Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

25 mars 2008

Arles s'expose en Féria

FERIA_ARLES_2008_PAQUES_24_MARS

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    Les Murias ont foulé le sable des arènes à Arles pour assurer les traditionnelles corridas de ce lundi de Pâques 2008. Ces toros sont réputés pour avoir le dessus sur l'homme.

    FESTIVITES HORS DES ARENES avec "TORO DE FUEGO"

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_034

    Le "Toro de fuego" est notre première virée sur la Place de la République. C'est une attraction très répandue dans les fêtes provençales car elle représente une parodie de la corrida.

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_040

    Le taureau est de bois avec une armature métallique. Des pièces d'artifice garnissent ses cornes.

    Cette manifestation symbolise les 6 phases de la corrida, de l'entrée dans l'arène à sa mort qui est représentée par l'embrasement dès la nuit tombée. Les mèches de l'artifice sont l'image des banderillas. Le nom de "Toro de fuego"® (ou taureau de feu) est d'origine espagnole, car la corrida vit le jour en Espagne. Dès 1894, pour les fêtes Dax, apparût cette festivité.

    Sourire

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_041

    L'artificier maîtrise chaque étape pour le bonheur des spectateurs.

    Les fusées finales rejaillissent et s'envolent comme l'âme aux cieux.

    Toro_de_fuego_ARLES_2008_mars_24

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_023

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_031

    Toro_de_fuego_ARLES_2008

    Ligne

    Désolée pour les défenseurs des droits des animaux, mais je ne fais que décrire une fête, même si l'existence de ce type de spectacle semble contreversée.

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_258

    Ligne

    Cette même journée, le village de Maillane fête le 94 ème anniversaire de la mort de Frédéric Mistral.

    Ligne

    A l'issue du spectacle et malgré le froid de cette soirée printanière (-2°), nous partons à la découverte des bodégas.

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_001

    Chaque rue à son ambiance, mais au coeur de la vieille ville, face à l'hôtel "Pinus", palpite le noyau de la fête.

    Impossible de chercher à rentrer dans une salle, une cave pour se désaltérer. C'est dehors que cela se passe tellement c'est submergé de monde.

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_239

    Les noms des bodégas sont révélateurs, telles la bodéga "Les andalouses", la bodéga des "ateliers", la chapelle "Sainte Anne" désacralisée sous la révolution, "l'église des frères-prêcheurs" qui est convertie en haut lieu de la danse sévillane pour la soirée. Nous y commençâmes la soirée.

    Affiche_de_la_Bod_ga_LES_ANDALOUSES

    On brave la température particulièrement froide en cette période et nous nous lançons à la conquête des bodégas.

    La température monte dans les bodégas, les amateurs s'agitent et  réchauffent l'atmosphère.

    L'art est dans la rue à cette occasion, le choc des couleurs s'expose. Dans l'église, il y a les oeuvres de Regis Jalabert, ainsi que celles du photographe Magali Ponce. Une projection est donnée des évènements de la journée par le journal LA PROVENCE.

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_062

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_086

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_054
    Ballet de Média Luna en l'église des frères-prêcheurs

    Nous continuons notre parcours pour attérir, place de la République à nouveau,

    Bod_ga

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_141

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_150

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_151

    Peinture_FERIA_Arles

    Ligne

    S_villane

    Ligne

    Leur comportement est exceptionnel et les amateurs avisés nommés "aficionados" étaient de la partie par cette journée fraîche en climat, mais chaude en anecdotes. Journée qui annonce la fin de l'hiver avec ces manifestations telles abrivados, encierros, capeas.. et  à la tombée de la nuit, ces bodégas qui résonnent de la passion de la fête.

    Bod_ga_P_que_ARLES

    Ils affrontent sur la piste, l'homme et le chef de la lidia qui est "El Fundi". Le culte du taureau, les traditions taurines et tauromachiques sont à l'épreuve dans le temple arlésien de la tauromachie pour cette temporada. Qu'elles sont belles les arènes !

    Ligne

    Pas à pas, nous commençons la journée avec la "Corrida de Rejon" à 11 heures. Pour les non initiés comme moi, cela ne représente pas grand chose ce vocabulaire.

    Taureau___Bod_ga

    Les bêtes ont un physique impressionnant, haut, long et armé.

    Ligne

    Le chemin de croix du taureau commence lorsqu'il franchit la fin du corridor du temple de la corrida. Son parcours se termine, il mugit sa fin donnait par la dague (lame). Et rentre dans la spirale de l'éternité après s'être agenouillé à terre, face au ciel.

    C'est également la fin de l'hiver, de son long passage sans fin, et le renouveau annonçait par le printemps que représente l'habit de lumière et l'espérance des beaux jours.

    De la terre, la force vaincra pour fêter la récolte des semences de riz et amènera en septembre la "Féria du riz" .
    (Annonce vendredi 12 septembre 2008).

    La feria pascale est appelée "temporada" (lancement de la saison des corridas).

    Ligne

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_160
    Luis Rouxinol en premier, puis Diego Ventura et Pablo Hermoso de Mendoza

    Dès l'entrée des toréadors pour la course équestre, ils se dirigent vers la loge du Président afin de le saluer, puis vient le tour de la reine d'Arles. Les règles ne sont jamais transgressées.

    Corrida___cheval_01

    On compte 500 000 visiteurs à la féria pour 50 000 aficionados, malgré le vent glacial qui nous fîmes mettre en rang de sardines pour se protéger mutuellement sur les gradins de pierre pendant les deux heures de la manifestation du matin.

    Malgré les membres anesthésiés, nous sommes tenus en halène par la beauté des pas des chevaux.

    FERIA_ARLES_2008_mars_24_169

    Le cheval danse au son d'un paso doble, l'art du torero s'accomplit. Les cornes des taureaux passent à quelques centimètres de la queue du cheval. Silence, émotions rejaillissent. La bête, animal solitaire et très dangereux rentre dans le combat, elle mesure l'homme et le défit.

    Il arrive parfois que le taureau soit gracié car il a fait une faena hors série (2001)

    Ligne

    Oui, c'est une corrida mais à cheval qui est composée du cartel : Luis Rouxinol, Pablo Hermoso de Mendoza et Diego Ventura. Mais également de 6 toros de la Ganaderia Carmen Lorenzo.

    Des heures de dressage sont nécessaire pour arriver à cette harmonie.

    L'après-midi à 16h30, nous participons à la "Corrida de Toros" avec El Fundi, Rafaelillo et Sanchez Vara. Et 8 fauves de la manade des "ganaderias de Miura".

    J'entre dans l'arène pour vous présenter celle de 11 heures avec pour duel Mendoza et Ventura dans la corrida de réjonéo.

    Ligne

    Corrida___cheval_02

    Luis Rouxinol

    né à Poegoes le 8 août 1968
    alternative le 10.06.87
    Corrida___cheval_03Corrida___cheval_04

    Silence et vuelta

    Ligne

    Corrida___cheval_05

    Pablo Hermoso de Mendoza

    né à Estella le 11 avril 1966
    alternative à Pamplona le 18.08.89

    Corrida___cheval_06

    2 oreilles  et silence

    Ligne

    Corrida___cheval_08Diego Ventura

    né à Lisbonne le 4 novembre 1982
    alternative à Utiel le 13.09.98

    Corrida___cheval_09 Oreille et oreille

    Corrida___cheval_10

    Vedette hispano-lusitanienne

    Ligne

    Face à nous, la reine d'Arles préside avec ses 6 demoiselles d'honneur. La fanfare entame l'aubade à la cérémonie. Les corridas ont lieu depuis 1965 à Arles, berceau de la tauromachie.

    Reine_d_Arles_2008

    Ligne

    Nous clôturons ce week-end de féria par la corrida qui confronte Fundi Rafaelillo et Sanchez Vara. Elle promet de faire vibrer l'enceinte de l'amphithéâtre romain.

    EL Fundi

    né à Fuenlabrada le 23 décembre 1966
    alternartive à Villaviciosa de Odon le 22.09.87
    confirmation le 22.05.88

    Applaudissement et salut

    Habillé rouge et or

    A la première estocade (coup d'épée), il glisse et se retrouve à terre sans dommage, après une tentative de mise à mort.

    Corrida_Arles_2008_01

    FERIA_arles_011

    El Fundi a coupé une oreille du quatrième exemplaire pour sa seconde faena, pour la féria pascale, lors de la clôture.

    Ligne

    Les péones (assistants du torero) s'empressent tout de suite à attirer le taureau. Pour eux, c'est un exercice qui permet de se faire connaître.

    Corrida_Arles_2008_03

    Ligne

    Clichés volés sur l'instant,

    Corrida_Arles_2008_04 Corrida_Arles_2008_043

    Corrida_Arles_2008_02 Corrida_Arles_2008_05

    Corrida_Arles_2008_06 Corrida_Arles_2008_07

    Corrida_Arles_2008_08 Corrida_Arles_2008_10

    Corrida_Arles_2008_11 Corrida_Arles_2008_12

    El fundi fut soulevé par la corne lors d'un pecho.

    Ligne

    Sanchez Vara a coupé une oreille pour la féria pascale lors de la clôture et a effectué une vuelta (tour de l'arène) après son premier combat.

    Il est de tradition à la fin d'une série, de se prêter à la tradition de demander la reconnaissance et la distribution d'une oreille. Un mouchoir blanc, les bras au ciel et debout, voici les geste que les aficionados utilisent pour ovationner le toréador et demander la reconnaissance au jury.

    Ligne

    Deuxième série,

    La Ganaderia Miura était classée prometteuse.

    José Pedro PRADO "El Fundi"
    Picadores : David Prados Martin & Jesus Manuel Vicente Garcia
    Banderillos Raul Ruiz Bonilla - Ramon Moya Rodriguez - Adrian Gomez Gil

    Salut et oreille
    1ème et 4ème toro

    En 2007, il a participé à 29 corridas et coupé  35 oreilles.

    Première entrée, remarquable maîtrise. Il soumet peu à peu son adversaire à son autorité.

    Seconde entrée. Puis vient le "picador" qui du haut de sa monture pique le taureau pour tenter de l'affaiblir. Il est désarçonné et le cheval est renversé par son adversaire pas commode.

    Le bétail est de grande qualité et est fidèle à sa réputation.

    Corrida_24_mars_ARLES_01

    Corrida_24_mars_ARLES_02

    Corrida_24_mars_ARLES_03

    Corrida_24_mars_ARLES_04

    Corrida_24_mars_ARLES_05

    Corrida_24_mars_ARLES_06

    Corrida_24_mars_ARLES_07

    FERIA_ARLES_24_MARS_2008_083

    Corrida_24_mars_ARLES_08

    FERIA_ARLES_24_MARS_2008_084

    FERIA_ARLES_24_MARS_2008_085

    Ligne

    Série Rafael RUBIO "Rafaellio"

    avec picadores Antonio Munoz Amansa & Juan Jose Esquivel Perez
    Banderillos : Jose Mora Manzano - Maxime Ducasse - Ricardo Quintana Zazo

    Né à Murcia le 16 juillet 1979
    Alternative le 14 septembre 1996 des mains de Ponce et Rivera Ordonez

    vuelta et silence
    2ème et 5ème combat

    Il a participé à 26 corridas et coupé 25 oreilles et 1 queue.

    Le combat à mort rentre dans l'action dès lors avec le couple phrénétique toréador/taureau qui se livre à un ballet fait de passes. Rafaello démontre qu'il est le véritable spécialiste de la ganaderia de Muria.

    La délivrance se justapose à la mort.

    A la deuxième estocade, il est renversé.

    Sept pinchazos furent nécessaires pour la mise à mort.

    Ligne

    Série Sanchez Vara

    né à Guadalajara le 18 juillet 1979
    alternative le 30.08.00

    1 oreille et vuelta
    3ème et 6ème toro

    En 2007, il a particpé à 46 corridas et coupé 86 oreilles et 7 queues.

    Il reste prudent et ne s'approche pas du fauve.

    Tor_ador_Arles_2008_02

    Tor_ador_Arles_2008_03 Tor_ador_Arles_2008_04

    Tor_ador_Arles_2008_05 Tor_ador_Arles_2008_06

    Ligne

    Défi,

    Arles_Corrida_01

    Arles_Corrida_02

    Arles_Corrida_03

    Arles_Corrida_04

    Arles_Corrida_05

    Arles_Corrida_06

    Ligne

    Toros... Toros... Toros... Corrida de 16 h30

    1er     DALTIVO        né le 01/04    Poids : 540 kg    Robe Cardeno Oscuro
    2ème  DESPENCERO   né le 02/03    Poids : 530 kg    Robe : Cardeno Oscuro
    3ème  LADINO          né le 11/02    Poids : 640 kg    Robe : Cardeno Oscuro
    4ème  ERMITANO      né le 11/02    Poids : 610 kg    Robe : Cardeno Oscuro
    5ème  PATASLARGAS né le 03/03    Poids : 550 kg    Robe : Castano Bragado C.
    6ème  CAPOTERO      né le 12/02    Poids : 570 kg    Robe : Cardeno

    Les Murias ont dû pendant trois années interrompre les courses à cause de la langue bleue, ils reviennent en Arles.

    Ligne

    Affiche

    Affiche_La_F_ria_21_au_24_mars_2008

    Lieu

    Arènes d'Arles
    BP 40042 - 13633 Arles (BOUCHES-DU-RHONE)
    Tél. :  08 91 70 03 70

    Participation

    Manades Aubanel, Arlatenco, Thibaud, Michel ... ont participé pour les abrivados.

    Musique "Pena" avec "LA GARDOUNENCO"

    Voir d'autres photos

    Blog "Tauromachie -Toute une passion-"

    Biographie

    Photos personnelles (Canon Ixus 400) prises lors des deux corridas du lundi de Pâques (24 mars 2008).

    TOP   CORRIDA

    CORRIDA

    FERIA

    Provence,
    visites

    Camargue

    Histoire   

    Corrida & bodéga "Féria du riz où l'on rit"

    Découverte de la Féria de Pâques 2007 en Arles

    Arles s'expose en Féria

    Beauduc... France 

    Du sable plein les poches aux Saintes-Maries-de-la-Mer 

    Baron ou Marquis... Baroncelli ? ami des Fils du vent

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    Ligne  Dernière mise à jour, le 20 avril 2008

    Posté par PASPERDUS à 00:45 - Arles s'expose en Féria - Commentaires [12] - Permalien [#]

    23 mars 2008

    Quoi de n'oeuf ?

      << Précédente | AAccueil | Suivante >>

      Dimanche des passions, le printemps renaît et les oeufs éclosent dans le jardin en ce jour de Pâques, pour le bonheur des petits & pour les grands gourmands !

      "FIN DU JEUNE"
      "JOYEUSES PAQUES"

      PAQUES

      Lys

          Mot pour Maux...
         PAQUES
       OU PAQUE,
          allons voir de près

             Lys

         

        Ses cartes,

          Joyeuses_P_ques

      Happy_EASTER_to_youJoyeuses_P_ques_10

      Mes_pens_es_vous_accompagnent         Easter_Greeting_012

      Joyeuses_P_ques_01

      Joyeuses_P_ques_03

      Easter_Greeting_02

      Les cloches fondent en chocolat, les oeufs tombent du ciel, ciel c'est dimanche !

      P_ques

      Chocolat_LouitGlorieuses_P_ques__001 P_ques_Malice

      Abandon des vêtements d'hiver, abandon des coutumes, mais le commerce fleurit au niveau des oeufs de Pâques.

      Heureuses_P_ques Heureuses_P_ques__011

      Joyeuses_P_ques_cartes_06

      Greeting_easter_01

      Ligne___P_ques

      Heureuses_P_ques_010

      Miss_P_ques

      Ligne___P_ques

      Joyeuses_P_ques_09

      Bonnes_P_ques

      Joyeuses_P_ques_07

      Ligne___P_ques

      Heureuses_P_ques_01

      Joyeuses_P_ques_06

      Joyeuses_P_ques_04

      Carte_postale_P_ques

      Joyeuses_P_ques_cartes_01

      Ligne___P_ques

        Joyeuses_P_ques_cartes_03 Joyeuses_P_ques_cartes_05Easter_Greeting_05   Carte_postale_P_ques_01Joyeuses_P_ques_cartes_02

      Ligne___P_ques

      Les chérubins galopent dans le jardin à la recherche des oeufs.

      Joyeuses_P_ques_05

      Joyeuses_P_ques_02

      Joyeuses_P_ques_carte_postale

      Ligne___P_ques

      Carte ancienne victorienne, telles des osties

      Ligne___P_ques

      -Tout ce qui tourne autour de l'Oeuf-

      L'Oeuf Pascal ~Arbre de vie~

      Mot pour Maux... PAQUES OU PAQUE, allons voir de près   

      .......................

      Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais, Arabe,   
      Parution : 23 mars 2008
      Mise à jour  : 13 avril 2009

               

               Répondre

      << Précédente | AAccueil | Suivante >>

      Posté par PASPERDUS à 12:00 - Pâques ou Pâque - Commentaires [2] - Permalien [#]

      18 mars 2008

      Un voyage à la clef

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        Chaque être est une serrure qui ne demande qu'à s'ouvrir avec une clef... parfois un sourire, une ruse...

        0_024
        Oppède le vieux

        0_045

        Une clef vous laisse rêveur devant sa destination, tels un voyage, une absence.

        Des clefs se dispersent partout dans la maison, chaque serrure à sa clef.

        Photo_066

        Chaque lucarne à son oeil,

        065
        Moustiers-Sainte-Marie

        Chaque cadenas à sa clé,

        Géante et massive, petite et passe-partout,

        Heurtoir_de_porte_UZES

        0_016

        Photo_131

        Qui vont nulle part,

        Qui n'obéissent pas à la serrure,

        Photo_068

        0_075

        Elle se pose comme un point d'interrogation dans la serrure et m'interroge.

        Un trou sans fond,... l'infini.

        094

        La part belle de cette histoire, c'est que je n'ai pas de clef.

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        Ligne  Dernière mise à jour, le 15 juin 2008

        Posté par PASPERDUS à 00:00 - Un voyage à la clef - Commentaires [6] - Permalien [#]

        13 mars 2008

        Essuyer, il y a rien à voir

                                << Précédente || Suivante >>

          102_0237

          Je suis comme une éponge assoiffée de pureté
          Besoin de me laver de cet hiver sans pluie
          De voir mes racines s'ébranler
          Je songe à éclore telle une fleur,
          Je me concentre et manifeste ma douceur, telle une éponge, j'attends tes caresses.

          Ma peau oscille entre tes lampées,
          Ma peau chagrine savoure ta bravoure,
          Ma peau ruisselle de ces quelques gouttes distribuées au compte-gouttes.

          Je prends des formes, je me glisse, je me love,
          Telle une éponge, j'aspire à la vie et naître dans toi,
          pour effacer les traces et me réinventer.

          - Essai-
            Illustration Sicile

          << Précédente || Suivante >>

          Ligne  Dernière mise à jour, le 21 avril 2008

          Posté par PASPERDUS à 23:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]

          08 mars 2008

          KALEODOSCOPE de Tignes - Un certain regard...

          << Précédente| AAccueil | Suivante>>

          Tignes est la représentation de la montagne universelle pour tout vacancier amateur de ski depuis 1956 du monde entier.

          Photos_006

          Tignes ne doit pas être regardé dans son ensemble, car il est la représentation de la station la plus connue pour son domaine skiable surnommé "l'espace Killy", mais son centre d'hébergement manque de charme pour un domaine alpin. Il fut donné à  "Raymond Pantz" d'établir les résidences HLM pour tout d'abord loger les villageois et il réalisera en 1956, un ensemble architectural nommée "Le paquebot des Neiges", construit à 360° autour du lac de Tignes, face à la montagne.

          Photos_016

          Elle est l'une des stations la plus haute d'europe avec ses villages "Tignes Val Claret, Tignes le Lac"... qui culminent à 2200 mètres.

          Stuée dans la vallée de la Tarentaise, commune de Savoie.

           

          Ligne

          Face à vous, le sommet le plus haut "La Grande Motte" (3656 mètres) avec son glacier qui est ouvert tout au long de l'année pour le ski d'été sur les neiges éternelles.

          Photos_092

          Un peu plus loin, côté Val d'Isère, le glacier "Rosolin" relié à Tignes par le téléski "Les Tommeuses".

          Photos_083

          Photos_045

          La neige est dure, l'envie me prend de carver sur cette immensité. Beaucoup de randonneurs chaussent les peaux pour découvrir toujours plus loin, le "off pistes".

          Photos_057

          Ligne

          Photos_010

          Arrivée au sommet, côté Tignes par le funiculaire.

          Photos_009

          Le regard embrase sur le côté droit l'étendue saupoudrée de nuages ouateux. Rien de tel, pour que l'espace temps, s'arrête.

          Ligne

          La neige engourdie toute pensée et apaise la tension qu'est le cycle de la vie. La neige efface les traces, enveloppe et calfeutre, rend inerte et efface par son manteau neigeux toutes traces même celles qui nous habitent.

          La neige blanche est une potion magique qui se répartit dans mes veines et rend vain toute pensée noire.

          Traces_de_Tignes

          Ligne

          Photos_022

          Ligne

          L'Aiguille Percée est un sommet à 2748 mètres qui est pratiqué pour le hors piste et qui ramène à Tignes le Lac.

          Aiguille_perc_e_TIGNES

          ski_014

           

           

          Ligne

          Le matin nous regardons les sommets se pointer,

          ski_037

          Ligne

          Photos_012

          La signalisation sur les pistes est aussi codée que sur la route,

          Photos_068

          et pourtant l'ivresse de la neige, empêche pas le ski hors piste car le domaine s'étale et est le plus grand avec ses 300 kms, 4 massifs sur Tignes reliés à Val d'Isère.

          Si vous prenez le forfait "Killy", vous pouvez agréablement skier toute la semaine sans jamais reprendre la même piste.

          Ligne

          Les distractions restent variées,

          Photos_065

          Les nuits sont le domaine de la jeunesse pour ces boîtes de nuit et ses bistrots au nom significatif, tel "l'arobase".

          Photos_074_00

          Evasion continue le soir, à "Tignes Val Claret" dans les nombreux bistrots. Celui-là m'a plu particulièrement.

          Bistrot_Tignes

          Photo du site

          Ligne

          Les soirées sont également sur les pistes pour la descente aux flambeaux,

          ski_100

          ski_101

          ski_103

          Ligne

          Les oiseaux survolent inlassablement notre balcon en quête de nourriture malgré le mauvais temps.

          152_1

          145_1

          154_1

          Ligne

          Le soir, la montagne s'anime des lumières des chasses-neige,

          ski_033

          Ligne

          La vallée est creusée par une rivière "l'Isère" qui se jette dans le Rhône vers Valence. Le barrage fut envisagé en 1933 et vit le jour dès 1946, après la deuxième guerre mondiale au profit du progrès.

          Photos_054

          Le lac du Chevrill avec son barrage hydroélectrique (1650 mètres d'altitude). Vous y êtes fatalement passé si vous êtes déjà venu à la station. Le barrage clôture la gorge des Boisses. D'une hauteur de 180 mètres, il peut contenir 230 millions de mètres cubes.

          Il fut inauguré par le Président "Vincent Auriol".

          La fresque représente "Hercule", signée de Jean-Pierre PIERRET en 1989. Elle est d'une grandeur de 18 000m2

          Tignes_et_son_barrage
          Photo de Charles Hueber du site

          La station de ski de Tignes, en elle-même, n'est pas très jolie. Au fond vous apercevez le barrage qui a fait baisser les bras au Christ.

          Ligne

          Le_Christ_bienveillant_de_Tignes

          Ce Christ a une longue histoire qu'il porte. En effet, il est à Tignes, station de sport d'hiver où j'étais la semaine dernière. Le vieux village de Tignes était au fond de la vallée et pour des besoins économiques un barrage fut créé qui fit disparaître la totalité de la localité, le 26 mars 1952 après sept années de lutte. L'église "St Jacques de Tarentaise" fut reconstruite à l'identique un peu plus haut et les habitants demandèrent que soit significatif leur réprobation.

          Le Christ prit donc leur visage et il tend les bras vers le fond de la vallée pour pleurer le village englouti pour certains, et pour d'autres pour accueillir les nouveaux venus.

          P.S. : C'est un ancien villageois qui me l'avait raconté il ya 10 ans et je m'étais arrêtée pour le contempler.

          Tignes_le_Vieux

          Un phénomène reste pour cette histoire, tout les dix ans, le village ressurgit. En effet, pour l'entretien du barrage, une vidange chaque décennie est programmée, la prochaine est prévue en 2010 !

          En 2000, une messe a été donnée dans les ruines de l'ancienne église, seuls 10 anciens ont pu participer à cette commémoration.

          Tignes_et_ses_hameaux

          Plus d'info,

                       http://www.sabaudia.org/v2/archivescommunales/eglises/eglise-tignes.php

          En 1946, la production hydroélectrique est nationalisée et devient d'utilité publique.

          Voir le site de Roland Guerre, pour plus d'info.

          Le ciel s'est assombri par cette manifestation.

          Ligne

           

           

          Le regard un peu plus haut,

          Tignes_le_Lac

          Tignes_le_Lac_Zoom

           

          L'espace Killy comprend Tignes et Val d'Isère.

          Photos_095

          Ligne

          Economie

          _ Le ski est pratiqué par 50% d'étrangers et 8 % de français.
          _ 5 remontées sont gratuites pour les débutants.

          Environnement

          Tignes est une montagne pelée sans arbre. On dirait une autoroute à skis.

          Sport

          _La pratique d'autres sports n'est pas à négliger. Tel le "airwawes", snowboard, ski de fond, raquettes, balade en traîneau attelé de chiens et le ski nocturne.

          Il est à noter que Tignes atteint une altitude où la protection semble nécessaire. Vous n'échapperez pas aux coups de soleil !

          _Si l'envie vous en prend, de faire du ski en groupe, le choix du moniteur est possible !!!

          ESF
          du site ESF

          Que faire ?

          La grotte de glace en prenant le funiculaire est un moment privilégié pour les enfants...

          Grotte_de_glace
          Très jolie photo de Mark Barnett du site

          A lire

          _ "Tignes, mon village englouti" de José Reymond
              Editions Payot

          LIVRE_Tignes__mon_village_englouti

          _ "Tignes, je me souviens

          _ "Tignes, vie, mort et résurrection d'une communauté montagnarde" d'Yves Bravard
              Editions "Collection Trésors de la Savoie

          _ Tignes autrefois de Brigitte Alzieu & Evelyne Alzieu-Martin

          Plan des pistes

          Plan_des_pistes_Espace_Killy

          Beaucoup de goulets, de dénivelés. L'altitude des pistes varie de 1550 à 3450 mètres au glacier de la Grande Motte.

          Funiculaire

          En 6 minutes, il vous transporte de Tignes Val Claret à la Grande Motte depuis 1992.

           

          Funiculaire

          Refuges

          _ La Leisse

          Logement

          Nous avons logé à Tignes "Val Claret" car c'est au pied des pistes. Maeva résidences nous a offert le confort et un accueil chaleureux.

          Notes

          William Mathews escalade la "Grande Sassière" en 1860 et les premiers pionniers du ski arrive dès l'hiver 1931/32 par manque de neige dans les stations de Chamonix &Megève.

          ESF voit le jour à Tignes en 1934.

          Premières remontées avec télésiège "Le Rogoney" à Solaise (Val d'Isère) en 1936.

          Bien avant :

          Le premier peuple qui semble s'être installé dans ce vallon fut Celte. Cette communauté "les ceutrons" se mirent à arpenter les collines ensoleillées et donnèrent vie à l'agriculture pastorale.

          Voici la route à ses débuts,

          Premi_re_route

          Y aller
          Prendre en direction Albertville, Moûtiers, Bourg St Maurice et enfin Tignes/Val d'Isère.

          Biographie

          Février 2008, parcours des pistes.
          Photos personnelles avec Canon Ixus

          Les autres montagnes,

          Megève

          "Montagne maudite" et "mont sublime"

          Les Arcs

          Un paradis diablement bien gardé.
          Peisey-nancroix !

          Tignes KALEODOSCOPE de Tignes -
          Un certain regard...
                          
          ITALIE LES DOLOMITES est-ce un mythe !
            SUISSE       Sur la route des Hêtres authentiques à Grimentz... SUISSE

          << Précédente| AAccueil | Suivante>>

           

          Ligne  Dernière mise à jour, le 21 avril 2008

          Posté par PASPERDUS à 18:38 - Montagne - Commentaires [11] - Permalien [#]

          03 mars 2008

          Courtiser Venise Venezsia' Venezia'

          GondoleGondoleGondoleGondoleGondole

          << Précédente | AAccueil | Suivante >>

           

          0
          J'ai souvent rêvé à l'image des écrits que j'effeuillais.
          J'ai souvent lu.
          J'ai vu Venise et je vous écris.
          IMG_0111

           

           

          Embl_me

          J'ai posé mes pas de gondole en allée, d'allées en passages étroits, entre mer et terre, de places en églises... Oui, c'est Venise, et non Pise. C'est la pierre qui lisse l'histoire et l'eau qui enchante les yeux. A la faveur d'un regard, vous embrassez Venise, l'éblouissante, celle qui fait méditer et tant d'amoureux y sont passés.

          IMG_0123

          Je suis tombée amoureuse de Venise, vingt ans après avoir connu mon premier amour. Mon mari. Qui en échange de cet amour, m'a amené le jour de mon anniversaire à Venise. 20 ans.

          La ville née de la mer, vous pousse au même titre que les petites vagues qui sillonnent les canaux. Sans relâche, Venise vous offre tous ce qu'il y a de plus beau, d'élégance en ces Palais, de romantique en ces gondoles, de charme en ces balades. Elle délivre vos sens et vous transporte inconsciemment vers la beauté, la pureté du lieu. Elle vous transmet l'amour, le bonheur tout court d'être dans ces lieux.

          IMG_0541

          Je vous offre une galerie de tableaux. Pour une fois non peints, inutiles d'en chercher sur cette page. Seule ces images peuvent vous transporter en ces lieux, vous raconter et reproduire l'atmosphère de ce voyage.

          IMG_0150

          Le dernier rempart est l'imaginaire où vous vous réfugiez quant votre regard accepte de passer de l'autre côté du miroir.

          IMG_0140

          Le reflet des lampions des gondoles sur l'eau...

          Le soleil qui sourit à l'eau...

          IMG_0152

          Les rêveries au Pont des soupirs.

          IMG_0543
          Pont des Soupirs

          qui amène aux prisons et prit ce nom car les condamnés empruntaient ce pont après avoir eu leur sentence et pour rejoindre leur cachot en attendant le jour.

          Et, non ce n'est pas les soupirs amoureux !

          Il a été construit vers 1602 par Antonio Contin. Il relit le Palais des Doges aux "prisons nouvelles".

          Art_poule

          Venise est venue de l'eau. Auparavant, elle émergea des marécages, des lagunes, sur un sol qui n'existait pas. L'eau est présente partout dans les canaux, mais la "potable" connaît un système hors du temps. Elle s'économise. Venise est semée de puits. Chaque place a son puits et l'eau de ruissellement est récupérée par un sous-sol argileux. Pour la filtrer, une déclivité du sol fut conçue qui ramène en son milieu et s'engouffre par une bouche de récupération. Tamisée par une couche de sable, elle permet de la remonter la puisant. Actuellement, et depuis 1986, les puits servent de décoration avec leur margelle (vera) sculptée de style Renaissance ou Baroque.

          Mais Venise est aussi l'Aqua Alta, ces grandes marrées qui l'inondent. Mais le problème qui monopolise la recherche est le fait qu'elle s'enfonce et que la solution d'injecter de l'eau en la couche intérieure permettrait de remonter son niveau.

          Sauvegarder son environnement... pour qu'elle ne sombre dans les eaux de la lagune.

          IMG_0113

          Flâner de terrasse en terrasse...

          IMG_0535
          Du pont du Rialto, le grand canal où se promène les vaporettos

          Se surprendre à lever les yeux devant les merveilles de l'architecture...

          IMG_0168

          Venise soupire aussi à la pensée de son ghetto, premier ghetto d'Europe en 1516 où chaque soir, le Doge avait décidé de fermer les portes à cette communauté juive qui reprenait son quartier de Cannagerio. Ce mot "ghetto" qui vient de l'italien "geto" qui veut dire fusion (getar : couler dans le moule). Venise s'est enflammée de les séparer, de les persécuter. Cette mesure discriminataoire s'accompagnait par force à les convertir à un autre rite religieux. Ils se bouchaient les oreilles avec la cire des cierges pour s'en défendre jusqu'à l'abandon pour certains. Leur héritage est la connaissance et la réflexion sur les signes distinctifs comme le port de la rouelle et du chapeau jaune. Jaune, couleur infâmante de la folie et du crime, au Moyen-Age. Leur vie s'organise autour des lieux de culte et leurs commerces jusqu'en 1797, par décision de Bonaparte sur l'égalité entre citoyens. De nos jours, ce quartier se distingue par sa hauteur (entendez par là, au sens figuré).

          IMG_0175

          S'offrir le spectacle d'une journée...

          IMG_0145

          IMG_0551

          Les maisons sont construites en brique pour diminuer le poids, seule la façade principale se pare de marbre.

          IMG_0170

          Parfois les crépis se délitent sur les murs rongés par l'humidité et les pontons sont en bois vermoulus

          Rentrer dans le mythe de cette île, voir ces facettes multiples dans ces venelles telles un labyrinthe, rentrer dans le banquet de ses découvertes, se laisser séduire, se sentir épris et découvrir son évanescence chaque jour, ce besoin d'y goûter, de s'imprégner de son atmosphère troublée par le mouvement lent et silencieux des gondoles ; de découverte en découverte, de se susurrer qu'un jour on y retournera.

          Veni etiam "Reviens encore"

          IMG_0558

          Partout, en Italie, était annoncé le deuil que supportait la France. Et oui, l'Italie nous avait vaincu lors de match de football (Ah Zidane !)

          IMG_0169

          IMG_0160

          L'eau frétille, le rat a rendu son âme dans l'eau glauque des étroites rues liquides.

          IMG_0098

          Et voici les gondoliers, avec leur costume traditionnel composait d'un pantalon de toile noire, du tricot de coton à rayures bleues ou rouges et du fameux chapeau de paille au ruban bleu.

          IMG_0091
          Dans le quartier Cannaregio

           

          Ils longent les façades ocres d'un mélange de style baroque et renaissance.

          IMG_0089

          IMG_0085

          Dans les rues non passantes "calle", on peut voir les habitations et le moyen de locomotion le plus usité ; bien sûr, la voiture est remplacée par les bateaux à moteur.

          Les jardins

          Sont la face cachée de Venise, ils restent secrets, à proximité des palais qui leur donnent leur nom. Comme celui du Palais Dario, ils sont les perles rares et précieuses, gardés jalousement à travers les siècles.

          Derrière les masses élevées des demeures, votre barque est amarrée aux mikados de bois qui balisent l'entrée, la statue s'impose, devant vous le jardin et dehors une simple balustrade en pierre d'Istrie.

          Il semble que ces jardins tant recherchés, soit naît de l'ennui de leur auteur. Ils sont de style byzantin et encadre le puits, tel un écrin. Ils servent de salon pour prendre le frais lors des chaudes soirées.

          . Jardin de Papadopoli
          . Jardin de Castello (public)
          . Palais Balbi Mocinego
          . Palais Gradenigo
          . Palais Cappello

          . Jardin Vendramin

          . Jardin de la bibliothèque Querini Stampalia
          . Maison Beltrame
          . Couvent de San Francesco della Vigna
          . Casa Wagner (jardin suspendu)
          . Palais Giustinian Brandolini d'Adda
          . Jardin de la coopérative sociale
            (quartier de Sant Alvise), calle del Capitello

          Jardin___venise
          Photo du site

          Embl_me

           

          IMG_0083

          Et voici, l'affluence le soir venu quand les touristes indécis semblent faire le choix de partir.

          Curiosité !

          Les gondoles ou Felze étaient auparavant recouvertes de toits arrondis pour s'abriter du regard et prenaient les couleurs du propriétaire. Dès 1633, elles durent s'uniformiser et prirent la couleur noire.

          Elles sont de conception originale, car si vous regardez une gondole de face, vous verrez qu'elle n'est pas symétrique, côté babord. Et comment fait-on alors pour ramer d'un seul côté ? C'est à sa fabrication que la responsabilité revient le mérite de ramer droit. En effet, la rame est positionnée sur un support en bois appelé "Forcole" et qui permet de ramer sous trois directions. C'est un travail de maître.

          Elle mesure onze mètres de long avec un fond plat. A la proue, un fer (ferro, peigne à 6 dents) courbé qui rappelle le grand canal et sa courbe en S. Son sommet évoque le chapeau de Doge.

          Proue

          Elle sont conduites à l'arrière par un gondolier.

          IMG_0128

          Les balcons sont fleuris et la couleur des fleurs nuance la brique qui façonne la façade.

          IMG_0080

          Les palais s'alignent et règnent sur le grand canal qui les borde où sillonne les gondoles.

          IMG_0157

          Façade aux broderies de marbre, architecture vénitienne du XVIe et XVIIe siècle.

          La place Saint Marc attire plus que les pigeons et nous nous en éloignons. Elle est centrale et de là le labyrinthe des ruelles et ponts. A vous de chercher le lieu en partant de la basilique, tel le fil d'Ariane, vous vous dirigez. L'emblême de cette place est le lion.

          St Marc est le Saint Patron, l'un des quatre évangélistes dont les reliques furent déposées en ce lieu.

          Le flot des touristes est bien là qui défile sur cette place.

          IMG_0177
          La place Saint Marc avec le Palais des Doges et sur la droite le campanile.

          IMG_0527

          Le linge s'étale et semble représenter des drapeaux qui flottent et se courbent pour saluer votre passage.

           

           

          Après avoir marché des heures dans ce dédale, est-ce que vous avez découvert la vraie Venise, la mystérieuse et secrète qui ne se donne qu'à ceux qui veulent bien la connaître et l'apprivoiser ?

          Symbole, sens, patience... méritent d'être et de renaître également par son carnaval. Ô le joli théâtre avec ses personnages insolites qui déambulent dans la rue, dissimulés derrière leur masque impénétrable qui rappelle les anciens bals dans les palais. Une fête hors du temps qui donne une impression magique et inoubliable.

          Bas_les_masques
          Napoléon Bonaparte interdit le carnaval, il y a deux cent ans, pour son emprise aux Vénètes qui durant les 6 mois se déguisaient, Venise devint une vitrine. Elle s'expose et se laisse peindre plus qu'elle n'est écrite, elle offre son visage aux pinceaux pour l'interpréter comme Monet,Francesco Guardi, Comastri; à la plume de Chateaubriand

          Quant à la nuit, Venise prend un air de fête passé.

           

          Puis vient le commerce local et les artisans qui travaillent derrière leur étal,

          IMG_0138

          Orfèvre,

          IMG_0117

          Ses costumes,

          IMG_0088

          Les masques varient et sont de véritbles oeuvres d'art,

          IMG_0119

          Ses marionnettes,

          IMG_0120

           

           

           

          Costume  Ou dormir

          Bien sûr à votre disposition des hôtels comme celui-ci qui est très bien placé et au regard des prix en ce lieu, reste raisonnable,

          IMG_0134

          Compter 150 € pour la nuitée, mais il est en plein centre ville, tranquillement installé dans une impasse étroite et pour votre plus grand plaisir dès que vous passez la réception, une cour intérieure vous offre ses délices.

          C'est l'hôtel Flora, comme vous pouvez voir sur la photo.

          Dans un prix plus réduit, vous pouvez louer un bungalow à l'entrée de Venise, mais il faut réserver (Camping Rialto).

          Et il reste le camping qui est très abordable et une solution pourquoi pas. J'ai remarqué qu'il y avait des amoureux aussi ! (camping Rialto).

          Embl_me

          Prendre l'accent

           

           

           

          Notes

          Le saviez-vous qu'une des rues s'appelle "Amis Perdus" ; cela me semble si proche du nom de mon blog "Impasse des Pas Perdus" !

          Plan de situation

          Plan_de_situation
                                                    Agrandir

          Situation géographique

          Ou_sur_la_carte

          Lignes Vaporetto

          Lignes_Vaporetto
                                                                                               Agrandir

          A visiter également

          . Murano et ses verres
          . Torcello
          . Burano et ses façades colorées

          Liens
          .
          Campiello de Venise, joli site.
          . TraMeZziniMag, encore un blog super intéressant

          Bibliographie

          Voyage en août 2006
          Photos personnelles

          Carte

          .......................
          Reportage

          Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais,
          Arabe,   
          Parution de l'article,  3 mars 2008
          Mis à jour  : 31 mars 2010

           

           

                             Répondre

                      

          << Précédente | AAccueil | Suivante >>

           

          Posté par PASPERDUS à 16:40 - Courtiser Venise Venezsia' Venezia' - Commentaires [28] - Permalien [#]