Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

06 octobre 2007

Sauvons la tomate ! STOP en provenance d'ALMERIA jusqu'à Almunécar... ANDALOUSIE 4/10

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    PlantJardinJardinJardin

    Vous aussi vous trouvez que les tomates n'ont plus de goût ? 

    PlantNormal, la plupart des tomates poussent à l'extrême sud-est de la Province d'Alméria, entre Alméria et Almunécar en Andalousie, hors sol et hors saison. Je suis allée vérifier cet été l'étendue du dégât.Fruit_de_l__conomie

    PlantN.B. : idem pour Huelva et ses fraises

    On se concentre sur la tomate :

    Oui, c'est incontestable, toutes les serres sont vides l'été. La réputation des tomates pas chères vient qu'elles poussent dans des conditions maximales de rentabilité. La solution est facile : un godet, une motte de terre, 1 graine, de l'engrais perfusé pour contrecarrer le manque de "Dame Nature". La nature ne domine plus mais est à la disposition des hommes. C'est un sol artificiel, avec un arrosage au goutte à goutte, puisque l'Andalousie n'a plus d'eau. Tout cela sur 25 000 hectares qui autrefois était une région désertique de plaines arides et non cultivables.

    PlantPas besoin de les saler, lorsque vous les goûter, elles sont arrosées avec l'eau de mer filtrée ! car les nappes phréatiques s'épuisent.

    Autre info., en 2006 les marchandises à l'exportation contenait un pesticide interdit, le " isophenphos méthyl", produit toxique

    qui est noté sur la liste noire ; il est utilisé car moins onéreux même s'il est illicite.

    Agrandir Cliquez sur l'image pour lire le texte

    T

    Capital_4

    PlantAgrandir Cliquez sur l'image pour lire le texte

    Ces espèces de crétins utilisent comme main-d'oeuvre les habitants du continent d'en face, le plus souvent des marocains immigrés sans-papier, sans un sous, sans domicile qui s'épuisent à cultiver des tomates dans l'air vicié par les pesticides. Ils couchent à même le sol, chauffés par les serres, abrités par des maisons de cartons d'emballage, lavés par les arrosages, se servant des bidons bleus de pesticides comme réservoir d'eau pour préparer le repas, mangeant la production à petite quantité car le reste est produit pour l'exportation via la France, l'Europe. C'est la limite de l'esclavage, de l'asservissement aux conditions Plantprécaires avec des embauches journalières pour un salaire de misère : produire toujours plus à des prix toujours plus bas.



    Autrefois, ce lieu était un petit village entre marais, étangs et oiseaux. Il est devenu maintenant la succursale de l'enfer dans la banlieue d'Alméria. C'est la plus grande concentration de serres du monde. Bonjour, la Costa Brava avec ses bidonvilles insalubres où les gens sont parqués, c'est une véritable réserve vivante.

    Même la plage est rabotée par l'urbanisme sans contrôle.

    PlantEntre les serres, dans les terrains vagues jonchés de déchets, on voit parfois des moutons.

    Mouton

    PlantBref, c'est un retour au moyen-âge. Pour avoir du personnel sans papier, il paye la dîme à l'état. La tomate en fait voir de toutes les couleurs à l'économie du marché agricole, c'est la loi du profit.

    Agrandir Cliquez sur l'image pour lire le texte

    Capital_6Plant
    Agrandir Cliquez sur l'image pour lire le texte

    A gourmandises amputées de tous ces délices.

    Vous y penserez lorsque vous irez au supermarché, cognitivement vous ferez comme moi. Vous vous méprendrez à ne plus regarder le prix mais à regarder la provenance et là, vous passerez à côté de ces tomates stéréotypées.

    El_ejidoPour mieux comprendre ces origines, regardez le film "EL EJIDO" de Jawad Rhalib, film marocain qui ressemble à un reportage entre coupé  de témoignages sur le thème des sans-papiers et de migration. Il fait exploser la cinématographie proche du documentaire par le phénomène de radioscopie et la force du regard. Il est très bien fait et touche les consciences.

    Il a obtenu le prix du meilleur documentaire au Fespaco 2007.

    La presse espagnole a dénoncé ce choix le mercredi 3 octobre 2007.

    Prochaine diffusion sur Arte en mai 2008.

    0

    0

    PlantJ'ai essayé de comprendre le système en interrogeant de nombreuses personnes de tout bord en commençant par un taxiteur qui trouvait déplorable d'influencer le racisme par le fait d'utiliser de la main d'oeuvre pas chère et de laisser les espagnols au chômage. Un autre point de vue reste tout autant effrayant, c'est celui d'un jeune marocain qui a fait vie de l'Andalousie mais qui n'arrive pas à s'intégrer car il est immigré et méprisé par les espagnols. Et pour la plupart, ils sont relégués à l'extérieur de la ville, parqués dans des conditions indignes qui les rendent marginaux et entraînent une vague de racisme.
    La deuxième production est la honte de soi car les gens qui les emploient n'ont pas la culture d'entreprise, ils viennent de la terre car les lopins de terre leur appartenaient et infligent des blessures qui dégradent l'être, sans aucune réflexion sur la condition humaine. C'est la soumission à l'employeur, car sans papier tu restes Planttoujours le même, le clandestin, la proie traquée par les ratonades. Ils se terrent dans le peu de terre qui reste dans les serres.

    Si on remonte à l'histoire, par-delà les siècles, leurs ancêtres régnèrent sur ses terres d'Andalousie et ce vécu n'épargne pas les immigrés qui déchaînent la violence collective enracinée, voire une haine sédimentée.

    "Oh fait, il y aura certainement une autre version de ce documentaire, car maintenant les roumains et lituaniens les remplacent"

    Ils sont sous-payés à raison de 2 euros l'heure.

    PlantPuis lors de votre prochain voyage en Andalousie, vous voudrez connaître la mer de serres. Celle qu'on aperçoit de loin, du haut de la Serra Nevada, appelée aussi le "délire de l'emballage" car sur des kilomètres, à perte de vue flotte de la toile plastique dans ce labyrinthe de serres. Tout cela, entraîne des embouteillages monstres de camions de tôle sur la nationale 101 qui longe la côte dans le trafic de l'import/export car les cultivateurs français ne peuvent pas suivre au niveau prix, surtout s'ils payent des charges pour leurs employés.

    Interview avec Jawad Rhalib,

    Jawad_RhalibPlant
    Agrandir Cliquez sur l'image pour lire le texte

    Capital_3

    Agrandir Cliquez sur l'image pour lire le texte

    Capital_5
    Agrandir Cliquez sur l'image pour lire le texte

    PlantVous devez avant tout faire le distingo entre les tomates d'Espagne qui n'ont pas de nom et celles que vous trouverez d'origine sur le marché, chez un agriculteur avec son étal qui achète les graines bio  qui proviennent de variétés anciennes et non hybrides et qui les produit selon les méthodes ancestrales.

    A l'origine, elles proviennent des Andes (lycopersicum exelentum) et ont été cultivées au départ par les incas qui se mirent à cultiver le plant "Solanacée sauvage", tandis que les mexicains s'en servaient pour leurs qualités ornementales. C'est une plante herbacée, qui fait partie de la même famille que la pomme de terre, le piment, l'aubergine, la belladone et le tabac. Elles furent ramenées au XVIème siècle par les espagnols pour la production pour toute l'Europe. Elle se fit connaître grâce aux écrits de Mathiolus en 1544 qui lui détermine une ressemblance à la Mandragore pour Plantses vertus aphrodisiaques et la surnomme "Pomme d'amour". Les italiens l'adopte et elle prend le nom de "Pomme d'or" (pomo d'oro) en raison de sa couleur jaune. Elle reste partout ailleurs dans l'oubli en raison de son origine (Famille des solanacae) au vertu vénéneuse. Elle apparaît en France vers 1570. Et deux siècles plus tard, elles envahissent notre cuisine, surtout en Provence, grâce aux italiens qui la teste au niveau saveur. Même à l'apéritif, elles se manifestent, on les appelle tomates cerises ou cocktail.

    Vision_de_la_mer_vers_la_mer_de_serres
    PlantVision de la mer vers la mer de serres

    Serres
    Photo du nouveau courrirer

    PlantIl est rapporté qu'elles ont également un bienfait au niveau santé au niveau du cancer des poumons et de la prostate.

    Elle contient 93 % d'eau et produit des vitamines A et C.

    Sur le marché économique, elle est au 3ème rang mondial.

    Devinez qui en consomme le plus ?  R_ponse

    Je vous invite à découvrir les variétés de mon potager :

    Concentr__de_tomatesConcentr__de_tomatesConcentr__de_tomatesConcentr__de_tomatesConcentr__de_tomates

    La coeur de boeuf
    Coeur_de_boeuf_photo

    PlantRouge, grosse, plissée, aux graines quasiment rares, en forme de coeur de boeuf.
    Elle est parfaite pour les salades ou les conserves.

    Rendemenent :
    Il semble qu'elles produisent un peu moins, mais à ne pas regretter vu la joie de la cueillette.

    Coeur_de_boeuf_rouge

    PlantLa noire de Crimée
    Noire carrément au origine ukrainienne, au jus délicieux, aux arômes doux dont le fruit est rond et très sombre. C'est la moins sucrée.

    A assaisonner avec une pointe de sel et du massalé.

    Noire_de_Crim_e

    PlantTomate russe
    Curiosité du potager à la chair dense, au goût musqué.
    Bonne à farcir.

    Rendement
    Tardive.
    Issue d'une variété très vigoureuse. Il faut éviter de tailler le plant.

    0

    0

    PlantDix doigt de Naples
    Variété qui

    Dix_doigt_de_Naples

    PlantTomate des Andes ou Cornue des Andes
    Variété qui ressemble à des piments. Les fruits sont très allongés et cornues à l'extrémité.
    Mon avis
    La meilleure des variétés car elle sa saveur cuite qui rappelle le concentré, sans graines et sans jus.

    Rendement
    Tardive
    Tomate_des_andes

    PlantTomate Green Grape
    De taille moyenne, de couleur verte, fruits suspendus en grappe.

    Saveur rafraîchissante et sucrée.

    D'où elles ont obtenu le pédigree, celles de mon jardin :

    Chez,  Michel HERRMANN
              Laumède
              30440 ROQUEDUR
              Tél. : 04 67 82 50 45
              http://plantspotagers.free.fr/

             

    Plantqui prend le temps de récolter les graines et de les resemer l'année d'après. A vous de les repiquer. Penser lors de la plantation à mettre au fond du trou du fumier décomposé, car elle est gourmande. Vous pouvez rajouter au fond de la cendre de bois et du purin d'orties. Puis la pailler. Et bien sûr éviter les arrosages aériens. Pensez aux anciens et à leur rigole, donc arroser aux pieds. N'oubliez pas d'enlever les gourmands et de les tutorer.

    Si vous êtes au Sud, pas de problèmes pour la récolte. Sinon, profiter d'un mur, pour les abriter et que l'inertie thermique les aide jusqu'à la maturité.

    La récolte est de 3 à 4 kilos par pied.

    PlantLa principale maladie est le mildiou qui donne une tâche huileuse sur la tomate et elle moisie. Mettre des pieds d'oeillets d'inde pour contrôler les parasites.

    Pour le mildiou, petite astuce de Joël, c'est d'insérer une tige de cuivre à la base de la tige.

    "Prenez de la graine"
    Je rajoute également qu'un joli potager est une valeur ornementale et que les couleurs des tomates fusionnent avec les fleurs qui les entourent mélangées aux basilics et autres aromates. Déjà, vous avez l'eau à la bouche.

    Astuce
    PlantVous pouvez même agrémenter ce lieu, d'une petite table et chaises qui participeront à la convivialité

    Voilà, je viens de semer cette page à vous de voir !

    Il vous reste plus qu'à faire votre choix : ESPAGNE ou le panorama des 2 700 belles variétés que vous pouvez produire ou trouver chez votre marchand. Avez-vous goûter ces variétés ? Bientôt l'hiver, j'espère que ce spot vous fera réaliser sur vos choix alimentaires et réfléchir sur les solutions alternatives !

    Je  profite de ce billet pour présenter Kokopelli, association qui a pour vocation de Plantprotéger la biodiversité et de produire et distribuer des semences issues de l'agriculture biologique et biodynamique. Voir leur site pour la production et vente d'un très grand choix de tomates.

    Bibliographie

    Voyage en 2007
    Site du Film

    PlantFilm "We feef the World" de l'autrichien Erwin Wagenhofer, durée 1h36 mn.

    Suite du voyage en Andalousie, (mise en service en cours de construction)

    Azulejos

    AzulejosAzulejosAzulejos

    AzulejosAzulejosAzulejosAzulejosAzulejosAzulejosAzulejos

    Plant  TOP  10   ANDALOUSIE

    AzulejosAzulejosAzulejos

    GRENADE

    Alhambra, Albaicin (quartier arabe)

    SEVILLE

    Alcazar, Couvent, Barrio de Triana (ancien quartier des gitans, céramique), Macarena, quartier juif, Les pénitents

    CORDOUE   Mezquita                   
    CADIX Villages blancs
    RONDA : Ponts, Arênes, Bains maures,
    Palais de Marqués de Salvatierra
    Maison du Roi Maure (mînes),
    Minaret de San Sebastian
    Jerez de la Frontera
    Cadiz, Tarifa
    Setenil (maisons troglodytes)
    MALAGA          

    Nerja, Grotte,
    Parc Ardales (défilé des Gaitanes : gorges), lacs, Grottes d'Ardales,
    Ermitage "Notre Dame de Villaverde"
    Costa del sol,

    Plant

    SIERRA NEVADA

    Alpujarra (villages sur les contreforts sud de la serra nevada) : Trevelez,
    Guadix (maisons troglodytes)

    HUELVA Romeria del Rocio,
    Parc National Donana,
    Mazagon,
    Grotte des Merveilles,
    Mînes de Riotinto
    Cortegana (fêtes médievales)
                
    ALMERIA

    Cabo de Gata
    La Isleta
    Nijar
    (poterie)
    Alméria (Serres)

    0

    0

    1  2 3  4  5 6 7 8 9 10 Suivant

    << Précédente | AAccueil | Suivante >> 

    Ligne  Dernière mise à jour, le 1er novembre 2008

    Plant

    CapitalPlant


    Commentaires sur Sauvons la tomate ! STOP en provenance d'ALMERIA jusqu'à Almunécar... ANDALOUSIE 4/10

      Passionnant !

      Bonjour,

      Je découvre votre site passionnant ; une ode au voyage, à la découverte et à la rêverie... Ceci étant, on y fait de tristes découvertes comme cette sombre histoire de la tomate d'Almeria... Je dis "triste" et pas "révoltante" car je suis originaire de cette région et une grande partie de ma famille y habite encore ; je ne voudrais pas fâcher... Mais c'est tout de même révoltant...

      Cordialement,

      Mathusalem - http://mathusalem.canalblog.com

      Posté par Mathusalem, 24 décembre 2008 à 15:33 | | Répondre
    • Arreter les mensonges!

      Tout ça pour de la concurrence?!!! ça fait un bail que j’achète plu de tomate de France pour une raison,c'est qu'elle n’ont pas de gout du tout! logique,pas de soleil pas de gout! vous pouvez essayer de trouver les arguments du monde mais vous ne pourriez pas dire des mensonges,car les tomates de l’Andalousie ce sont les meilleurs qu'on puisse trouvez dans les marchés Français!

      Posté par François, 22 mai 2013 à 15:20 | | Répondre
    • >> François

      Malheureusement François, ce reportage est crédible car il fait l'état de visites de plusieurs serres à Alméria et comme il est indiqué, les tomates espagnoles ont fait l'objet de plusieurs émissions de télévision qui n'ont fait que démontrer cet aspect.

      Les tomates sont bonnes quelque soit le lieu avec une culture biologique. Donc en France et dans mon jardin, elles ont la valeur de ne contenir aucun engrais et d'être produite dans une terre riche et fertile.

      Posté par Pas à Pas, 22 mai 2013 à 18:52 | | Répondre
    • Pomme d'amour ?

      ... plutôt pomme d'Or !
      superbes, tes tomates !
      j'adore les coeurs de boeuf, et les russes

      Posté par pierrelalune, 09 octobre 2007 à 21:52 | | Répondre
    Nouveau commentaire