Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

24 octobre 2006

Où le songe devient réalité... LE MUSEE IMAGINAIRE

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Le Palais Idéal du Facteur Cheval,

Portrait Hauterives -Drôme-  Rhône-Alpes  FRANCE

Joseph-Ferdinand, il s'appelait par son petit prénom. Né à Charmes-sur-l'Herbasse à 15 km de Romans, le 19 avril 1836 à cinq heures du matin, le futur Facteur Cheval.  Fils de paysan et fils de ses oeuvres, il est resté paysan.

C'est vers 1879, lors d'une tournée de facteur rural qu'il trébucha sur une pierre qui le fit tomber quelques mètres plus loin. Lorsqu'il découvrit la cause de sa chute, il trouva la forme si bizarre de cette pierre qu'il l'enveloppa de son mouchoir de poche et l'emporta soigneusement avec lui, tout en décidant d'en faire provision.

A partir de ce moment là, il n'eut de cesse d'en ramener lors de ses tournées quotidiennes. Le mouchoir ne suffisait plus, sa sacoche était déformée, son dos ne supportait plus la charge, et... pour certaines occasions, la brouette était d'utilité.

Il se mit à creuser un bassin chez lui où il sculpta avec du ciment toute espèce d'animaux, puis vint le tour des pierres qui formairent une cascade...

Emerveillé de son travail, critiqué par les gens du village, encouragé par les "badauds", il se mit à l'oeuvre.

Grotte, cascade finirent par entourer le premier ouvrage, première pièce du monument ! Au fil des années, l'idée lui vint de créer son tombeau, unique au milieu de ce rocher, tel un Pharaon.

Mais le monument pris tant d'ampleur que temple, calvaire, grotte, labyrinthe, urne, tour, escalier en colimaçon, galerie, niche, hécatombe, tombeau ... 20 ans de labeur, 26 mètres de long, 12 mètres de large et d'une hauteur allant jusqu'à 11 mètres, pour 600 mètres cube de pierres dans son ensemble et construit par la main d'un seul homme !

Devise_de_pierre____1879_1912__  Devise

(photo du site:http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php)


1879 - 1912      10 000 journées    93 000 heures    33 ans


Làs, devant l'interdiction d'y être inhumé, il décida de construire l'oeuvre ultime, son "Tombeau du silence et du repos sans fin" dans le cimetière communal. Huit années furent nécessaires pour son édification (1914-1922).

Pas_touche Tout est interdit !
Photo de Laëlew du site : Laëlew-Photo-Blog

A 86 ans, enfin il finit sa tombe et deux ans après il put s'y reposer en paix (décès 19 août 1924 "à neuf heures du matin"). Il a reçu les sacrements de Pénitence, Eucharistie et Extrême-Onction. Son corps a été inhumé dans celle qui fut sa dernière demeure.

Les touristes arrivent à Hauterives, émerveillés devant tant de persévérance et de courage.

Dr_me_Magazine

Sa fragilité due à l'amalgame de ciment et pièces diverses fit apparaître le besoin de classer cette oeuvre exeptionnelle. André MALRAUX, chargé des Affaires Culturelles en 1969, fit ce choix et le décrit comme une architecture d'art naïf.

"Il bâtit comme l'homme en état de rêve est poète" sic (André Malraux 1949)

Toc__Toc__le_facteurToc, Toc,
Photo de Laëlew du site : Laëlew-Photo-Blog

      Comptine  
    Le facteur n'est pas passé,
      Il ne passera plus jamais
       Lundi, mardi, mercredi
      Jeudi, vendredi, samedi
              Dimanche
      Règle du jeu

    (”Fermez les petits pois” ou
“Fermez les petits pois chez soi”)

PHOTOS

Carte postale de Louis Charvat

Carte_postale_Ton_PalaisFaçade Est

Carte_postale_Fa_ade_Sud Façade Sud

Carte_postale_Palais_Imaginaire_Fa_ade_Sud_Ouest Façade Sud-Ouest

Carte_postale_Palais_id_al__Fa_ade_Ouest_n_2_ Façade Ouest

Carte_postale_Palais_Id_al_Fa_ade_Nord Façade Nord

Carte_postale_Le_palais_imaginaire_Fa_ade_Nord_Est Façade Nord-Est

                     

Porte médiane du côté ouest du Palais "Où le songe devient la réalité"

O__le_songe_devient_la_r_alit_

Rosace en pendantif au plafond du labyrinthe sud de la galerie

Rosace

(photo du site :http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php )

Vue d'ensemble

Vue_d_ensemble_d_tail Façade Est

  1. Niche de la brouette légendaire
  2. Le Musée anti diluvien
  3. Entrée de la grotte des trois géants
  4. Tour de Barbarie
  5. Les trois géants "César, Vercingétorix, Archimède" qui gardent le monument
  6. Source de la vie
  7. Le tombeau druide
  8. Les deux cercueils sarrazins
  9. Le tombeau égyptien
  10. Les colonnes du tombeau égyptien
  11. La crêche merveilleuse

Cascade de la source de la vie (vers 1881)

Source_de_la_sagesse

Les trois géants "César, Vercingétorix, Archimède", sous la tour de Barbarie, gardent l'entrée de la niche de la brouette légendaire du Facteur

Les_3_g_ants

(photo du site :http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php )

Galerie

Souterrain

(photo du site :http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php )

Labyrinthe sud de la galerie

Labyrinthe_Sud__GALERIE Labryinthe de la Galerie

Cedre_et_Ours_Labyrinthe_Galerie  "Le cèdre et l'ours"

Ch_meau"Le chameau"
Photo du Blog de Nico

Grotte de Saint-Amédée (patron et seigneur d'Hauterives)

Temple hindou, gardé à gauche par les trois géants  devenu grotte des géants (....-1895)

Tombeau égyptien (1882-1884)

  =>Temple de la nature  (1884-1894)  (l'inscription : "Dieu . Patrie . Travail" 1905)

Musée anti diluvien

Musee_anti_diluvien

Tour de Barbarie

Tour_de_la_Barbarie

ZoomZoom
Photo de Laëlew du site : Laëlew-Photo-Blog

Mosquée (côté ouest)

La brouette "Je suis la fidèle compagne du travailleur intelligent qui chaque jour dans la campagne cherchait son petit contingent"

Brouette
Archive du Palais Idéal

Détails des modelages

D_tail_002  D_tail_003

Gorgone_La_lew Zoom
Photo de Laëlew du site : Laëlew-Photo-Blog

Tombeau du silence et du repos sans fin (1914-1922)

Tombe

(photo du site :http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php )

PALAIS IDEAL   26390 HAUTERIVES    Tél. : 04 75 68 81 19   Fax : 04 75 68 88 15

Carte_postale_Premier_jour_Palais_Id_al

Dessin

Picasso
BFAS  (Blondeau Fine Arts Service), Genève Collection privée Courtesy
Picasso, le 7 août 1937 -Le Facteur Cheval, 69-

Bibliographie :

  • Photos personnelles lors de notre visite en novembre 1996

  • Le Palais Idéal du Facteur Cheval - Jean-Pierre Jouve/Claude Prevost/Clovis Prevost Editions A.R.I.A.E. 1994 (voir livre)

Chanson

Liens externes

         http://perso.orange.fr/arimaj/Palais%20Ideal.htm

         http://cocopeintredufacteurcheval.blogspirit.com/album/collection/

          http://www.marcarine.be

Haut_de_page

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Ligne  Dernière mise à jour, le 21 avril 2007

Posté par PASPERDUS à 18:15 - Art naïf - Commentaires [13] - Permalien [#]

Le facteur n'est pas passé

Règle du jeu

Les enfants sont assis en cercle, le facteur a un mouchoir ou un morceau de tissu à la main. Pendant que les enfants chantent, le facteur fait le tour du cercle. Quand ils disent “Fermez les petits pois”, ils ferment les yeux et le facteur laisse tomber le mouchoir derrière un enfant. Quand celui-ci s’en aperçoit, il doit ramasser le mouchoir et courir après le facteur qui lui, doit faire le tour et prendre la place laissée vide. Si le facteur arrive à prendre la place vide ou si le destinataire n’a pas vu le “courrier” dans son dos, il prend la place du facteur. Sinon, le jeu reprend avec le même facteur.


Quand j’y jouais enfant, on ne disait pas les jours de la semaine mais “une heure, deux heures…”, le facteur devait impérativement avoir laissé le mouchoir avant la fin de la chanson, on ne disait pas “Fermez les petits pois”, on gardait bien les yeux ouverts et il arrivait souvent que celui qui avait reçu le “courrier” le laisse tomber dans le dos de quelqu’un d’autre tout en poursuivant le premier facteur, ce qui était plus amusant !

Posté par PASPERDUS à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]