Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

04 janvier 2012

La solitude remarquée

 

 <<Précédente | AAccueil | Suivante >>

Dans le clair obscur de ce début d'année, les rues, désertées des festivités passées, laissent apparaître des passants qui, dans le quotidien passé, ne se voyaient pas. 

Ces grandes personnes dont le poids de l'âge n'équivaut pas le poids de leur solitude sont présentes et abandonnées de leur histoire, quasiment de leur vie par les proches éloignés et la société.

Expression"L'enfer est tout entier dans ce mot : solitude." Victor Hugo

Ces moments exceptionnels que sont les fêtes de Noël ne les ont pas épargnées. La "Poste" certe regorge de petits cadeaux mis en attente de leur venue. Cet élan de générosité, brèche dans le quotidien qui marque l'absence de compagnie est le paroxysme de cette époque illuminée qui donne des douleurs plus aiguës que leurs membres enchâssés dont les déplacements sont de plus en plus compliqués.

Ces veillées sont le rappel du premier Noël sans leur conjoint, de la perte d'un enfant ou de leurs absences. Noël autrefois était fondé sur l'inorité qui est le principe de la solidarité des très jeunes générations envers les générations plus anciennes pour partager leur espace et les prendre en charge. Permettre aux personnes âgées d'amorcer ce virage sans chuter est important. L'isolement affectif est une évidence et devoir affronter seul une rupture avec la trame de sa vie : départs de conjoint, des frères & soeurs, des voisins, des amis, des enfants... est très difficile et les pertes s'accumulent.

 

Expression"La solitude du vieillard, n'est que la loupe grossissante de la solitude de l'homme dans le monde contemporain." Renée Sebag Lanoë

 

Rare sont les personnes qui goûtent le bonheur des souvenirs passés et en comblent leur sentiment de solitude.

L'idéal n'existe plus, les leçons de vie sont remplacées par la télévision et autres médias. Les statistiques affichent que plus on est âgé, plus la personne souffre de solitude par le manque d'autonomie du à une santé physique chancelante et l'absence de tous contacts. Plus de la moitié des 80 ans sont seuls et au-delà de 85 ans, seul 1 contact par jour est mis à l'évidence. 17 à 20 % de la population a plus de 65 ans et est appelée "Senior". Ce phénomène s'accroît dans les grandes agglomérations, plus que dans les zones urbaines. En France, chaque année, quelques 300 personnes d'un certain âge se suicident silencieusement. Le suicide est l'une des dix causes les plus fréquentes de décès d'une personne âgée. La présence d'autrui est donc d'un grand secours face à ce chiffre.

Le rôle économique de notre société valorise la jeunesse par sa productivité et met au rebus, de la scène sociale, les inactifs inadaptés comme les personnes âgées qui les prive de ce fait du réseau social habituel et nécessaire, au même titre que les handicapés et les chômeurs. La retraite est un changement de statut où on est vite évacué du circuit, il faut laisser l'opportunité aux gens de faire le choix, de s'accepter ainsi et d'assumer et apprendre à être pleinement soi. L'âge, notre horloge biologique est là pour nous le rappeler.

De plus, la solidarité humaine est remplacée par des sociétés de services sociaux qui nécessitent des économies pour les personnes du troisième âge.

Expression Crise de l'emploi, crise du sens et crise du lien social

Souvent l'indifférence est accompagnée d'une approche infantilisante qui enlève le droit aux "vieux" de se prendre en charge. C'est l'absence de dialogue qui se charge de ce mal supplémentaire.

La solitude peut être un besoin. On peut être seul en présence de quelqu'un, du moment qu'on est en harmonie avec soi-même et les autres et capable de jauger l'équilibre de sa personnalité : force et faiblesse du MOI (donc pas angoissé du présent comme de l'avenir). Chaque individu se réalise, se sent en vie, sait se raisonner et peut organiser sa vie. Ainsi, il est apte à traverser l'expérience d'une vie en solo. Apprendre à se tourner vers les autres et avoir des contacts sociaux lui permet de puiser dans ses ressources pour surmonter les passages à vide. Les ressources ne se tarissent pas avec l'âge.

Expression "La solitude cela s'apprend"

Les liens sont distendus par le fait que la famille s'éclate, se recompose et vit dans des maisons, voire des appartements de plus en plus exigus. C'est une mutation profonde à laquelle on peut rajouter une évolution de l'espérance de vie qui fait ressortir que trois ou quatre générations sont présentes.

L'amitié reste le seul moyen de disperser la hâte de mourir elle aussi.

De nombreuses associations tendent à enrayer ce fléau des personnes isolées comme le Secours catholique, le Secours populaires, l'Armée du salut, SOS Amitié, l'Ordre de Malte, etc. 


Expression"Je vis dans une solitude qui est douloureuse dans la jeunesse,
                mais délicieuse dans les années de maturité"
 
Albert Einstein

J'ai vu dans des maisons de retraite, des personnes abandonnées à tel point qu'il fallait trouver dans l'urgence des vêtements pris sur le vif lors d'un décès d'une chambre d'à côté. J'ai entendu des grabataires ânonner le nom de leur enfant. J'ai senti la solitude peser sur leur canne par manque de soutien. Je ne suis pas allée à la rencontre de ce monde caché car je n'ai pas passé le seuil de cette villa de belle allure où à travers la fenêtre éclairée j'aperçois chaque jour cette tête blanche qui n'a de cesse de regarder les passants.  Heureusement, vous me direz, elle n'est pas isolée.

Expression "L'indifférence frôle l'insensibilité" Louis Plamondon

 

_

Tout cela pour rebondir sur une histoire culte en Allemagne "Dinner For One" (le dîner en solo) dont le film  est un plaisir que s'offrent les allemands lors de la Saint-Sylvestre.  Court métrage produit par une chaîne allemande en 1963 où une personne âgée "Miss Sophie" fête ses 90 ans avec ses amis, hélas décédés. C'est le majordome de la Lady anglaise qui est censé les incarner tous – et porter un toast, pour les quatre absents, à chaque plat, ce qui va bien entendu le conduire à une certaine ébriété.

Voici une satire du film allemand culte qui circule depuis quelques jours sur YouTube. La vieille dame est représentée par Angela MERKEL servie à table par son Majordome Nicolas SARKOZY.

Cette parodie intitulé "Euro top ou Euro pour quiconque" met en exergue Nicolas Sarkozy (France) qui incarne un valet ivre d'être commandé par "Miss Sophie" sous l'apparence de la Chancelière Angela Merkel (Allemagne). Nicolas SARKOZY se fait passer pour ces amis imaginaires. Angela MERKEL reçoit ses invités : l'ancien Premier ministre grec : Georges Papandréou, l'ancien Premier ministre espagnol : José Luis Rodriguez Zapatero, puis Sylvio Berlusconi et le Premier ministre britannique, David Cameron PM qui sont tous personnifiés par Nicolas SARKOZY. S'en vient un dialogue ou Cameron dit "Vous apparaissez plus jeune que jamais" en anglais, puis en allemand "Vous apparaissez plus riche que les Etats-Unis" et Mme MERKEL rétorque lors d'un toast "N'oubliez pas que nous parlons allemand en Europe". Mr SARKOZY tourne autour de la table de plus en plus ivre. Ils portent des toasts à la santé des chefs de gouvernement européens disparus. A la fin, il l'escorte à sa chambre qui demeure à l'étage en lui promettant de lui donner son "Triple A".

Ce "remake" est produit par un comique Udo Eling de l'émission matinale Morgenmagazin de la chaîne publique ARD. Dans ce pastiche, les personnages en Nicolas Sarkozy et Angela MERKEL ont été superposés sur les acteurs.

La version originale de l'auteur Heinz Dunkhase est traditionnellement diffusée sur plusieurs chaînes allemandes lors du réveillon du jour de l'An depuis 1972 et a gagné en popularité jusqu'en Scandinavie. Elle dure 18 minutes.

C'est la comédienne "Mai Warden" qui joue "Miss Sophie" qui reçoit ses quatre amies les plus proches à l'occasion de son 90ème anniversaire. Mais parce qu'elle a survécu à tous, "James" son Majordome joué par Freddie Frinton, usurpe l'identité de chaque invité de plus en plus ivre.

Le site de télévision NDR en Allemagne propose les recettes des mets servis.

En 1988, le sketch est inscrit dans le livre Guiness des records comme la production télévisée le plus souvent rediffusée au monde.


Clic sur l'image pour consulter la vidéoDinner_for_One

C'est sur un blog bilingue de l'Alsace qu'il a été trouvé sous-titré. 

 _

Et pour conclure cette thématique, la population en France viellit et avec l'âge les français deviennent inquiets des mots symboliques EURO =CRISE.

Classification

Le troisième âge : 65 à 89 ans

Les jeunes vieux : 65 à 75 ans

Les vieux : 75 à 85 ans

Les vieux vieux : au delà de 85 ans

Le grand âge : > à 90 ans.

Définition

Solitude : état de personne seule.

Mais on retrouve ce mot dans le manque de sentiment et d'esprit d'appartenance (Erich From).

Ne pas confondre isolement (manière d'être physiquement) et solitude (état psychologique et affectif).

Senex (mot latin) :  vieillard

Geron, Gerontos (mot grec) : vieillard

Âgisme : mot discriminatoire pour présenter des personnes âgées.

BIOGRAPHIE

Essai d'actualité sur la Société.

Reportage inédit sur la presse à scandale.

 

..................................

Actualités
Traduction  : Français,  Allemand,   AnglaisArabe,  Hollandais
Parution : 4 janvier 2012
Mise à jour  : 4 janvier 2012 

 

                 Répondre                           

 

 <<Précédente | AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 16:27 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur La solitude remarquée

    Merci beaucoup pour vos bons voeux.
    Que 2012 soit pour vous aussi pleine de santé, joie et bonheur.
    Bises.

    Posté par marie du gard, 04 janvier 2012 à 19:15 | | Répondre
  • Bouh, pas très gai, mais c'est bien d'en parler... Très bonne année !

    Posté par Liliba, 04 janvier 2012 à 22:11 | | Répondre
  • J'avais vu cette pièce. Mais pas encore cette version...Y en aura-t-il une autre en fin d'année?
    Bonne année!

    Posté par TJ, 04 janvier 2012 à 22:24 | | Répondre
  • Merci pour la vidéo... Et pas de 4ème âge... belle journée.

    Posté par patriarch, 05 janvier 2012 à 13:56 | | Répondre
  • J'imprimerai tout ton bel article pour le lire tranquillement samedi... Ce système sarkozyste à "triple A" d'Arnaques diverses (intellectuelle, économique, politique) ne produit que du désespoir... Créons sans relâche et à tous âges du lien social, entre les générations... Tout ce qui isole et oppose est une imposture !!! Bises et très belle année à toi, chère Pas à Pas !!!

    Posté par dourvac'h, 05 janvier 2012 à 19:25 | | Répondre
  • Moi aussi je vais l'imprimer et m'en délecter car la solitude ça me connait = mon Homme est absent 12 h par jour d'où le besoin de ce chiot ...
    On peut vivre avec xxx personnes autour de soi et se sentir seule !!!
    Un sujet à polémique que celui-là.
    Bonne fin de semaine.

    Posté par JO TOURTIT, 06 janvier 2012 à 09:59 | | Répondre
  • Bonjour Pas à Pas,

    Tout d'abord merci pour vos mots que je trouve très jolis :

    "Bonne Année sans regret, sans écume avec le bonheur à la clé."

    Oui c'est la triste réalité votre billet, de nos jours les personnes agées quand elles se retrouvent seules car la vie a fait que tous les proches ou presque sont partis et bien c'est très dur pour elles, notre société, le monde dans lequel on vit maintenant, est impitoyable pour ceux qui ne sont pas ou plus "productifs" ou "rentables" ...

    Il manque cruellement cette chaleur humaine qui existe dans certains coins reculés de notre terre, chez certaines peuplades, tribus, ou tout simplement en Afrique c'est pas si loin de chez nous, les personnes âgées sont respectées et même sont "admirées" du fait de leur grande expérience de la vie ...

    Ici, une personne âgée qui vit seule dans un appart dans un immeuble, elle peut décéder sans que personne ne s'en aperçoive ... c'est la loi de la jungle ici dans les grandes villes ...

    Et même quand il reste de la famille, parfois la personne se retrouve toute seule et souffre toute seule dans son appart ... C'est triste

    Je regarderai la vidéo ce soir

    Belle soirée et bisous Pas à Pas

    Posté par soleil bleu, 06 janvier 2012 à 16:31 | | Répondre
  • Quand on est seul, l'avantage, c'est qu'on n'embête personne.

    Posté par Alain, 06 janvier 2012 à 21:30 | | Répondre
  • Quel naufrage !

    Comme il est noir cet article ! De quoi se flinguer... C"est donc à moi, la vieille dame de 80 ans bientôt à vous remettre le moral à l'endroit. Je n'ai connu qu'un seul grand-père, mort quand j'avais 6 ans... Les autres grand-parents ? disparus jeunes bien avant ma naissance... Les grand-mères mortes en couches en laissant des orphelins, les autres de maladies infectieuses, usées par des travaux pénibles, ceux-là n'avaient pas de problèmes de vieillesse !
    Gwen

    Posté par Gwen, 07 janvier 2012 à 02:04 | | Répondre
  • Oui la solitude est une des misères du monde. On peut être à deux et aussi se sentir seul ! Ma mère en a beaucoup souffert sur la fin de sa vie. Je te souhaite de réaliser tes projets de voyages, dans les pays lointains on n'est jamais seul !!! Amitiés

    Posté par danae, 09 janvier 2012 à 10:10 | | Répondre
  • Depuis presque un an, je meuble comme je peux la solitude d'un vieux bonhomme de 86 ans, rencontré par hasard alors qu'il tentait de s'échapper de sa maison de retraite ... Il a réussi son évasion, est rentré dans sa maison. Mais je suis la seule personne qu'il voit en dehors de l'infirmière et de l'assistante ménagère.Je l'appelle tous les jours, j'y passe de temps en temps. Pas grand chose finalement. Mais je sais qu'il attend ces moments-là avec impatience.
    Lorsque je l'ai invité à venir manger, il m'a avoué que c'était la première fois depuis 25 ans qu'il mangeait ailleurs que chez lui ...

    Posté par sarkimi, 09 janvier 2012 à 10:14 | | Répondre
  • J'aime bien le com de Alain

    Posté par soleil bleu, 09 janvier 2012 à 11:56 | | Répondre
  • la population vieillissant le problème de la solitude devient plus grand puisqu'il n'est plus courant dans notre société de vivre ensemble toutes générations confondues. Je te souhaite une bonne année, bien entourée et bien heureuse

    Posté par maevina, 10 janvier 2012 à 03:13 | | Répondre
  • la solitude, la vieillesse pas toujours facile à vivre, mais cela dépend aussi de la santé et de la vie que nous avons menée, si on a été toute sa vie vers les autres actif bien souvent en vieillissant on continue à aller vers les autres et on souffre moins d'être seul
    bonne année 2012
    à bientôt
    manouedith

    Posté par manouedith, 10 janvier 2012 à 10:28 | | Répondre
  • Que sont les amis devenus, que j'avais de si près tenu, et tant aimés ?...ce sont des amis que vent emporte, et il ventait devant ma porte, le vent les emporta...
    Mais le vent en apporte aussi de nouveaux, et si l'on prend soin de laisser sa porte ouverte, on n'est jamais seul...la solitude ? à la fois une misère et un luxe. Je te souhaite bon vent pour cette année

    Posté par qmjd, 10 janvier 2012 à 15:39 | | Répondre
  • merci pour ta visite bisous

    Posté par chacha & Ely, 10 janvier 2012 à 19:31 | | Répondre
  • Merci pour tes voeux et ta visite dans mon petit monde!
    Si le texte est triste j'ai apprécié les vidéos: la dérision et l'humour éclairent souvent les faits de société les plus graves d'une lumière qui en dit plus long que les mots...Grain

    Posté par grain, 14 janvier 2012 à 12:58 | | Répondre
  • A 61 ans ,je suis une jeune vieille mule ??...
    Bisous et bonne année .
    Maman mule

    Posté par mère de la mule, 15 janvier 2012 à 12:11 | | Répondre
  • Très triste mais si bien écrit...

    Posté par La Fée BobidiBou, 21 janvier 2012 à 17:27 | | Répondre
  • Très bonne nouvelle année à toi et à tes proches.Si ton blog est le reflet de ton âme, alors je te souhaite plein de sources de réflexion, d'admiration, de dissertation...
    Bises de Paloma

    Posté par Paloma minette, 22 janvier 2012 à 16:39 | | Répondre
  • Tout, tout savoir sur un état qui nous attend et ne nous épargnera pas...

    Posté par christiana, 22 janvier 2012 à 18:00 | | Répondre
  • Quel naufrage !

    Oui quel naufrage que la vieillesse ! Mais trois de mes grands-parents n'ont pas eu à le connaître, puisqu'ils sont morts bien avant ma naissance, et j'avais 6 ans lorsque le dernier a disparu... La solitude ? elle est ce qu'on en fait : mieux vaut être seul près d'un poste de radio a écouter une émission intéressante ou à lire un livre si on est encore capable de le faire, plutôt que de partager ces "réunions de bonnes femmes" autour d'un café d'après-midi à papoter sans sujet (ou pire... à dire des choses !). Je vais avoir 80 ans, j'aime à rester seule chez moi, et je n'attends personne pour m'accompagner au cinéma, au théâtre. Ce qui ne m'empêche pas de recevoir à dîner puisque j'aime à cuisiner. Il faut avoir assez de richesse en soi pour surmonter sa solitude, et ne pas trop attendre des autres (de ses enfants) qui ont une vie de famille à construire... et à réussir !
    Mais c'est MA vue de la solitude du vieillard; ma vraie solitude, je l'ai vécue à mon adolescence.
    Gwen

    Posté par Gwen, 23 janvier 2012 à 15:17 | | Répondre
  • " J'ai vu dans des maisons de retraite, des personnes abandonnées à tel point qu'il fallait trouver dans l'urgence des vêtements pris sur le vif lors d'un décès d'une chambre d'à côté. J'ai entendu des grabataires ânonner le nom de leur enfant. J'ai senti la solitude peser sur leur canne par manque de soutien. Je ne suis pas allée à la rencontre de ce monde caché car je n'ai pas passé le seuil de cette villa de belle allure où à travers la fenêtre éclairée j'aperçois chaque jour cette tête blanche qui n'a de cesse de regarder les passants. Heureusement, vous me direz, elle n'est pas isolée."

    Non, ça n'est pas la vieillesse qui est un naufrage, c'est toute cette société qui se saborde en parquant les gens ainsi les êtres par tranches d'âges, aussi par ghettos sociaux (ilôts de riches protégés par des portails à digicodes, banlieues pourries à fuir...), ou encore en favorisant l'éclosion de tous ces communautarismes imbéciles... Décloisonnons tout, de l'air !!! Ce monde moribond est décidément trop ridicule et totalement inhumain... On tente de nous "habituer" à cette inhumanité programmée par la triste bande à Sarko (Tous les salaires pharaoniques de cette caste cravatée, qui se la pète !!!) ... Retrouver les valeurs des villages d'Afrique et des steppes d'Asie Centrale... recréer un monde et un habitat où toutes tes classes d'âges se côtoient quotidiennenment... VALORISER chacun... Il nous faut y revenir, et d'urgence !!! Ce monde est infiniment trop moche... La solitude n'est pas normale, c'est une maladie d'une société sans âme... Merci pour ce bel article, Pas à Pas !
    Bises.

    (PS : et à part ça ? Je rêve d'un long commentaire que tu offrirais en mon p'tit chez moi...)

    Posté par dourvac'h, 28 janvier 2012 à 22:31 | | Répondre
  • Bonjour Pas à Pas,

    Je me suis dit: tiens je vais aller voir ce qui se passe par chez vous ... c'est comme chez moi, on réfléchit ...
    J'aime beaucoup le com de notre ami Dourvac'h, je suis d'accord et cela serait bien oui que vous écriviez un peu plus longuement lors de votre passage ici ou là ... Vous écrivez si bien ... Enfin moi j'aime vous lire, n'avez-vous jamais songé à publier?

    Vous savez quoi? j'avais oublié de venir voir votre vidéo ... J'aime mais j'ai pas le son ici, je vais essayer ce soir avec le son ...

    Vous avez lu "dans les forêts de Sibérie"?

    Pendant les vacances de Noël, j'étais allée à Virgin, c'était juste avant Noël pour trouver le livre dont vous parliez : "les chaussures italiennes" de Henning Menkel, je l'ai trouvé, mais quand je suis arrivée devant les caisses, il y en avait pour 30 min environ d'attente alors je suis partie sans le livre et je n'y suis pas retournée depuis ...

    Dans l'attente de vous lire prochainement

    Bisous

    Posté par soleil bleu, 31 janvier 2012 à 12:38 | | Répondre
Nouveau commentaire