Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

24 octobre 2006

Où le songe devient réalité... LE MUSEE IMAGINAIRE

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Le Palais Idéal du Facteur Cheval,

Portrait Hauterives -Drôme-  Rhône-Alpes  FRANCE

Joseph-Ferdinand, il s'appelait par son petit prénom. Né à Charmes-sur-l'Herbasse à 15 km de Romans, le 19 avril 1836 à cinq heures du matin, le futur Facteur Cheval.  Fils de paysan et fils de ses oeuvres, il est resté paysan.

C'est vers 1879, lors d'une tournée de facteur rural qu'il trébucha sur une pierre qui le fit tomber quelques mètres plus loin. Lorsqu'il découvrit la cause de sa chute, il trouva la forme si bizarre de cette pierre qu'il l'enveloppa de son mouchoir de poche et l'emporta soigneusement avec lui, tout en décidant d'en faire provision.

A partir de ce moment là, il n'eut de cesse d'en ramener lors de ses tournées quotidiennes. Le mouchoir ne suffisait plus, sa sacoche était déformée, son dos ne supportait plus la charge, et... pour certaines occasions, la brouette était d'utilité.

Il se mit à creuser un bassin chez lui où il sculpta avec du ciment toute espèce d'animaux, puis vint le tour des pierres qui formairent une cascade...

Emerveillé de son travail, critiqué par les gens du village, encouragé par les "badauds", il se mit à l'oeuvre.

Grotte, cascade finirent par entourer le premier ouvrage, première pièce du monument ! Au fil des années, l'idée lui vint de créer son tombeau, unique au milieu de ce rocher, tel un Pharaon.

Mais le monument pris tant d'ampleur que temple, calvaire, grotte, labyrinthe, urne, tour, escalier en colimaçon, galerie, niche, hécatombe, tombeau ... 20 ans de labeur, 26 mètres de long, 12 mètres de large et d'une hauteur allant jusqu'à 11 mètres, pour 600 mètres cube de pierres dans son ensemble et construit par la main d'un seul homme !

Devise_de_pierre____1879_1912__  Devise

(photo du site:http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php)


1879 - 1912      10 000 journées    93 000 heures    33 ans


Làs, devant l'interdiction d'y être inhumé, il décida de construire l'oeuvre ultime, son "Tombeau du silence et du repos sans fin" dans le cimetière communal. Huit années furent nécessaires pour son édification (1914-1922).

Pas_touche Tout est interdit !
Photo de Laëlew du site : Laëlew-Photo-Blog

A 86 ans, enfin il finit sa tombe et deux ans après il put s'y reposer en paix (décès 19 août 1924 "à neuf heures du matin"). Il a reçu les sacrements de Pénitence, Eucharistie et Extrême-Onction. Son corps a été inhumé dans celle qui fut sa dernière demeure.

Les touristes arrivent à Hauterives, émerveillés devant tant de persévérance et de courage.

Dr_me_Magazine

Sa fragilité due à l'amalgame de ciment et pièces diverses fit apparaître le besoin de classer cette oeuvre exeptionnelle. André MALRAUX, chargé des Affaires Culturelles en 1969, fit ce choix et le décrit comme une architecture d'art naïf.

"Il bâtit comme l'homme en état de rêve est poète" sic (André Malraux 1949)

Toc__Toc__le_facteurToc, Toc,
Photo de Laëlew du site : Laëlew-Photo-Blog

      Comptine  
    Le facteur n'est pas passé,
      Il ne passera plus jamais
       Lundi, mardi, mercredi
      Jeudi, vendredi, samedi
              Dimanche
      Règle du jeu

    (”Fermez les petits pois” ou
“Fermez les petits pois chez soi”)

PHOTOS

Carte postale de Louis Charvat

Carte_postale_Ton_PalaisFaçade Est

Carte_postale_Fa_ade_Sud Façade Sud

Carte_postale_Palais_Imaginaire_Fa_ade_Sud_Ouest Façade Sud-Ouest

Carte_postale_Palais_id_al__Fa_ade_Ouest_n_2_ Façade Ouest

Carte_postale_Palais_Id_al_Fa_ade_Nord Façade Nord

Carte_postale_Le_palais_imaginaire_Fa_ade_Nord_Est Façade Nord-Est

                     

Porte médiane du côté ouest du Palais "Où le songe devient la réalité"

O__le_songe_devient_la_r_alit_

Rosace en pendantif au plafond du labyrinthe sud de la galerie

Rosace

(photo du site :http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php )

Vue d'ensemble

Vue_d_ensemble_d_tail Façade Est

  1. Niche de la brouette légendaire
  2. Le Musée anti diluvien
  3. Entrée de la grotte des trois géants
  4. Tour de Barbarie
  5. Les trois géants "César, Vercingétorix, Archimède" qui gardent le monument
  6. Source de la vie
  7. Le tombeau druide
  8. Les deux cercueils sarrazins
  9. Le tombeau égyptien
  10. Les colonnes du tombeau égyptien
  11. La crêche merveilleuse

Cascade de la source de la vie (vers 1881)

Source_de_la_sagesse

Les trois géants "César, Vercingétorix, Archimède", sous la tour de Barbarie, gardent l'entrée de la niche de la brouette légendaire du Facteur

Les_3_g_ants

(photo du site :http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php )

Galerie

Souterrain

(photo du site :http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php )

Labyrinthe sud de la galerie

Labyrinthe_Sud__GALERIE Labryinthe de la Galerie

Cedre_et_Ours_Labyrinthe_Galerie  "Le cèdre et l'ours"

Ch_meau"Le chameau"
Photo du Blog de Nico

Grotte de Saint-Amédée (patron et seigneur d'Hauterives)

Temple hindou, gardé à gauche par les trois géants  devenu grotte des géants (....-1895)

Tombeau égyptien (1882-1884)

  =>Temple de la nature  (1884-1894)  (l'inscription : "Dieu . Patrie . Travail" 1905)

Musée anti diluvien

Musee_anti_diluvien

Tour de Barbarie

Tour_de_la_Barbarie

ZoomZoom
Photo de Laëlew du site : Laëlew-Photo-Blog

Mosquée (côté ouest)

La brouette "Je suis la fidèle compagne du travailleur intelligent qui chaque jour dans la campagne cherchait son petit contingent"

Brouette
Archive du Palais Idéal

Détails des modelages

D_tail_002  D_tail_003

Gorgone_La_lew Zoom
Photo de Laëlew du site : Laëlew-Photo-Blog

Tombeau du silence et du repos sans fin (1914-1922)

Tombe

(photo du site :http://www.marcarine.be/website/balades/drome2003/05.drome/slides/dro0760.php )

PALAIS IDEAL   26390 HAUTERIVES    Tél. : 04 75 68 81 19   Fax : 04 75 68 88 15

Carte_postale_Premier_jour_Palais_Id_al

Dessin

Picasso
BFAS  (Blondeau Fine Arts Service), Genève Collection privée Courtesy
Picasso, le 7 août 1937 -Le Facteur Cheval, 69-

Bibliographie :

  • Photos personnelles lors de notre visite en novembre 1996

  • Le Palais Idéal du Facteur Cheval - Jean-Pierre Jouve/Claude Prevost/Clovis Prevost Editions A.R.I.A.E. 1994 (voir livre)

Chanson

Liens externes

         http://perso.orange.fr/arimaj/Palais%20Ideal.htm

         http://cocopeintredufacteurcheval.blogspirit.com/album/collection/

          http://www.marcarine.be

Haut_de_page

<< Précédente | AAccueil | Suivante >>

Ligne  Dernière mise à jour, le 21 avril 2007

Posté par PASPERDUS à 18:15 - Art naïf - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires sur Où le songe devient réalité... LE MUSEE IMAGINAIRE

    Ce palais

    Je souhaite le visiter , voilà un personnage comme je les aime . Il est allé au bout de ses rêves .

    "prouver ce que la volonté peut !!!" Mais oui sans aucun doute .

    amicalement

    Valla

    Posté par Vallentina., 05 février 2008 à 21:54 | | Répondre
  • Que de choses à voir sur ce blog ! Très sympa de nous faire profiter de tes découvertes.
    Je reviendrai souvent
    Ziboux d'Abby

    Posté par Abby, 31 mars 2008 à 22:05 | | Répondre
  • >> Abby

    Bien volontier.
    Et, encore merci de ta visite.

    @+

    Posté par Pas à Pas, 31 mars 2008 à 22:34 | | Répondre
  • Enchantement

    Quand j'y allais enfant il n'y avait pas encore la foule d'aujourd'hui et c'était un enchantement mêlé d'inquiétude. Aujourd'hui je suis toujours touchée par les singuliers.
    Bravo pour vous êtes fait si bien l'écho de cet ouvrage si particulier.

    Posté par Henriette L., 07 avril 2008 à 14:14 | | Répondre
  • Très bel article bien documenté et toutes ces cartes postales sont vraiment un beau complément !
    Bravo (je fais une copie et impression que je classerai dans mon album photo "Facteur Cheval". Re MERCI !
    Je continue ...

    Posté par JO TOURTIT, 02 juin 2008 à 19:25 | | Répondre
  • Coco peintre dufacteur Cheval

    Merci pour les liens indiqués sur l'expo "Coco peintre du Facteur Cheval".
    Quelques précisions: certaines photos publiées sont empruntées aux diverses publications sur les blog et sites d'arimaj.Bien sur se serait sympa de le signaler ... mais qu'importe...
    Arimaj est une association qui par sa mission promouvoir des artistes a choisi "Coco" en 1987 pour l'hommage rendu à Ferdinand Cheval à travers sa peinture originale naive et spontannée.
    Pour mémoire la reproduction ci dessus sur votre blog de "DROME MAGAZINE",revue N°8 juin 1987 du Conseil général,témoigne de la médiatisation de cette exposition présentée à Hauterives en partenariat avec la Municipalité,La Poste,Musée de Valence,et divers sponsors privés.Le portrait présenté du facteur ets tiré d'un tableau original qui a été publié sous forme d'affiches et de cartes postales. Malheureusementelle ne sont plus diffusées commercialement par le Palais Idéal.Pour plus d'informationsvous pouvez contacter arimaj par le biais d'un commentaire sur htt://arimajblog.blogspirit.com sans ommettre de bien spécifier votre adresse mail pour la réponse. En tapant arimaj sur google vous découvrirez la diversité des actions d'arimaj
    Cordialement
    CLBarimaj

    Posté par arimaj, 12 décembre 2008 à 13:59 | | Répondre
  • erratum Coco Pentre Facteur Cheval

    Au sujet de COCO PEINTRE DE FACTEUR CHEVAL,sur le commentaire précédent, une faute de frappe sur le lien arimaj avec le site arimajblog,le rend invalide.Il faut lire: http://arimajblog.blogspirit.com
    Ce site témoigne de l'activité de l'association arimaj dont la mission "promouvoir des artistes" a fait connaitre cette singulière artiste par l'organisation de son exposition "La couleur en plus" en 1987 à Hauterives au Palais Idéal.
    Aujourd'hui CLBarimaj publie sur le Net des interviews d'artistes divers privilégiant toujours le profil et l'expression du créateur à la monstration des œuvres qui nécessite une démarche de la part des amateurs d'art d'aller à leurs rencontres lors de leur représentation dans des lieux d'exposition.Peindre les premiers portraits du Facteur Cheval pour COCO procède de cette volonté naïve d'éterniser l'image du créateur puisque son œuvre,le Palais Idéal ne peut être perçue réellement qu'en le découvrant physiquement dans ses dédales fantasmagoriques de pierres,de bétons,de coquillages... de poésie.Malgré celà il faut reconnaitre que ce site "pas perdus" contribue agréablement à encourager la Visite et même la revisite ...

    Posté par arimaj, 25 décembre 2008 à 19:56 | | Répondre
  • >> arimaj

    sic "malgré celà... ce site "pas perdus"

    s'appelle Impasse des Pas Perdus et est libre de toute publicité.

    Cordialement

    Posté par Pas à Pas, 25 décembre 2008 à 20:58 | | Répondre
  • Surprenant!

    Une lointaine "parentèle" avec le fameux GAUDI de Barcelone. Tout cela me semble de la même veine: une imagination sans frein et
    l' imitation de la profusion de la nature!
    Ils sont allés jusqu'au bout de leur rêve. On aime ou pas mais ils ont témoigné de leur passion et laissé une trace sur cette terre...
    A bientôt je reviens pour RESTINCLIERES. El duende (de TEYRAN).

    Posté par el duende, 05 avril 2009 à 00:33 | | Répondre
  • la vache sans tache
    oui, c'est bien sur mon blog, mais tu ne pourras pas le trouver, c'est ma soeur qui l'a fait avec son chéri,pour mila:
    http://leblogdecala.canalblog.com/archives/2008/01/17/7548889.html#comments

    bises, bon dimanche!

    Posté par cala, 05 avril 2009 à 10:39 | | Répondre
  • dis donc ! sacré topo sur le facteur cheval !
    Merci pour les liens !

    Posté par lew, 03 mars 2007 à 12:30 | | Répondre
  • J'ai un peu honte, j'habite à seulement quelques kilomètres de cet étonnant palais et curieusement je ne l'ai jamais visité.. Une erreur que je dois réparer très rapidement d'autant plus qu'il y a il me semble dans ce même village un musée d'art singulier...

    Posté par comme1orangette, 15 mars 2007 à 10:07 | | Répondre
  • Vos photos étaient déjà un voyage mais sur place il y a en plus un coté féérique dans ce lieu enchanteur.... un voyage au pays de Gulliver ou une escale à Angkor...

    Posté par comme1orangette, 03 mai 2007 à 23:02 | | Répondre
Nouveau commentaire