Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

30 avril 2017

Pivoine, éphémère 白芍药

 

 <<  Précédente |AAccueil | Suivante >>

Pivoine, ce nom me rappelle "Pivoine", livre de Pearl Buck. Je reste fidèle à cette lecture qui raconte la vie quotidienne d'une petite esclave chinoise dans la Chine d'avant Mao. Et aujourd'hui, en cours de lecture de "Perle de neige" je me remémore cette chine pleine d'abnégation. La pivoine nous incite à découvrir la Chine, berceau et esprit de la Pivoine. Eclosion de beauté, avec ses boutons timides qui se dévoilent pour dégager un parfum suave qui nous transporte, nous fait voyager avec sa fleur très dense.

Cette fleur 白芍药 (báisháoyào)qui le temps d'un bouquet m'apporte le souvenir de ce livre, sa rondeur, ce désir de la caresser, de la serrer comme la vie qui perle en nous. Pivoine, elle m'attire et me contraint à la photographier, sur toute ses faces.

 

Bouquet de pivoines

Je me lasse pas devant la grâce dérobée des fleurs. Elle cède, explose et le soleil poudre de lumière les pétales. Elle joue de la lumière et de l'ombre. Elle nous surprend à chaque moment du jour. Mais c'est au moment du coucher du soleil que j'ai capté sa beauté pour donner cette photo.

Pivoines apprivoisées

Puis l'obscurité l'a emportée de sorte que je me suis attachée à l'explorer.

Sa métamorphose croit lorsqu'elle s'épanouie, la voir s'ouvrir, se rapprocher tant elle devient grande. Elle nous accapare et nous fait oublier les blessures, elle occupe notre attention. Poindre l'espoir des beaux jours par l'éclat des fleurs qui nous égare par la maîtrise de l'inexpliqué. L'éclat se fragmente, se modifie tout au long de la durée de vie. Les fleurs sont éphémères. Leur robe est unique, tout en rondeur, généreuse. La riche palette de ses couleurs en fait un atout pour les compositions. Les couleurs dans une autre, foisonnent. Elles varient au fil du temps. Les pétales crient leur passion, lorsqu'elles glissent l'une après l'autre et sont freinée par le sol qui les rend immobiles. Leur chute entraine un artifice de graines qui soupoudrent les pétales. La pivoine se dérobe à la vie et laisse ce tableau, cette nature morte qui nous saisie tant la lumière émane de l'intérieur des choses.

 

Pivoine aquarelle 

Son nom est porté depuis la nuit des temps, du grec "paeonia" (plante à guérir), la pivoine est donc connue pour ses vertus curatives. Hippocrate décrivait 400 av J.-C. son utilisation pour le traitement de l'épilepsie (convulsion), mais aussi pour réguler les menstruations et l'expulsion du placenta après les accouchements.

Pivoine

Cet apport de connaissance incita la Chine à la cultiver comme plante médicinale et traiter diverses affections comme la paresse hépatique ou les problèmes circulatoires. Depuis le VIIème siècle, elles sont cultivées en arbre. Elles permettent de soigner les rhumatismes, les spasmes gatro-intestinaux, certaines aménorrhées, les dysménorrhées (douleur menstruation). En usage externe, par cataplasme ou amulette, elles sont indiquées contre l'eczéma atopique et les douleurs rhumatismales.

 

Pivoines Yun Shouping Dynastie Qing
Pivoine

Yun Shouping  Dynastin Qing

 

Le cataplasme est une application humide, tandis que l'amulette est une application sèche. L'amulette comprend trois éléments : le produit "attaché autour", ce qui attache autour et enfin la maladie qu'elle est censée guérir. Le produit qui est attaché autour est souvent une plante, comme la pivoine. Le produit est soit enfermé, soit à l'air libre. Il est nécessairement enfermé quand il est plus ou moins liquide. Quand il s'agit de la racine d'une plante, elle peut rester à l'air libre. C'est le cas pour l'amulette de la racine de pivoine mise au cou pour soigner l'épilepsie. Les effluves sont inspirées ou que l'air s'en trouve modifié et suppose que la racine est suspendue à l'air libre. Le produit est inspiré par le nez et soigne l'infection : maladie sacrée à base de racine de pivoine.

Pivoine Uenon Japon

Elle est reconnue pour ces qualités esthétiques et son incroyable parfum, 500 ans avant l'arrivée de la Dynastie Song (960-1279). Elle se décline alors en peinture, porcelaine, poteries et orne les palais impériaux. Elle est alors nommée reine des fleurs.

 

Pivoines et colombes Chen Zhifo
Pivoines et colombes de Chen Zhifo

 

Adulée pour son opulente beauté tout autant que pour ses vertus médicinales, elle est encore cultivée pour extraire l'écorce des racines qui rentre dans la composition de certains médicaments. La substance active est la paeoniflorine qui est analgésique, anti-inflammatoire, antispasmodique et sédative. En phytotérapie, elle est traitée en infusion ou en décoction. La pivoine est placée sous protectorat impérial en Chine par Yang Ti (605 618). Elle fut déclarée en 1903, fleur nationale.

 

Pivoines de William Merritt Chase 1897

En Chine, la pivoine est riche en symbolique. Beauté féminine et de l'amour, elle est aussi l'emblème de l'abondance et de la réussite sociale.

 

Pivoine de Zhao Zhiqian Dynastie Qing
Pivoine de Zao Zhiqian  Dynastie Qing

 

Au Japon, elle fut importée vers 700 comme fleur ornementale de prédilection. Les horticulteurs japonais sont à l'origine des nombreuses variétés, aux nuances très pures de rouges sans bleu, de roses alcalins et de blancs immaculés. On retrouve sur les tableaux d'Hokusai (1760-1849) ces pivoines.

Pivoine Hokusai
Hokusai

Mythologie

Dans l'Iliade, cinquième livre de l'Odyssée, Homère encense cette fleur dans l'histoire de Péon, ancien médecin qui employa cette plante pour guérir Pluton d'une blessure que lui aurait faite Hercule. Médecin des dieux de l'Olympe, il aurait guéri Hadès, blessé mortellement par Hercule, grâce à cette racine.

 

Pivoine Huang Shanshou
Pivoine, Huang Shanshou

 

On raconte également une autre légende sur la nymphe Péone, fille d'Asclépios et de la nymphe Epione, qui était si courtisée par les dieux, qu'une déesse désespérée de jalousie la transforma en une fleur aux mille pétales, la pivoine.

Pivoines Félix Ziem

Théopraste, philosophe de la Grèce ancienne, traitait la pivoine aux vertus magiques en fonction du cosmos. Plante dite "sacrée des decans et des démons" : horoscope. Le mite d'arrachage des plantes préconisait de la cueillir la nuit, sous peine d'oniculer d'atroces souffrances. C'est une plante décanique car à chaque décan correspond un démon. Si le rituel est assuré, alors on possède un puissant phylactère contre les affections envoyés aux hommes par suite de l'influence des astres lors de décan. Pour illustrer le décan où la plante est la pivoine (appelée Sélégonè), je donne ce récit :

"Deuxième Décan (du Cancer). Le nom du démon est Ouphisit ; sa forme, celle d'une femme avec le corps tout entier d'un oiseau, les ailes déployées et levées pour voler, avec une guirlande sur la tête. Or, il régit les maladies de la poitrine. Donc, grave-le sur une gemme de jaspe vert, mets-le au dessous de la pivoine (selêgone) ; sertis dans la bague de ton choix et porte-la. Abstiens-toi de tout aliment touché par un chien.

Un dicton dit "si on l'arrache le jour et que l'on est vu par un pivert en train de cueillir le fruit, on risque de perdre la vue. Et, si on coupe la racine, on risque la procidence de l'anus".

 

Pivoine blanche Zhang Daqian
Pivoine blanche, Zhang Daqian

 

Hyppocrate, Galien et les médecins grecs l'utilisaient aussi.

Pivoine

La pivoine a une propriété fortement desséchante. Si on rejette toute explication d'ordre magique, il faut considérer l'effet d'une des propriétés de la substance afin de rendre rationnel l'efficacité de la propriété du produit.

 

Pivoine et pies Wang Li Dynastie Qing
Pivoine et pies, Wang Li, Dynastie Qing

 

Une autre légende chinoise rapporte que Wu Zetian, impératrice pendant la Dynastie Tang (618-907), se promenait un soir d'hiver dans ses jardins d'hiver en l'an 691. Elle huma le parfum d'un jasmin. Pleine de gratitude envers la fleur, elle envoya un poème à la Déesse des fleurs. Elle fut étonnée de n'y trouver aucune fleur et émit le souhait que le lendemain, toutes les plantes soient en fleur. Le lendemain, toutes les fleurs éclorent, sauf la pivoine qui ne voulut pas changer de saison. Humiliée, l'impératrice ordonna qu'il n'y ait plus une pivoine dans sa ville Xi'an, capitale du pays. Elles furent transportées à Luoyang, ancienne capitale, qui est de nos jours la capitale de la Pivoine.

Portrait de Wu Zetian

En 1787, l'Europe découvre ses vertus médicinales par l'intermédiaire de missionnaires.

En Autriche, elle fut réintroduite au XXème siècle par un botaniste nommé Joseph Francis Rock.

En France, au Moyen Age, les bracelets de graines de pivoine permettaient de se protéger des mauvais esprits, des maladies et des tempêtes.

L'empereur chinois offre des spécimens d'une rare beauté à Marie-Joseph-Rose Detasher, veuve Beauharnais, épouse en seconde noce de Bonaparte qui, séduite en fait la fleur "vedette" du parc de Malmaison.

Victor Lemoine (1823-1911) réalisent des croisements d'espèces botaniques et obtient des hybrides plus sophistiqués et robustes dont la variété la plus connue de nos jours est "Paeonia Lactiflora", aussi appelée Pivoine de Chine.

Edouard Manet (1832-1883) peint "Le vase aux pivoines" et "Branches de pivoines blanches et sécateur". La forme et le rythme de ses pétales évoquaient la complexité des sentiments passionnels et leurs désordres.

 

Vase de pivoines d'Edouard Manet
Vase de pivoines sur piédouche

1864

 

Branche de pivoines et sécateur Edouard Manet

Branches de pivoine et sécateur d'Edouard Manet

En Italie, Marco Polo évoquait ces fleurs comme des "roses grosses comme des choux".

 Pivoine tableau femme africaine avec pivoines de Jean-Fréderic Bazille
Femme africaine avec pivoines de Jean Frédéric Bazille

Appolinaire, dans son poème "Pétales de pivoine" associe la fleur à la beauté féminine.

 

Pivoines Henri Fantin-Latour 1903
Pivoines Henri Fantin-Latour

1903

 

Guerlain décline son parfum suave dans "Aqua Allegoria" où les essences de la fleur sont sublimées par la bergamote et le pamplemousse rose.

Son arôme est tendre et évoque le parfum de la rose, melée à des accents de végétaux légers qui évoque la rosée, voire le muguet.

 

Expression"La pivoine sent la pivoine, c'est à dire le hanneton. Par le truchement d'une fétidité délicate, elle a le privilège de nous mettre en rapport avec le véritable printemps, porteur d'odeurs suspectes dont la somme est propre à nous enchanter..."
Colette, "Pour un herbier" 1948

 

Thierry Mugler dans son parfum "Angel" utilise la pivoine "Angel" qui marie la force du patchouli à la douceur de la pivoine.

L'expression populaire "rougir comme une pivoine" a pour origine, le sentiment de honte ressenti par la nymphe Péone qui fut transformée en cette fleur.

Renoir les a aussi décrites fraiches et passionnées.

Henri Fantin-Latour Vase de Pivoines 1881
Vase de pivoines Henri Fantin-Latour
1881

La symbolique de la pivoine est la sincérité.

Pivoine (s.m.)  est aussi attribué à un oiseau granivore nommé "La pyrrhule vulgaire", plus connu sous le nom de bouvreuil. C'est dû à sa gorges rougeâtre comme la pivoine et le chant fort agréable. Voir "Pevoisne".

 

 

Cette plante vivace est originaire d'Extrême-Orient et comprend une quarantaine d'espèces. Elle se divise en deux catégories, les pivoines herbacées et les pivoines arbustives. Les herbacées perdent leur feuillage en hivers tandis que les arbustives les conservent.

Elle faisait partie de la famille des Renonculacées juqu'en 1950 où elle se distingua en créant sa propre famille, "Paéoniacée", dite aussi "herbes du Mallet", "herbes Sainte-Rose", "Rose de pentecôte", "pivoine femelle", "Pione" et "Péone". C'est le nom vulgaire du Paeonia officinalis.

Les fleurs très larges sont en forme de rose. Les pétales sont disposées en rond. Le pistil sort du calice qui est formé de plusieurs feuilles. Les racines sont épaisses et tubéreuses.

Elle est arrivée en Europe au XVIIème siècle, grâce au commerce de la compagnie des Indes.

La longévité des herbacées est reconnue jusqu'à 100 ans.

Elle fleurit de mai à juin.

La pivoine est aussi la fleur du douzième anniversaire de mariage.

Avez-vous remarquer que la pivoine attire les fourmis ? La pivoine sécrète une sève avant de s'ouvrir qui attire les fourmis.

 

Je me retire pour faire la liste de mes préférées 

Pivoine herbacée "Pink Hawainan", corail de chez Bourdillon
Madame La Duchesse de Nemours
Boston Dance
Lady Leonora Bramwell
Angel Cheeks
Festiva maxima
Peonia Nobile (couleur framboise)

A lire :

Cahier de verdure de Philippe Jacottet

 

Bibliographie

Pivoines en bouquet

.......................

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

 

Vous aimerez peut-être :  

 

La Maison Carrée

Amaryllis Royal Red

Renoncule

An_mone  
La Maison Carrée
-NIMES-
Amaryllis par tous les temps
Renoncule comique

Kees Van Dongen, s'EX pose en tant qu'artiste

Anémone, emblème du vent
 

 

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 

Parution : 30 avril  2017
Mise à jour  : 30 avril  2017


                 Répondre                        

 <<  Précédente |AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 22:35 - Dans mon jardin, il y a... - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 février 2015

Amaryllis par tous les temps

 

 

                                                                  << Précédente |AAccueil | Suivante >>

Qu'évoque pour vous le mot "Amaryllis" ?

Amaryllis Royal Red

 

Expression"Il suffit d'un pétale de fleur ou d'une aile de papillon et la couleur éclate comme un coup de feu"
Pierre Lartigue

 

 

 

Un bulbe qui réchauffe notre hiver, par la couleur de sa fleur. Oui, certe il offre fièrement son envolée de fleurs. Mais son nom s'impose dans les "Bucoliques de Virgile" dont l'héroïne "Amaryllis" est une bergère à la beauté éblouissante et qui devint l'archétype de la belle femme.

Le mot "bucolique" tire son nom de  "bouvier".

Virgile ou la poésie pastorale conte l'histoire d'une jeune bergère qu'il emprunte au poète grec "Théocrite" mais associe à sa beauté, son indifférence et son pouvoir de se détacher du monde.

De Homère à Théocrite, commence et se termine la poésie grecque. Théocrite appartient à la grande famille par son originalité. Il définit le charme et le détaille. Il le définit dans un état d'innocence et de naïveté. Son génie inventif saisit l'occasion de nous le soumettre en poésie.

Le mot grec "amaryssein" veut dire : resplendir, briller.

L'inventeur du poème pastoral est "Daphnis".

Le nom "Amaryllis" symbolise la détermination, la fierté et la beauté. Selon la mythologie grecque, Amaryllis était une nymphe timide et réservée, dotée de jeunesse et beauté. Sa silhouette gracile, sa chair blanche comme un lys teintée de rose rajoutent à ses membres délicats une effluve. Elle se rencontrait dans les forêts ou lovée dans une grotte. C'est dans cette antre tel le temple de Vénus, qu'Altéo l'a connue après avoir entendu sa plainte amoureuse. Autrefois, Vénus avait fait victoire sur le Dieu de la guerre et un chant de trompettes orchestré sa gloire et animé la grotte en l'honneur de Vénus. Altéo venait de confier son troupeau de chèvres à son ami "Tityre". Elle apparaît coquette, fôlatre et rebelle. Elle était amoureuse d'Altéo, berger et divinité champêtre. Altéo était passionné par les fleurs et émut par le spectacle de la nature. Son odorat et son ouïe en étaient flattés. Elle saisit l'arc et la vive flèche. De ses mains blanches, elle puisa la puissance de ses membres, pour se surpasser et banda la corde et la relâcha d'un trait. Ce trait vibrant qui pénétra son coeur. Son désir la poussa à percer son coeur d'une flèche d'or. Voilà où la conduisit cette ardente passion. Son amour était desséché par l'attente et la crainte, telle une fleur par l'absence de rayon de soleil. Au trentième jour, les cristaux de son sang se transformèrent en une magnifique fleur rouge à la beauté farouche. La nature avait fait ce don au mal qui l'avait consumé. Altéo remarqua la Muse et fut tellement subjugué qu'il tomba amoureux de la belle "Amaryllis". Guérie de sa fièvre d'amour, par l'amour lui-même, elle retrouva toute sa félicité. Amaryllis est conduite au trône de l'Amour.

Nerine Sarniensis

Bref, la fleur comme la femme, ne se fâne pas et toutes deux sont faites pour briller dans les salons.

 

 

Soulign_

 

 

Elle subtilise aux autres fleurs son pouvoir de séduire et de régner pour éterniser Noël. Elle murmure l'histoire et mime par sa forme une étoile. Peut-être celle du berger car les anges descendirent du ciel avec leur trompette pour annoncer le sauveur et laissèrent en souvenir, cette magnifique trompette, pour que le monde n'oublie pas ce jour glorieux.

L'amaryllis est issue de la famille des amaryllydacées, anciennement "Liliacées". Elle fut importée du Mexique en 1693 et introduit par les hollandais. Elle détrône le lys durant la période de Noël. Elle fait partie des hybrides de Hippeastrum vittata.  Astrum signifie "Etoile" en grec.

3 hampes florales se succèdent et chacune d'entre-elles, comporte entre 3 à 6 fleurs, groupées dos à dos. Les fleurs sont renfermées dans une sparthe avant leur épanouissement. La floraison dure ainsi entre 3 et 4 mois. Les fleurs sont en forme d'entonnoir ouvert, dit trompette. Plus le bulbe a un beau calibre, plus la promesse de fleurs sera tenue. Le bulbe est tuniqué et quelquefois très volumineux. Leur pouvoir germinatif nécessite qu'ils restent très fermes et doivent être planté entre octobre et avril pour une floraison qui débute en novembre. Il arrive que les bulbes forment des bulbilles ou cayeux qui a leur tour fleuriront. Ils doivent être séparés à l'automne de la mère bulbe. Mais attendez surtout qu'ils atteignent la taille d'un abricot. Les feuilles sont étroites et rubannées. La hampe née au milieu de l'assemblage des feuilles.

Après la floraison, il faut continuer à les arroser pour qu'ils reprennent leur vitalité afin de se préparer pour l'année d'après. Placez votre pot dans un endroit sombre, sec et frais.

La plantation du bulbe se fait à 10 cm de profondeur.

Le genre comprend 80 espèces. Les fleurs sont inodores.

Cette plante est toxique par ingestion. Il faut la tenir éloignée des enfants et des animaux.

 

 

Soulign_

 

Anecdote

Sur l'île de Guernesey, cette plante est devenue indigène, suite au naufrage d'un bâteau la transportait et qui échoua sur les côtes sablonneuses. Sauvée par les divinités marines "Galatea" & "Nerine".

Calendrier républicain

Dans le calendrier républicaine, l'amaryllis était le nom attribué au 24ème jour du mois de vendémiaire (15 octobre).

Parfum

"Amaryllis de Floris", parfum de marque anglaise.

Papillon

Il existe un papillon nommé "amaryllis". Il prit ce nom par Etienne-Louis Geoffroy en 1762.

Bâteau

Mais oui, même une pilotine de Concarneau porte le nom "Amaryllis" ! Si vous le voyez, je veux bien une photo.

 

.......................

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

 

Vous aimerez peut-être : 
(clic sur photo pour lien)

 

     

Succulente__Cephalocereus_senilis_

Morille conique ALVEOLES

Bougainvillée blanche Pierre de Ronsard
ou
la douce vie
Renoncule comique
"Au muguet, joli mois de mai" Une succulente collection Morille, envie de printemps

...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution :  Samedi 7 février 2015
Mise à jour  : 8 février 2015

Correction du genre pour le mot pétale.

                 Répondre                        

 

 

 << Précédente |AAccueil | Suivante >>

 

Posté par PASPERDUS à 19:15 - Dans mon jardin, il y a... - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,