Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

27 décembre 2006

Décor de Noël ou Noël et tous ses attributs

    << Précédente | AAccueil | suivante >>

    EtoileAvent - Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël - Décor   Etoile
    Etoile Crèche - Gui
    - Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
    EtoileChandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile

    +
    XXX
    XXXXX
    XXXXXXX
    XXXXXXXXX
    “BUON ANNO”
    “JOYEUX NOEL”
    “VESELE VANOCE”
    “MELE KALIKIMAKA”
    “NODLAG SONA DHUIT”
    “BLWYDDYN NEWYDD DDA”
    “GOD JUL”
    “FELIZ NATAL”
    “BOAS FESTAS”
    “FELIZ NAVIDAD”
    “MERRY CHRISTMAS”
    “KALA CHRISTOUGENA”
    “VROLIJK KERSTFEEST
    “FROHLICHE WEIHNACHTEN”
    “BUON NATALE-GODT NYTAR”
    “HUAN YING SHENG TAN CHIEH”
    “WESOLYCH SWIAT-SRETAN BOZIC”
    “MOADIM LESIMHA-LINKSMU KALEDU”
    “HAUSKAA JOULUA-AID SAID MOUBARK”
    “‘N PRETTIG KERSTMIS”
    “ONNZLLISTA UUTTA VUOTTA”
    “Z ROZHDESTYOM KHRYSTOVYM”
    “NADOLIG LLAWEN-GOTT NYTTSAR”
    “FELIC NADAL-GOJAN KRISTNASKON”
    “S NOVYM GODOM-FELIZ ANO NUEVO”
    “GLEDILEG JOL-NOELINIZ KUTLU OLSUM”
    “EEN GELUKKIG NIEUWJAAR-SRETAN BOSIC”
    “KRIHSTLINDJA GEZUAR-KALA CHRISTOUGENA”
    “SELAMAT HARI NATAL - LAHNINGU NAJU METU”
    “SARBATORI FERICITE-BUON ANNO”
    “ZORIONEKO GABON-HRISTOS SE RODI”
    “BOLDOG KARACSONYT-VESELE VIANOCE “
    “MERRY CHRISTMAS - - HAPPY NEW YEAR”
    “ROOMSAID JOULU PUHI -KUNG HO SHENG TEN”
    “FELICES PASUAS-EIN GLUCKICHES NEWJAHR”
    “PRIECIGUS ZIEMAN SVETKUS SARBATORI VESLLE”
    “BONNE ANNEBLWYDDYN NEWYDD DDADR FELIZ NATAL”
    XXXXX
    XXXXX
    XXXXX
    XXXXXXXXXXXXX

    Musées   /   Foires   /  Expositions /  Ateliers   / Livres

    0Accueil


    Oiseau........................
    Noël

    Traduction  : Français,  Allemand,   Anglais,
    Arabe,   
    Crédit photogrophique "Pas à Pas" du site : Impasse des Pas Perdus
    Editée  le :  Dimanche  30  novembre 2008
    Publiée le : 30 novembre 2008

                                                       R_pondre

    << Précédente | AAccueil | suivante >>

    0

    0

    0

    Entr_e_libreentrée libre !

    Posté par PASPERDUS à 18:53 - Décor de Noël ou Noël et tous ses attributs - Commentaires [0] - Permalien [#]

    26 décembre 2006

    Gui

    EtoileAvent - Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël - Décor   Etoile
    Etoile Crèche - Gui
    - Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
    EtoileChandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    Branche_de_guiGuiC'est une plante sacrée avant même le christianisme, si sacrée que deux ennemis se rencontrant sous le gui devaient déposer les armes et respecter une trêve jusqu'au lendemain.

    Accrocher un bouquet de gui à la porte d'une maison était gage de paix, un baiser sous le gui gage d'amour et maintenant gage d'amitié.

    0

    0

    Musées   /   Foires   /  Expositions /  Ateliers   / Livres

    0Accueil

    << Précédente | AAccueil | Suivante >>

    Ligne  Dernière mise à jour, le 26 décembre 2007

    Posté par PASPERDUS à 16:13 - Gui - Commentaires [0] - Permalien [#]

    25 décembre 2006

    Jésus SANTON "SANTOUN" ~ les Métiers ~

      Mage_01EtoileAvent - Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël - Décor - Crèche
      Etoile Gui
      - Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie - Chandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile
      0Mage_02<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

      Jésus SANTON "SANTOUN"  <<<  La SAINTE FAMILLE ||  Les BERGERS || Les METIERS || Le BESTIAIRE  || Les BATIS >>>

      o
      0

      SANTON_image

      Mage_03

      Et en quittant les Saintes, vous rejoignez Arles et ses Arlésiennes (dont la fille de Roustide : Mireille), et la foule de villageois qui s'émeuvent...

      Arl_sienne_001
      Jean-Etienne Gaumé -Arlésienne-

      Arl_sienne_002

      Jean-Etienne Gaumé -Arlésienne-

      Arl_sienne_003

      Jean-Etienne Gaumé -Arlésienne-

      Arlesienne_005

      Jean-Etienne Gaumé -Arlésienne-

      Arl_sienne_004
      Jean-Etienne Gaumé -Arlésienne avec coiffe chanoinesse-
      Costume de 1770
      photo du site :
      http://folkdolls.free.fr/

      • sur la place, le rémouleur "l'Amoulaïre" qui aiguise sur sa meule couteaux et ciseaux

      • Mais le cri strident de l'âne qui accompagne le meunier (lou môunié) nous ramène devant le marché qui se passe au Moulin de Daudet

      Photo_001
      "Gerbeau - Delchamp" - Le meunier
      Photo personnelle 2007- Foire de Marseille

      Meunier_001

      Truffier-Douzon - Meunier

      Le moulin de Daudet a une particularité. Son toit de chaume est fixé à l'intérieur de l'habitacle au niveau des boiseries. Il ne laisse pas la possibilité de monter sur le toit. Cette notion est à rappeler car le Mistral, vent violent, ne peut s'engouffrer dans les interstices. Sa grande roue est unique avec ses pales doubles. C'est un moulin à vent et à farine. Au loin, on aperçoit les montagnes. Le Garlaban au Nord.

      Virginie de Garlaban - Santon de Thérèse Neveu
      Vergenido - Santon peint du XIXe siècle
      Exposition Baux de Provence 2008

      Virginie de Garlaban, l'emblématique santonifiée... Elle arrivait toutes les semaines au marché à Aubagne affublée de son tablier jaune ! Vieille, de la campagne, les traits burinés par le vent...  Et si vous la voyiez, au marché, elle tenait toujours deux lapins. Ce santon raconte l'histoire de Virginie Bérenger, personnage réel. Il a été créé par Thérèse Neveu (soeur de Louis Sicard) en 1894 et lui a donné l'âme pour l'éternité.

      • Et qui est à la fenêtre : l'étonné tout ébahi et si joyeux, une lanterne à la main ; accompagné par le ravi émerveillé qui est déjà dehors, les bras en l'air.

      Le_Ravi_001
      Marcel Carbonel -Ravi-
      Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site :
      http://lousantonejaire.over-blog.com

      Ravi_de_Monsieur_Henri_FABRE
      "Ravi" du Musée du Château d'Aumeraude
      Collection privée de Mr Henry FABRE

      Le_Ravi_002

      du site  "Oranginal"

      Il communique sa joie et extasié à la vue de la naissance de Jésus.



      Etonne_001
      -Etonné-
      Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site :
      http://lousantonejaire.over-blog.com

      • il y en a qui ne voit pas les étoiles, mais qui ont entendu les anges : c'est l'aveugle accompagné de son fils, que la Pastorale nous conte sa pitoyable aventure et le bonheur qu'il eut devant la crèche de recouvrer la vue et de retrouver le fils que lui avaient volé les Bohémiens.

      Aveugle_et_son_fils_001

      L_aveugle_et_l_enfant_de_M
      Le fils de l'aveugle
      Santon de M. Ghyslain REQUIN - Exposition 2008 Cloître St Trophime en Arles

      • Roustido, le plus riche du village, un peu plus loin. C'est lui qui a refusé d'héberger Marie et Joseph, pris de remords, il vient offrir des présents. A ses côtés Roustide et son fanal.

      Roustido

      • et ses valets "Li Varlet" et l'aubergiste "l'Oste" honteux d'avoir refuser tout d'abord de loger la Sainte Famille, lui il se cache.

      • ainsi que la Renaude,

      • la mère et son enfant qui s'approchent du nouveau né pour proposer à Marie son lait,

      La_Femme_et_l_enfant
      Robert Canut -Femme à l'enfant-
      Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site :
      http://lousantonejaire.over-blog.com

           Tour à tour, chacun alerte son voisin. On s'éveille, on doute, on s'interroge, on s'émerveille. Vite fait, les provisions pour la route sont préparées, ainsi que les présents. Bientôt, une foule est en marche.

      La_Matelassiere_001
      Robert Canut -
      Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site :
      http://lousantonejaire.over-blog.com

      Photo_034
      Santonnier ? - Domestique
      Photo personnelle 2007 - Arles

      Mais que vois-je, il y a un mendiant avec une longue robe toute rapiécée, qui avance ; les gens s'écartent autour de la crèche, son visage est caché par une longue barbe d'au moins cent ans qui lui tombe jusqu'aux genoux. Dans sa hôte, il cherche désespéremment un présent. Il cherche, il cherche de quoi offrir et parmi les loques qui traînent au fond de sa hôte, il trouve un morceau de brocart qu'il tend à Jésus. Jésus gazouille et tend ses bras vers lui. Et la robe sale du mendiant se change en beau tissu de neige , pailletée d'argent et d'or. Et voici que sa barbe de cent ans fleurit comme de l'argent vif. Et voici que dans la hotte se précipitent tous les cadeaux que Jésus a reçus de ses adorateurs. Tout, tout s'entasse, tout y peut tenir et il y a encore de la place.

      Santonnier
      Paul FOUQUE -Santonnier-

      Jésus parle  : "Au nom du Père, du Fils et de l'Esprit", dit-il, tu as l'éternité pour toi. Tu vas partir à travers le ciel, par les grands chemins inconnus des hommes, les voies célestes pavées d'étoiles... et tu distribueras aux petits et aux grands qui sont sages les cadeaux que tu portes dans ta hotte. Tu les laisseras tomber par les cheminées et rien ne s'abîmera.

      IMG_0055
      Provenance (santonnier) ? -Bonhomme Noël-
      Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2005)
      Photo personnelle 2006

      A enfin une autre explication, pourquoi il n'y a pas d'âtre dans les cheminées de nos jours !

      Et il reprit : "à tous, tu feras comprendre combien il se cache d'amour dans le plus humble objet reçu. Va ! Tu t'appelles désormais le Bonhomme Noël en souvenir de cette nuit bienheureuse.

      Et tu iras si vite, si vite qu'en une heure de temps tu auras visité toute la Terre".

      Boh_mienne_001

      Christiane Devouassoux -Gitane-
      Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu)
      du site : http://lousantonejaire.over-blog.com

      Sur le chemin, nous rencontrons la fermière qui donne du grain aux poules, le meunier avec son âne qui quitte son moulin et emporte de gros sacs de farine ; le boulanger qui arrête son travail tout en préparant une corbeille de pains qu'il porte sur son épaule ; le paysan qui chemine avec la lavandière "Bugadiero" qui tient contre sa hanche une blanche corbeille de linge ; la fileuse a les jambes en coton d'avoir tant crapahuté et la tricoteuse, les suivent filant de la laine de sa quenouille, l'autre poursuivant son tricot. Il y a aussi la Laitière, avec sa mesure en fer-blanc qui tient une cruche et qui va de maison en maison pour vendre son lait.  Mais également, la femme à l'enfant, et d'autres bien sûr.

      Dresseur_de_marmottes
      Jean-Louis LAGNEL - Dresseur de marmottes
      (Collection particulière)

      La_Boulang_re_001
      Daniel Coulomb -La Boulangère-

      La_Lavandi_re_001
      Ricard -La Lavandière-

      Fileuse_001
      Thérèse Neveu -La Fileuse-
      Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site :
      http://lousantonejaire.over-blog.com

      Femme_aux_galinettes
      Louise Amphoux -Femme aux galinettes-

      Paysan_portant_panier_avec_oie_Carbonel
      Marcel Carbonel - Paysan avec panier à l'oie


      Laiti_re_de_V_ronique_Richard___Montferrand

      Véronique RICHARD - Laitière
      du site Diocèse de Clermont

      Vendeuse_de_carde_de_Buchy
      BUCHY
      -Vendeuse de Carde- du site

      Ah, voici la retardataire, sa cruche sur la tête, elle peine à regarder son chemin,

      Femme___la_cruche__restaur_e_par_Campagna_Peyron_des_BAUX
      Femme à la cruche

      Crèche ancienne restaurée par Campagna-Peyron
      Exposition en Arles Cloître St Trophime - 2008

      Africaine_CANDANCE_Sculpture_abbaye_de_Jouarre
      Abbaye Notre-Dame de Jouarre
      - Africaine

      Artisanat monastique

      Vendeuse_de_Calissons_de_Cavasse
      CAVASSE -Vendeuse de calissons-
      site "Santon Passion"

      P_tissier_et_ses_calissons
      FOUQUE - Pâtissier & sa plaque pour confectionner les calissons
      Photo de Florence* du site : http://www.naturailes.fr/1.html

      Pizza_olo
      Santonnier ? - Pizzaïolo de Naples
      Photographié par Lorenzo  aux beaux yeux vert d'eau (voir photo)
      sur le site glamour & graphique
      http://www.fillmyeyes.com/index.php?lang=fr&showimage=255

      Parfois les hommes envisagent de laisser au village les femmes, trop longues avec les enfants qui seraient trop fatigués et les vieux et les impotents que les jambes ne peuvent plus guère porter. Mais les femmes mieux que les hommes sauront prendre soin de l'accouchée et du nouveau-né, au surplus elles ne craignent pas l'effort et savent se faire entendre de leur époux ! alors, elles se joignent à la troupe.

      Radassi_
      Isoline Fontanille -Le Radassié-
      (chercheur de truffes "rabasses" en provençal)
      Photo du site : http://folkdolls.free.fr

      Les Vieux parfois chevauchant un âne, d'autres montent sur un charreton, d'autres bravent leur fatigue et cheminent à pieds. Il y a la vieille à la chaufferette, la vieille au Calèu qui tient un lumignon à huile, la vieille au fagot. Le bucheron "Lou Bouscatié" porte pareillement son fagot de bois, l'accompagne.

      Photo_040
      Lou Christou - Les vieux
      Photo personnelle 2007 - Carré Saint-Anne Montpellier

      Photo_041
      Lou Christou - Le couple de vieux arlésiens
      Photo personnelle 2007 - Carré Saint-Anne Montpellier

      Femme___la_chaufferette

      Gassier Baudoin - Femme à la chaufferette

      IMG_0133

      Marcel Carbonel -La Vieille au fagot- Crèche 2005
      Photo personnelle 2005

      Souvent, ils vont par couple comme Marguerite juchée sur son âne, un panier au bras, flanquée de son époux Jourdan. On dit que Jourdan est un notable et le seul qui porte le chapeau à claque, la redingote... et les gilets. Parfois on l'affuble en plus d'une écharpe tricolore et il devient Maire !

      Venus d'un peu plus loin, Grasset et Grassette vont lentement portés leurs présents.

      a_eules_bretonnes_de_Louis_Henri_NICOT_1878_1944
      Louis-Henri NICOT - Aïeules

      Les enfants qu'on aurait voulu laisser dormir, s'agittent et sont les premiers devant le nouveau-né. Ils n'ont pas oublié les présents car on voit l'Enfant aux Fruits, la Femme à l'Enfant que nous avons déjà rencontrée et l'Homme à l'Enfant sur l'épaule.

      Photo_079
      Santonnier ? Liliane Guiomar ou José Luis Mayo Lebrijà - Ronde d'enfants
      Photo personnelle 2007 - Arles  .Cloître Saint-Trophime.

      Puis les Gagne-petit qui vivent du terroir dont la ressource est la chasse ou la pêche. Episodiquement, on voit des artisans et marchands ambulants, mais également vagabonds, bohémiens et mendiants.

      Cavasse
      CAVASSE -Cueillette-

      Le chasseur a sur l'épaule son fusil. Sur l'épaule, je dis bien, car la chasse est interdite le jour de Noël ! Mais sans la chasse, comment pourrions-nous pallier à la rareté de la viande et en ce jour de Noël, sur votre table faisans, pigeons, perdrix, palombes se mangent traditionnellement.

      Dès qu'il tire, il tourne son regard pour éviter la vue du sang qui en ces jours de nativité est interdit. Alors, bien sûr pour déjouer ce geste, le chasseur est toujours représenté avec du gibier vivant qu'il amène comme présent.  Sauf, ici !

      Chasseur_01
      "Gerbeau - Delchamp" -Le chasseur-
      Personnage de ma crèche 2006
      Photo personnelle 2006

      Le_Chasseur_001
      Marius Chave -Le chasseur-

      Photo_016
      Les Santons des Cévennes - Le chasseur au sanglier
      Photo du Magazine illustré "Supermag" 2007

      Photo_171
      Fouque - Tartarin emblême de Tarascon
      Photo personnelle 2007 - Foire santon à Tarascon

      Bergere_002
      Didier -Bergère-

      Le pêcheur, sa canne à la main, un poisson dans l'autre est là aussi évidemment.

      Le_pecheur_001

      Photo_004
      Santonnier ? - Le poissonnier
      Photo personnelle 2007 - Arles .Cloître Saint-Trophime.

      P_cheur
      Pêcheur du site : "Chez les Tagliatel"

      Barque_avec_p_cheurs
      Angels MARTINEZ GARCIA - Femme accompagnant son époux à la pêche

      Tarentini_Ketty_Vendeur___la_cri_e

      Tarentini Ketty - Vendeur à la criée

      Le Ramoneur, ce petit Savoyard qui chaque année descend en Provence pour gagner quelques sous en ramonant les cheminées et en faisant danser la marmotte.

      Le Vitrier que l'on croit entendre crier "Vi-tri-é !"

      Le Chiffonnier qui marmonne.

      Le Rétameur qui s'annonce en claironnant "Estama casseirolo !" (casseroles à rétamer).

      Chaufferette
      Robert NOIRHOMME de Wallonie
      Tendeur qui capture les oiseaux vivants
      à l'aide de filets et pièges tendus (collets)
      daté de 1981

      Et voici, la vieille au panier qui ramasse des escargots ou de la salade des champs,

      Marchande_de_fruits
      Robert NOIRHOMME de Wallonie
      Ramasseuse de charbon laissé sur le terril

      Le Vannier qui va de ferme en ferme réparer les corbeilles rompues et les paniers troués.

      Vannier
      Musée du Santon du Château d'Aumérade
      de Henri Fabre

      Vendeuse_et_son__tal
      FOUQUE - Vendeuse devant son étal
      Photo de Florence* du site : http://www.naturailes.fr/1.html

      Le Rémouleur "Amoulaire" toujours assoiffé et qui porte sa meule.

      Remouleur_001

      R_mouleur___JOSEPH_GUICHARD
      Joseph GUICHARD - Rémouleur
      du Musée du Vieux-Marseille

      Laboureur_au_repos
      Fouque - Laboureur
      Photo de Florence* du site : http://www.naturailes.fr/1.html

      Le Mendiant "Lou Passant" qui a sur l'épaule un sac noué au bout d'un bâton. Il demande l'aumône et, comme lui, vivant de la charité publique mais bénéficiant de plus en plus de compassion, guidé par un jeune enfant s'avance.

      Guapi
      Atelier "La Scarbattola" des frères Scuotto (Italie) - Guapi (Voyou)

      Les Bohémiens "Li Boumian" qui hantent la Provence. Avec la Bohémienne qui porte son enfant sur le bras et tient un tambourin à la main. Quant au "caraque" comme on dit chez nous, nous le voyons parfois flanqué d'un Ours qu'il fait danser. Il est alors nommé le Montreur d'Ours. Je crois que je l'ai vu défiler plus haut.

      Photo_044
      Santon de la Nouvelle-France - Le regard
      Buste représentant un amérindien à la coiffe tête d'aigle

      Photo personnelle 2007 en Arles -Cloître Saint-Trophime-

      Comment interpréter ce regard, percer cette tranquillité et c'est équlibre statuaire. Je suis submergée d'images, de souvenirs et d'émotions face à sa présence dans ce musée vivant, car d'argile.

      Ligne

      Gitane_004

      Escoffier -Gitane-

      Gitane_avec_l_ours
      Truffier -Gitane avec l'ours-

      Photo_061
      Santonnier ? - Gitane

      Photo_175
      Isoline Fontanille - Gitane au singe sur l'épaule
      Photo personnelle

      S'ils sont animés de mauvaises intentions, ces inquiétants Bohémiens, tout comme le Vagabond "Lou Trimard" et Le Brigand "Lou Bregand" qui suivent la foule qui marche vers Bethléem, nous savons qu'ils se repentiront et seront sauvés lorsqu'ils se retrouveront en présence du nouveau-né, devant qui les Orants sont déjà en prière.

      Marchandes_de_Isoline_Fontanille
      Isoline FONTANILLE -Marchande-

      Et, on arrive en ville à Montpellier, et voici les Citadins. C'est au marché que nous nous dirigeons. Le Pêcheur au filet qui tient une corbeille de poissons sur la hanche et porte son filet sur l'épaule et la Poissonnière, bien campée avec un panier à chaque bras et la balance romaine accorchée à sa ceinture.

      Marchande
      Stéphane CAMPANA -Marchande à l'étal-
      Santon habillé

      "Cacano" comme sa commère La Partisane vendent des légumes. Elles sont devant les halles, où sur les étals hauts en couleur et des plus pittoresques sont réputées de marcher bien en commerce donc forts riches d'où le nom de cacano qui signifie : gros bonnet.

      Femme_a_la_morue_et_au_panier_d_oeufs
      Honoré CODER Marseille vers 1830
      -Femme à la morue et au panier d'oeufs-

      Collection privée de M. VINCENT  -Belgique-
      (donation de Monseigneur André Reyne, ancien recteur de la Cathédrale d'Avignon)
      Photo du Musée d'Art religieux et d'Art mosan de Liège (MArAm)

      La Bouquetière que nous voyons offrir ses fleurs et qui ne demande pas un sou.

      La marchande de brousses avec sa chèvre qui vient d'un village voisin, vendre ses fromages frais le mardi chez nous.

      La marchande de Limaçons qui propose ses escargots bouillis dans de l'eau salée et du thym en chantonnant.

      Femme_aux_lima_ons

      La marchande d'ails qui porte en sautoir les traisses d'ails qu'elle vend.

      La_Marchande_d_ail_001

      Th. Deymier -Marchandes d'aulx-
      Photo de Daniel du site : http://lousantonejaire.over-blog.com

      Femme_au_poulailler_avec_enfant_Liliane_GUIOMAR
      Liliane GUIOMAR - Femme au poulailler avec son enfant

      Photo_051
      Serge Vincent - La femme à la ficelle
      Photo du magazine illustré "Supermag"
      Crèche 2007

      Le porteur d'eau "Lou Barralié" un tonneau sur le dos qu'il arrime à son front pour laver l'enfant Jésus.

      Porteur_d_eau_001

      Marcel Carbonel - vendeur-

      Vendeur_de_cruches
      Fouque - Vendeur de cruches
      Photo de Florence* du site : http://www.naturailes.fr/1.html

      Photo_023
      Florence GUIGUES de Arlatenco - Vendeur à la sauvette
      Photographié au cloître d'Arles 2007

      La femme au fourneau qui tient sur sa tête un réchaud en céramique qui sert à réchauffer les aliments aussi bien pour les marchands en plein air que sur les barques.

      La femme à la jarre d'huile qui recueille de l'huile pour les bonnes oeuvres.

      Porteuse_de_courge

      Atelier "La Bartavelle" - Porteuse de courges

      et ENFIN, les notables avec leurs beaux habits parmi la foule tout en vêtements de travail.

      les_notables
      Marcel Carbonel -les notables-

      Le Garde-Champêtre "Lou Gardo" flanqué d'un bicorne, il joue du tambour et il suit le Maire. Parfois, on le retrouve faisant office de crieur public quand il embouche une trompette. Il est alors surnommé le Sonneur de trompette "Lou Troupetaire".

      Garde_champetre

      Marechal
      Valentin JUNOY (santonnier catalan qui était installé à Marseille, maître de René Pesante)
      qui avait présenté ses santons à la foire de Marseille jusqu'en 1946-47
      Le personnage est le Maréchal Pétain du gouvernement de Vichy

      Il est dit que les personnalités étaient reproduites avec la plus grande précision possible pour servir de modèle ; Magique non ! et pourtant il semble que cette fabrication ait incité certains rites de sorcellerie dans la plus grande discrétion.

      Le Maréchal Pétain entreprend des voyages enquête pour faire un état des choses et d'esprit à travers la France (Arles, Marseille, Toulon et Avignon, le 3 et 4 décembre 1940).

      Le 3 décembre 1940, il est reçu en Arles par les Félibres qui antonnent le chant  Coup Santo , l'hymme provençal. Il est acclamé "Vive le Maréchal, Vive la France". Il reçoit un trident d'honneur de la part des gardians.

      Le 4 décembre 1940, il arrive à la gare Saint-Charles à Marseille. Il participe à une cérémonie religieuse en la cathédrale néobyzantine de Marseille.  Il visite l'hôpital Montolivet. Il fait une visite au port en bateau. Le culte de la personnalité est omniprésent et il sait l'entretenir par ses voyages ; de nombreux évêques et hommes d'Eglise mettent leur autorité morale au service du culte du Maréchal, salué par la foule en liesse, comme l'homme de la providence. Son effigie est affichée sur 8 mètres de haut sur la Canebière. Il est l'héroïque défenseur de Verdun face au vieux port, face à la mer, face à la porte Occitane. Il demande aux marseillais de se redresser et d'avoir confiance, message d'espoir.

      Fin de journée, infatigable, il fait une adjonction à son programme en se rappelant ses débuts en tant que jeune Officier à Marseille. Il faisait la "crèche" et il veut revoir la foire aux santons qui aligne ses baraques sur le haut de la Canebière du 1er décembre au 5 janvier. Il se remémore ses personnages bibliques aux traditions du terroir qui sont accueillis dans chaque foyer au temps de Noël.

      Un marchand lui demande s'il peut le mettre dans  la crèche. La réponse spontanée "Si vous le voulez, mais ne me faites pas trop grand".

      A Toulon, à bord du "Strasbourg" au milieu de cette flotte en rade, les clairons sonnent.

      Il rend visite le 4 décembre 1940 à la foire aux santons à Marseille, sur les allées Léon Gambetta (Cf. le catalogue conservé au Musée du Vieux-Marseille)

      Deux santonniers Valentin JUNOY et GAUBERT firent des crèches à son effigie. Ils inventent une nouvelle figurine à son effigie. Une crèche lui fut offerte en 1941 par le Comité du -Vieux Marseille-.

      Pour en venir aux musiciens, on les dit "Provençaux" tant ils aiment la danse qu'ils danseraient dans l'eau. Ils soutiennent la marche et viennent jouer l'aubade au nouveau-né.

      Le Tambourinaire avec son fifre et son tambourin. Mais il y a aussi d'autres musiciens tels que le joueur de vielle "Lou Jougaire de violo", le Joueur de musette "Lou Jougaire de timablo", le Joueur de tympanon "Lou Timpanaire".

      Musicien_001

      Liliane Guiomar - Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2005)
      Photo personnelle

      Homme_orchestre_de_Patrick_Volpes
      Patrick Volpes -Homme orchestre-
      Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site : http://lousantonejaire.over-blog.com

      Musicien_002
      Joueur de violon

      Tambourinaire
      Le tambourinaïre typique de la provence qui informe des évènements en tapant à l'aide d'une massette, le tambourin suspendu à son bras. Souvent de l'autre main, il joue du galoubet, petite flûte à trois trous.

      (voir ci-dessous, le galoubet)

      Tambourinaire_001
      Devouassous -Tambourinaïre de 1913-

      Tambourinaire_002
      Ateliers CARBONEL, Marseille 2005 - Tambourinaïre-
      Collection privée de M. VINCENT  -Belgique-
      (donation de Monseigneur André Reyne, ancien recteur de la Cathédrale d'Avignon)

      Photo du Musée d'Art religieux et d'Art mosan de Liège (MArAm)

      Joueur_de_mezwed_de_Marti_Castells___Barcelone
      Marti Castells - Joueur de mezwed

      Joueur_d_orgue_de_barbarie

      Escoffier -Joueur d'orgue de barbarie-

      Musicien_de_Patrick_Volpes
      Patrick Volpes -Sonneur de Conque-

      Joueur_de_grande_chabrette
      Joueur de grande chabrette limousine ou cornemuse à miroir
      du site de Ulysse de Eric Montbel
      Eglises de St Paul d'Eyjeaux et Vicq-sur-Bruilh
      Haute-Vienne - XVIIIe siècle

      Et nous avons aussi "Le Farandoleur" pour danser devant la crèche la danse nationale des Provençaux.

      Danseurs_001

      Liliane Guiomar - Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2005)
      Photo personnelle

      Les_cordelles
      Liliane Guiomar -Danse des rubans ou cordelles-
      Santons exposés au musée "Marcel Carbonel"

      L'arbre du centre du monde, représenté par un mât, a pour signification suivant la croyance l'acte de faire circuler entre la terre et le ciel, par le biais des racines en enfer et le vent qui emporte les feuilles au ciel : l'arc en ciel afin que des rubans (cordelles) se tissent le voile du cosmos qui permet de faire le lien entre les êtres et les choses, trait d'unions entre la terre et le ciel !

      Santons_Mus_e_Lamballe
      Personnages du Musée d'Art Populaire du Pays de Lamballe en Bretagne,
      à proximité de Saint-Brieuc
      Santons faits de coquillage

      Nous arrivons devant la crèche qui est dans l'Etable ou s'achève notre recensement. Certains sont déjà arrivés et offrent leurs présents. A la vue de cette scène, le cabaretier Barthélémy et Pimpara, le Rémouleur sont guéris de leur ivrognerie. Le Pistachier de sa peur maladive, Jigèt de son bégaiement. Jourdan et Marguerite cesseront de se quereller... Ces miracles sont dans leur attitude de recueillement ou de ravissement de ces personnages. Vous le voyez !

      Jourdan_001
      Thérèse NEVEU -Jourdan-

      Margarido_001
      Carmélites d'Avignon
      -Margarido- Figure en cire et tissu
      Collection privée de M. VINCENT -Belgique-
      (donation de Monseigneur André Reyne, ancien recteur de la Cathédrale d'Avignon)
      Photo du Musée d'Art religieux et d'Art mosan de Liège (MArAm)

      Tous ces porteurs de présents font qu'en Provence, le Gros Souper se fait avec parents, proches et éloignés, voisins, amis... pour passer la soirée dans le réconfort. Et chacun d'entre nous est représenté. Notre chemin s'arrête à l'église pour, au retour de la "Messe de Minuit" mettre l'Enfant qui vient de naître sur un peu de paille, entre l'Ane et l'Agneau pour demeurer jusqu'à la Chandeleur qui clôt le cycle de la quarantaine, jour des relevailles de la Vierge.

      Adorant_001
      Fayet

      Mais voici que vient vers eux, le jour des Rois, les Mages qui ont vu l'Etoile et l'ont suivie. Suivis d'un nombreux équipage, fait de chameaux avec leur train fastueux remplis d'or, de myrhe et d'encens. Mais c'est la veille de l'Epiphanie. Chacun se serre pour leur faire place.

      IMG_0073

      Liliane Guiomar - Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2005)
      Photo personnelle

      On s'aperçoit qu'il manque bien d'autres personnes, tels que les médecins, maçons, forgerons absents dus à l'exercice de leur métier qui implique leur sédentarisation. Alors que la Pastorale est la Marche vers l'Etoile.

      IMG_0122
      Arterra -Nomade- Crêche 2005
      Photo personnelle

      C'est alors que l'on peut se poser la question d'où vient cette tradition ? du fond des âges. LA NATIVITE, LA PASSION, LA VIE. Toute cette inspiration qui est transmise de génération en génération d'abord sur les édifices, puis a l'église et maintenant au sein même de nos foyers pour représenter l'identité provençale et célébrer Noël.

      Gardian
      Isoline Fontanille -Gardian-  Photo du site : http://folkdolls.free.fr/

      Photo_012
      Santon "Le Guilhem" de Jacques Prouget - Abrivado
      Photo personnelle

      Chacun y puise sa substance au gré des évènements qui fournissent leur vie, pour se reconnaître dans les épisodes de ses habitudes, de ses gestes quotidiens, ses émois, ses façons de penser et de dire.

      Fourage
      Photo de Alexandre Aubry
      Crèche du village médieval de Lucéram dans le comté de Nice
      Récolte du blé en herbe

      Ar_ne
      Arène avec raseteur
      Crèche & photo de
      Magali

      Charettes_aux_courges
      Atelier Navoret
      - Charette aux courges

      J'ai oublié de vous présenter les animaux qui accompagnent tout ce petit monde,

      Ane_de_Pierre_PAGANO_1894
      Pierre PAGANO - Ane (1894)
      du Musée National des Arts  & Traditions populaires à Paris

      Photo_178
      Sylvie De Marans - La gase "Troupeau de taureaux"
      Photo personnelle

      >> Oui, en fait le troupeau de taureaux traverse le marais, peu profond, et qui peut être franchi à gué. Seule leur tête dépasse au milieu de ce flot argenté. Le manadier est derrière et les conduit dans le cailar, zone de pâturage plus vert pour l'été avant de les ramener pour l'hivernage entre les bras du Rhône.

      Pour éviter que le troupeau se disperse, de chaque côté, il est escorté par  des barques à fond plat qui délimitent la traversée avec des cordes.

      Enfin, ils arrivent en abrivado dans le village applaudit par les habitants.

      Photo_179
      Tartarin de Tarascon
      Photo personnelle

      Je crois que je l'ai surpris avec le flash !

      >> Vous l'avez reconnu dans vos lectures ou à Tarascon. C'est l'emblême de la ville avec la Tarasque que l'on rencontre la nuit dans le Languedoc. Son haleine putride empeste la ville lorsqu'il n'y a pas de Mistral. On dit qu'elle se cache dans son antre, sou le château de Tarascon, dans une grotte aquatique et qu'elle fait déborder le Rhône et creuse ses digues. De ses moustaches, elle créait des vagues qui emportaient tout sur son passage. Si vous voulez la voir, allez à Tarascon à la Pentecôte et bravait la bête, oh que dis-je le monstre !

      Tarasque
      Fouque - Tarasque
      Photo personnelle

      Au fait, ne voyez vous pas de l'art dans ces petits bouts d'argile façonné, appelés Belen ?

      La_dame_et_son_ane

      Alors content(e) de cette visite. Je l'espère et vous pouvez la continuer en feuilletant les pages en dessous.

      La_fuite_en_Egypte___Eglise_Santa_Maria_la_Real_de_Laguardia_de_la_Rioja_Alavesa

      La fuite en égypte
      Santon de l'église Santa Maria la Real de Laguardia de la Rioja Alavesa

      du site "l'évolution historique del Pessebre"

      Apotres

      Cène : Jésus et les 12 Apôtres  (République Tchèque 2004)
      du Musée en République Tchèque
      Photo personnelle

      La cène est le repas principal du soir et vient du nom latin "cène". Ils célèbrent la Pâque Juive qui est un repas du soir. Ils sont autour d'une grande table rectangulaire et sur la table, du pain, du vin et un agneau grillé. Vous pouvez remarquer que les apôtres sont regroupés par trois. Il y a Jean l'évangéliste, Judas...

      Voir la Bible en image

      Note
      Puisque dans la Genèse, l'homme avait été façonné à partir de la terre, il parut juste que le santon le soit aussi. Les santons provençaux sont ainsi réalisés en argile moulée, cuite ou simplement séchée (crue).

      Le saviez-vous ?

      Santonnier : l'art de donner la vie à la terre

      Bibliographie

      • Voyage en 2004 en République Tchèque

      Sites
      *
      Bienvenue au pays du santonejaïre !
      Site qui illustre bien la Provence dont certaines photos de Mr Daniel Vidier agrémentent cette page.

      *La Crèche du Chêne
      *
      Crèche mécanisée de Nice -Eglise St Paul- Santons en bois
      *Crèche mécanique
      *Au fil de l'an

      Lecture associée

      Lectures
      Le Maréchal en Provence de Robert Vaucher (Revue des deux mondes)
      Le Jeu de Marseille - édition Alors Hors du Temps
      La ville sans nom

      Crédits photographiques

      (certaines de ces belles photos sont de Mr Daniel Ferrier (Beaulieu) qui ont permis d'enrichir la photothèque illustrée ci-dessus), photos personnelles, &  au gré des navigations sur les sites du monde entier, elles ont été collectées, pour vous. Si vous êtes le créateur d'une des images présentes sur ce blog, écrivez-moi pour que j'en puisse vous donnez le crédit.
      Les noms des santonniers sont la plupart du temps inscrits en dessous.

      Nota : Merci de nous adresser des compléments d'information sur certains santons dont l'origine n'est pas identifiée.

      Remerciements
            
      Il me semble utile de tenter de retracer la vie de ces personnages d'argile, d'en définir leurs secrets et de les décrire. Au gré des publications, j'apporte des modifications afin que survive cette tradition et le métier de santonnier, créchiste.

      Je remercie particulièrement Monsieur M. VINCENT de Belgique pour sa contribution qui a permis de trouver et rectifier certaines nominations de santons. Et qui m'a aimablement aidé à connaître la provenance de certains clichés qui illustrent ces pages.

      Les photographies sont de qualité professionnelle, hormis quelques photos qui demanderait des retouches.

      0

      Retour sur la page précédente : 1ère partie, voir suite

      Jésus SANTON "SANTOUN"  <<<  La SAINTE FAMILLE ||  Les BERGERS || Les METIERS || Le BESTIAIRE  ||  Les BATIS >>>

      o

      0

      Musées   /   Foires   /  Expositions /  Ateliers   / Livres

      Haut_de_page

      << Précédente | AAccueil | Suivante >>

      Ligne  Dernière mise à jour, le 26 décembre 2008

      Posté par PASPERDUS à 15:10 - Jésus SANTON - Commentaires [2] - Permalien [#]

      Jésus SANTON "SANTOUN" ~ Les bergers ~

        EtoileAvent - Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël - Décor - Crèche - Gui - Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
        Etoile
        Chandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile
        << PrécédenteA | Accueil | Suivante >>

        Jésus SANTON "SANTOUN"  <<<  La SAINTE FAMILLE  ||  les BERGERS || Les METIERS || Le BESTIAIRE  ||  Les BATIS >>>

        0

        0

        Tout ce petit monde est là pour la venue de l'enfant Jésus.

        Nous commençons par les bergers, surpris dans la nuit en regardant les étoiles.

        Photo_028
        Santonnier  ? - Berger et son troupeau
        Photo personnelle

        Berger_de_Thierry_PASCAUD

        Thierry PASCAUD - Le berger
        51ème salon international des santonniers en 2008 - Cloître St Trophime en Arles
        22 novembre 2008 au 11 janvier 2009

        Berger_de_Pierre_PAGANO
        Pierre PAGANO -Berger-

        Berger_Palerme
        Fabricant à Palerme - Berger

        Berger_sign__DUFFOUR__dition_Paris
        DUFFOUR - Berger

        Homme_nipp__de_bure
        ? - Homme nippé de bure

        Berger_avec_agneau
        Berger (Provenance ?)

        Berger_01
        Berger d'Amadeu
        "Collection de l'Association des créchistes de Barcelone"

        Note : Monsieur Ignasi CARBONELL se voit confié le décryptage de l'inventaire
                 des représentations sur la Nativité à Barcelone.

        Mouton
        Clémentine COURSAN  -Mouton-

        Serviteurs_du_Roi_de_Talarn
        Serviteurs du Roi de Talarn
        Musée ethnologique de Barcelone

        Photo_022
        Victor - Serviteur du roi de Thalem
        Photo personnelle

        Les premiers arrivés à Bethléem, non chez moi en Provence, sont :

        • Les anges, l'ange souffleur "Bouffarèu" aux joues rebondies, qui dans le silence de la nuit d'un coup de trompette qui déchirera la nuit, ses joues, tellement la joie est grande d'annoncer que le Bon Dieu allait être "Papa". Il rentre dans le ciel et le fait scintiller de mille étoiles pour colporter le nouvelle, l'apparition du Christ.

        Ange_01Ange_02  Ange_01

        Photo_030
        Santonnier ? - Ange
        Photo personnelle

        Ange

        -Ange- Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2006)
        Photo personnelle

        Ange_001

        Daniel Scaturro -Ange- dans le massif du Garlaban
        Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2006)

        Ange
        Alice BERTOZZI - Ange
        de son site
        http://alicebertozzi.blogspot.com/2006/10/santons-sculptures-cramiques.html

        Boufareou
        Jean-Louis CASTELIN PEIRANO -Boufareou-

        Au fait, savez-vous pourquoi on m'appelle "Boufareou" ? à cause de mes grosses joues que j'ai fini par attraper à force de jouer de la trompette aussi fort que possible pour être entendu malgré le mistral et les cris de Marie, toute pâle car elle venait d'entrer dans les douleurs "Aïe, Aïe, Aïe". Oui, il y avait du mistral car il devait chasser les nuages pour éclairer cette nuit douce.

        Et pourquoi je jouais ? Oh, chaque fois que le bon Dieu est content et là, c'était l'occasion, pour la naissance de son petit.

        Anges_napolitains
        Anges napolitains Italie XVIIIème siècle
        Bois & terre cuite polychrome

        Mages

        • C'est Gaspard, Melchior et Balthazar... comment vous dites ? LES ROIS MAGES.

          Trois Mages ou quatre... peu importe.

          Balthazar avec sa barbe blanche représente la vieillesse et offre de l'encens car le Christ est dieu.

          Gaspard symbolise la jeunesse et se prosterne en posant délicatement de la myrhe, parfum d'orient qui est de la résine du balsamier -arbre d'Arabie- utilisée dans la médecine antique. Ce présent lui est rétribué parce qu'il représente l'homme sur la terre.


          Melchior, le Roi Maure, somptueusement vêtu lui offrit de l'or, car il représente le roi de son peuple. L'or reconnut pour soigner, alors voici les 30 écus.

        L'offrande invoque l'espoir de préserver le nouveau né de toutes les maladies. Il est reconnu qu'offrir un présent à un nouveau né était au tout début, non pas un vêtement de taille 6 mois mais, en Provence, on offrait du sel pour qu'il est de l'esprit, des allumettes pour qu'il ait les yeux éveillés (grand ouvert), et six douzaines d'oeufs à l'accouchée qui était tenue de les manger avant de se lever... Par ce moyen, les femmes ne précipitaient pas leurs relevailles qui pouvaient affaiblir leur force et la santé du nourrisson.

        Que signifie Mage ? "Magoush" en Babylone qui désignait chez les Mèdes, les officiants des cérémonies rituelles au niveau astrologie. En effet, dans la carte du ciel, les trois étoiles rapprochées et alignées sont nommées "baudrier d'Orion".
        Dans l'ancienne langue perse, il désigne un prêtre perse ou mède. Réputé pour les connaissances en astronomie et astrologie d'où l'explication de leur intérêt pour les étoiles.
        Mais du côté grec, se terme de "Mage" est à l'origine de la magie.

        Mais quand arrivent-t'ils, le jour des Rois "l'Epiphanie
        " avec leurs chameaux.

        Il est raconté que chacun d'eux part d'un point différent de l'Orient, lorsqu'une grande étoile , une comète, les avertit de la naissance du fils de Dieu à Bethléem.

              
              


               
        Hum, bientôt on sentira la galette des Rois !!!

        Gaspard_001
        Fabrique Devineau de Nantes
        -Balthazar- (non signé)


        Réalisé avec original en plâtre toscan, ces figuristes moulés des statues religieuses dans toute l'Europe, puis en Amérique, en Australie et dans les terres de mission. On retrouve leurs modèles un peu partout, ils ont été copiés notamment par la statuaire sulpicienne à Paris.

        Un autre exemple provient de l'église d'Helmet à Schaerbeek, commune de Bruxelles.

        (Source : MV)


        • Margarido, Grasset & Grassette, les "vieux" comme on dit !Margarido

        Les_Vieux

        Couple_de_Cagliari_en_SARDAIGNE
        CAGLIARI - Couple de Sardaigne

        • Ah, il y a la poissonnière (peissouniero) qui discute en criant plus fort que le Tambourinaire. C'est la figure inévitable quand on est de Marseille. Elle est souvent représenté avec un châle croisé sur la poitrine, accrochée à la ceinture, la balance romaine. A ses pieds, les paniers remplis de poissons. Et la morue pour l'aïoli !!! Elle rit et apostrophe les passants de sa voie roucoulante. "Alors elle est pas belle ma morue, tapez dessus, vous verrez comme elle est ferme et sans doute, plus ferme que vos cuisses ! "

        Poissonni_re_001

        Sylvie de Marans -Poissonnière-
        Photo du site http://www.cm-languedocroussillon.org/tourisme/gard.asp

        • sur la gauche, je vois le Pistachier (valet) qui s'est arrêté et présente à la famille ses présents. A ses côtés, Bartoumièu, le poltron avec son bonnet qui offre de la morue sèche, un panier de victuaille et une pompe à huile et "Gigèt", Jigèt, le bègue, un peu nigaud.

        BartoumieuIMG_0145Giget

        Pierre Cadoret -Pistachier- Crêche 2005
        Photo personnelle

               Déjà les roulottes arrivent des Saintes Maries de la Mer, çà danse, çà chante, c'est "Lou Boumian" "La Boumiano" : les gitans qui grattent de la guitare, eh Manuelo ! Le Bohémien qui a sur son épaule une Guenon, et en laisse un Ours.

        >> Le saviez-vous ? le singe et l'ours sont toujours tenus par une corde, car ce sont des animaux diaboliques.

        Gitane_001

        Provenance ?
        - Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2005)
        Photo personnelle

        IMG_0130
        J.L.CASTELIN PEIRANO Jean-Louis à Aubagne  -Gitane- Crèche 2005
        Photo personnelle

        Gitane_002
        JOUVE -Gitane-       Valériane -Roulotte- Crèche 2005
        Photo personnelle

        Photo_011

        Sylvie De Marans -Gitane et l'enfant-
        photo personnelle - Crèche 2007

        • Les chiens suivent, battant de la queue en voyant les chats. Il y en a parfois des borgnes, ils ont fait du chemin. C'est drôle, les mendiants aussi ont des chiens, mais,

        Le_Coup_de_Mistral_001

        Paul Fouque -Le Coup de Mistral-
        Photo de Daniel FERRIER (Beaulieu) du site : http://lousantonejaire.over-blog.com/

        pas de chats. Le chat noir est encore un animal diabolique. On le jette au feu !

        • il y a aussi les Pâtres qui ont également leur chien, enfin appelés tout simplement les bergers car c'est à eux qu'est venu l'Ange dans la veillée pour leur annoncer la naissance du Sauveur, d'où la Pastorale de la Nativité. Ils sont nombreux, le vieux berger appuyé sur son bâton et qui surveille son troupeau, le berger et son chien, la bergère... le berger portant l'agneau, le berger et ses fromages...

        Berger__gyptien_001

        d'Egypte -Berger-

        Ils sont au nombre de trois a minima avec,

        . l'homme couché qui se réveillera à l'appel de l'Ange,
        . le berger hébété devant l'Ange,
        . le berger et son panier de fromages.

        Les moutons de la Crau sont court sur patte. A l'origine, lors de la fuite des Sarrazins, quelques moutons s'étant échappés, ont subsisté de leur troupeau. Cette race perdure avec nos moutons de la Crau...

        • et les rudes, ceux de la terre, les laboureurs de la Barthelasse avec soit la cape, le caban et leur instrument de musique : tambourin... "pour ne pas languir tout au long du chemin"...

        Laboureur_001

        Robert Canut -Laboureur-

        • Mais, n'oubliez pas la Provence avec Vincent et Mireille aux Saintes-Maries-de-la-mer, et leur amour... qui s'échappe

        Vincent_et_Mireille_001
        Marius Chave -Vincent & Mireille-
        Photo du Danier Ferrier du site :
        http://lousantonejaire.over-blog.com

        R_gine_Lathus
        Régine Lathus -Personnage-

        0Vieille_femme_filant  Vieil_homme
        Vieille femme filant - vers 1870 - Vieil homme
        Visage et mains en cire, vêtements en tissus
        Provient du couvent de la Visitation de Grasse

        Bertozzi_alice
        Alice BERTOZZI -Adorant-

        Adorants_HONORE_CODER
        Honoré CODER - Adorants

        Photo_043
        Santonnier ? - Adorante
        Photo personnelle

        Ce sont des personnages agenouillés durant les calendes de Noël qui prient dans l'espoir d'un renouveau devant cet évènement auquel ils sont étrangers. Ils ont été élevés dans la religion du devoir qui invoque la religieuse terreur d'un lendemain incertain et des représailles dans l'au-delà.

        Ils sont en carton moulé et proviennent d'une crèche d'église.
        (Musée du Vieux Marseille)

        continuez la lecture... 

        .......................
        Jésus Santon, Santoun

        Traduction  : Français,  AllemandAnglais,
        Arabe,   
        Editée  le : 25 décembre 2006
        Publiée le : 25 décembre 2008

        0

        Jésus SANTON "SANTOUN"  <<<  La SAINTE FAMILLE  ||  les BERGERS || Les METIERS || Le BESTIAIRE  ||  Les BATIS >>>

        Musées   /   Foires   / Expositions /  Ateliers   / Livres 

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        Répondre

        Posté par PASPERDUS à 09:42 - Jésus SANTON - Commentaires [0] - Permalien [#]

        Jésus SANTON "SANTOUN" ~ La Sainte Famille ~

         

        Etoile0Avent-Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël- Décor - Crèche - Gui - Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
        Etoile
        Chandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile
        << Précédente| AAccueil |Suivante >>

         

        Jésus SANTON "SANTOUN"  <<<  La SAINTE FAMILLE  ||  les BERGERS || Les METIERS || Le BESTIAIRE  ||  Les Bâtis >>>

         

         

        0

        Le_coup_de_mistralChaque année en Provence, quand revient le temps de Noël, dans la plupart des foyers, grands et petits s'affairent pour dresser la crêche familiale... voilà pour le début.

        Berger_002

                               Isoline Fontanille -Berger- Photo de Daniel Vidier
                                  Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site :http://lousantonejaire.over-blog.com/

        CypresCypresJe pourrais faire, comme dans les films, du flash-back pour vous expliquer pourquoi aujourd'hui, je suis là à vous raconter les préparatifs, alors que tout ce petit monde ne s'installera que progressivement, mais...

        IMG_0120
        Daniel Scaturro -Berger- crêche 2005
        Photo personnelle

        CypresCypresJe ne le sentais pas d'attendre le jour de Noël,  pour vous décrire tout ce petit monde enfin venu. Surtout ce jour, trouver une place pour disserter après un bon repas !

        Berg_re_001
        Elisabeth Fontanille -Bergère-
        Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site :
          Photo du site : http://lousantonejaire.over-blog.com/

        CypresCypresAlors pour tout dire, Jésus dans les autres crèches, il est transparent la plupart du temps et c'est dommage !

         

        Vierge_enceinte
        Vierge enceinte appelée "Marie de l'Avent" de Daniel Coulomb à Aubagne (2006)

        ou "Immaculée Conception", pour les puristes car elle est choisie par Dieu pour mettre au monde son fils Jésus, sans le pécher originel.

        C'est une femme douce, discrète entre aperçue "aux noces de Canna" entourée de personnes dont elle est à l'écoute. Jeune, jolie, brune. Elle suit la mode, car auparavant, elle portait dans l'antiquité des vêtements sombres aux nuances rouge, brune ou noire. Que représentait ces couleurs, le deuil ? de son fils.

        Non, elle portait une robe rouge, rouge comme le sang, le sang du Christ. Sa longue cape couleur bleu.

        Puis une saison après, on la trouve habillée de blanc et de bleu : d'azur, d'infini du ciel, elle donne la représentation de la Vierge, reine du Ciel.


        Elle se doit d'être élégante donc dans le choix des couleurs au XXe siècle, on retrouve des demies-teintes et du bleu. "Le jaune fait pleurer la Vierge" proverbe que chante la provence.

        Dès le seuil de l'église, elle s'habille de blanc car le rouge est réservé à l'Esprit-Saint.

        Parfois, les dévots la caractérise en vierge noire dont le pélerinage à la chandeleur à Marseille la représente d'un manteau vert pour rappeler la Vierge de Saint-Victor.

        Elle utilise toutes les postures, allongée comme au Moyen-Orient, à genoux en adoration, les mains jointes en train de prier, les bras le long du corps en oratoire et assise,  dans l'attente des visites, discipline qui vient des grecs.

         

         

        Vierge_enceinte_002

        Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2006)
        Photo personnelle

        Vierge_enceinte_003
        Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2006)
        Photo personnelle

         

        Saint_Joseph_Napolitain
        Saint Joseph - Santon napolitain

        Joseph_de_Jean_Gaubert
        Jean Gaubert - Joseph

         

        Sage_femme_001
        René Pesante -Sage-femme- en argile crue
        Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site : http://lousantonejaire.over-blog.com/

        Chez moi, il apparaît en même temps que ces invités. N'ai-je pas raison ? C'est comme si vous invitiez du monde et que vous soyez absent. Cela ne se fait pas. Alors, je vous rassure chez moi cela ne se fait pas. Donc Jésus est là au tout début de la crèche, car elle est avant tout provençale, c'est un décor, une ambiance, une symphonie...

        Orant

        Orant_L
        Cf. blog : http://laurette.albrand.net

        Personnage_02
        Berger de 40 cm - Santon habillé napoliain du XVIIIe siècle
        conception corps ficellé et extrémités en bois, yeux en verrre

        Santon_de_collection
        Musée du santons - Les Baux (13)

        Pourquoi c'est engouement ? "Elle est le miroir de la société et un théâtre idéalisé où la bourgeoisie met en scène son ascension sociale." A force, c'est toute la Provence qui est devenue elle-même la crèche. D'où la profusion de personnages et métiers nouveaux, anachronismes qui peuvent compliquer sa représentation parfois et éclipsent souvent la vierge.

        Couple_de_pecheurs

         

        Couple_p_cheurs_italiens

        Couples de pêcheurs - Italie 19e siècle

        Ah, vous l'entendez la musique ? c'est vrai que c'est magique cette période, on entend que ce que l'on veut bien écouter, c'est Noël et ses préparatifs, c'est la joie même dans les chaumières les plus démunies.

        Marie_01

        Barbara Agniel (ou Clapié ?) de Lorgues (et non Toulon) -Marie-
        Photo du site :
        http://lousantonejaire.over-blog.com/

        Photo_019
        Victor - Berger et ses moutons, emportés par le Mistral
        Photo personnelle

        c'est quoi pour vous, Noël ? RIEN  BEAUCOUP  PAS ASSEZ TROP.   

        Berger___troupeau_de_Lambert
        Lambert -Berger-

        Photo_143
        Santonnier ? - Bergère et son troupeau

        Si c'est TROP, vous exagérez, car Noël, c'est Noël avec toutes ses lumières, ses dorures, ses décors, ses enluminures, ses parfums qui viennent de l'au-delà pour certains, je ne cite que l'encens bien sûr et pour les autres, les peaux d'orange, c'est  bien mieux qu'une peau de vache, non ! il y en a assez dehors. Mais c'est Noël et nos coeurs sont remplis que de bonté et de merveille.

        Animaux_001

        Sylvie De Marans -Chevaux de la fête St Eloy-
        Photo de Daniel Ferrier (Beaulieu) du site : http://lousantonejaire.over-blog.com/

         

         

         

        Petit Jésus... l'histoire, vous la connaissez, vous l'interprétez et c'est normal, c'est une histoire où chacun y rajoute la touche de son vécu. Non, je ne la réédite pas, je vous en laisse le soin.

        IMG_0140

        Renard - Oiseaux (Flamant rose...) des Saintes-Marie de la Mer - Crèche 2005
        Photo personnelle

        Jésus quand je le vois, pas souvent à vrai dire, qu'une fois dans l'année, il reste statique. C'est un personnage de ma crèche. Il paraît sourire, il est heureux d'être accompagné dans son long chemin. Mais chez moi, il ne sort pas de la crèche, pour le moment, il est bien trop petit.

        J'ai remarqué que parfois, on le trouve sur un âne avec Marie accompagnée par Joseph. Cela, c'est pour plus tard, quand il sera un peu plus grand. Je vous raconterai la fuite en Egypte...

        A-t'il froid ? En provence, pour le protéger, on le met souvent dans une étable, car le mistral chante en même temps que les troubadours qui viennent l'admirer. Parfois, les chants sont alourdis par le tapis de neige. Nous sommes en hiver. Point de fleur, seule la promesse du retour du printemps que vient apporter le blé de Sainte-Barbe. Et bien sûr les boules rouges du petit-houx, le verbouisset qui porte bonheur sur la table du "Gros Souper".

        Vous avez remarqué d'où vient le vent, le Mistral ? Nom d'une cruche, du Nord, "pardi". Ah,  regardez la cape du berger, vous comprendrez...

        Houx

        "Les santons sont des feuilles que l'on cueille en hiver" de Elzéard Rougier

        Houx

        A-t'il chaud ? Cela dépend d'où il vient, bien sûr ! à moins qu'il soit déposé devant l'âtre de votre cheminée et que par euphémisme, la crèche soit placée dans la cheminée qui ne sert plus depuis plusieurs générations par manque de temps, pour éviter de s'imbriguer dans un nettoyage sans fin !

        IMG_0149

        Arterra -Jésus-  Crêche 2005
        Photo personnelle

        Jésus est d'argile et sa mère Marie est à ses côtés. A ses côtés, son époux "Joseph" agenouillé sur la paille fraîche mise là pour l'âne et le boeuf qui réchauffent de leur haleine le nouveau-né. Sur la poutre, au-dessus, on peut voir des présents suspendus : le boudin, les saucissons, les lards et par terre les mignardises et présents. A côté bêlent les moutons, certains on les voit arriver accrochés à la montagne ; T'hé, le berger avec ses brebis, agneaux, chèvres, chevreaux a fait une halte pour se reposer et, "boudu", il a rencontré du monde.

        Joseph_01

        Barbara Clapier -Joseph-

        Photo_148

        Photo_147
        Barbara CLAPIER - Le berger et la bergère
        Photos personnelles

        Jesus_001

        Il est né le Divin Messie, chantons tous son...
        Maison de l'artisanat en Provence (Expo. à Marseille 2006)
        Photo personnelle

        Photo_144
        Barbara Clapier - Nativité
        Photo personnelle

        J_sus_et_le_berger
        Jésus est souvent encadré à sa gauche par Joseph, à sa droite par Marie.
        Joseph incarne les forces du "passé", Marie celles de l'avenir et Jésus celles du "Présent" éternel.
        La nativité est représentée avec Jésus emmailloté dans les bras de Joseph qui le réchauffe juste après le bain que les deus sages femmes viennent de lui donner.

        Le saviez-vous ? Jésus est souvent représenté emmailloté jusqu'au pied. Autrefois, les enfants étaient ainsi accoutrés afin de protéger les jambes le temps de leur formation.

        Photo du site

        Marie_agenouill_e
        Fouque - Marie agenouillée
        Photo de Florence du site : http://www.naturailes.fr/1.html

        Le mot terre revient toujours. Car Joseph, père de Jésus sur terre était connu pour être un homme d'une grande bonté. Charpentier dans son village, il occupe une place importante parmi les citoyens.

        Il est représenté avec un bâton ou parfois, avec une fleur de lys. Oui, car le bâton n'est pas la canne de berger mais celui qui a fleuri lorsqu'on lui a donné Marie comme épouse. C'est pour cela qu'il est remplacé par une fleur de lys dont l'image est de préserver la virginité de Marie.

        Joseph

        Joseph est absent jusqu'à la nativité. Il ne se présente à la crèche qu'à l'approche de la Nativité.

        Auparavant, on le voyait imberbe en tunique et "pallium". Ensuite, vint le temps de la transformation, barbu et ployant sous le poids de l'âge, souvent agenouillé vêtu d'une longue et ample robe appelée la "Jalabieh" (ou la Galabieh qui vient du mot "gala" vêtement de style djellaba que l'on portée lors des cérémonies) recouverte d'un manteau en forme de toge  à la romaine (d'origine grecque), attaché sur l'épaule par une fibule que l'on connaît sous le nom de "chlamyde".

        Ce vêtement était de couleur violette qui symbolise l'humilité, couleur de céromonial de l'ancien Testament. Mais également couleur de la tempérance, lucidité, équilibre : qualités reconnues à Joseph de même que l'obéissance et la soumission. Et gardien de la Sainte Famille, robe  violette que porte les évêque gardiens des fidèles.

        De nos jours, les Joseph revêtent des tenues plus à la mode d'ocre, de brun, de couleur terre, symbole de solidité.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        continuez la lecture...

        .......................
        Jésus Santon, Santoun

        Traduction  : Français,  AllemandAnglais,
        Arabe,   
        Editée  le : 25 décembre 2006
        Publiée le : 25 décembre 2008

        Jésus SANTON "SANTOUN"  <<<  La SAINTE FAMILLE  ||  les BERGERS || Les METIERS || Le BESTIAIRE  ||  Les Bâtis >>>

         

        Musées  /   Foires   / Expositions /  Ateliers   / Livres 

        << Précédente| AAccueil | Suivante >>

        Répondre

         

         

         

        Posté par PASPERDUS à 08:44 - Jésus SANTON - Commentaires [7] - Permalien [#]

        24 décembre 2006

        Lou cacho fiò

        EtoileAvent - Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël - Décor   Etoile
        Etoile Crèche - Gui
        - Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
        EtoileChandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        Juste avant le « gros souper », le plus vieux et le plus jeune de la maison portent une bûche  d’arbre  fruitier  vivant  ou  mort  dans  l’année  (le  choix  de  l’arbre  fruitier,  c’est la fécondité  de  la  terre,  le  symbolisme  du  renouveau).  Ils  font  trois  fois  le  tour de la table familiale et déposent la bûche dans la cheminée, sur les braises incandescentes : cette bûche, en fait, écrase le feu : « cacho fiò ». Le plus âgé l’arrose alors de vin cuit, par trois fois, ce qui enflamme la bûche : « bouto fiò » (met le feu).

        C’est au moment de cette action qu'il prononce les paroles sacramentelles immortalisées par Mistral :

        Cacho fiò,
        Bouto fiò,
        Alègre ! Alègre !
        Mi bèus enfant, Diéu nous alègre !
        Emé Calèndo tout bèn vèn…
        Diéu nous fague la gràci de vèire l’an que vèn,
        E se noun sian pas mai,
        que noun fuguen pas mens !

          Musées   /   Foires   /  Expositions /  Ateliers   / Livres

        0Accueil 

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        Ligne  Dernière mise à jour, le 26 décembre 2007

        Posté par PASPERDUS à 23:25 - Lou cacho fiò - Commentaires [0] - Permalien [#]

        23 décembre 2006

        Le Gros Souper

        0EtoileAvent - Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël - Décor   Etoile
        Etoile Crèche - Gui
        - Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
        EtoileChandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile
        a0

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        Les traditions de Noël se cristallisent le soir du 24 décembre pour le gros souper devenu réveillon qui réunit la famille autour de la table en revenant de la messe de minuit.

        Autre tradition, mais païenne : croyance en la rencontre avec les morts, avec la "part du pauvre", pauvre signifiant aussi mort. Les miettes de pain et de gâteaux qu'on doit laisser toute la nuit sur la table pour nourrir les armeto, petites âmes des morts, croyances aux mauvais esprits dont on se protège en mettant une part de pain de côté et en relevant après le repas les quatre coins de la nappe pour qu'ils ne mettent pas en danger les petites âmes. Par ailleurs, l'association des multiples fruits des treize desserts fête le solstice d'hiver, notamment ceux dont le séchage a bravé la mort. On sait que la fête de Noël recouvre un ancien rite paîen lié au cycle solaire naturel : le passage de la vie à la mort.

        Avant de s'attabler, il faut procéder à quelques préparatifs.

        D'abord, étaler trois nappes de taille décroissante : une pour le Gros Souper, une pour le repas du jou de Noël, le lendemain midi, composé de viandes, et enfin la dernière pour le soir du 25 où les restes trôneront la table. Sur ces nappes, on déposera les blés de la Sainte Barbe, une branche de houx pour apporter le bonheur (mais surtout pas de gui), ainsi que trois bougies. Le pain, posé à l'endroit, sera coupé en trois : la part du pauvre, la part des convives et la part fétiche qu'on conservera dans une armoire. Il ne faudra donc pas oublier de mettre un couvert de plus : le couvert du pauvre. Pauvre, en niçois, désigne aussi celui qui est décédé. La tradition de la part du pauvre pourrait être une survivance de la manne que les Romains offraient à leurs ancêtres.

        7 plats maigres
        Carde
        Escargot
        Suçarelle
        Morue
        Céleri
        Pois chiches
        Fromage

        Nativit_13 desserts
        Figue  (franciscains) Amande (carmes) raisins secs (dominicains) noix
        noisette (augustins) : Mendiants
        Si la couleur de ces fruits rappelle la couleur des robes des quatre ordres religieux qui vivaient de mendicité, il faut toutefois noter que ces vêtements et leurs couleurs ont évolué avec le temps.

        Nougat blanc et noir

        Melon (Verdau)
        Poire au vin cuit
        Pomme

        Fruits confits :
        orange, clémentine, pâte de coing


        Pompe à huile d'olive (gibassié) ou fougasse selon la ville


        Dattes avec le O gravé sur son noyau qui rappelle l'exclamation de la Vierge, du Bon-Joseph ou de l'Enfant-Dieu lorsqu'ils gouttèrent le fruit.
        Seul fruit exotique admis, elles symbolisent le Christ et sont présentées dans le plus beau plat de la maison.

        Vin cuit
        Spécialité de Palette (près d'Aix), commune du Tholonet, commercialisé de 1822 jusqu'en 1960 par Ferdinand Houchard.
        Choix : Monsieur Jean Salen, domaine Les Bastides au Puy Sainte Réparade

        Pain calendal
        Miche ronde entaillée en forme de croix.

        Bibliographie

        Site

        Musées   /   Foires   /  Expositions /  Ateliers   / Livres

        0Accueil

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        Ligne  Dernière mise à jour, le 26 décembre 2007

        Posté par PASPERDUS à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

        12 décembre 2006

        ANNIBALDI Bruno Créateur de figurines

         

         <<Précédente  |AAccueil | Suivante >> 

        EtoileAvent-Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël- Décor   Etoile
        Etoile Crèche - Gui
        - Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
        EtoileChandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile
        a0

        HouxHouxHouxHouxHouxHouxHouxHouxHouxHoux

        Samedi 9 décembre 2006

        C'est au Carré Saint-Anne à Montpellier que j'ai découvert leur stand. Des figurines en santon qui représentent des Arlésiennes au forme allongée, épurée dans l'ensemble, mais laissant apparaître certains détails, tels que les dentelles qui ornent les jupons sous les jupes en tissus arlésiens. Ombrelles également élégamment découpées. Finesse des gestes font de cet atelier une nouveauté pour 2006 appréciée.

        Vous pouvez également admirer ces figurines à l'exposition en Arles au Cloître Saint-Trophime durant cette période. Mais également profiter de cette occasion pour vous laisser tenter par ces belles arlésiennes que l'on trouve chez un exposant vers les arênes et aussi chez Soleïdo à Aix-en-Provence.

        Si le temps vous reste, malgré les préparatifs de Noël, profitez de ces expositions pour aller admirer cette nouveauté 2006 qui promet un devenir.

        Annie & Bruno se feront un plaisir de vous recevoir dans leur atelier à leur domicile.

        Annibaldi Bruno
        Création de figurines
        10, rue des Marseillais
        13100 Aix-en-Provence
        04 42 23 56 71
        http://www.annibaldi-bruno.com
        contact@annibaldi-bruno.com 

         

         


        Information du 10 avril 2012

        Voir la nouvelle adresse

         Clic

         

         

         


         

        Voici quelques photos prises en Arles et Montpellier cette semaine.

        Photo_341 à Montpellier

        Photo_343

        Photo_342

         


         

        Photo_142 En Arles

        Musées   /   Foires   /  Expositions /  Ateliers  / Livres

        Accueil

         

        .......................

        Vous aimerez peut-être : 

        Graine_de_pavot_1919_de_Kees_van_Dongen COTE SUD 2009 Année Picasso Aix-en-Provence Tapis

        Rose_Pierre_de_Ronsard

        IMG_0111 Diane d'Ephese Villa d'Este

        Kees van Dongen
        s'EX pose en tant qu'artiste

        Côté Sud
        2009

        Tapis fait de filaments lumineux

        Mosaïque ou Moïse

        Pierre de RONSARD
        ou la douce vie
        Courtiser VENISE
        Merveille de la nature
        Diane d'Ephese

        ..................................

        Traduction  : Français,  Allemand,   AnglaisArabe,  Hollandais 
        Parution : 12 décembre 2006 

        Mise à jour  : 10 avril 2012 (information changement d'adresse)

         

                         Répondre                        

         

        << Précédente  |AAccueil Suivante >>

         

        06 décembre 2006

        La Saint-Nicolas "6 décembre"

        EtoileAvent - Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël - Décor   Etoile
        Etoile Crèche - Gui
        - Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
        EtoileChandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile
        a0

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        PSaint_Nicolas_07rotecteur des enfants et le pourvoyeur de cadeaux

                               Sa contrepartie ? Le père Fouettard !

        Saint_Nicolas_01Saint_Nicolas_02Saint_Nicolas_04Saint_Nicolas_06

        Saint_NicolasIl a été le premier a distribué des cadeaux ,

        Où ? dans le nord et l'est de la France, mais également dans d'autres pays... où il est devenu Sant Claus.

        Quand ? dans la nuit du 5 au 6 décembre ou bien le jour de sa fête.

        Comment ? coiffé d'une mitre ou parfois chaudement vêtu d'un manteau rouge et violet et portant une barbe, à l'instar de celui qui va lui succéder : le père Noël.

        Accompagné de ? du Père Fouettard, sont acolyte moins apprécié des enfants mais qui a contribué à sa popularité. Saint Nicolas distribuait des cadeaux aux enfants sages et le père Fouettard des martinets aux turbulents... et qui plus est, pouvait amener dans sa haute, les petits garnements... Qui sait ?...

        0

        0

        Musées   /   Foires   /  Expositions /  Ateliers   / Livres

        0Accueil

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        Ligne Dernière mise à jour, le 26 décembre 2007

        Posté par PASPERDUS à 17:32 - La Saint-Nicolas "6 décembre" - Commentaires [0] - Permalien [#]

        02 décembre 2006

        Histoire de... Poterie

        La tradition de la terre vernissée est toujours vivante. 

        L'identité d'un jardin passe par ses agréments. Et la poterie fait partie de l'expression d'un jardin. A chaque allée son identité, son éclat de couleur et de lumière magnifié par sa végétation, sa céramique, ses courbes et l'attention du décor.

        C'est la conjonction de l'imagination humaine et de celle de la nature qui crée le décor. Vases, récipients servent d'écrin aux créations végétales. Ces éléments apportent la touche finale à la gamme des couleurs qu'est le jardin et ponctuent son agencement.

        Adresse de potiers forts sympathiques Motif_00100
        .Ce_soir___la_t_l_
         
        T
        erre Adélie 0

        0
        Céramique gourmande
        0
        L’Authenticité du Fait Main


        Francine SENEGAS
        Céramiste d'art, Fayence, trompe l'oeil

        14, rue Alfred Sabatier
        34120 PEZENAS

        Tél. : 04 67 90 78 26

        Passez la porte de son échoppe au coeur du vieux Pézénas et vous entrez dans un monde qui varie de saison en saison. Comme les fruits, vous ne pourrez pas résister à l'envie de tâter le produit arrivé à matûrité par l'expérience de Francine qui ne tarie pas de donner des explications sur les pigments et la cuisson, sur la recherche des superpositions de couleurs si originales et flamboyantes.

        Voici un plat à fromage, vraiment réussi. Qu'en pensez-vous ?

        Frises

        Photo_320

        Elle évoque également le choix de la terre chahutée, sublimée par les grains de sable qui en veillissant prend l'odeur de la moisissure, du terroir, prête à consommer.

        L'art de la table à la campagne...

        La superposition des couleurs avant la cuisson finale donne le dégradé. 8 heures de cuisson et 8 heures de descente rytmées par quatre paliers de 500 à 700° degrés qui de l'émail gris comme de l'étain donne cette couleur définitive au relief parfois mercurisé  dès sa sortie après la descente en température.

        Son empreinte, vous devinez... reste sa sensibilité et les émotions qu'elle module, qu'elle ondule à travers ses créativités.

        Merci Francine pour m'avoir fait découvrir ce tempo qui rytme ta vie.

        >> Voici une autre présentation de la Nature, pas tout à fait morte, mélangée à des coloquintes et fruits de couleur orange qui relève le tableau et donne de la présence,

        Cep_de_vigne

        La poterie vient du nom grec "Keramos" (κ́εραμος)  qui veut dire terre à potier d'où argile. Quatre types de céramiques existent : majolique, terracota, faïence et porcelaine.

        La fabrication de la  faïence aurait ses sources en Egypte.

        Tandis que la porcelaine trouverait ses origines de chine puis elles seraient redécouvertes par les Européens.

        Quant à la majolique, ce mouvement aurait pour origine Majorque. Ce procédé qui recouvrait les poteries d'étain ou les émaillées pour leur donner le coloris mordoré provient d'une Espagne mauresque qui était sous les règles musulmanes jusqu'en 1230. Cette technique découlerait d'une faïence aux reflets métalliques qui provient de sa décoration au grand feu. Les artistes italiens ont repris cette technique et donnèrent leurs nuances dites "Eclats de Gubbio". Ils emploient des couleurs jaune-verdâtre, rose de fraise et rouge rubis. Cette évolution technique utilise des oxydes tels que le cuivre, le manganèse pour embraser le bleu de cobalt, le fer pour donner l'éclat aux oranges et le glaçage avec l'étain. Les couleurs sont à leur apogée par une deuxième cuisson qui les fixe.

        Frises

        >> Après avoir eu envie de toucher le fruit. Elle évoque la pulpe avec ces graines de melon arrachées à la céramique,

        Photo_336

        Cendrillon aurait bien aimé être sur ce carosse de citrouilles.

        Ce_soir___la_t_l_     Mercredi   24 octobre      à 20h40
                           Samedi     27 octobre      à 11h05
                           Dimanche  4 novembre  à 12h20       

        Sur la CINQ   à
        QUESTION MAISON       sur TV MAG

        Motif_001

        A LA FORTUNE DU POT

        Art_de_la_table__A_la_fortune_du_Pot_

        BAILLEUX Jean-Pierre et Maryvonne

        62 avenue des Cévennes

        34570 Saint Paul-et-Valmalle (FRANCE) Tél. : 33(0)4 67 55 42 28

        Motif_001

        POTERIE D'AIGUES VIVES

        Art_de_la_table__Esteban_

        ESTEBAN Richard

        rue de l'Abbattoir

        30670 Aigues Vives (FRANCE) Tél. : 33(0)4 66 35 18 79

        Motif_001

        JARDIN DE FLEURS DE POTERIE

        DELOIRE Anne-Marie

        250, chemin des Espeiroures

        06510  Gattières (FRANCE) Tél. : 33(0)4 93 08 67 77

        Voir, le site LE JARDIN DE FLEURS DE POTERIE

        Motif_001

        CERAMIQUE DE LUSSAN

        PintadeCéramique animalière

        La particularité de cette entreprise familiale de tradition se fait dans le choix des objets : au Mas de Fan le bonheur est dans le pré ; l'argile rouge se transforme en animaux, chats, canards et poules, et la pintade est la plus connue de cette ferme de Noé.

        Motif_001

        Adrien CAILLARD

        Mas de Fan - Rte de Saint-Ambroix - 30580 LUSSAN
        Tél. : 04 66 72 90 92

        Ouverture : Octobre à mars : lundi au samedi / avril à septembre : tous les jours - 9h30 – 19h00

        adriencaillard@aol.com

        Motif_001

        BOTANIC
        Clapiers (HERAULT)

        Courge de saison prête à la consommation

        Frises


        Champignons ou florilège (voir présentation)

        Souvent au travers de ces étalages, mon regard s'arrête près à chiner, voilà mes trouvailles.

        Motif_001

        ATELIERS DE LA FAIENCERIE FIGUERES

        FIGUERES

        L'art du trompe l'oeil en sculpture, peinture ou céramique, se perd dans la nuit des temps...

        Depuis toujours l'artiste, l'artisan imite ou parodie la nature par plaisir ou facétie pour amuser l'oeil et l'esprit.

        Depuis 50 ans, les recherches de la famille Figuères dans les compositions d'émaux de "grand feu" permettent une approche originale dans un style hyper réaliste de ces "illusions de faïence".

        Motif_001

        Qui connaît le RAKU ?

        Voici parmi les divers sites que j'égraine, une artiste bloggueuse,

        Le blog de Samoa de Marseille (France) >> RAKUSAMOA.CANALBLOG.COM

        ou Christine REIMOND

        L_zard_de_Rakusamoa

        Elle est venue vers moi, virtuellement; j'ai découvert ces épreuves, je trouve que le lézard correspond bien à la technique dite raku. Chaque écaille semble se refléter et s'accoler et apporte une lumière aux multiples facettes. Un vrai délice.

        Frises

        Une nouvelle visite, et voilà une boîte en forme de girafe.

        Rakusamoa_Girafe

        Motif_001

        CERAMISTE -Nello STEVANIN-

        Atelier Terre Jaune

        Il y a des personnages qui se découvrent à maturité, l'étincelle est dans leur yeux et l'alliage de la terre et de l'étincelle donne ce verni,

        C_ramique_TARASQUE_de_Nello_Stevanin

        Nello est un sage. Il a acquis la performance et les nuances de l'art par ses essais. La majolique est un nouveau exercice plein de délicatesse.

        Tout d'abord, une petite définition.

        Majolique :

        Nom féminin dérivée de Majorque. C'est une faïence italienne de style Renaissance qui est inspirée de la céramique hispano-mauresque. Elle prend des reflets et comporte des décors parfois orientaux. Ces reflets lui valent le surnom de "faïence lustrée". Le support est surtout la vaisselle dite faïence ou "maiolica" en italien.

        Nello STEVANIN

        Atelier poterie "Terre Jaune"- sculpture tournée
        Tél. : 04 67 57 00 34
        40, route d'Aniane
        34150 SAINT-JEAN-DE-FOS
        FRANCE

        Terre vernissée - Sculpture tournée
        Taille directe - Décoration - Pièces uniques

        St Jean de Fos (entre St-Guilhem-le-Désert et Montpellier)

        << Précédente | AAccueil | Suivante >>

        Ligne Dernière mise à jour, le 12 avril 2008

        Posté par PASPERDUS à 10:24 - Histoire de... Poterie - Commentaires [6] - Permalien [#]