Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

02 janvier 2015

Cinquante nuances de Grey de E.L. James

 

 

<< Précédente |AAccueil | Suivante >>

 

EL James, 50 Nuances de Grey, JC Lattès (octobre 2012)

Fifty Shades of Grey de E L James

Dans la critique littéraire, il y a des nuances. Chez moi, le fantasme n'a pas opéré. Le titre "Cinquante nuances de Grey" ne fera pas partie de ma culture. Lu, rendu, historisé car dire l'indicible, c'est-à-dire la jouissance n'a pas ébranlé mon inconscient et l'inconsient est le désir. Pourquoi je ne le "Pinteresterai" pas ? car c'est les médias qui s'en sont servis pour en faire un succès commercial programmé. Un coup médiatique bien mené qui dépasse les frontières outre-atlantiques sur les désirs et qui rapporte un franc succès car plus un livre se vend, plus il fait parler de lui et plus il se vend encore et encore même s'il n'est pas gage de qualité.

 

Notation

culture,citation,littérature,livre,roman,etats-unisculture,citation,littérature,livre,roman,etats-unisculture,citation,littérature,livre,roman,etats-unis

 

Je n'obérai pas au concept. J'exige plus d'un bouquin que ce phénomène. L'amour de la langue en écriture est plus un délice que ces quelques ébats martelés de fouet, de désir opprimé et de domination.

"Fifty shades of Grey" est plus un phénomène sociétal ou un produit culturel. C'est la démocratisation de la culture, la délivrance des tabous. La part obscure de notre sexualité s'autorise de transgresser les règles. Je doute que cette trilogie sadomasochiste gagnera le Palmarès comme "histoire d'O"  de Dominique Aury qui parle du désir jusqu'à le mettre en éveil. Mais ce roman érotique s'est vendu plus qu'Harry Potter et fut le livre le plus vendu en 2012. Alors vouloir aller à Poudlard (école de Harry Potter) ou faire une partie de SM (avec toutes les nuances) semblent être des fantasmes à lire pour être dans l'air du temps !

Mes lectures érotiques sont frêles pour ne pas dire qu'elles s'arrêtent au Marquis de Sade qui m'a initiée ! Il me reste donc à approfondir ce style pour en débattre. J'ajouterai donc à ma PAL : "Onze mille vierges" d'Appolinaire, Henry Miller, "Histoire de l'oeil" de Georges Bataille,  "L'empire des femmes" de Nancy Friday, Macha Méril en passant par Catherine Millet.

Le côté érotique que j'imagine le mieux est dans les estampes japonaises comme celles d'Hokusaï. Car si la lecture ne vous a pas convaincu, il vous reste l'adaptation cinématographique qui vient de paraître. Vous pourrez assister en grand écran à la pénétration de tous les sens.

Je vous conseille vivement de vous tourner vers "Tess d'Uberville", le chef d'oeuvre de Thomas Hardy plébiscité dans ce livre, plutôt que les séquences de SM qui au delà de l'effet de curiosité n'apporteront en rien le plaisir des yeux.

 

Résumé

Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.
Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Traduit de l’anglais par Denyse Beaulieu

 

Ce que j'en pense

Cinquante Nuances de Grey raconte la vie sexuelle d'Anastasia par Grey qui pratique les relations sado-masos. Ces pratiques perverses sont sa face sombre qui se décline jusqu'à exploser tous les tabous, les gênes. Un couple maître-soumise dont le lecteur découvre la jouissance excessive. Ana, la narratrice, utilise les nuances pour décrire les caprices et les fantasmes auxquels elle se soumet.

Un livre basé encore sur le rapport des êtres humaines où la dominance de l'homme sur la femme semble une provocation. Une femme niée par la mal connaissance de son clitoris et une mère de famille dont le statut ne doit pas être autrement que "maternel".

Bon, j'avoue que j'ai débuté le roman, dans le train malgré l'entourage et je n'ai pas pris lecture sur un "ebooks" mais en format papier.

 


Erika Léonard James est britannique. Erika Léonard, née Erika Mitchell, le 17 mars 1963 d'une mère chilienne et d'un père écossais qui vivent à Londres. Son père est un ancien caméraman de la BBC. Elle suit sa scolarité à l'Université de Kent.

Plus connue sous le nom de E.L. JAMES, l'ancienne productrice de télévision, mariée depuis 1987 avec le scénariste et réalisateur Niall Leonard est mère de deux fils. Elle vit à l'Ouest de Londres à Ealing, dans une modeste maison mitoyenne en briques rouges. Elle se consacre d'abord à sa famille et à sa carrière.

En 2008, son mari lui offre la saga des livres "Twillight". Elle se met à publier une fanfiction qui est une parodie sur internet avant de donner ses impressions sur le site "The Writers' Coffee Shop" sous le pseudo " Snowqueen's Icedragon". L'administrateur du site supprime les textes qui sont trop osés. Donc, ses premières pages sont auto-éditées sur la toile et sont issues de "Twilight" de Stephenie Meyer.

Elle fait suite en créant un site "FiftyShades.com" où elle reprend ses écrits précédents en remplaçant les héros Edward et Bella par Anastasia et Grey. Son premier roman qui sort un peu plus tard reprend ces récits. Il est éditer chez "Vintage Books" en 2011 sous le nom de "Master of the Universe".

Une version révisée paraît en 2012 sous le nom de "Cinquante nuances de Grey". Le premier opus paru en même temps aux Etats-Unis et au Royaume-Uni est suivi de "Cinquante nuances sombres" (2012) et "Cinquante nuances claires" (2012).

En 18 mois, plus de 40 millions de livres sont vendus et en 2014, plus de 70 millions dont 1 million en France. Le livre est traduit en 40 langues.

Paru en France le 17 octobre 2012, par l'éditeur "Lattès" qui achète les droits de publication en vue de le vendre à plus de 360 000 exemplaires.

Il rapporte un franc succès chez les adolescents comme manuel d'éducation sexuelle, mais n'est pas une lecture anodine dans le statut de la femme. Il est classé "Mommy Porn" (du porno pour ménagères) dans un autre rang.

Son succès entraîne l'adaptation cinématographique par le producteur Adam Fogelson.

Pour tout renseignement, veuillez contacter son agent : Valérie Hoskins

 

Présentation
Taille : 1m75,   Poids 89 kg  Yeux : marrons, Cheveux : marrons - Non tatouée

Plaisir
Fumer de temps en temps
Boire un verre de Sauvignon blanc.
Happer une cuillère de Nutella

Patrimoine
estimé à 80 millions d'euros

Revenus
95 millions de dollars pour 2013, soit 72 millions d'euros.

Site officiel
http://www.eljamesauthor.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frise

 Si vous ne lisez pas que des chefs-d'oeuvre, les commentaires sont ouverts pour expliquer l'engouement de ce phénomène ou simplement votre réaction.

 

Sigle

SM (Sadomasochisme)
BDSM (Bondage, Discipline, Domination, Soumission, Sado-Masochisme)
PAL (Pile A Lire)

 

Bibliographie

Lecture de décembre 2014

Liste de mes lectures "Lire et reliure"

 

.......................

 

Ce reportage vous a plu et vous souhaitez être informé des prochaines publications : Abonnez-vous à "newsletter" !

 

 

 

Vous aimerez peut-être : 
(clic sur photo pour lien)

 

 Les_oreilles_de_Buster

La_voie_marion_de_Jean_Philippe_MEGNIN

Les_chaussures_italiennes_de_Henning_Mankell

Balzac et la Petite Tailleuse chinoise


L'ombre du vent

La_vie rêvée des plantes de Lee Seung-U

Les oreilles de Buster
Maria Ernestam
La voie marion
Jean-Philippe Mégnin
Les chaussures italiennes de Henning Mankell Balzac et la Petite Tailleuse chinoise
Dai Sijie
L'ombre du vent 
Carlos Ruiz Zafon
La vie rêvée des plantes
Lee Seung-U

...................................

Traduction  : Français,  Allemand, AnglaisArabe, Hollandais 
Parution : vendredi 2 janvier 2015
Mise à jour  : 2 janvier 2015
                 Répondre                        

 << Précédente |AAccueil | Suivante >>

 

 


Posté par PASPERDUS à 19:00 - Lire et reliure - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires sur Cinquante nuances de Grey de E.L. James

    Belle et heureuse Année
    ein gutes neues Jahr (allemand), happy new year (anglais), bloavezh mat (breton), bon any nou (catalan), godt nytår (danois), feliz año nuevo (espagnol), felican novan jaron (espéranto), felice anno nuovo (italien), gelukkig Nieuwjaar (néerlandais), godt nyttår (norvégien), szczesliwego nowego roku (polonais), feliz ano novo (portugais), un an nou fericit (roumain), gott nytt år (suédois), .
    Maman mule

    Posté par lameredelamule, 04 janvier 2015 à 10:23 | | Répondre
  • Ce livre a fait le buzz mais ne m'attire pas; S'il me tombe dans les mains, peut-être que je ferai le pas . J'avais adoré le film basic instinct, dans le genre qui fait un peu scandale, mais qui n'est finalement pas bien "méchant".
    Par-contre, j'adore le titre, "50 shades of Grey".
    Excellente année à toi !

    Posté par L§F, 04 janvier 2015 à 11:55 | | Répondre
  • Pa lu les livres, ne m'attire pas non plus. Un film est en cours de réalisation. Bisous ensoleillées.

    Posté par valentinsofi, 06 janvier 2015 à 19:28 | | Répondre
  • Un petit coucou! Un gros merci pour ton passage sur mon blog! J'ai lu ces trois livres et pas impressionnée du tout... le film va bientôt sortir ici, je ne pense pas aller le voir... Bise et bonne soirée toute douce!

    Posté par Maria-Lina, 06 janvier 2015 à 20:01 | | Répondre
  • Plein de souhaits pour cet an neuf déjà bien entamé.
    Bises

    Posté par JO TOURTIT, 07 janvier 2015 à 13:28 | | Répondre
  • je n'est pas du tout accrochée...

    Posté par l'angevine, 10 janvier 2015 à 12:27 | | Répondre
  • Merci pour cette fiche de lecture et un avis que je partage...
    Merci aussi pour l'intérêt que tu portes à nos "poilus"!
    pascale

    Posté par Gribouille, 10 janvier 2015 à 19:11 | | Répondre
  • merci ! en lisant ton blog je sais maintenant de quoi il s'agit , alors que j'avais vu ce titre de partout sans jamais avoir eu la curiosité d'aller plus loin ...

    Posté par daddyrogers, 11 janvier 2015 à 16:16 | | Répondre
Nouveau commentaire