Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

24 février 2009

Rendez-vous avec moi-même

    Sarrêter et prendre le recul de regarder sa vie. A visiter ses racines, ce voyage surprenant nous entraîne dans des étapes, un enseignement profond qui régénère et oriente le sens de notre vie. Le chemin parcouru est parfois chaotique et nous fait rencontrer des souvenirs, des gens, des amis, des êtres chers.

    Vie

    Découvrir sa vie et en avoir la chair de poule, ce froid éphémère qui hante votre corps. S’accrocher à l’étincelle qui vagabonde dans l’ombre et voir la lueur, comme un réverbère qui reflète la réalité et se fait moquer de soi ; Je prends l'aspirateur pour effacer les nuages à ressasser les images en noir et blanc. Le refrain de la mélancolie coule dans les veines pleines de peine et je convertie le rêve en tube pour le perfuser dans ma future vie.

    La vie est un tatouage qui s’incruste au plus profond, l’encre transpire à travers les pores comme celle que je distille virtuellement. Je noue les morceaux, je lace les étapes et serre le poignet très fort pour sentir la douleur s’accrocher à mon cœur. Elle est réelle et pas que dans la tête. Elle me murmure ne te retournes pas, changes de direction pour que ton corps en érection s'offre à la vie et trouve sa voie.

    La vie est un bazooka qui nous rend kamikase car chaque éclat explose quand on ne s’y attend pas. On a beau s’accrocher, se pincer pour se sentir exister, elle chaloupe entre deux voies. Cet ascenceur qui monte et qui descend et qui parfois s’arrête au milieu de rien. Inexorablement lent, il vous vide les tripes et vous nique le temps comme une balle sans cran d’arrêt.

    Arrêtes de marteler, sois en accord avec la fibre que distille ta raison, saisies la mélodie et écoutes les tempos. Ces relations ne sont pas fécondent même si elles cohabitent en toi. Oh, lassitude importune qui nous fait sombrer pour un rien !

    Télécharges ta vie et dupliques les bons moments pour qu’elle soit une parodie et un rendez-vous manqué avec soi.

    0

    Respectes la musique de ton âme, changes de gamme pour que la portée dure et se mesure comme un cocktail d'émotions.

    .......................
    Mardi Gras, sans masque

    Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais,
    Arabe,   
    Parution : 24 février 2009
    Mise à jour  : 24 février 2009

             

             Répondre

                

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    Posté par PASPERDUS à 00:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]

    Commentaires sur Rendez-vous avec moi-même

      Des mots qui m'interpellent, une vision de la condition humaine lucide et poétique à la fois et une photo empreinte d'humour qui me fait frissonner.

      Posté par monik, 25 février 2009 à 08:33 | | Répondre
    • Mélancolie. Douleurs et chagrins comme des mines antipersonnel. Coeur amputé, explosé. Et puis, un peu d'eau fraîche viendra, une fois encore, noyer le poisson... Favoriser la cicatrisation. Et puis Le coeur qui repousse sous la veste, et avec lui l'envie de se coltiner avec ce qui nous attend ...
      Mes pensées t'accompagnent.

      Posté par Sophie, 25 février 2009 à 22:15 | | Répondre
    • la vie est "faite" par la multiplicité des perspectives

      Posté par Jef (20six), 16 mars 2009 à 19:02 | | Répondre
    Nouveau commentaire