Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

26 novembre 2006

Sainte - Barbe 4 décembre

0EtoileAvent - Noël & sa féerie - Ste Barbe - St-Nicolas - Boules de Noël - Décor   Etoile
Etoile Crèche - Gui
- Lou cacho fiò - Gros Souper - Voeux - Ephiphanie Etoile
EtoileChandeleur - Les Saints - Dictons  Etoile
a0

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Sainte_BarbeSainte - Barbe ou  Barbara

Est traditionnellement fêtée le 4 décembre.

C'est la patronne des sapeurs-pompiers, cela tombe bien ils sont pas contents en ce moment.

Alors je la sors un peu avant le 4 décembre pour les aider à trouver justice.

Tradition provençale

En provence, chacun doit semer du blé et des lentilles sur du coton imbibé d'eau dans une coupelle. Une bonne pousse est signe d'abondance et de prospérité.

Il est de coutume, de manger des lentilles le 1er jour du mois. C'est un gage de prospérité pour le mois.

HistoireSainte_Barbe___la_tour

Elle serait née vers 235 et serait fille unique.  Elle aurait vécu au milieu du IIIème siècle à Nicomédie en Asie Mineure qui est aujourd'hui Izmit, un port de Turquie. Son père, riche païen du nom de Dioscore, veut la protéger des assauts de prétendants trop entreprenants. Il l'enferme dans une maison de bains en forme de tour à deux fenêtres. Mais un prêtre déguisé en médecin, s'introduisit dans la tour et la baptisa.  Au retour d'un voyage, sa fille lui apprend qu'elle a percé une troisième fenêtre dans le mur de la tour. Il lui demande l'explication de ces signes. Ils symbolisent la Sainte Trinité et qu'elle est chrétienne. Elle a tracé dans le marbre de la baignoire, une croix.

Furieux, le père mit le feu à la tour. Barbe réussit à s'enfuir et se réfugia dans des rochers aux environs. Mais un berger découvre sa cachette et informe son père. Ce dernier la traîne devant le gouverneur romain de la province, au tribunal de marsien, qui la condamne à d'affreux supplices (elle n'avait que 16 ans). Mais cette même nuit, le Christ lui apparut dans une lumière admirable, l'exhorta à la persévérance , lui promit de l'assister dans tous les combats qu'elle allait soutenir pour la gloire de son nom. Et pour lui donner des marques sensibles de protection, il la guérit parfaitement de toutes ses plaies.

Le lendemain, le président la fait comparaître une deuxième fois, devant le tribunal, et la voyant guérie des blessures dont son coprs avait été tout couvert, il attribua ce miracle à ses faux dieux et tâcha de la persuader de leur offrir quelques sacrifices en actions de grâces. Mais la sainte, lui dit généreusement qu'elle avait été guérie par Jésus-Christ, fils du Dieu vivant. Pour lui faire renier sa foi, elle est à nouveau  humiliée et mutilée, en vain. Le Juge irrité par sa hardiesse, commanda au bourreau qui était présent de lui déchirer les flancs avec des peignes de fer, et quand ils seraient entre ouverts, de les lui brûler avec des torches ardentes et, enfin de lui décharger sur la tête de grands coups de marteau. Pendant qu'on exécutait cet arrêt, elle avait les yeux élevés au ciel et priait. A ces tourments, en succéda un plus douloureux : la sainte eut les mamelles coupées ; mais l'amour qu'elle portait à Dieu et le désir de souffrir pour lui, faisaient que ces douleurs lui étaient agréables. Marcien,  se voyant vaincu par la constance de Sainte Barbe, s'avisa d'un autre genre de supplice qui était le plus sensible qu'il put faire souffrir à une vierge ; il commanda qu'on lui ôta ses habits, et qu'en cet état elle fût chassée à coups de fouet par les rues de la ville. Alors la sainte, levant les yeux au ciel, fit cette prière à Dieu : "Ô mon seigneur et mon Roi, qui couvrez quand il vous plaît le ciel de nuages et la terre de ténèbres, cachez, je vous en supplie, la nudité de mon corps, afin que les yeux des infidèles ne le voyant point, ils n'aient pas sujet de faire des railleries de votre servante". Sa prière fut aussitôt exaucée et "Notre Seigneur", toujours aussi prompt à secourir ceux qui implorent son assistance, lui apparut, remplit son coeur de consolation et la couvrit d'un vêtement lumineux qui ôta aux idolâtres la vue de son corps. Enfin, le président perdant toute espérance de faire ébranler le coeur de notre sainte, qui avait parut invincible au milieu de tant de supplices, la condamna à avoir la tête tranchée. Dioscore, qui s'était trouvé à tous les tourments de sa fille, semblait n'attendre que cette sentence pour se baigner dans son sang virginal et achever d'assouvir sa rage contre elle ; car dès qu'elle fut prononcée, il se présenta pour en être lui-même le bourreau (afin qu'elle ne mourût point dans d'autres mains que les siennes).

Cette cruelle demande lui étant accordée, Barbe fut menée hors de la ville, en haut d'une montagne, où, étant arrivée, elle se mit à genoux pour remercier Dieu de la grâce qu'il lui faisait de l'honorer du martyre. Elle le pria aussi d'exaucer ceux qui lui demanderaient quelque chose pour son intercession. A l'heure même, on entendit une voix céleste qui l'assura que sa requête était exaucée, et l'invita à venir recevoir la couronne qui lui était préparée au ciel. Ce père inhumain ne lui laissa pas plus de temps pour faire sa prière : il lui coupa la tête le 4 décembre, sous l'empire de Maximin (et non de Maximien). C'est alors que, se retournant à la Cour  triomphant et fier de son zèle à servir les idôles de l'état, il fut, par le ciel, frappé d'un coup de foudre qui mit son corps en cendres.

Quand les chrétiens vinrent demander son corps, ils ne purent la nommer que "une jeune femme barbare".

Plus tard, le corps de Sainte Barbe fut exhumé solennellement et ses reliques transportées en divers pays. Par son geste vengeur, elle s'était révélée puissance de feu.

Elle eut pour compagne de son martyre une vertueuse femme appelée Julienne.

LégendeSainte_Barbe___la_tour_01

Sainte - Barbe protège contre la foudre, la mort subite et donc contre le fameux coup de grisou. Elle est ainsi la patronne des mineurs, mais aussi de plusieurs corporations devant affronter le feu : les pompiers, les artificiers, les artilleurs.

0

0

0

Christ

Sainte_Barbe___la_tour_02Son nom a été retiré du calendrier romain en 1969 (décision de l'église catholique) et  remplacé par celui de Barbara.

0

Elle est représentée avec une tour, un ciboire surmontée d'une hostie.

0

0

0

    

saintebarbe.jpg

Musées   /   Foires   /  Expositions /  Ateliers   / Livres

0Accueil

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Ligne  Dernière mise à jour, le 26 décembre 2007

Posté par PASPERDUS à 20:18 - Sainte Barbe 4 décembre - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Sainte - Barbe 4 décembre

    elle a été ma "patronne "

    oui , elle a été ma "patronne" aussi, dans la région dont je suis originaire en Belgique (le Hainaut) Ste Barbe etSt Eloi sont très fêtés .

    C'est meme un jourde congé , je travaillais alors dans centre de rechherche d'une entreprise textile et cette Barbe est la patronne des "textiliens" St Eloi des travailleurs du métal .
    Ce sont des souvenirs fort agréables que ces fêtes !

    Valla

    Posté par Vallentina., 05 février 2008 à 22:37 | | Répondre
  • En Normandie aussi!

    Comme beaucoup de saints, on la retrouve un peu partout. Elle est très honorée dans les campagnes de Vexin, souvent avec Ste Catherine d'Alexandrie
    Paloma

    Posté par le chat rêveur, 08 décembre 2008 à 19:28 | | Répondre
  • J'aime décidement beaucoup ton blog; on apprend plein de choses, c'est vraiment agréable...)
    belle journée!

    Posté par melle bille, 27 novembre 2006 à 07:25 | | Répondre
Nouveau commentaire