Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

18 octobre 2015

La ballade de Lila K de Blandine Le Callet

 

 << Précédente |AAccueil | Suivante >>

 

La ballade de Lila K
Blandine Le CalletAuteur : Blandine Le Callet

Genre : Roman
Editeur : Stock
Date de sortie : 1er septembre 2010
394 pages
ISBN : 2234064821
Prix : 21,50 euros
Langue : français

Avis :

 

C'est une ballade au coeur des émotions, une sorte de complainte où l'on découvre Lila K, prostrée, ancrée dans sa torpeur, à la limite de l'inconscience jusqu'à son éveil intellectuel, voire sensuel. J'ai fait connaissance avec Lila K, je l'ai apprivoisée et suivie dans sa quête du savoir par les livres pour se reconstruire dans une société normée qui ne laisse pas de place à la liberté, sauf celle d'un chat, "Pacha" son chat.

Arrachée à sa mère, elle rentre dans cette dystopie au coeur d'un système qu'est le centre éducatif. Elle affronte les interdits pour découvrir son identité et son origine.

 

Mon avis

Cette lecture m'a fascinée, voire marquée par sa capacité à se différencier. Un "Style", Blandine Le Callet. Dans ce roman, elle aborde l'eugénisme.  Mais aussi des questions d'éthique d'une société anxiogène qui par une dérive sécuritaire, nous fait perdre la liberté de pensée. Elle donne de la démesure par la transposition de l'évènement dans le temps.

Notre point commun est que la lecture fut une échappatoire dès l'adolescence.

Connaissez-vous ?

 

Expression

 "Je ne supportais pas le moindre contact. C’est écrit en page treize : Hurle dès qu’on la touche. Juste après : Sédation. Sédation, ça veut dire injections d’anxiolytiques, sangles, et musique douce pour enrober le tout d’un peu d’humanité.

Voilà comment ils sont parvenus à me faire tenir tranquille et à me trimbaler de service en service afin d’effectuer leurs batteries d’examens : ils m’ont palpée, auscultée, mesurée, pliée dans tous les sens. Ils m’ont planté des aiguilles dans le corps, ont branché sur moi des machines. Ils m’ont photographiée, aussi. Je pleurais sous les flashes. Alors ils m’ont donné des lunettes noires qui tenaient avec des élastiques, et je n’ai plus rien dit."
J
   

 

Blandine Le Callet

 

Résumé

La ballade de Lila K, c’est d’abord une voix : celle d’une jeune femme sensible et caustique, fragile et volontaire, qui raconte son histoire depuis le jour où des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge.

Surdouée, asociale, polytraumatisée, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Elle n’a qu’une obsession : retrouver sa mère, et sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, où la sécurité semble désormais totalement assurée, mais où les livres n’ont plus droit de cité.

Au cours d’une enquête qui la mènera en marge de la légalité, Lila découvrira peu à peu son passé, et apprendra enfin ce qu’est devenue sa mère. Sa trajectoire croisera celle de nombreux personnages, parmi lesquels un maître érudit et provocateur, un éducateur aussi conventionnel que dévoué, une violoncelliste neurasthénique en mal d’enfant, une concierge vipérine, un jeune homme défiguré, un mystérieux bibliophile, un chat multicolore...

Roman d’initiation où le suspense se mêle à une troublante histoire d’amour, La ballade de Lila K est aussi un livre qui s’interroge sur les évolutions et possibles dérives de notre société.

 

Note

Le mot "Ballade" signifie une forme fixe lyrique au Moyen Age de trois couplets (une chanson ballatée comporte plusieurs strophes et un refrain avec des rimes diverses et complexes). Du latin classique "Ballare" issu du grec dont on retrouve "Saltare", sous la forme du latin classique. Dans le mode anglo saxon, le mot "Ballad" traduit un récit ou une chanson narrative d'une partie de la vie d'une personne.

Blandine Le CalletBlandine Le Callet est née le 19 octobre 1969. De nationalité française, elle a pour parentée une autre Blandine Le Callet qui était institutrice à l'école Sainte Thérèse de Quistinic, décédée en 1975 à l'age de 63 ans. A Quistinic, on retrouve également Jean Mathurin Le Callet, né le 18/02/1881 mort pour la France, ainsi que Pierre Marie Mathurin Le Callet, né le 3/08/1893. Mais aussi Arthur Le Callet qui fit partie du convoi du 5 mai 1922, soldat au 52ème Inf. Soldats de la Grande Guerre, tous trois morts pour la France.

Sa mère l'a eu à l'age de 21 ans, elle a également un frère adopté.

Elle intègre l'Ecole normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud et obtint l'agrégation de Lettres classiques. Elle enseigne comme Maitre de conférences de latin à l'Université de Paris Est Créteil. Elle prépare une thèse sur la notion de monstruosité dans l'Antiquité gréco latine et helleniste qui lui fait accéder au Doctorat 3ème cycle, sous la direction du Professeur Carlos Levy.  Elle est membre du "Centre d'études sur la philosophie et la rhétorique hellénistiques et romaines.

Elle a publié un essai : Rome et ses monstres aux éditions J. Million en 2005

Mariée à Mr Pierre-André Cuny (30/06/1965), Directeur Artistique. Mère de trois enfants dont une fille Valentine Cuny Le Callet (1997), artiste au talent prometteur qui est à l'Ecole des Arts Décoratifs à Paris. Un fils, Antoine Cuny et une autre fille, Juliette Cuny.
.
Un métier, mais aussi écrivain. Elle habite en région parisienne.
.
Petite, elle passait ses vacances à Larmor. Sa maison secondaire qu'elle acquière en 2008 est dans le Morbihan, à Port-Louis.
.
Ses modèles de lecture sont : "Les liaisons dangereuses" de Laclos, "Bouvard" & "Pécuchet" de Flaubert.
.
Petite anecdote : Le titre du livre comprend trois mots comme son nom ! BLC.
.
Elle écrit sans horaire particulier, sur n'importe quel support. Elle consacre beaucoup de son temps à l'information et de ce travail, murit le besoin d'écriture.
.
Elle s'est essayée récemment à la bande dessinée avec "Médée", tome 1 : L'Ombre d'Hécate.
.
.
.
Actualités
Son premier roman, "Une pièce montée" a été porté à l'écran par Denys Granier Deferre.
Rencontre dans le milieu carcéral de Nanterre dans le cadre d'un atelier d'écriture, autour de "La ballade de Lila K".
.
.
.
Ses oeuvres
2006 Une pièce montée
2010 La ballade de Lila K
2013 Dix rêves de pierre
.

 

Sur le même sujet,

1984 d'Orwell
La ballade de Cornebique de Mourlevat
Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

 

Bibliographie

Lecture de juillet 2015

 

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

.......................

Vous aimerez peut-être :  

 Les_oreilles_de_Buster

La_voie_marion_de_Jean_Philippe_MEGNIN

Les_chaussures_italiennes_de_Henning_Mankell

Balzac et la Petite Tailleuse chinoise


L'ombre du vent

La_vie rêvée des plantes de Lee Seung-U

Les oreilles de Buster
Maria Ernestam
La voie marion
Jean-Philippe Mégnin
Les chaussures italiennes de Henning Mankell Balzac et la Petite Tailleuse chinoise
Dai Sijie
L'ombre du vent 
Carlos Ruiz Zafon
La vie rêvée des plantes
Lee Seung-U

 .

 ...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution :  Dimanche 18 octobre 2015
Mise à jour  : 18 octobre 2015

                 Répondre                        

 

 << Précédente |AAccueil | Suivante >>