descend vers le Châtelard et Bourg d'Oisans permet de voir qu'elle fut taillée à même le rocher. Il subsiste des traces d'outils sur l'une des parois. Elle est bordée des deux côtés par des bancs dressés dans la roche, vestiges du passage de cette voie romaine, en ces lieux. La naissance de l'arc est soulignée par une corniche. Au sol, deux rainures profondes de 6 à 15 cm attestent que cette voie fut utilisée. Egalement, une tombe trouvée en 1860 et qui contenait des bracelets, ainsi que des perles d'ambre et de verre sont les vestiges de l'époque d'Hallstatt.

 

Venosc est le deuxième alpage au Sud qui forme les "Deux Alpes". Le village de Venosc était connu dans le temps pour l'exploitation de l'ardoise et le colportage des fleurs. Il reste des anciennes mines, appelées "ardoisières" et tout autour de ce circuit vous pourrez découvrir des anciennes voies avec des rails, des wagonnets qui vous amèneront jusqu'au entrées des galeries envahies par la végétation des quatre anciennes exploitations. L'ardoise était acheminée jusqu'au village par un télébenne qui arrivait dans une gare. Ce matériau était utilisé pour confectionner les toitures. Il était préféré au chaume à cause des incendies. La fermeture eu lieu en 1972 car la population locale préférait devenir moniteurs car le travail était moins pénible.

 

Venosc est constitué d'hameaux dont Les Ougiers, Le Collet, La Ville, Le Courtil, Le Sellier, Le Bourg d'Arud et l'Alpe du Venosc sur la rive droite du Véneon. Sur la rive gauche, se situent Les Escallons, La Danchère et l'Alleau.

 

2_Alpes_12

Aiguilles d'Arves          3510 m (sur la droite)

Panorama du glacier des 2 Alpes sur les Aiguilles d'Arves et au fond, au milieu, le Mont Blanc.

Les chalets d'alpage sont nommés localement "chasal" en Isère, contrairement à l'utilisation du mot "chalet" en Suisse pour la cabane du paysan qui sert en même temps d'habitation et l'été de grange. Les hameaux sont étagés en espalier à une hauteur 1600 m. Les rues sont étroites et à fortes pentes. De chaque côté s'alignent des maisons en pierre au toit d'ardoises, mais souvent en tôle ondulée.

A l'Alpe du Pin, se trouve les ruines des chalets d'alpage qui date du 9ème siècle. Au siècle dernier, on pouvait compter plusieurs chalets d'estive dont une fruitière.

La végétation l'été est faite d'arcosses, nom savoyard donné au verne ou aulne vert. Cet arbuste a la fâcheuse habitude de se coucher sous le poids de la neige. Il est donc censé orner, mais il peut devenir terrible car, il a l'outrecuidance de se relever devant l'aisance qu'il revêt lors de votre passage qui l'allège de sa neige. Il est donc conseillé d'être prudent, car grands nombres de personnes, surprises, furent assommées par sa tige flexible. Cet arbre est colonisateur.

Connaissez-vous les linaigrettes ? Ce sont des plantes "cotonneuses" qui vivent les pieds dans l'eau.

2_Alpes_10            

                 Affiche  "grotte de glace"

Sur le bas de la station se trouve le lac de Chambon avec son barrage qui domine le lit de la Romanche du haut de ses 88 mètres. Ce lac vorace a englouti trois villages dont le Chambon, le Dauphin et le Pariset. Cet Univers disparu, sans laisser de trace de la voie romaine qui passait au fond et à contribuer à essaimer les habitants dans les environs ou plus loin.

A la veille de la première Guerre Mondiale, s'achève la première route qui unit l'Alpe au Mont de Lans. Jean KELMER lance la première remontée mécanique sur la pente des Cloûtets mais essuie les difficultés de la guerre et doit se résigner à abandonner son projet.

En 1879, Pierre Balme, pionnier au même titre que la famille Mounier, dépose une demande pour débit de boissons à Vénosc. Son fils Daniel continuera à l'exploiter à partir de 1932. Un an plus tard, l'affaire est reprise par Marie Balme, épouse d'Hyppolyte Mounier. 

Dix ans plus tard, la famille Mounier ouvre une auberge sur l'Alpe du Venosc. Cette même affaire reprise.

Le tourisme d'été se dirige sur le chemin muletier qui mène à la Bérarde, point de départ des grandes courses. Une route est créée en 1923.

1925, des maisons sont en location, suite à l'essor du tourisme sur la saison pleine qui dure 6 semaines, du 14 juillet au 25 août.

La famille GRAVIER et CHALVIN, construire le 1er hôtel qui verra le jour, en 1936, sous le nom "Hôtel du Glacier" alors que, l'ascension des pentes pour les skieurs se fait à pied, avec le transport à dos de mulet des équipements. C'est l'année des congés payés et la clientèle vient de Paris, Marseille, Lyon, français d'Afrique du Nord...

C'est en 1945 que le Père Jean de ROODENBECKE, religieux bénédictin d'origine belge, aidait par les gens du plateau créera le foyer St Benoît. Il accueille des jeunes de 20 ans : garçons et filles dans une annexe du presbytère. Les vacances communautaires fonctionnent bien et à des prix raisonnables. L'année suivante, Noël 1946, le premier téléski sera fonctionnel sur le domaine du Pied Moûtet. En parallèle, l'ouverture de l'école de ski de Louis CARREL fonctionnera le 20 décembre 46.

Dès lors début l'ascension économique des "2 Alpes" qui porte ce nom depuis 1955. L'enneigement est du 15 décembre au 15 avril. On dénombre deux enneigements tardifs en 1949 et 1957. Le plateau est bien ensoleillé l'hiver et il n'est pas rire d'entendre que "le soleil habite les Deux-Alpes".

2_Alpes_03

Panorama des deux-Alpes   >>   Mer de nuages

(je crois que le sommet de gauche est la Meije)

En 1959, de nombreuses colonies et camps de vacances s'y installent.

La boucle est bouclée. Nous pouvons profiter pleinement de la station pour vous la faire découvrir jusqu'au Dôme de la Lauze (1984) qui chapeaute l'ensemble du haut de ces 3568 mètres. Tout autour, plus de cent sommets se laissent apercevoir tant le temps est fixé au beau. Le mot Dôme prend toute sa signification quand vous montez au glacier. Les pistes sont douces, voire courbées et offrent leur grâce à toutes les cimes aux alentours comme les pics "La Tête du Diable" et "Toura" (2830 m), Tête Moute (2814 m), l'aiguille d'Arve (3510 m), l'aiguille du Goléon (3427 m), l'aiguille du Venosc, le Pic de l'Etendard (3 464 m), le Pic des Trois Evéchés (3 118m), le Grand Galibier (3 228 m). Les arêtes de la Meije, du Rateau (3 809 m) et Pavé (3 823 m), le Pic Oriental (3 891 m), Le Doigt de Dieu (3 973 m), La Meijette (3 357 m) sont là. L'abîme est bien dans la station car l'accès se fait quasiment par des pistes noires ou seulement une verte, chemin de promenade, qui nous laissera point la possibilité d'y accéder par l'absence de neige en cet hiver 2011. Les moins téméraires se verront donc dirigés vers les oeufs ou télécabine pour accéder à la station et à leur logement.

Carte_2__Alpes
                     du site montagne.over.blog

La haut, sur le montagne, vers les sommets enneigés, nous admirons le Parc Naturel des Ecrins, avec le sommet de la Meije, du Pelvoux et la barre des Ecrins. Derrière, le massif de la Bérarde, crênelé, majestueux.

2_Alpes_11         

                  Des drôles individus, sur les pistes...

Le glacier (1972), l'un des plus hauts d'Europe est à une altitude de 3520 mètres. C'est un glacier de plateau qui fait 500 mètres de hauteur et 7 km de long. Il repose sur un plateau à 3000 mètres d'altitude. Le socle est constitué d'une roche tendre : le lias schisteux et d'une roche cristalline qui est plus dure. Par le fait qu'il est sur un plateau, il est alimenté seulement par les chutes de neige car il n'y a pas de crêtes et donc, pas d'avalanches. Il fut découvert en 1863 par Mr BONNEY.

Le glacier porte le nom de "Mons de Lans" ou Mantel, il est situé sur le Dôme de la Lauze (3 560 m) qui comprend les plus hautes remontées mécaniques après le téléphérique de l'Aiguille du Midi (3 776 m) qui est à Chamonix.

Il permet d'accéder au domaine de La Grave qui est sur les vallons de la Meije (3 982 m). Il fait partie du Parc National des Ecrins. On y accède par le téléphérique Le Jandry Express. Ce domaine est particulier car il n'est ni sécurisé, ni balisé. De là, le glacier de la Girose offre sa descente parmi les crevasses, les séracs et des couloirs qui mènent au village La Grave. L'inclinaison est spectaculaire, 40° à 45 ° sont courants.

L'été, il offre aux inconditionnels du ski, de pratiquer ce sport.

On dénombre trois grands glaciers : La Meije, la Girose et celui du Tabuchet.

>> Pour la petite histoire, "Meije" vient du provençal "Meidjo" qui veut dire "Midi". A La Grave, elle pointe le soleil au Zénith.

2_Alpes_06

Piste sur le glacier  Mons de Lans

En guise de tire-fesses, nous nous installons sur des pioches.

2_Alpes_08

Entrée de la grotte de glace

Pour les amateurs de ski de fond, 25 km de piste les attendent pour profiter autrement de la station. Avec forfait semaine, vous pouvez bénéficier également de la gratuité de la piscine, ainsi que la patinoire.

2_Alpes_05

          Piste Fée

Pour les non-skieurs, vous pouvez vous distraire par la visite de la fameuse grotte de glace qui se situe à 3400 mètres sur le glacier de Roche-Mantel. C'est une galerie longue de 200 mètres, à 30 mètres de profondeur sous le glacier. Vous serez surpris de vous retrouvez parmi les dinosaures, les mammouths qui de galerie en galerie tentaculaire, vous mettrons face à un poulpe géant escorté de nombreux poissons. C'est à Bruno Gardent et Bernard Lambolez que nous devons ces sculptures du troisième type. Le tunnel nous invite à remonter le temps et découvrir un dinosaure de 8 mètres de long, puis dans un autre boyau un mammouth grandeur nature nous attend pour le plus grand bonheur des enfants devant cette mise en scène digne de Jurassic Park. Leur aventure a commencé en 1993 où ils décidèrent d'un commun accord, aidé par trois compagnons, d'aménager une grotte de 100 mètres de long sous 30 mètres  de glace au niveau du glacier de la Girose dans le massif de la Grave. De cette folie, leur vient l'idée de créer un musée de glace. Un autre tunnel voit le jour en 1994 (c'est un euphémisme) sous le glacier du Mons de Lans. Outillés de simples pics à glace, ils entreprennent pendant quatre mois de creuser des galeries de 250 mètres de long qui débouchent dans une vaste salle où l'on admire à nouveau le géant des glaces, le Mammouth. Les mouvements du glacier font qu'un travail considérable d'entretien doit être fait pour éviter les dégradations.

Le village situé à 1650 mètres organise en 1993, le fameux Mondial snowboard, suivi par le Mondial du ski en 1997. 

La station s'équipe dès 1994 d'un snowboard qui participe à sa renommée de station "Jeun's". 

Elle est réputée comme station de ski d'été grâce à son glacier. Elle innove (espace Slide), développe, évolue au fil de la glisse.

2_Alpes_02

Printemps

Mais cette année, heureusement que ces équipements pour neige artificielle sont performants car la neige faisait défaut un partout et particulièrement dans les stations basses, et de ce fait,  la station se vit accueillir d'avantages de touristes qui lui permit d'afficher "COMPLET" même par temps de crise mondiale !

2_Alpes_04

Chocard à bec jaune

appelé aussi Choucas des Alpes, mais aussi Choquard, Pyrrochoras Coracias
 

Pour ou contre

L'inconvénient de la station, c'est qu'elle est conçue en entonnoir très étroit et que l'arrivée est digne d'une autoroute à péage de ce fait tant les gens se déversent sur un même lieu.

Sur ce point, je préfère les grands espaces de Tignes.

Elle offre en possibilité d'hébergement 33000 lits, 500 hectares avec 200 km de pistes balisées dont 47 ha aménagés avec 191 canons à neige. 102 pistes sont mises à votre disposition dont 13 noires, 17 rouges, 45 bleues et 27 vertes que vous pouvez emprunter par 54 remontées mécaniques dont un ascenseur, un funiculaire, téléphériques dont un débrayable, une télécabine, 25 télésièges dont un de 8 places débrayable, 20 téléskis et un télécorde.

Les bisalpins sont 130 000.

Face à la station,  une autre station aussi célèbre "L'Alpe d'Huez" qui fait partie des 107 stations de ski en France avec un bref rappel sur Val Thorens qui est la plus haute station d'Europe du haut de ses 2300 mètres. 45 en Italie avec celle des Dolomites. En Suisse, il y en a 30 stations dont Zermatt. Pour l'Allemagne, on en dénombre 7 et seulement 5 en Espagne.

Voici le catalogue des belles stations de France avec dans les Alpes : Tignes, Val d'Isère, Les Arcs, La Plagne, Val Thorens, Les Menuires, Meribel, Courchevel, Megève, Saint-Nicolas de Véroce, l'Alpes d'Huez, Le Grand Bornand, Les Sauzes, Aussois, Combloux, Saint Gervais. Pyrénées 2000, Les Angles... côté Pyrénées.

Si vous voulez faire une halte charmante, je vous conseille l'hôtel, restaurant, bar Le Chalet MOUNIER (1933) qui était une ferme d'alpage en 1847, devenu refuge, pour briller de nos jours de ces quatre étoiles. Auparavant, cette construction appartenait à la famille de Pierre Balme qui en fit un hôtel dès 1879. Sur cette même base, Robert Mounier reprend la suite en 1971. Il offre aux vacanciers son charme authentique au coeur du village et s'agrémente d'un spa, d'une piscine et même une salle de séminaire. Il accueille les équipes nationales et internationales de ski, ainsi que le show-business pour son cadre et sa discrétion. Une carte de restaurant sera très appréciée, côté resto "Le petit Polyte".  Je ne peux que vous en dire du bien pour y avoir profiter de son salon lors d'un apéritif bien sympathique offert par mon amie M.

Chalet Mounier
2, rue de la Chapelle
38860 Les Deux-Alpes
 

Le foyer St Benoît existe toujours, il est situé 17, rue du Cairou dans le centre ville.

Pour les amateurs de transats, la station offre la possibilité de s'immobiliser quelques temps auprès d'un bon verre. L'accès se fait sur les pistes ou sur le bas de la station en attendant les retours des skieurs. L'équipement diffère, munissez-vous d'une doudoune bien ouatée, d'une crème bronzante, d'un rouge à lèvres assez "flashi" et vous pourrez prétendre avec les options pour !

Indicateur

La progression du nombre de leçons données par l'ESF, l'ESI traduit l'essor de l'émigration hivernale. Lors des périodes d'affluence, il est difficile d'y trouver place quand l'absence de neige dans les Alpes du Sud se fait ressentir comme cette saison 2010-2011.

Conseil

N'oubliez pas de réserver les écoles de ski (ESF, ESI, ...) sur internet et à l'avance car les places ne sont pas de reste.

Il en va de même pour les haltes garderie, les jardins d'enfants, les crèches. Pensez à apporter le carnet de santé de vos enfants pour l'inscription.

Santé des glaciers

Le climat tempéré actuel (holocène), nous fait considéré cette période interglaciaire comme dangereuse pour la santé des glaciers. Les masses de glace ne cessent de diminuer. Leur fonte fait perdre du terrain (pour ne pas dire des kilomètres de glace !). La neige se fait de plus en plus rare et pour garantir l'accès au ski, les stations fabriquent de la neige artificielle qui nécessite de nouvelles ressources en eau. Il est donc difficile de plus en plus de tenir ouvert les stations d'été sur les glaciers, ainsi que les grottes de glace. Beaucoup d'entre-elles sont désormais fermées comme la Grande Motte à Tignes (2008). Les stocks d'eau des fontes des neiges sont donc dans les lacs avoisinants. Le capital diminue, la France s'appauvrit comme partout ailleurs.

L'utilisation des canons à neige appauvrit les réserves d'eau, en période d'hiver où l'économie d'une région bat son plein (habitations, locations) pour ses besoins en eau. Et malheureusement, la neige projetée fond qu'en été à l'époque où il y a surabondance par la fonte des neiges.

Média

Dimanche 21 février 2010, deux enfants ont été pris dans une avalanche aux Eux-Alpes. Ils ont été sauvés par les CRS.

Visites d'été

  • Le lac de Quirlies avec le glacier qui s'y jette.
  • Via Ferrata de l'Aiguillette du Lauzet
  • Cascade de glace de la Meije
  • Les gorges de Tines 
  • La cascade de la Pisse (sortie du village Mons de Lans, prendre la route du Cuculet et après le pont de la Pisse, sur la droite, le chemin qui longe le torrent).
  • La croisière blanche dans une chenillette sur la neige sur les hauteurs 3400 à 3600 mètres d'altitude.
  • Le petit train de la Mure à Saint Georges de Commiers pour remonter l'histoire de la mine.
  • Musée des minéraux à Bourg d'Oisans.
  • La bergerie de Villars Reculas pour y consommer une tarte myrtilles, un bon coq au vin ou une fondue.
  • La ferme Martha pour les consommations de fromage et autres produits authentiques.
  • Tour de France en juillet, sur le col.

Situation

Station de ski en Oisans
80 km de Grenoble au Sud-Est (75 min.)
Département : Isère
Région : Rhône-Alpes

Alpes du Nord. 

Liens

Site d'un particulier qui aime la montagne  >> http://montagnes38.blogspot.com/

Plans des pistes à consulter

http://www.sports-hiver.com/FR/Resort_guide/trail_map.php?idv=400

 

Bibliographie

Ski mi-février 2011 avec Emma, Marie & Frédéric.

______________________________________________________________________________________________________________
d'autres articles,

 

Vous aimerez peut-être :  

La Plagne 1250-3250 m
 
IMG_0643 Le_Christ_bienveillant_de_Tignes

Meg_ve_ALLARD_Illuminations

IMG_0111 Diane d'Ephese Villa d'Este

La Plagne,
domaine de l'bondance

Peysey-nancroix

Tignes Megève Courtiser VENISE
Merveille de la nature
Diane d'Ephese

 

.......................
Reportage
Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais, Arabe,   
Parution de l'article, 17 avril 2011
Mise à jour  : 22 avril 20111
 

 

 

                   Répondre

 

            

<< Précédente AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 23:24 - Montagne - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,