Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

03 octobre 2008

Aude à la vie - NARBONNE - mon amie

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    Laissez-vous traîner dans les rues de Narbonne, longez le canal de la Robine et passez la passerelle métallique. Là, le charme est certain et au détour d'une rue, nommée "Charles Trenet", vous serait spectateur du N° 13

    Charles_Trenet
    Douce France, cher pays de son enfance

    Ou contemplatif devant la scène, à l'occasion du,

    s_aimer
    Je chante "Y'a d'la joie", c'est une évidence

    à collectionner les envies d'escapades... massif de la Clape, Gruissan, Narbonne Plage...

    Nationale_7
    Pétille

    et c'est de concert que les futurs époux rejoignent la paroisse pour dire OUI du fond du coeur.

    pour certains, admirateurs, vous n'échapperez pas aux murs peints

    Bougainvilli_e_fa_ade
    Fleur bleue

    et se civiliser au vin des Corbières,

    Java_du_Diable
    Java du Diable

    ... un lien entre les deux continents est le refrain. Les paroles s'envolent loin, loin... afin de courtiser San Francisco !

    Appelez_moi_Charlesmais dans les rues de Narbonne flotte le refrain 

    ....Tout le bonheur du monde"...

    -27 septembre 2008- Mariage Express

    Come back
    Rencontre autour de la mer Méditerranée
    Sous un ciel d'été profond
    à l'ombre des platanes aux feuilles d'or
    de la paroisse Saint Bonaventure

    La mer bergère de ses deux blancs moutons
    accompagne à l'infini
    leur coeur pour la vie

    "Il faut garder quelques sourires pour se moquer des jours sans joie" Charles Trénet

    Douce France

    Il revient à ma mémoire
    Des souvenirs familiers
    Je revois ma blouse noire
    Lorsque j'étais écolier
    Sur le chemin de l'école
    Je chantais à pleine voix
    Des romances sans paroles
    Vieilles chansons d'autrefois.

    {Refrain}
    Douce France
    cher pays de mon enfance
    Bercée de tendre insouciance
    Je t'ai gardée dans mon coeur !
    Mon village au clocher aux maisons sages
    Où les enfants de mon âge
    Ont partagé mon bonheur
    Oui je t'aime
    Et je te donne ce poème
    Oui je t'aime
    Dans la joie et la douleur
    Douce France
    Cher pays de mon enfance
    Bercée de tendre insouciance
    Je t'ai gardée dans mon coeur

    J'ai connu des paysages
    Et des soleils merveilleux
    Au cours de lointains voyages
    Tout là-bas sous d'autres cieux
    Mais combien je leur préfère
    Mon ciel bleu mon horizon
    Ma grande route et ma rivière
    Ma prairie et ma maison.

    {au Refrain}

    Le saviez-vous ?

    La voie domitienne, première route romaine, qui passe à Narbonne arrive en Italie.

    Bibliographie

    Photos personnelles

    Dernière demeure de Charles Trenet -cimetière de l'Ouest à Narbonne-

    Ou est-ce

    Languedoc-Roussillon

    << Précédente | AAccueil | Suivante >> 

    Ligne  Dernière mise à jour, le 3 octobre 2008

    Quenpensezvous

    Posté par PASPERDUS à 23:55 - CARNET DE VOYAGES >>> Voyages de rêve, rêve de voyages... - Commentaires [3] - Permalien [#]

    Commentaires sur Aude à la vie - NARBONNE - mon amie

      y a beaucoup de joie ici

      En cette période d'automne , c'est un plaisir de voir cette joie déborder de partout !!! , oui
      « Bienheureux celui qui a appris à rire de lui-même : il n'a pas fini de s'amuser » de J. Folliet

      N’est-ce pas ce que faisait Charles Trenet" ?

      Mon horoscope ne me prédit que de la joie et toi ?

      Bisous et bon WE

      Valla

      Posté par vallatina, 04 octobre 2008 à 12:12 | | Répondre
    • Je suis passé souvent devant la maison de Charles Trenet...mais je ne vais plus sur Narbonne depuis un moment...bonne soirée pasapas...

      Posté par le Pierrot, 05 octobre 2008 à 17:50 | | Répondre
    • Ooooh , Narbonne , Gruissan , La Clape ce lieu magique , c'était du temps où je n'avais pas encore d'APN !!!

      Posté par 47, 06 octobre 2008 à 22:19 | | Répondre
    Nouveau commentaire