Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

11 février 2012

La terre et les semailles

 

 <<Précédente | AAccueil | Suivante >>

Enluminure_Eve___la_pommeMes ancêtres ont caché dans la terre le mot partage. 

Et la récolte fut à son image. Les générations précédentes ont semé le désiquilibre. Chaque nouveau rang de descendants produit cette graine qui germe et éclate chaque membrane.

Ainsi chaque génération récolte le fruit défendu.

Je ne situe pas encore depuis quels aïeuls ceci perdure. Mais je comptabilise que déjà mes grands-parents gardaient cette terre profane. Ma mère a gardé cette théorie, c'est l'héritage.

J'ai observé durant ma petite enfance ce monde parallèle et de cette terre fertile, je me suis déracinée. Mes sens se sont développés, je visualise chaque partie de mon corps et j'ai la capacité à chaque saison, à chaque moisson d'arrêter les battements de mon coeur que j'identifie autres que les battements physiques.

"La vie est dans la mort, la mort est dans la vie" J. Prévert

Cette terre nourricière est l'embryon de la moisson. Elle se passe de génération en génération et fossilise les non-dits. C'est un territoire maîtrisé que j'ai arpenté durant ma tendre jeunesse. Aujourd'hui encore, il attise les convoitises.

De guerre lasse, je me suis retirée.

 


"Je vis cette faucheuse..."

Victor Hugo, Les contemplations, IV-XVI



Précédent      I   -
La veillée recomposée- (essai)
Suite à venir   III -Saint Jean d'été- (essai)

 

BIOGRAPHIE

Essai 

..................................

Traduction  : Français,  Allemand,   AnglaisArabe,  Hollandais
Parution : 11 février 2012

Mise à jour  : 11 février 2012 

 

 

 

                 Répondre                           

  <<Précédente | AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 23:19 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur La terre et les semailles

    Sourire ... la vie est vraiment formidable.. et la mort est bien au bout.... Belle journée

    Posté par patriarch, 12 février 2012 à 14:22 | | Répondre
  • Bonjour Pas à pas

    Merci de votre passage et commentaire.
    Je découvre votre blog avec grand plaisir.
    Bonne journée, Amitiés.

    Posté par Michel, 13 février 2012 à 10:49 | | Répondre
  • Quel fruit laisserons-nous aux générations futures : peut-être, j'espère, est-il encore temps d'y penser et d'agir avec sagesse !
    Amicales pensées
    DoMi

    Posté par asiemutée, 15 février 2012 à 11:19 | | Répondre
  • Trier les battements de son cœur...ne laisser en héritage qu'une terre redevenue vierge ...

    Posté par qmjd, 15 février 2012 à 12:24 | | Répondre
  • Jolie leçon de philosophie qui donne à réflèchir aujourd'hui et pour demain ...

    Posté par Christelle, 15 février 2012 à 18:44 | | Répondre
  • La terre recèle des trésors. Depuis toujours elle nous porte, nous offre ses richesses et subit en retour les actes des hommes ....
    Bisous du soir et à bientôt
    La mule garde-fée

    Posté par mère de la mule, 15 février 2012 à 20:24 | | Répondre
  • La terre elle-même est le fruit de la vie: elle s'en nourrit. Nés de l'humus, nous retournerons à l'humus.

    Posté par jeandler, 18 février 2012 à 08:34 | | Répondre
  • Belle réflexion à méditer...

    Posté par Marc, 23 février 2012 à 10:15 | | Répondre
  • Merci d'être passé par le chemin de la garrigue.
    Pour la petite balade, il s'agit de MONTFRIN.

    Vous avez aussi les fosses de fournes que nous avons fait hier mais bien trop de vent.
    Voilou

    Posté par Mymy, 27 février 2012 à 12:24 | | Répondre
  • Hériter de la terre... Nos ancêtres y plaçaient une telle valeur, affective et matérielle... puis, peu à peu, depuis 1914, ce grand bouleversement... on se moque peu à peu de ceux et celles qui nourrissent l'humanité... devant vivre souvent des "minima sociaux"... Etrange monde qui n'ira plus bien loin ! Amitié à toi, Pas à pas, et bravo pour cette belle réflexion existentielle et trans-générationnelle, qui "nourrit" nos éternels questionnements...

    Posté par dourvac'h, 05 mars 2012 à 08:57 | | Répondre
Nouveau commentaire