Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

25 décembre 2008

Le rêve du petit Valentin... Conte de Noël

 

<< Précédente| AAccueil | Suivante>>

Pauvre petit Valentin qui s'est égaré dans une forêt de sapins tout enneigés. Epuisé, il s'assied au pied d'un arbre... ainsi commence cette merveilleuse histoire de Noël.

Voici l'histoire qui nous a été contée,

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_01

Au revoir Valentin, ne rentre pas trop tard !

Valentin est un petit garçon intrépide, un peu polisson et décidé. Sachant Noël très proche, il décide de faire une bonne action, en allant chercher du bois pour sa maman.

N'ayant pas été très sage tout au long de l'année, il pense que ce geste suffira à se faire pardonner auprès du Père Noël...

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_02

Valentin prend sa luge et se dirige vers la forêt. Affairé à sa tâche, il s'enfonce dans le bois, sans se rendre compte qu'il s'éloigne de plus en plus de sa maison et que la nuit commence à tomber.

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_03

Snif ! Snif ! "Je me suis perdu ! Comment vais-je faire pour retrouver ma maison..."

Valentin s'est assis près d'un arbre. Il fait nuit et la peur commence à l'envahir.

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne__04

Soudain un bruit. Valentin n'ose plus bouger. Il tend l'oreille, regarde de gauche à droite, inquiet.

"Pourquoi pleures-tu Valou ?"

Mais d'où vient cette voix et qui d'autre que ses parents et sa grande soeur Charlotte connaît son surnom.

La voix, bien qu'inconnue, rassure Valentin.

"Hé, Valou, regardes autour de toi, je suis là tout près."

Valentin se retourne, il essaie en vain de voir quelqu'un mais rien. Soudain, il reste bouche bée. Cette voix vient en fait de l'arbre au pied duquel il est assis.

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_5

Ha ! enfin tu me vois... ; je suis pourtant assez grand ! Que fais-tu à pareille heure dans le noir ?"

Valentin, étouffant un sanglot répond : "Je me suis perdu Monsieur l'arbre et j'aimerais bien retrouver ma maison".

"Pas de problème Valou, comme tu peux le constater, je ne suis pas un arbre ordinaire et je possède plein de pouvoirs. Je vais exhausser ton souhait. Pour cela, il suffit que tu me serres dans tes bras en fermant les yeux"

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_6

Valentin se lève et sans aucune hésitation enlace l'arbre et ferme les yeux.

 

 

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_valentin_Sc_ne_05

 

 

 

 

 

Quelques secondes plus tard, Valentin serrant toujours ce qu'il croit être l'arbre, ouvre un oeil, puis l'autre.

"Mais où suis-je ? L'arbre s'est trompé, je ne suis pas chez moi"

Valentin regarde autour de lui. Il n'en croit pas ses yeux. Trois anges travaillent dans une grange. Des anges... Des anges comme ceux que l'on voit en rêve. 

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_06

Bonjour Valentin, c'est l'arbre qui t'envoie ?"

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_07

 

Valentin se dirige vers l'ange qui lui a parlé et arrive à balbutier quelques mots :

"Bonjour l'Ange, oui, c'est l'arbre, mais je crois qu'il s'est trompé car je voulais retrouver ma maison."

"Non" répond l'Ange. "L'arbre ne se trompe jamais, mais je pense qu'il a voulu te faire une surprise... Je te souhaite la bienvenue au Royaume du Père-Noël."

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_08

Ne bouge pas,  Nous allons le prévenir. Tu vois cette porte ? Au dessus, il y a une lanterne. Dès qu'elle s'éclairera, tu prendras l'escalier qui est derrière et arrivé tout en haut du chemin, je t'attendrai. Je pense qu'IL pourra te recevoir.

Les trois anges se dirigent vers la porte et disparaissent.

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_09

 

Au bout d'un long moment, Valentin décide de regarder par le trou de la serrure, impatient de LE rencontrer.

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_10

 

Hop! Hop! Hop ! Bonjour, mon petit Valentin !  Tu as été bien sage aujourd'hui. Je ne peux pas te garder trop longtemps car j'ai beaucoup de travail, mais je pense que cela te ferait plaisir de découvrir mon traîneau avec lequel je m'élance vers la terre.

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_11

Voilà Valentin, c'est d'ici que le traîneau s'élance. Tout est prêt pour le grand départ. Il faut que je te laisse, c'est l'heure...

Soulign_

Le_r_ve_du_petit_Valentin_Sc_ne_12

C'est l'heure de te lever Valou, le Père-Noël vient de passer ! Joyeux Noël mon chéri !

Soulign_

 

 

 

Chronique du concepteur

Contes de Noël d'Emile Holdrinet de Maussane-les-Alpilles. Il est le concepteur et le réalisateur des différentes expositions. Au départ, il réalisait des santons et des crèches, puis devient itinérant avec des expositions de + de 1000m2 (inscrite au Guiness des records). Il parcourt donc depuis 10 ans toute la France.

De sa formation de maquettiste, il crée le décor. Mais pour ses expositions, il réalise des contes pour enfants et ceux depuis 9 ans qu'il met en scène en trois dimensions.

Les personnages principaux sont confectionnés par un ami santonnier, Meilleur Ouvrier de France (MOF).

L'histoire défile autour de vitrines placées à hauteur des yeux d'enfants et le dialogue parents enfants s'instaure pour peaufiner l'animation.

Sa collection de Pères Noël devient la plus importante d'Europe, avec des pièces uniques créées par les meilleurs artisans du monde, d'hier et d'aujourd'hui.

  • 2008 aux Baux de Provence, présentation "Songe du petit Valentin"
            à Cassis, présentation du "Viel homme à la barbe blanche et au manteau rouge"
  • "Le Rêve de Charlottte"
    un conte de Noël en dix-sept vitrines, qui raconte l'histoire d'une petite danseuse étoile qui chute sur le verglas et s'abime la cheville en se rendant à l'opéra, s'endort dans sa loge et qui va vivre, accompagnée d'une gentille petite souris appelée "Petit Noël", une aventure extraordinaire…
     
  • 2009 "Mais où donc est passé le Père Noël ?" C'est le titre de l'exposition de cette 5e édition présentée à l'Oustau Calendal, promenade Aristide Briand, 13260 CASSIS.

    Le Père Noël n'est pas au rendez-vous du 24 décembre pour distribuer les jouets. On le cherche, on le trouve chez lui, alité, très malade, les médecins à son chevet. Il faut le remplacer, les candidats se pressent, aucun ne convient, trop laid, trop grand, trop petit… Survient le dernier, qui n'est autre que… Mais non, pour le savoir allez donc visiter l'expo !
     
  • 2010
    . aux Baux de Provence, présentation du conte "Les deux oursons".
      Ce conte relate les fabuleuses péripéties vécues la nuit de Noël par Jérémie et Maxime, deux oursons
      intrépides. La découverte d'un traîneau dans une grange abandonnée au milieu d'une forêt de sapins va
      les entraîner dans une incroyable aventure. Les oursons feront la rencontre d'un personnage
      extraordinaire qui leur demandera un très grand service...
       Une quinzaine de dioramas animent le conte.
    . à Cassis, présentation du conte "La Mère Noël"

Bibliographie

Visite aux Baux de Provence, Bouches-du-Rhône (13) le mardi 23 décembre 2008.
Exposition Galerie de Manville, à l'Hôtel de Ville.
entrée libre, du 12 décembre 2008 au 4 janvier 2009

 

j o Y eUx    N Oë L

Aujourd'hui à mon éveil, je vous offre ce conte pour embellir ce jour de la magie de Noël

 

 

 

 

 

 

 

.......................
Conte de Noël

Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais, Arabe,   
Editée  le : 25 décembre 2008
Publiée le : 16 novembre 2011
Crédit photographique : "Pas à Pas"

 

 

                   Répondre

            << Précédente| AAccueil | Suivante>>

Posté par PASPERDUS à 10:10 - NOEL ~ SANTON - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires sur Le rêve du petit Valentin... Conte de Noël

    Comme d'habitude c'est superbe !
    Merci de ta visite.
    OLiVe

    Posté par OLiVe, 26 décembre 2008 à 23:57 | | Répondre
  • C'est l'heure!... de te souhaiter un très bon Noel plein d'amitié et de rigolades. A très bientôt chez toi!

    BACI

    Posté par fede & julien, 27 décembre 2008 à 17:07 | | Répondre
  • J'ai rêvé moi aussi durant un instant.....Merci pour ce moment;

    Posté par anik, 27 décembre 2008 à 21:09 | | Répondre
  • COURENT LES ANNEES, LE TEMPS DE L'ÂME EST IMMUABLE

    .....................*.....................
    ☆...............**..............☆
    ..**..........*....*........**
    ....*..*.....*.....*....*..*
    ......*.....*..........*.....*
    ......************..........
    ........*..lovel...*
    .....*..lovelovelo...*
    ...*..lovelovelove....*
    ..*.lovelovelovelove...*................*....*
    .*..lovelovelovelovelo...*.........*..lovel....*
    *..lovelovelovelovelove...*....*...lovelovelo.*
    *.. lovelovelovelovelove...*....*...lovelovelo.*
    .*..lovelovelovelovelove...*..*...lovelovelo...*
    ..*...lovelovelovelovelove..*...lovelovelo...*
    ...*....lovelovelolovelovelovelovelovelo...*
    .....*....lovelovelovelovelovelovelov...*
    ........*....lovelovelovelovelovelo...*
    ...........*....lovelovelovelove...*
    ...............*...lovelovelo....*
    ..................*..lovelo...*
    .....................*.....*
    ......................*..*Envoie ce cœur
    à toutes les personnes
    que tu estimes beaucoup.

    Posté par mayeul and co, 28 décembre 2008 à 17:38 | | Répondre
  • Une belle histoire, Pas à Pas, que je vais m'empresser de raconter à la petite fille ...
    Les images sont très belles.
    Merci, passe de belles fêtes, et à très bientôt.

    Posté par Sophie, 29 décembre 2008 à 11:54 | | Répondre
  • Une belle histoire.Les adultes aiment aussi les contes, ça leur rappelle leur enfance.

    Bonne fin d'année.

    Mamicoeur

    Posté par mamicoeur, 30 décembre 2008 à 09:18 | | Répondre
  • ohhhhhh.... Merci pour ton passage chez moi, et pour la belle dédicace .... Nous sommes touchés....Sincerement.

    Posté par freDeric, 31 décembre 2008 à 11:16 | | Répondre
  • C'est un très joli conte, magnifiquement illustré !!
    Je te souhaite de bien terminer l'année et t'adresse tous mes voeux pour 2009 ... que les tiens soient comblés !!
    Amicalement
    Domi

    Posté par asiemutée, 31 décembre 2008 à 16:34 | | Répondre
Nouveau commentaire