Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

04 janvier 2007

Maison de l'artisanat et des métiers d'art MARSEILLE

EtoileAvent - Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël - Décor   Etoile
Etoile Crèche - Gui
- Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
EtoileChandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Vendredi 8 décembre 2006
afficheMarseille

Maison de l'artisanat en Provence
Exposition "un monde de crèches"
 

Du 1er décembre 2006 au 13 janvier 2007.

Le bâtiment a été édifié à l'emplacement de l'arsenal des galères à Marseille.

0

00
MarseilleC'est Brigitte qui vous accueille pour cette visite qui se déroule de novembre à janvier sur le thème des santons.

Elle aurait dû s'appeler Mireille, pour sa passion, à nous communiquer son amour de la Provence.

Vous hésitez à la reconnaître ? Impossible, elle est si présente qu'elle efface le peu d'espace laissé libre hors exposition. Car l'exposition est là, chaque année sur ce thème. Vous pourrez y admirer des santons de Provence "Santoun" ou "petit Saint" qui est une réduction du "Santibelli" qui animés les Eglises. Petits, car ce sont des santons d'argile. D'argile, car ils nous représentent, nous qui venont de la terre de Provence. Provence car ils sont d'argile, du terroir, et si expressifs que malgré l'intonation de Brigitte, on s'attend également à ce qu'ils nous parlent. Bien sûr, je parle des santons car leur visage est si expressif que même Marie semble dire "O". Certain raconte que l'expression de son visage viendrait de quand elle a vu la lumière apparaître. Et c'est la lumière qui entoure cette fête de Noël, malgré que ce jour de visite soit sous le signe de la pluie et du mistral. Mais le mistral  balaye la monotonie de ces jours, chassant les feuilles et l'automne pour nous amener à l'hiver ; et, en attendant la veillée de Noël, nous faire découvrir ce lieu, à Marseille, dans les docs qui datent du temps de Colbert. Le bâtiment est magnifique et participe à la réussite de cette exposition qui chaque année s'embellit grâce aux talents de la Mairie, au sens de l'accueil (déjà dit), à Ghyslaine qui nous convie à regarder une crèche et nous la décrire dans ses moindres détails.

Mais que veut dire "Maie". Alors, rien n'échappe à Ghyslaine dans la description, Maie(s)f.s., déformation de "maite", du latin "magis"... Mie, Mets ou...   défini, analysé ce petit meuble dans sa crèche qui représente une cuisine de provence avec la table, nappée par trois fois -symbole de la Trinité et de l'espérance-, sept plats maigres -en souvenir des sept douleurs de la vierge Marie-,  treize desserts, accompagnés de vin cuit et du pain calendal qui est représenté sous la forme d'une miche ronde entaillée en forme de croix qui au début du gros souper était coupée en trois : une part pour les pauvres, une part pour le souper, une autre pour les miracles ; ainsi que ses cuivres et son potager garni de tout l'attirail nécessaire à la bonne cuisine provençale (anchoïade), sa cheminée où au coin du feu, on peut voir le tian qui réchauffe doucement la morue.

Photo_328 <- ici
Santons de R. Constant

Mais revenons à ce petit meuble qui sert à moudre le blé. Sur son plateau, une ouverture digne d'une boîte aux lettres dont le sens serait inversé et sur le côté le plus proche, un bras comme les anciens moulins à café qui permet à l'aide de ce tourniquet à bras manoeuvré de faire la besogne, c'est-à-dire de meuler le blé versé dans l'orifice au-dessus et qui tombe dans un creux servant de coffre de bois pour le conserver et destiné à créer la fougasse, la pompe à huile... et tous ces présents qui inviteront le mendiant ou le passant à venir goûter l'instant présent dans cette cuisine chaleureuse. Le plateau était également destiné à servir de plan de travail. Il pivotait sur des charnières ou se soulevait pour servir de huche. Au rythme du bras, lorsqu'on meulait, on pouvait entendre ce fameux "cla", "cla"  bruit caractéristique, évoqué avec sympathie, qui nous reste fort rarement car le souci de le conserver n'était guère à la mode et a fait qu'ils ont pourri dans les caves. De cette façon, cette symbolique est retrouvée dans nos crèches, mêlant mythes, dieux antiques et tradition chrétienne. Elle est la charnière entre le monde de la terre, du soleil, du temps, des saisons et du monde agricole. La symbolique biblique du blé transformé en pain est bien connue par la pratique religieuse et concrétise le revenu de l'année. Elle devient un temps de réjouissance au moment de Noël et c'est pour cela qu'on la trouve dans cette même présentation de la cuisine provençale. Avant de s'en servir, il faut débarasser tout ce qui c'est amoncelé durant l'année sur lui. Ne pas avoir de maie, impliquait de prendre à dos d'homme les sacs pour les amener au moulin. Aujourd'hui mécanisé, planifié, organisé et livré, il n'apporte plus la chaleur du temps d'autrefois. Aujourd'hui, il n'est plus imaginable de ramasser les grains et les mettre en sac en attendant de s'en occuper tranquillement en hiver.

Photo_329

Mais revenons au blé, c'est à Ste Barbe que nous semons le blé qui représentera lors de sa pousse le signe de prospérité pour cette année à venir et c'est ce blé que tous les agriculteurs apporteront sur les marchés qui permettra à la maîtresse de maison de nourrir sa famille et de prier au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit pour que la famille ne manque de rien. Ils sont représentés sur la table  par les trois bougies qui accompagnent les treize desserts qui représentent les douze apôtres avec Jésus.

Mais d'ailleurs que prépare-t'on ce jour là. Oh, durant la veillée nous prenons la soupe de carde et après la messe les treize desserts. Et si la nature à aider le chasseur, demain au tournebroche le gibier sera là : faisan, palombe, caille, pigeon acompagné de xxx viendront nous mettre en appétit.

Pourquoi les santons sont devenus si familier en Provence. Tout simplement parce que les églises à un moment donné de l'époque furent fermées, et les gens chez eux se mirent à confectionner dans la terre qu'ils cultivaient, l'argile, une pate qui agrémentée d'eau, lui donna la vie au santon qui fut séchée au soleil du midi et avec les piments de Rousillon et des environs colorés pour lui donner aujourd'hui c'est engoument qu'ont les provinciaux à préparer activement dès la fin de l'automne dans leur foyer ce petit monde de santons de Provence. Mais certains des passionnés ayant trouvé dans ce travail, un vif plaisir, sans oublier une source de revenu, se mirent à en faire leur métier et posèrent des stands sur le boulevard des Lisses près de la Canebière afin de vendre les échantillons produis tout au long de l'année. C'était interdit à cette époque là, ils bravairent le refus de la municipalité et progressivement obtinrent une patente pour s'installer et donner de nos jours cette foire qui caractérise Marseille et la rend glorieuse pour être la première ville à avoir exposé et faire vivre ces santons d'argile.

Ce travail qui leur permettait de compléter leur source de revenu principale se développa et bientôt chaque membre de la famille fut affublé d'une tâche. Le père confectionnait, la mère les peignait, le petit lavait les moules et amenait la bûche dans l'âtre pour leur cuisson... et naquit l'atelier.

Aujourd'hui, on peut voir dans ce musée que le métier perdure de Lagnel, Neveu... et autres santonniers de l'époque, il reste la même soif à montrer par le détail des costumes, des gestes et du visage la représentation des gens du petit peuple qui doucement prennent la route dirigés par la lumière et les bergers qui ont entendu un ange leur annoncer la naissance de Jésus.

Photo_337
Liliane Guiomar - Santons de l'affiche 2006

Fouque, Carbonel, Guiomar, Gaumé,... tant d'artistes que cette page ne suffirait pas à citer produisent ces oeuvres en France. Mais vous pourrez voir lors de cette exposition également que la Provence a fait du chemin et que l'on retrouve cette même sensibilité dans d'autres pays du Nord... Pologne, Russie, Roumanie.. et plus au Sud le Portugal, l'Espagne et l'Italie avec ses Santibelli sculptés dans l'argile, parfois en plâtre, dans certaines régions en bois, verre papier, chiffon, carton paille, sel.. .

Photo_332

Ah, le sel que l'on retrouve comme présents devant la crèche. Car en Provence ne dit-on pas quand un enfant né qu'il faut lui offrir du sel, des allumettes et du ... des allumettes pour qu'il ait les yeux grands ouverts, du sel pour avoir de l'esprit  et..., tout ceci présenté  dans un plat de terre qui comprend trois cavités où l'on peut voir le sel, les allumettes et le...

Synopsis

Cette exposition rend un nouvel hommage au métier de santonnier en mettant notamment à l'honneur les Meilleurs Ouvriers de France.

Elle fait également une large place aux
crèches nées de l'interprétation d'artistes, artisans et amateurs passionnés des cinq continents.

Si la Provence occupe une place particulière dans les régions d'Europe qui, depuis des siècles, ont la tradition de fabriquer et d'exposer des crèches, c'est dans plus de 90 pays que la crèche de Noël est une coutume.

104 collectionneurs, santonnières, santonniers, santonniers à la retraite et amateurs feront la démonstration pendant ces fêtes de Noël que la crèche ne se plie à aucun impératif de temps, d'espace et appartient simplement à tous ceux qui souhaitent l'approcher.

FOIRE AUX SANTONS

Cours d'Estienne d'Orves
1, Cours d'Estienne d'Orves
13001 Marseille  Plan d'accès
Tel : 04 91 13 89 00 (Office de Tourisme)
Site :  http://www.maisondelartisanat.org

Cours Maréchal Foch
Cours Maréchal Foch
13400 Aubagne  Plan d'accès

PHOTOTHEQUE

Photo_256

Photo_259

Photo_268

Photo_285

Photo_279

Photo_252
Marinette Frappolli - Les Angles dans le Gard

Photo_296
Le Titicaca

Photo_302
Nativité "Inuk"
Santons de la Nouvelle-France de Joes & Monique -Santonnier d'Oka-


Maroc
Maroc -Portes du Désert-
0

Photo_287
Madagascar

Photo_284

Photo_293

Photo_300
Crèche aztèque de Zenon Martinez Garcia, 2000, Mexique,  en argile moulé, modelée, polychromée

Photo_304
Nativité amériendienne
Santons de la Nouvelle-France de Joes & Monique -Santonnier d'Oka-
Crèche indienne dans le Tepee du siou "Ti" et de "Pi"

Photo_295

Photo_263

Photo_292

Photo_264

Photo_266

Photo_269

Photo_277

Photo_279

Photo_261

Photo_282

Photo_283

Photo_317
Thérèse Neveu

Photo_320

Photo_323

Photo_338

Photo_325

Photo_326

Photo_334

Photo_260

Photo_315

Photo_335


Photo_291

Crèche polonaise

Elle a 2 étages. Au dessus, la nativité. En dessous, les héros nationnaux. Elles sont faites en carton ou en bois, recouvert de feuilles métallisées brillantes et multicolores, ce qui leur donne l'aspect d'une véritable féérie.

La tradition des crèches remonte au XIIIe siècle


Photo_280

Musées   /   Foires   /  Expositions /  Ateliers   / Livres

0<<  Précédente | AAccueil | Suivante >>

Ligne  Dernière mise à jour, le 21 avril 2008

Posté par PASPERDUS à 10:14 - Maison de l'artisanat et des métiers d'art MARSEILLE - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Maison de l'artisanat et des métiers d'art MARSEILLE

    nouvelle adresse internet

    Bonjour,
    nous avons le plaisir de vous faire part de la nouvelle adresse de notre site internet:
    www.santons.ca
    l'adresse suivante : www.santons.ca/site (indiquée aux photos crèche inuk ,crèche amérindienne ) n'est plus valable.
    Cordialement
    Monique et Joes de
    Santons de la Nouvelle-france.

    Posté par monique et joes, 16 février 2008 à 17:57 | | Répondre
  • Expo Marseille

    Merci pour tes belles photos et de me faire partager cette visite( moi qui suis une collectionneuse de nativités)
    N'y aurait il pas une erreur à la photo nommée Edwige Aigon? il me semble que c'est une nativité de Marinette Frapolli? Il nous faut vérifier?
    Si jamais tu as d'autres photos avec les titres tu peux me les envoyer, ça me ferait plaisir.
    Merci encore!
    je viens souvent sur ton blog, même si je ne laisse pas toujours des commentaires, continue!

    Posté par alysiane, 06 mars 2008 à 08:45 | | Répondre
  • je recherche un enfant Jésus de 25 à30cm si vous en possédez envoyer moi la photo très précise ainsi que le prix et le délai de livraison , merci

    Posté par Mimi, 18 novembre 2008 à 14:36 | | Répondre
  • rectifications

    les photos aux numéros suivants -302(nativité inuk)-304 (nativité Amérindienne)sont des créations de :Santons de la Nouvelle-France.Pour plus d'informations vous pouvez nous contacter . Nous sommes partenaires de la corporation européenne des santonniers.
    Merci pour ce beau travail que vous avez fait.
    Joes et Monique les Santonniers d'Oka.

    Posté par Monique, 24 avril 2007 à 03:39 | | Répondre
Nouveau commentaire