Impasse des Pas Perdus

Ecrire, avancer les mots... sur l'Art naïf, les jardins à visiter, mes carnets de voyage, les lectures, ainsi que ma passion des iris...

20 octobre 2006

Beauduc... France

 

<<Précédente | AAccueil | Suivante>>

Beauduc, le paradis existait ... Empreinte

Pierre_Bois_Eau Pilotis de bois
             Photo personnelle - 2007

Son histoire commence dès le XVIIIe siècle, à la formation de ce lais de mer.

Ce lieu cristallise un mythe social de construction anarchique pour des gens qui voulaient vivre la nature et la respecter. Le littoral n'appartient à personne et dans les moeurs des quelques habitants, il est nullement question de propriété, mais de s'approprier un coin de nature.

Cabane_sur_l_eau

Essentiellement constitués de pêcheurs qui en l'absence de toute installation, sont parvenus à faire un village de cabanes en bois faites de bric & de broc, caravane et tôle ondulée (un cabanon est un espace privé sur un domaine public), ils filtrent l'eau, produisent l'électricité nécessaire. Mais il ne faut pas oublier que la zone est marécageuse.... appelée le Hameau des sablons.

Ponton
Photograhie de Rh.P

Cabane_de_Bric_et_de_Broc

Rouille_020
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

 

Si changement s'opère, rattraper les erreurs anciennes entraîneraient un vrai traumatisme social, car ces gens sont aussi éloignés de l'ordre du paraître. La cabane est de l'ordre du symbolique comme dans les contes de fées qui vient du monde de l'enfance.

 

 

L'entrée de la réserve, car les gens sont regardés comme les derniers mohicans.

Beauduc_04
Photographie de JossoRose

Jardin
          Photo personnelle - septembre 2006

C'est un cadre évolutif qui s'oppose à la standardisation, d'un goût esthétique singulier. Il s'agit de créer un milieu propre, autonome, mais qui fait signe à son environnement. Les constructions sont liées à la pratique de la pêche, tant du point de vue de l'espace que du temps. Et le temps, c'est ce temps indéfini de la pêche, ce temps qui n'est pas compté et qui permet la rêverie. Cette "fiction domestique"  s'inspire de "la vie au cabanon". Le cabanon des pêcheurs est un véritable mythe. Il est le lieu d'une autre vie, d'une vie séparée des tourments de la ville, tout en pouvant être dans la ville elle-même. Une vie de liberté quotidienne, un art de vivre, un art d'inventer la vie dans une atmosphère continuelle de presque rien.

Cabanon_en_roseau

L'enjeu est de mettre en oeuvre l'art, d'où la visite de Picasso, et bien d'autres grands noms tels que Van Gogh, Gauguin, Humphrey Bogart et Hemingway. La valeur de l'objet disparait dans un processus de création sans fin. La création d'objets composés de résidus s'affiche comme somptueuse. Que l'utile puisse naître de l'inutile ou plutôt de ce qui est condamné au rebut. Cette culture peut donner naissance à un art de vivre au quotidien.

Nul doute que si Beauduc demeure, c'est que "l'esthétique de la rouille" aura conquis une reconnaissance publique officielle.

Dans l'ensemble cela pourrait représenter un "bidonville de vacances", mais regarder les photos... étonnant !

Pierre
Photo du site "Heureux qui comme Ulysse"

Cabane_07
Photographe : Pseudo "Toxicorhum"

Rouille_026
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

________________________

Photo_22_de_Oliver_Collombet

Photo de Olivier Collombet à voir sur le  site de TrekEart 
et sur son site perso. : "PHOTOSNET / Le site pour voir, montrer, informer"

________________________

Beauduc_de_Sauvaitre_Marie
Photographie de Sauvaitre Marie d'USA

Rouille_012
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

 

IMG_0410
             Photo personnelle - septembre 2006

Parfois au gré de la promenade, vous pouvez entrevoir les derniers modèles de cumulus pour les sanitaires en usage. 200 cabanons environ, roulottes de fortune... Quelques centaines de résidents... Quelques hectares qui varient au gré des eaux et du mouvement des dunes... Beauduc, le village qui n'existe pas.

 

Beauduc_01
Photographie de JossoRose

Cuisine & dépendance
Il n'est pas nécessaire de répéter que le plat typique de cet endroit est la rouille. Alors à vos gamelles.

RecetteRecette

  • Piler au mortier de préférence deux gousses d'ail & deux piments rouges,

  • y ajouter 1 pomme de terre bouillie ou de la mie de pain trempée,

  • Bien mélanger et ajouter 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Délayer bien cette pommade jusqu'à ce que vous obteniez l'onctuosité. Et si la consistance est trop épaisse, rajouter du bouillon de soupe. Saler & poivrer à votre convenance.

    Servir avec des poissons bouillis, une soupe de poissons, la bourride et la bouillabaisse (plat modeste préparé par les pêcheurs avec poissons qui restaient après la vente et qui étaient abîmés) sont les bienvenues.

    Ingrédients : ail, piments rouges, mie de pain ou pomme de terre, foies de poissons (daurade de préférence)

 

 

 

Rouille_01

Rouille_03

Rouille_04
Photographies de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

WC
Photograhie de Rh.P

Rouille_02
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

 

Aucune limite dans les constructions même si elles sont clôturées.

Beauduc_03
Photographie de JossoRose

Cabane_08
Photograhie de Rh.P

Rouille_019
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

Rouille_036
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

________________________

Le vent l'emportera

Rouille_037
Rouille_038
Photographies de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

Zone_mar_cageuse

Beauduc_05

Plumes

Photographies de JossoRose

Mais également Photographie de Olivier Collombet à voir sur le site de TrekEarth,
et sur son site perso. : "PHOTOSNET / Le site pour voir, montrer, informer"

 

 

 

 

 

 

Chemin 
       Photo personnelle - septembre 2006

 

Le chemin est parfois cahotique. Il est évidemment plus sûr de le pratiquer quand le temps est sec. Les ornières filtrent les voitures. Et le sel adore les carcasses des voitures. La rouille n'est pas dans l'assiette, mais sur la taule.

Beauduc_06
Photographie de JossoRose

L'eau s'écarte du rivage, pour se retrouver dans son jus.

Beauduc_07
Photographie de JossoRose

 

Phare de Beauduc
Phare_de_Beauduc
Photo du site "L'art de la pêche"

 

Pêche

La pêche est pratiquée dans la majorité des plans d'eau du Delta. On utilise la technique du "trabaque", filets verticaux, calés au fond et qui se terminent par des nasses (ou verveux).
Rouille_023
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

Dans les fonds de sable à Beauduc, un gisement de tellines (Donax trunculus) se ramassent au rateau. Il n'y a pas de fond, c'est un jeu d'enfants.

C'est un petit coquillage bivalve, enfoui sous le sable . Il se cuisine en persillade, plat traditionnel typique de la Camargue. Mais on le retrouve également en Normandie où la bête prend le nom de "douceron" et également en Vendée sous l'appellation de "Pignon".

 

Tellinaire
"Télinaï-ré" avec l'accent du midi -Photo du site

Telline
Photo du site de Aubade

Dans les sables  vaseux, on peut récolter des palourdes, des coques rouges et des couteaux. Plus de 130 espèces de mollusques sont recensées.

 

Coquillage    Coquillages
                                  Photo du site "Heureux qui comme Ulysse"

 

Dans les vases sableuses, crabes.

Crabe
Photo du site

Plus loin dans les fonds, des espèces sont installées telles que soles et rougets de roche.

Les épaves sont recouvertes de moules et fourmillent d'étrilles et crevettes, dans les eaux claires on peut y admirer des raies. C'est le bout du monde, car on peut se nourrir sans voir à perte de vue commerces. Mais bien sûr tel Robinson, vous munir auparavant d'eau potable !

Par contre, on trouve peu d'huitres (ostrea edulis), sauf des plates. Cela est du au chalutage.

Sur les pointes de Beauduc, on peut pêcher le loup en plein hiver. Mais, le pêcheur est particulier avec sa barbe, sa pipe et son ciré. On trouve son dessin sur toutes les boîtes de sardines.

Parfois, on voit des chalutiers dans les herbiers de posidonies qui labourent ses herbiers qui sont une frayère pour la dame Loup dans ce parc naturel de la Camargue. Toute la symbolique du labour devient une horreur devant le laxisme, l'abandon les yeux fermés au passage de ces chalutiers qui ramassent le fond qui est la perle de notre mer ; plus de semence, car par leur choix, il sème la désertification de ces zones.

Et la gueule enfarinée, pas le poisson, mais nous ; des années 80, à nos jours nous laissons faire la complainte de la léthargie.

P_che

Nouvelle

En 2002 une baleine de type Rorqual commun s'est échouée à la pointe de Beauduc. Sur la photo, elle s'est échouée sur le ventre et mesure 15 mètres de long pour un poid de plusieurs dizaines de tonnes.

suiteEn savoir plus


Baleine

Sauvage lagune
lagune_01
Photo du site "Les évasions d'une Catalane"

Flore
Fleur
Carpobrotus edulis ou "Griffe de sorcière" ou "Figue de mer"
Les fleurs varient du blanc au violet selon l'espèce. C'est une plante grasse rampante, introduite sur le littoral méditerranéen mais qui a tendance à envahir.


Fleur_01
Photos du site "Heureux qui comme Ulysse"

Guinguettes

"Chez Marc & Mireille" au 04 42 48 80 08. Il est utile de réserver.

Rouille_029
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

Edith Camachon, restauratrice à Beauduc avant la destruction du campement de fortune

"Chez Juju", resto de poisson

Beauduc_02
Photographie de JossoRose


Ancien taxi de la Marne, bus Général Motors, modèle 1911 qui sert de restaurant "chez Juju" où Jack Nicholson, également, est venu mangé en 1995 avec Roman Polanski.

 

 

Camion

Installation
Photo du site "Heureux qui comme Ulysse"

La_Boh_me
Photo du site "Heureux qui comme Ulysse"

____________________________________________

Rouille_013

Rouille_014Rouille_015
Rouille_017Photographies de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

____________________________________________

Moustique

"Aedes Capius" est la variété qui se prolifère sur la Camargue. Elle est capable de se déplacer sur 40 km/jour sur ces grandes étendues désertes, balayées par le vent, colonisées par les moustiques venus en grand nombre. Leur invasion cyclique inquiète les habitants car ils sont parfois porteurs du virus du Nil occidental* ou "Fièvre du West Nile" qui est une arbovirose. Seul pesticide qui les régule est le BTI (Bacillus thurigiensis israelensis)  qui est un compromis pour ne pas impacter la faune et la flore de l'environnement.

Le cheval est la sentinelle du virus transmissible à la plupart des mammifères dont le cheval et l'homme. Les oiseaux ont un rôle de dissémilateurs, lié aux contraintes environnementales d'humidité et donc de prolifération de moustiques.

Beauduc_image_de_SuperStock Canaux d'irrigation
Photographie du site superstock.com

Malgré le mistral, ils apparaissent sous forme de nuages qui se déplacent dignes du film "Les oiseaux" de Hitchcock. Le crépitement sur les phares est digne d'un film avec son et lumière. Mais si l'on quitte les films en noir  & blanc, on s'aperçoit qu'il y a d'autres plans de vues à ne pas manquer entre le rose des marais salants, le blanc des camelles de sel, le bleu du ciel qui reflète votre "moi", le rose crevette des flamants et un peu plus loin au delà du relief des dunes, les corons des Salins de Giraud semblent sortir de Zola.

*Virus du Nil occidental contamine les hommes par le biais des piqûres de moustiques qui sont contaminés par les oiseaux sauvages. L'infection se caractérise chez l'homme par un état grippal.

Flamant rose

Beauduc_22
Photo du site Rh.P

Héron cendré

H_ron_cendr_
Photo du site Visiophoto

Aigrette garzette

Aigrette_garzette
Photo du site Visiophoto

 

 

n.b. : Les moustiques apparaissent à la tombée de la nuit et s'éclipsent en même temps que le soleil.

Coucher_du_soleil
Photo du site

 

 

 

 

 

 

 

 

Information   

Août 1985, par une journée claire et paisible, Beauduc subissait un ras de marée  qui surprenait les riverains et les touristes par une vague de 2,50 mètres de haut, consécutive à un séisme en Méditerranée. Des forces colossales poussent l'Afrique vers l'Europe qui agitent le bassin méditerranéen régulièrement par des secousses de forte magnitude. En moins d'un quart d'heure après un séisme déclaré aux larges des côtes qui bordent le golf de lion, à 10 h27. Sur une largeur de 30 km. Magnétude : 4,5 sur l'échelle de Richter. Deux victimes, une centaine de blessés.

Rouille_034
Rouille_035
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

 

Beauduc_21
Photo du site : 20 minutes

N'était-ce pas le signe d'un gommage virtuel avant le projet de réhabilitation du littoral qui passe par l'assainissement des cabanons par différentes phases afin rationaliser et de maîtriser la fréquentation du site.
Caravane
du site

Ambiance sauvage, teintée d'exotisme et d'originalité entre les deux bras du Rhône, refoulée par un programme de réhabilitation, remplacé par les surfeurs, chars à cerf-volant. C'était le paradis illégal des "grattes-plages".

Caravane_de_Piemanson
Photo du site : "Le clairon - le blog qui sonne la retraite -"

Caravane_02
Photo du site

Vent
Le vent qui chahute sans répis le sagne des auvents autour des cabanons, est utile maintenant pour les windsurfs, flysurfs, kiteboard's, kite-surfs.

Surf

Sauvage
Photo du site

Kate_board
Photo dusite

Rouille_027
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

Photos
Un wallon blanc qui photographie un flamand rose est fun dans l'art de la photographie à Beauduc !

 

Drôle d'impression

Ne vous méprenez pas, mais il est possible de marcher sur l'eau. En effet, tel Moïse vous pourrez avec les effets de perspectives et un peu d'imagination, voir les effets irrationnels d'une plage dont le fond se résume à 30 cm d'eau sur les 100 premiers mètres.

En vain, vous pourrez essayer au crépuscule de changer l'eau en vin avec à vos côtés vos apôtres, car Beauduc reste un lieu culte pour les soirées, les "rave-parties" qui permettent de s'échouer dans l'hilarité et  immortaliser ses moments troublants de flottement sur l'écume rosée des vagues qui lèchent nos pieds au parfum salé.

Digue
Digue_Photo_de_Lionel_Jullian

Digue_01

Piquet
Piquets_01
Piquets_02
Piquets_03

Photos de Lionel Jullian

Photo_15_de_Olivier_Collombet
Photographié par Olivier COLLOMBET
du site perso. :
"PHOTOSNET / Le site pour voir, montrer, informer"

Soutien aux associations de sauvegarde de Beauduc

Car Beauduc est habité depuis le XVIIIe siècle par une population dont les notions d'humanité et d'entraide en font un laboratoire de savoir-vivre écologique, avec ses réserves d'eaux de pluies et ses capteurs solaires. Lieu non aseptisé, d'auto-construction improvisée pour palier à un environnement hostile, qui reste délicieux et sensible pour les artistes. On les appelle les résidus car ils vivent à contre courant de la société de consommation et ont pour principe même l'anti-consommation idéalisée par l'usage infini des restes. C'est une anti-dote de l'angoisse car les créations affichées nées de résidus procurent une source de satisfaction rendant somptueux le résiduel pris tel quel.

DrapeauLocalisation de l'anarchie
Photo du site
"Le clairon - le blog qui sonne la retraite -"

L'utile naît de l'inutile. On peut parler d'esthétique car elle se forge par la mise en oeuvre du "presque rien" et devient donc une singularité artistique qui provient de la dynamique culturelle qu'est ce lieu unique au monde.

L'état devient autiste et agit depuis 1994 par des mesures de démolitions de plus en plus fréquentes, pour finalement iradiquer 101 cabanons et rendre ce lieu d'artiste, un paysage éphèmère.

Sauvez_Beauduc
Oeuvre de Hubert Holtmann

d'après la photo,

Sauvez_Beauduc_Panneau
du site

 

Les travaux sont entrepris le 30 novembre 2004 par deux bulldozers et trois pelles mécaniques, devant 300 képis.  Les deux restaurants "chez Marc & Mireille" et chez "Juju" ainsi que 17 cabanes sur les 48 sont nettoyés par la première vague des pelles mécaniques sous l'oeil des cabaniers et du Président de l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoin de Beauduc : Antoine Herrera.

Premier privilège ouvrier détruit par le pouvoir.

Ras__de_pr_s

voir photos du site "Le clairon - le blog qui sonne la retraite -"
R_serve_naturelle

  • Manifestation du 18 décembre 2004

Rouille_018
Photographie de Philippe SASSO du site Xpo-Photo.com
Merveilleuses photos de voyage et de paysage  *

  • 2005, les dernières constructions sont froissées par les pelleteuses qui plient la tôle ondulée. Ricardo est devant, sans contenance devant la pelle à cinq griffres qui lui fait broyer du noir ; il est un des seuls à y habiter à l'année depuis 1962 et qui y restera, même si son garage et ses appentis sont détruits. Mais églament, Laurence Nicolas, chercheuse ethnologue au CNRS, y est installée à demeure depuis 1998.

    Le tableau ressemble à un jeu de  mikado tellement les bois s'empilent les uns sur les autres.

    Vive_l_anarchie

    R_serve_naturelle
    Photo du site

 

Aqua réelle
Aquarelle

Aquarelle_01
du site

Etangs
Etang

Randonnée
Randonn_e


Balades

Accès

Pour y accéder le chemin y est cahotique. Au départ d'Arles, prendre la D36 en direction de Salin de Giraud. A quelques kilomètres du village bifurquer sur la droite vers "La Bélugue" puis continuer tout droit jusqu'au début d'une piste de terre battue de dix kilomètres environ qui traverse les marins salants de parc naturel pour arriver enfin à Beauduc. C'est le bout du monde, une plage de sept kilomètres de sable fin, un endroit hors du temps et oublié des cartes géographiques.

Bacs_de_Barcarin
Photo du site "Heureux qui comme Ulysse"

Plan

Petit ZOOM

Carte_des_Phares

Urgence

 

 

Les téléphones portables captent vers les rochers de l'entrée.

Alors voilà la carte pour mieux se diriger vers un lieu civilisé.

Carte_du_Parc_R_gional_de_Camargue


 

Plus de Voir_photo

Noir & blanc

Voil_e
Photograhie de Rh.P
Mati_re
Photograhie de Rh.P

Errance
Photograhie de Rh.P

Nuage
Photograhie de Rh.P

Jaune_et_gris
Photograhie de Rh.P

D_clic
Photograhie de Rh.P

Stop_d_part
Photograhie de Rh.P

Horizon
Photograhie de Rh.P

Zoom

 

Plus loin, avant d'arrivée à Beauduc sommeillent les palettes de rose à l'infini.

Beauduc_08
Photographie de JossoRose

Nous apercevons enfin, les montagnes de sel

Beauduc_10
Photographie de JossoRose

Montagne de sel aux Salins de Giraud

Montagne_de_sel
Photo du site

Bibliographie

 

 

  • un livre "Camargue et guardian" de Carle Naudot qui comprend photos et croquis -1977-
  • *demande d'autorisation pour photos

Haut_de_page

d'autres découvertes sur la Camargue,

Baron ou Marquis... Baroncelli ? ami des Fils du vent

Camargue

Du sable plein les poches aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Ste-Marie-de-la-mer

Corrida & bodéga "Féria du riz ou l'on rit"

Arles

 

<<Précédente | AAccueil | Suivante>>

Ligne  Dernière mise à jour, le 9 septembre 2007 BF

Posté par PASPERDUS à 14:00 - Beauduc... FRANCE - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires sur Beauduc... France

  • souvenirs

    souvenirs souvenirs d'une Nimoise nostalgique...
    merci de ces image
    nel

    Posté par nel, 07 mars 2008 à 15:15 | | Répondre
  • j'y retourne

    Moi aussi un clin d'oeil du soir...C'est beau la Camargue non?

    Posté par Marie, 22 avril 2008 à 00:28 | | Répondre
  • Je vois que cette note rassemble les fous ( folles) de Camargue !!
    photos magnifiques !!qui me ramènent sur ces plages grandioses et mes anciennes chevauchées ....

    merci pour ton passage sur mon blog .

    Posté par debla, 22 avril 2008 à 09:30 | | Répondre
  • Tous ensemble !

    J'ai constaté également le labourage sauvage des chalutiers dans la réserve naturelle de Beauduc.
    Cependant je pense qu'aujourd'hui, grâce à internet il est possible se grouper pour faire bouger les choses.
    C'est pourquoi j'invite toutes les personnes concernées par la sauvegarde et l'écologie de notre planète à faire comme moi en écrivant directement au préfet des affaires maritimes avant qu'il ne soit trop tard http://www.premar-mediterranee.gouv.fr/contact/

    Cordialement
    François Tellier

    Posté par Ftellier, 12 septembre 2008 à 15:40 | | Répondre
  • QUAND ALLONS-NOUS NOUS REVEILLER

    Un jour un préfet de passage a fait son caprice de parigot et a voulu marquer son passage. "Je vais emmerder les gens qui ne demandent rien. Pourquoi n'applique-t-on pas la loi littoral sur la cote d'azur ça toucherait surement la France d'en haut." Il a cassé ce que des générations étaient arrivées à installer dans le dernier coin de paradis. Si encore personne ne pouvait y aller j'arriverais à comprendre .Par contre la génération de remplacement c'est carrément la Z.E.P ces gens qui se croient tout permis parce que c'est gratuit. Les pécheurs pro qui viennent tirer leurs filets devant la plage sont-ils autorisés vu que d'après la loi la navigation entre les deux phares est interdite.
    Quand allons-nous nous réveiller

    Posté par philou, 28 décembre 2009 à 10:27 | | Répondre
  • raymond, dumas, nous a donné les clés de beauduc : résistance, poésie, et vin a volonté.
    il est mort, comme notre jeunessse, et cette commune marine.Hommage...
    bravo pour ce cite, douloureux, trop beau...
    Nous aurons tout,
    dans 10 000 ans !!!

    Posté par raymond, 16 octobre 2010 à 22:42 | | Répondre
  • ohlala!!!! que de souvenirs.... Beauduc, la plage des STes, mes vacances d'enfance et d'ado.... Beauduc, les emplains, les soirées qui se trainent chez les uns ou les autres, les journées qui commencent au cabanon, continue en bord de plage et se terminent chez Manias ou Juju..... plus que de beaux souvenirs!

    Posté par La Viscountess, 11 mars 2011 à 22:14 | | Répondre
  • Je n'avais donc pas LU ton magnifique article sur le sahara ... Je l'ai fait ce matin et ai donc compris d'où viennent ces fabuleuses photos ! Ta fille est particulièrement talentueuse et son regard sur les choses procure l'émotion (LES EMOTIONS devrai-je dire) attendue, BRAVO !

    Quant à sa maman, elle a le don de mettre en page ces chef-d'oeuvres.

    Je me suis "retrouvée" ici et là sur ton blog et ces reportages sur la Camargue m'ont fort intéressée. C'est une région qui m'attire énormément mais pour m'y être promenée à trois ou quatre reprises, je ne peux dire que je la connaisse. Ainsi, en parcourant tes pages je me suis régalée ... MERCI !

    Doux we.

    Posté par JO TOURTIT, 14 mai 2011 à 05:56 | | Répondre
  • Bonjour

    tu m'as permis de me retrouver quelques années en arriere avec les gamins en camping sauvage ...que de souvenirs ...me demande ce qu'il doit en rester ...pareil pour piemançon ça va fermer en 2012 aussi ...
    te souhaite de belles fetes de fin d'années entouré des tiens
    @micalement Ghis

    Posté par Ghis, 22 décembre 2011 à 16:46 | | Répondre
Nouveau commentaire