Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

21 février 2010

Memento - Les bijoux ont un parfum

Dans la douceur de l'hiver, je ressors les souvenirs et particulièrement, ce pendentif "Memento".

Mémento

Médaillon
à double pan orné d'un buste couronné de grappes de raisin
qui s'ouvre sur une charnière

de 1914 porté par un militaire dont le boîtier logé une photo
La béliere est d'un alliage différent
Au verso, les initiales en filigrane
Collection particulière © "Pas à Pas"

Ce que tu ignores sans doute, c'est la caractéristique de ces bijoux. Tu connais les fameux bijoux "Memento Mori" ? Ou tu crois les connaître. Alors cède et apprends à les connaître.

Je n'ai pas à t'apprendre ce qu'est une parure. Cela, tu le sais mieux que moi. Juste à élargir ta soif d'imagination, de découverte et épancher ta curiosité. J'espère y réussir.

A l'origine, il adopte des airs de gris-gris chargés de mémoire et de force. Certains cristallisent des souvenirs qui recueillent le passage du temps et apportent une dimension affective.

Bague_avec_chaton___cheveux_roi_Louis_XVII_et_reine

Bague en or
avec chaton renfermant les cheveux entrelacés du roi Louis XVI et de la reine Marie-Antoinette.
Ils sont disposés en noeud d'éternité sur une plaque en ivoire de forme hexagonale

Suspendu autour de notre cou, on y dépose une mèche de cheveux de l'aïeule, une photo de l'être aimé ou il est d'usage également de prélever du carbone des cendres crématoires, pour se rappeler d'où l'on vient ou, si c'est une dent de lait, pour s'accrocher à ce bout d'enfance, porté près du coeur.

Bijou comme devise.... de l'oeuvre dérisoire de l'homme face à la mort.
Lien entre le passé et le présent "Mémento Mori"

Bague de fiançailles HOMME

Bague "Tank" de fiançailles
en or jaune avec deux motifs bombés
époque 1940

Cette pensée me transpose et m'amène à vous faire une confidence. "Carpe Diem" [Cueille le jour], n'est-ce pas plus prolifique que "Mémento Mori" [Souviens-toi que tu mourras]   qui symbolise la finitude de la chair. Je préfère profiter de la vie, soigner mon esprit de cette soif de vivre et jouir de chaque instant comme un état unique. Outrepasser le contexte chrétien de s'assoifer de larmes et se priver de ce genre de mélancolie.

Bague_de_fian_aille__pierre_rose

Bague "Tank" de fiançailles
ornée au centre d'une pierre rose
épaulée par 6 petits diamants - en or rose
Collection particulière © "Pas à Pas"

Ces breloques sont vieilles comme le monde. Déjà, chez les romains, elles participaient avec art à mettre en garde l'homme contre sa mortalité. De dimension philosophique, elles nous renvoient constamment à notre condition éphémère, pour nous rappeler nos racines. Elles furent donc imaginer pour éviter cet émiettement, ce monde vidé de sens et pour préserver les souvenirs d'enfance.

"Nocete ipsum" (Connais-toi toi-même)

Les médaillons (1830 à 1840) conçus avec des cheveux sont souvent fermés par un myosotis en pierre (le myosotis en anglais se dit "forget-me-not ou "ne m'oublie pas", c'est donc la fleur du souvenir). Ils scellent une amitié, un amour. Quant au symbolisme, même l'intérieur est entaché de sens, car conçu d'une pierre ou d'ivoire ou voire de corail qui bénéficie des vertus protectrices, ils ravissent les amateurs au delà de leur évidente beauté.

Promesse de vie sur des sautoirs, broches de style "Belle époque" qui recèlent à l'intérieur une étoffe, brodée de cheveux d'enfance. Ces bijoux sont essentiellement conçus comme un mémento biologique pour démontrer la brièveté de la vie et l'inutilité des biens terrestres. Drôle d'approche de la mort, par l'Art qui la relève !

C'est un parcours initiatique qui se dévoile à travers l'histoire de l'Art. Car à l'origine de cet élan, ces objets servaient à se ré-approprier sa mort et retrouver ainsi le cycle de la vie. On oscille entre la présence et l'absence, la trace et l'oubli, le vide et le sacré par cette conception. Retrouver du sens par l'hymne à la vie est une métaphore de l'éclatement spirituel, de la désacralisation de la vie, de la mort dans nos sociétés occidentales pour provoquer ce foisonnement dans l'art.

L'Art corporel scande les périodes de la vie : la naissance, le baptême, la communion, le mariage et la mort. Il est le passage entre les certitudes et les doutes de nos interrogations récurrentes sur la mort [tu es poussière... ] et le regret de cette séparation.

Broche d'enfant

Broche d'enfance
Collection particulière © "Pas à Pas"

Ces sautoirs sont apparus autour de 1600. Il sont réalisés en métal noble, c'est-à-dire or ou argent. Parfois taillés dans l'ivoire, matière alliée de perles, coquillages pour former les chaînettes accrochées à la ceinture des dames pour maintenir leurs breloques telles que miroirs, poudriers, drageoirs... escortées de peignes, minaudières, étoles. Ces multiples accessoires réapparaissent vers 1760. Ces nombreuses représentations disparaissent à l'époque des Lumières pour répparaître après la première guerre mondiale pour fonder le possible espoir.

Ces bijoux sont un voyage fabuleux dans le temps, car ces objets utilitaires ont été faits par l'horlogerie de Genève qui fut la terre d'accueil de tous les artisans huguenots qui fuirent Paris et la province du temps des massacres de Charles IX (nuit de la Saint-Barthélémy- 1572). Ils sont l'oeuvre de Marc Lagisse, Abraham Cusin, Jean-Baptiste Duboule. L'horlogerie mécanique est apparue en Occident au cours du XIIe siècle.

Ils permettent de remonter au fil du temps par ce parcours singulier de la représentation de la mort par cette tentative ultime d'une philosophie allègre de repousser les limites de la vie. Ils nous font méditer sur l'image de la mort en nous rappelant :

"J'ai été ce que vous êtes et ce que je suis, vous le serez vous aussi".

Invitation solennelle de ne pas s'occulter dans sa vie quotidienne de la caducité de l'existence et de notre égalité devant l'évènement ultime de la mort.

J'ai maintenant la certitude que ces chefs-d'oeuvre sont immortels car ils réaffirment la vie de la mort dans la vie éphémère. Ils gravent notre imaginaire par l'interpellation des mains, des gens qui les ont portés alors que les souvenirs s'estompent. Il y a derrière eux un visage évoqué. La pensée.

Montre gousset

Montre à gousset
avec giletière
Collection particulière © "Pas à Pas"

Le mien est un pendentif dont le plateau amovible laisse apercevoir des reliques pour éclairer les souvenirs. Le porter sur soi est porter des morceaux de mémoire et s'est allier parure et intention. Les initiales en filigrane rappellent le reliquaire appartenu à l'aïeul. Il est en métal simple que je n'ai pas encore défini mais qui se rapproche de la marcassite, étain ou laiton. Il date de la première guerre mondiale. Les bijoux anciens font partie de mon quotidien. Plus particulièrement ceux de mode "Art déco".

La bague de fiançailles, preuve d'amour que portait l'homme fut révolutionnné par le port de bijou féminin. En voici une relique que je porte au gré de mes fantaisies.

Bague de fiançailles

Bague "Tank" de fiançailles
en or jaune
Collection particulière © "Pas à Pas"

Les fibules voués pour attacher les capes sont devenues mes bijoux qui m'insufflent un souffle d'ailleurs.

Et ce souvenir d'une aïeule, tour de cou formé d'une branche fleurie, rehaussée de petites demi-perles. Il est d'époque Louis-Philippe.

Collier à perles Epoque Empire

Collier ras de cou
motif floral

Collection particulière © "Pas à Pas"

Puis, arrrive la "Belle Epoque" qui est vite effacée par "l'Art Nouveau" dit "Modern Style" ou "Style floral" qui m'enchante. Je porte alors ce bracelet de thème nature dont les lignes s'entrelacent, se transforment, se confondent jusqu'à nous transporter jusqu'à l'extrême Orient. Epoque des joalliers Falize, René Lalique, Herni Vever, Wiese, Frédéric Boucheron, Luicien Gaillard, Georges Fouquet, pour ne citer que les plus connus.

Bracelet Art Nouveau

Collection particulière © "Pas à Pas"

Bola est un bijou de grossesse pour les futures mamans qui portent la vie. Il est de tradition indonésienne et se porte sur le ventre. Il émet un léger son qui accompagne le foetus dès le 7ème mois en composant une musique intra-utérine.

Bola

Collection particulière © "Pas à Pas"

L'écrin n'est-il pas un bijou en soi. Il assure la protection de nos ornements, afin de ne pas pénétrer dans notre moi.

Memento_cheveux

Source -leblogluxe.com-

Lecture

Des bijoux à secrets de Patrizia Ciambelli
Des bijoux indiscrets de  Richard Keilm

Notes

Grand joallier "Codognato" de Venise qui transcende les symboles mortuaires par sa vision "manierisme de la Renaissance". Attilio Codognato, bijoutier spécialiste des Memento Mori. Joallier vénitien depuis 1866 qui crée des bijoux chargés de symboles mortuaires.

Exposition au musée Maillol "C'est la vie ! Vanités - de Caravage à Damien Hirst" du 3 février au 28 juin 2010

Bibliographie

Passage du temps "Pas à Pas"
Voir "l'Art et la mort" à l'ossuaire Sedlec (République Tchèque) pour compléter ce parcours.
Voir la collection de Hemingway, Cocteau, Lucchino Visconti, Elton John ou de la duchesse de Windsor.
Voir oeuvre de Niki de Saint Phalle

.......................
Art

Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais,
Arabe,   
Parution de l'article,  21 février 2010
Mise à jour  : 21 février 2010

                   Répondre

            

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Posté par PASPERDUS à 12:30 - Commentaires [22] - Permalien [#]

Commentaires sur Memento - Les bijoux ont un parfum

    Superbe bijoux de collection, ils ont de la valeur.

    Posté par chacha, 21 février 2010 à 13:15 | | Répondre
  • C'est très beau, je passerais des heures à observer toutes les fines ciselures de ces bijoux, chacune raconte une histoire .
    Les bijoux modernes ne peuvent pas rivaliser,le passé et les souvenirs ne s'inventent pas ...

    Posté par Claire-4-7, 21 février 2010 à 21:27 | | Répondre
  • Quelle collection unique!

    Au delà de leur beauté, ce qui est fascinant dans tous ces bijoux, c'est qu'ils ont été conçus pour dépasser le temps de vie de ceux auxquels ils étaient destinés. Ils véhiculent un message, une émotion très positive ressentie il y a des décennies ou des siècles par des inconnus, mais qui nous touche à notre tour, par delà le temps. Ce sont des bijoux qui ont du sens. Non point des bijoux frivoles. Je comprends que tu aimes à les porter...
    Paloma

    Posté par Paloma le chat, 22 février 2010 à 21:22 | | Répondre
  • Un beau voyage que je viens de faire, les perles me fascinent particulièrement... Comme ces bijoux de grossesse si poétiques, j'imagine la douce mélodie de ce duo...

    Posté par karine, 23 février 2010 à 21:50 | | Répondre
  • De biens jolies choses.

    Posté par Alain-34, 23 février 2010 à 23:09 | | Répondre
  • Follement captivant cet article (comme toujours !) +++
    Passionnée de bijoux anciens, j'ai créé des colliers en pierres semi-précieuses pendant de nombreuses années en essayant de leur donnant "une histoire".

    Celles de ces MEMENTOS que je préfère, comme toi, nommer "CARPE DIEM" .... sont fort intéressantes.

    J'ai également de vieux bijoux et médailles de guerre dans une boîte ... Parfois je les touche pour essayer d'imaginer "leur vie" ...

    Bisous ma grande et merci.

    Posté par JO TOURTIT, 24 février 2010 à 08:28 | | Répondre
  • Quelle collection ! et des plus surprenantes !
    Merci de ta visite !
    Kti

    Posté par Kti, 24 février 2010 à 09:10 | | Répondre
  • De

    pures merveilles ces bijoux
    amitiés bonne fin de journée

    Posté par mamita, 24 février 2010 à 14:36 | | Répondre
  • Comme j' aime découvrir la symbolique de tous les bijoux que tu nous montres...
    Je savais certaines choses...mais tu complètes à merveille mon ignorance...
    Comme toi , ce que j' aime c' est le souvenir qu' ils véhiculent...C'est l'émotion qu' ils génèrent au premier regard..De plus ils sont magnifiques...même les plus humbles qui n' en sont que plus touchant...
    Merci pour ce moment..

    Posté par Mathilde, 24 février 2010 à 18:20 | | Répondre
  • Que c'est beau tous ces bijoux anciens et quelle nostalgie!

    Posté par christiana, 25 février 2010 à 00:34 | | Répondre
  • Merci de partager ces trésors ... garde-les bien précieusement, ils n'ont pas de prix !!
    Doux week-end à toi PasàPas

    Posté par asiemutée, 26 février 2010 à 09:01 | | Répondre
  • Vraiment de très beaux bijoux!!!!
    Bisous du vendredi et bon week-end
    Maman Mule

    Posté par mère de la mule, 26 février 2010 à 22:10 | | Répondre
  • Vie d'avant la vie...

    " Bola est un bijou de grossesse pour les futures mamans qui portent la vie. Il est de tradition indonésienne et se porte sur le ventre. Il émet un léger son qui accompagne le foetus dès le 7ème mois en composant une musique intra-utérine. "

    Emerveillement devant cette poésie de la vie d'avant la vie...

    Par ailleurs, j'ai reconnu la montre à gousset que portait (avec sa giletière) à l'hiver 1912 mon personnage d'avoué voyageant puis se perdant - dans sa quête d'une femme fatale en robe rouge - dans les neiges de l'Aubrac dans ma p'tite nouvelle "Train sous la neige" (La Compagnie des Fées, 200...

    Amitié à toi, Amie Pas à Pas... ton site est une MINE !!!

    Posté par dourvac'h, 28 février 2010 à 12:10 | | Répondre
  • Superbes bijoux anciens qui portent en eux l'âme de ceux qui les ont portés et aimés. Merci pour ce beau reportage qui m'a passionnée!

    Posté par Monik, 28 février 2010 à 15:20 | | Répondre
  • superbe découverte
    que ce voyage dans le monde des bijoux "à sens"
    un grand coup de cœur
    pour bola
    bravo pour ce post qui nous renvoie un peu aux valeurs essentielles

    Posté par Elephant Gris, 28 février 2010 à 15:21 | | Répondre
  • Ces bijoux sont magiques ! Merci de cette leçon d'histoire !

    Posté par mayeul and co, 01 mars 2010 à 21:48 | | Répondre
  • beaujour mon amie

    j'ai aimé ce pas à pas
    parmi les souvenirs
    car oui, j'en ai vu des répliques autour du poignet d'une cousine, ou au doigt d'une grande tante...
    c'est magnifique
    merci pour ces délicieux moments.

    Posté par rsylvie, 02 mars 2010 à 09:29 | | Répondre
  • Un coucou en passant......
    Bisous du mercredi
    La Mule Garde-Fée

    Posté par mère de la mule, 03 mars 2010 à 13:59 | | Répondre
  • Magnifiques

    bijoux
    celles qui les portaient devait être élégantes et raffinées
    bonne journée

    Posté par mamita, 08 mars 2010 à 09:29 | | Répondre
  • Un petit coucou en passant. Comment vas-tu ?

    Bisous

    Posté par JO TOURTIT, 10 mars 2010 à 08:05 | | Répondre
  • merci de ce billet, documenté et passionant. merci de ton passage chez moi. Les treeets (la marche déconseillée à ce moment là elle est venue après) ont été salutaires !

    Posté par mab, 14 mars 2010 à 22:22 | | Répondre
  • Dans une petite enveloppe, une mèche de cheveux. Je me souviens parfaitement avoir vu ma mère la ramasser lors de ma première visite chez le coiffeur, je devais avoir cinq ans...

    Fort émouvant billet voyage dans le passé, et la mémoire. Merci PP

    Posté par Désirée, 27 mars 2010 à 08:11 | | Répondre
Nouveau commentaire